Société - Page 2

  • Le MONDE ? Faire descendre l'AMOUR....

    Imprimer

    images.jpgBien le bonjour !

    Cette journée sera pluvieuse, certes, nous gardons le sourire et sachons dire bonjour, merci, et vivons pleinement les bons moments. Demain, on ne sait pas à quelle sauce nous serons digérés.

    De l’est à l’ouest, du sud au nord des nouvelles laissant pensives. Je ne sais pas où nous allons mais je suis certain que nous y allons.

    A Genève, nous avons aussi nos soucis parfois très périphériques.

    Actuellement, ceux liés aux alliances politiques pour les exécutifs du 17 avril prochain. Ca discute, ça négocie, ça se frotte le dos, ça se touches les mains, ça échange, ça boit des verres, ça essaye de sauver les meubles. Ils sont tous à cran. Ils en bavent devant le MCG et l’UDC. A la limite de faire du n’importe quoi pour la soif du pouvoir.

    Mais bon il y a des sauveurs, ceux qui croient tout savoir, des sciences infuses, des grands seigneurs, des magiciens, des donneurs de leçons, des imbus, des narcissiques et aussi des mauvais perdants.

    Héhéhéhéhé j’en connais un à Carouge ; faut qu’il se soigne… !!!!!

    Certes ….

    Et bien mes chères Amies, mes chers Amis, humblement je dirais que l’humanité dont je fais partie et en manque d’amour d’essentiels. Nous devons y réfléchir, se poser les bonnes questions et aller de l’avant sur le chemin tracé. Un chemin empli de surprises, bonnes, plus sombres. En fait, en marge des catastrophes très naturelles ne sommes nous pas responsables de notre vie…….

    Nos sociétés de cultures différentes, de confessions différentes, doivent s’approcher dans le respect, la découverte, l’amour, en communion les uns envers les autres. Nous ne sommes que des petites flammes sources d’amour, laissons les brûler. Laissons brûler la passion de bien vivre dans un monde tourmenter. Pas facile c’est vrai…..

    Quel grand mystère la vie. Quel grand mystère l’Etre humain. Quel grand mystère cette bonne vieille terre.

    En définitive qui sommes nous en réalité. Un jour nous devrons forcément déboucher sur un bonheur absolu……..

    Je terminerai ce propos par une prière pour celles et ceux qui souffrent de tous les maux très humains, mais surtout ceux qui sont touchés par les dangers naturels……

    Gardons la tête haute et l’air intelligent !!!

    Demain sera un autre jour, le soleil se lèvera et nous serons toujours là dans le respect de nos valeurs avec tous les hommes et les femmes de la terre

    Allez bonne journée braves élu-es de la lumière d’en haut.

    « Du plus loin que je me souvienne, j’étais heureuse quand tout le monde était heureux autour de moi. Ce n’était pas difficile en famille où les soucis de la vie quotidienne n’altéraient pas le climat heureux. 
La petite fille a grandi ; le cercle autour d’elle aussi, avec la rencontre de gens malheureux. Mon bonheur alors ? Faire les toutes petites choses en mon pouvoir pour faire naître un sourire, une détente. 
Rendre les autres heureux quand cela ne dépend pas de moi ? J’ai compris que Dieu le désirait bien plus que moi, il a même envoyé son Fils pour cela ; alors est née en moi la prière pour que chacun s’ouvre au vrai bonheur offert par Dieu, celui qui coexiste avec la souffrance. 
Au carmel, le malheur du monde continue à m’atteindre, et j’ai fait mien le message de Thérèse de Lisieux : faire tout mon possible pour rendre heureux autour de moi - critère pour que ma prière pour les autres ne soit pas un mot vide- et compter sur le Seigneur pour atteindre le monde entier. Mon bonheur est inséparablement foi, espérance en Celui que j’aime, et qui me donne alors d’aimer en Lui tous les hommes.

    http://www.catholique95.com/carmel/presentation.php?identifiant=805quetebonheur »

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • 8 mars, Etre, une femme des années 2011!!!

    Imprimer

     

    images.jpgBien le bonjour Mesdames,

    Ce 8 mars 2011 c'est votre journée. Alors parlons jupons !!!!!

    Dans la presse quotidienne, nous pouvons lire :

     

    http://www.24heures.ch/journee-femme-siecle-mobilisation-suisse-romande-2011-03-07

     

    Partout, les Dames sont à l'honneur. Dans toutes les situations elles l'ont toujours été à tous les titres. Seulement à l'époque elles n'arrivaient pas à la cheville des gros bras. Elles étaient cantonnées au foyer derrière les fourneaux.

    Bonne à faire des gosses comme ils disaient dans le temps.

     

    Nos Grands-maman, nos Mamans n'ont eu de cesse de se frayer un chemin au milieu du monde des hommes. Pas facile dans une société de machos !!! Encore maintenant, nombre d'hommes sont des machos. Ils considèrent la femme juste pour le lit ! Pourtant, ne sont-elles pas meilleures politiciennes, sociales et économistes que Nous les « mecs » ? 2011 c'est comme une inondation elles s'infiltrent partout !

    Référence est faite à la chanson de Michel Sardou « Etre une femme des années 80 », tellement réelle.

    Aujourd'hui, les femmes sont partout et c'est une chance pour nos sociétés. Je veux pas dire qu'elles sont meilleures que les hommes, elles sont différentes....

    S’il n’y avait pas cette journée, parlerait-on des problèmes qui touchent actuellement la gent féminine ? Elle permet de rappeler que malgré les avancées, les inégalités perdurent et qu’il y a encore du pain sur la planche pour que l’on puisse réellement parler d’égalité entre les femmes et les hommes.

    L’histoire de la « Journée de la femme »:

    Le 8 Mars 1910 à Copenhague une confédération internationale de femmes socialistes de tous les pays a créé cette journée en vue de servir à la propagande du vote des femmes.

    Le 8 Mars 1914 les femmes réclament le droit de vote en Allemagne. Elles l’obtiendront le 12 Novembre 1918.

    Le 23 Février 1917 (calendrier Grégorien) correspondant au 8 Mars dans notre calendrier (Julien) à Saint Petersburg des ouvrières manifestent dans la rue pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.

    Au passage, l’ordonnance du 21 Avril 1944 accorde le droit de vote aux Femmes Françaises, qu’elles exerceront pour la première fois le 20 avril 1945 pour les élections municipales. (Un siècle de retard sur les hommes qui votent en France depuis 1848) – Le droit de se faire élire pour les femmes n’est que très théorique et symbolique en ces années là.

    Le 8 Mars 1948 en France 100.000 Femmes pour ce jour de gloire défilent à Paris de la République à la statue de Jeanne d’Arc. Dans de nombreuses villes de France cette manifestation est relayée (5000 femmes à Lyon, 30000 à Marseille)

    Les Américains essayent de récupérer la paternité de la date pour le Woman Day suite à une grève féminine du 8 Mars 1857, mais cette grève à New York est un mythe qui n’a jamais existé. Ils se sont servis de ce mythe pour choisir la date du 8 mars.

    1971, La Suisse accorde le droit de vote aux Femmes

    Les Nations Unies ont commencé à observer la Journée internationale de la femme le 8 mars 1975.

    En France c’est en 1982 que le gouvernement socialiste instaure le caractère officiel de la célébration de la journée de la femme le 8 Mars. Mais force est de constater qu’en France cette journée n’a plus un caractère protestataire…

    Le 8 Mars 1986, au Chili cette journée a fait l’objet d’une manifestation violemment réprimée et le même jour à Washington 100 000 personnes manifestaient contre la volonté des conservateurs de supprimer le droit à l’avortement.

    En 1998, en Union soviétique le 8 mars est choisi pour lancer le premier concours de beauté….

    Le 8 Mars 2001, lancement du site WEB permanent sur la Journée de la femme afin de conserver une trace de tout ce qui s’est dit et fait pour la condition des Femmes

    (Source : site www.journeedelafemme.com)

    Aujourd'hui, cette date devenue fête nationale dans de nombreux pays, est l'occasion de se remémorer 100 ans de lutte pour l'égalité, la justice, la paix et le développement. C'est aussi un moment de réflexion pour trouver des solutions aux difficultés que rencontrent encore certaines femmes à travers le monde.

    Read more at Suite101: La Journée de la femme fête ses 100 ans: Histoire de la lutte des femmes pour faire reconnaître leurs droits. http://www.suite101.fr/content/la-journee-de-la-femme-fete-ses-100-ans--a7375#ixzz1FxL41Oba

    Allez Mesdames, excellente journée, nous les hommes allons boire l'apéro !!!!!

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 1 commentaire
  • Attention aux incendies : "MCG Menace Combustible Gangreneuse" !!!!

    Imprimer

     

    Bien le bonjour !

     

    Bon c'est vrai c'est lundi, mais bon, après une nuit très étoilées, ce lundi, le soleil va à nouveau favoriser la chaleur de notre esprit et de notre coeur. Soyons heureux, venons-en à l'essentiel et laissons de côté nos petits soucis quotidiens souvent très périphériques.images.jpgVive la vie d'Artiste !!!

    Alors ce week end des incidents soupçonnés criminels à Genève. Chaude la nuit de samedi à dimanche. Plusieurs incendies à la rue de Carouge. Les Pompiers ont eu du boulot, ils sont payés pour ça !, merci à eux les combattants du feu.

    L'article de la TdG, dite « Julie » à ce sujet :

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/rue-carouge-feu-habitants-choc-2011-02-07

    Ce récit est effrayant, profondément émouvants. Ca pourrait élevé des idées prêtes à vouloir penser que le respect de la chose publique, le corollaire, Nous, est violé. Violation des droits humains. Illégalité, abus, conquête du mal, invitation à une opinion liée à une meilleure sécurité.

    Que faire ? Hummmm remettre en question nos sociétés ? Se battre pour le respect, prêt à s'insurger contre la conquête du mal ? Prêcher la bonne moral ?

    Réussir à convaincre que le mal est l'opposé du bien ? Tenter de faire pression sur les gens en manque de repères, de manière que les abus insensés, souvent encouragé par l'alcool, les drogues, le manque d'amour, soient tempérés et cessent dans les plus brefs délais ? Woua mais par quel côté faut-il s'y prendre pour être les missionnaire du bien ?

    Attention ...

    aux réactions à chaud. Avant de faire une bêtise en donnant de l'importance à certaines extrêmes politiques, à des hommes et des femmes intransigeants, à des idéologies carrées, à une vision rétrograde de nos sociétés, réfléchissons bien. Petite parenthèse, je me permets de faire respectueusement un lien avec le MCG. Ce n'est pas une force menant à un épanouissement visionnaire de nos avenirs. Pas constructif de regarder dans le rétroviseur....!!!! (Le 13 mars prochain, votez bien !)

    Je pense qu'il est possible de faire pivoter les « mauvais » esprits, de réduire les flammes du mal des mauvais esprits, eux qui ont certainement un bon coeur. Certainement possible de programmer une Paix, une sécurité correcte, en faisant pivoter notre manière d'agir. Mais quelle manière ? Woua, qui a les séquences du film de la vie aux grandes valeurs ?

    Tout ça pour dire : actionnons nos touches adéquates pour faire participer toutes nos sociétés au respect d'autrui, des choses mobilières et immobilières.

    Dans l'immédiat, en urgence, renforcement des femmes et des hommes de Paix, une justice moins fouillante dans l'enfance..... et une bonne remise en question sur le bien fondé de l'évolution de nos sociétés ????

    Clin d'oeil au PDC Carouge pour la future installation de caméras de sécurité. Très bonne idée, puisqu'il faut en arriver là.

    Allez mettons le feu à cette belle journée et allons de l'avant confiants !!!

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Alcool, faut-il tester à la sortie des boîtes ????

    Imprimer

     

    accident route.jpgBonjour,

    Demain 1er février, nous y allons sûrement, vous qui êtes bourrés de talents, vers le Printemps.

    « La nuit de toutes les ébriétés

    INTERPELLATIONS | Trois accidents dans la seule nuit de vendredi à samedi. Excès de vitesse et alcool en cause.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/nuit-ebrietes-2011-01-30 »

    Titre la « Julie ».

    Inconscients « bourrés », nous exposons les autres à de multiple façons dans leur santé, dans leur vie. Ce n'est pas bien.

    Sont-ils, je me mets dans lot aussi pour avoir été jeune, encore aujourd'hui !!!, des dangers publics mettant généreusement et surtout gratuitement la vie des autres au pilori ?

    Hmmmmm OUI.

    Evidemment, que nous avons tous fait la fête.

    Evidemment, que nous avons tous pris des bitures.

    Evidemment, l'alcool nous nous sommes projetés au 7ème ciel.

    Evidemment, sensations de bien être, émotions de vivre des moments intenses.

    Evidemment, .......

    Et en définitive, nous sommes pétris par les « conneries », notamment celle de prendre le volant.

     

    Soi-même si nous capotons la voiture, bof, nous sommes responsables de nos faits et gestes. Buvez, tuez-vous, mais ne faîtes de mal à personnes.

    Malgré les risques d'accidents, ça boit toujours autant !

    Loin de moi de vouloir peindre la muraille en noire mais sur la route un accident mortel sur trois est directement lié à l'alcool. Parce qu'on perd le contrôle de soi, qu'on est moins vigilant ou tout simplement fatigué...Donc ça vaut le coup d'éviter de boire avant de prendre le volant ou de refuser de monter dans la voiture de quelqu'un qui a bu.

    Je pense que les contrôles de Police doivent se multipliés. Sporadiquement des barrages de contrôle ici est là.

    Avec 0.5 g d'alcool dans le sang (2 verres maxi), les risques d'accident sont multipliés par 2. L'alcool met plusieurs heures avant d'être éliminée du corps et ce n'est pas une douche froide, un café, un coca, ou même des claques qui y changeront quoi que ce soit... Alors, pour éviter qu'une soirée bien arrosée tourne au cauchemar, il y a bien sûr une solution (adoptée en Belgique, au Québec...), il s'agit de la méthode du « conducteur désigné ». C'est simple, lors d'une soirée, il suffit de déterminé à l'avance celui qui va s'abstenir de boire, pour pouvoir « gérer » le groupe, éviter que ça dégénère et surtout conduire sans danger. Attention, cela ne veut pas nécessairement dire que l'élu va moins s'éclater que les autres, qui eux vont pouvoir « se prendre une cuite » sans danger...Au contraire, plus on modère sa consommation, plus on s'amuse et ça, ce n'est pas valable que pour l'élu !

    Nous sommes tous extrêmement vulnérable, faut-il être raisonnable. Pensons à la protection des autres qui se trouvent en face de nous.

    Conclusion, s'il doit y avoir une conclusion, je proposerais à la Police de renforcer les contrôles d'alcoolémie, et ce très régulièrement. Tiens à ce sujet, un endroit phare des « cuites », lieu de détente à la place de l'Etoile. C'est un site qui pourrait s'appeler les frères Terrieur ! Ca boit à l'intérieur et à l'extérieur dans le parking. C' est un authentique tonneau public !

    Et pis, ne devrions pas obligé les tenanciers d'installer des alcoomètres indicatifs dans leur établissement ??? Tiens un bon truc démagogique pour les candidates et candidats aux élections du 13 mars prochain !!!!

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 1 commentaire
  • Gay-pride 2011 à Genève ? Oui mais....

    Imprimer

    gay-israel.jpgGenève pourrait accueillir une gay-pride en 2011 ?

     

    Un grand défilé avec des chars. Oui très bien, je ne suis pas contre. Où je trouve défavorisant pour le bien fondé de la communauté des gays-lesbiennes, ce sont ces personnes qui n’ont plus de limite lors du défilé. Habillements trop légers, trop de déhanchement, trop exposés, trop libertins, etc. etc, etc…. Cette frivolité gratuite ne donne pas une bonne image des Communautés très respectable.

     

    Alors est-ce un moyen de se faire entendre et reconnaître. Etre connu pour être reconnu.

     

    Etre gay ou lesbienne se n’est pas joué les divas, les dégantés, les vieilles folles, les fashion-victimes, les excités de service……

     

    Oui à un défilé mais dans le respect des valeurs de la société et des gens.

     

    Cela dit, qu’elles sont les origines des Gay-Pride, devenues marches de la fierté :

     

    Les émeutes de Christopher Street (New York)

    Dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, la police new-yorkaise opère des descentes musclées dans les bars gays de Greenwich Village. Quand elle investit le Stonewall Inn, établissement installé sur Christopher Street, les clients se rebellent. Des passants se joignent à eux, la foule grossit et les forces de l’Ordre sont obligées de se barricader dans le Stonewall Inn pour attendre les renforts. Les altercations dureront trois jours.

    Un an plus tard, les militants gays de New York organisent une marche pour commémorer l’événement. Cette manifestation sera la première GayPride.

    ……….

    « Dès 1971, on assiste aux premières Gay Pride en Europe, à Londres et à Paris. En Suisse, la première Gay Pride rassemble 300 homos à Berne en 1979. Après Zürich il y a quelques années, le phénomène gagne la Suisse Romande: près de 2'000 personnes défilent dans les rues de Genève en 1997, puis le double l'année suivante à Lausanne. Puis c'est au tour de Fribourg d'accueillir la grande messe homo, qui rassemble plus de 15'000 personnes. Enfin Berne, la capitale, avant que le mouvement ne gagne le Valais en 2001 en suscitant une grande controverse, puis les rives du Lac de Neuchâtel en 2002, pour aller en 2003 investir la capitale jurassienne Delémont.

    Oui, les moeurs changent. Le message de fierté fait des adeptes. Trente ans après les émeutes de Stonewall, on célèbre la Gay Pride dans plus de cent cinquante villes dans le monde. Les pays scandinaves ont déjà adopté le partenariat enregistré depuis une dizaine d'années. Récemment, la France a voté le PACS et l'Allemagne a fait pareil. Même la Suisse semble disposée à octroyer l'égalité des droits aux couples homosexuels. Mais si une relative acceptation se profile sur le papier, il n'en va pas de même dans la vie quotidienne, une fois sorti de certains milieux urbains. La problématique de fond n'a pas changé: l'homophobie a de solides racines, et la majorité des gays et des lesbiennes continue de vivre recluse dans le placard de la honte et de la peur, au travail, en famille, à l'école, et dans la rue. Puisse la Gay Pride, avec un message politiquement fort, accroître encore la visibilité et la fierté, en proposant le respect des diverses formes de l'amour.

    Stéphane Riethauser »

    Celles et ceux qui sont vraiment contre sont celles et ceux qui se disent notamment en Suisse, de bons Chrétiens, incarnant la famille modèle, faisant partie de sociétés très cato, ayant les yeux bandés sur les vérités de la société, les divorcés, les étrangers, les blacks, les antis ci et ça. Mais ces gens qui se donnent de l’importance à travers la Religion doivent être des refoulés, des gens biens malheureux. Ils croient faire un grand bien, peut-être, mais avant tout ils soignent leur « égo », et gargarisent leur petit nombril. Ils m’énervent ces piliers d’Eglises !

    Bigots, soyez lucides, et ouvert à l’image de Barack Obama et maintenant Benoît XIII, laissez vivre les gens pour autant que ceux-ci respectent évidemment les valeurs qui sont celles de la société.

    Amen !!!

    Allez bonne journée, pas de folie !

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 2 commentaires
  • Dieu n'a-t-il jamais "flacher" sur un apôtre ???

    Imprimer

    RainbowDove.jpg"Trois ados «cassent du pédé» dans l’indifférence

    Homophobie | Deux étudiants gay ont été agressés en pleine rue. Dialogai s’inquiète d’une recrudescence des actes homophobes"

     

    Titre la TdG de ce matin. Lire l’article…….

     

    Mais vivons-nous dans une société devenant vraiment sans repère. Est-ce que les politiques ne maîtrisent plus. La Police n’a-t-elle pass les moyens, on ne leur donne pas les moyens de faire régner l’ordre? Que se passe-t-il dans ce bas monde ? Sommes-nous au point de non retour ? Malaise ? Abandons ? Laissez aller ? Individualisme ? Egoïsme ? Que l’argent ? Tant de mots qui devraient interroger les Autorités, les penseurs, les faiseurs de sociétés. Pensent-elles vraiment dans l’intérêt de Vous, d’eux, de Nous tous ?

     

    Il n’y a plus d’homme et de femme dotés d’une authentique poigne pour diriger, pour emmener les peuples, sachant dire OUI/NON. Ca devient du délire ces gens qui nous dirigent. Ca va trop loin se laxisme, ce manque de « poils au cul ». Les hommes et les femmes qui nous dirigent sont mous, en manquent d’idées, voulant faire plaisir à toutes et à tous au risque de n’être pas élu. Alors pensent-ils  nombril ou au bien des  sociétés ? Bon je me calme….. !!!! Ca sent la neige…. !!!!!!!

     

    Alors ? On casse du PD ? Ca ne change donc pas ?

     

    Mais ils ne demandent rien puisqu’ils sont nés ainsi. Pourquoi leur en vouloir ? Sous prétexte d’un enseignement bien Judéo-Chrétien ils sont différents. Mais non, ils sont Humains comme Vous comme moi  Mesdames et Messieurs. Que faites-vous du « AU CENTRE L’HUMAIN ».

     

    Celles et ceux qui cognent psy et phy sur les PD sont eux-mêmes des « PD » refoulés, inavoués, sans conscience, sans respect de l’autre qui se trouve en face. Au tour de Nous nombre de bi… ?!!! Des tonnes ….. Etre marié avec enfants et d’aller tromper avec le sexe opposé ? Et alors, qu’est qu’on en a à faire.  Pfou rien de grave si ça ne perturbe personne. A chacun à chacune ses mœurs pour autant que ça ne gêne pas la société.

     

    Mais « merde » ces gens tout aussi respectables ont le droit de vivre comme bon leur semble. En quoi est-ce gênant de voir deux femme s’embrasser. En quoi est-ce délirant de voir deux hommes s’entrelacer. Ah oui Dieu ! Et bien Dieu n’a-t-il jamais « flacher » sur un apôtre ? On a beau l’idolâtrer fut Homme comme tout le monde. Les grenouilles de bénitier arrêtez un peu ….

     

    Ceux qui cognent ou qui dégueulent sur les PD sont des petits ZIZI.

     

    L’homme, la femme, est comme il est, il a droit au respect, mais attention pas à la compassion.

     

    Que chacun et chacune regarde devant sa porte et les vaches seront bien gardées.

     

    Allez bonne journée à toutes et à tous et grand bien se fassent chez les « fantasmeurs »…….inavoués !!!!!!

    Lien permanent Catégories : Société 1 commentaire
  • Aïe, aïe, aïe ces divorces ......

    Imprimer

     

    2005-soir-magazine-actu-palix-justice-et-divorce.jpgUn vrai dimanche automnale …….

     

    Quelle belle journée. C’est vraiment hypra super pour le moral. Tout le monde est beau, tout le monde est sympa.

     

    Une note plus nuageuse !

     

    Les divorces, combien ?

     

    Les « cocus » sur la scène. Fléau de notre société ? Pour un souci, un « blem » périphérique, une engueulade, une petite tromperie dans le bois, que sais-je, hop devant le juge pour prononcer la dissolution du mariage. Sans vouloir être ringard, dans le temps, les gens se supportaient mieux, les valeurs étaient plus respectées, les repères mieux définis. Aujourd’hui, facile de chez facile, tu n’es plus, tu ne veux plus, tu ne me supportes plu….., hop devant le juge.

     

    Les changements d’état civil, comme les divorces, n’ont aucune influence sur l’état de la population, mais changent sa structure. On parle de divortialité lorsqu’on met en relation les divorces avec l'effectif de la population et qu’on étudie la fréquence et les caractéristiques des divorces dans cette population

     

    Divorces et divortialité

     

    2001

    2002

    2003

    2004

    2005

    2006

    2007

    2008

    Divorces

    15'778

    16'363

    16'799

    17'949

    21'332

    20'981

    19'882

    19'613

    Taux brut de divortialité

    2.2

    2.2

    2.3

    2.4

    2.9

    2.8

    2.6

    2.6

    Indicateur conjoncturel de divortialité

    38.5

    40.0

    41.3

    44.2

    52.6

    51.7

    49.1

    48.4

    Durée moyenne du mariage au moment du divorce

    13.4

    13.4

    13.6

    13.8

    14.3

    14.6

    14.5

    14.6

     

    Dieux sait en 2009 et 2010 !

    Chaque année, 14'000 enfants sont touchés en Suisse par le divorce de leurs parents.

    Selon une étude de 2003, l’autorité parentale a été attribuée à la mère dans 68 % des cas. Dans 6 % des cas, l’autorité parentale sur les enfants a été attribuée au père. Dans 26 % des cas, l’autorité parentale conjointe a été accordée.

    Six ans après le divorce, 20 % des enfants présentent encore des troubles psychiques liés au divorce, selon une étude allemande.

    On estime que 65 % des enfants de 18 à 22 ans ont des relations difficiles avec le père divorcé (29 % lorsque les parents ne sont pas divorcés).

    Mais dans quel monde vivons-nous ? Egoïste, individualiste, sans repère ou moins, ainsi va la vie du XXIème siècle ; tristounet : à vous de juger.

    Aller bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Les délinquants dans des containers ???

    Imprimer

    conhouse_container1_rev.jpgLes radicaux genevois pensent qu’il serait judicieux de poser des containers pour délinquants récidivistes.

     

    Est-ce une bonne idée ? On peut se poser la question au fond et à la forme.

     

    Au fond il est tout à fait authentique que des solutions doivent être édictées pour la meilleure solution relative à ces malfrats. La meilleure solution consiste à accélérer les procédures et mettre en valeur les mesures d’expulsion.

     

    La seule mesure est de multiplier les accords avec les pays d’où sont originaires ces malfrats. Récidivistes n’ont plus rien à faire chez Nous.

     

    Au nom des droits de l’homme, il est pensable de voir ici une forme de ségrégation qui est contraire à toutes les chartres. Les délinquants récidivistes ont droit à un traitement décent. Ca me rappelle les wagons d’une certaine époque ….. Et les prisonniers en sur nombre de Champ Dollon faut-il les cantonner dans des containers. Evidemment que non. Non ce n’est pas la bonne solution.

     

    Au fait, ne doit-on pas voter sur une initiative UDC à ce sujet ?

     

    A la forme, des containers ne sont pas vivables, c’est comme si on stockait des êtres humains dans des camps. Et l’hygiène ? Et la cohabitation ? Est-ce moche ? En définitive, cette manière de punir n’est-ce pas un scandale humanitaire ?

     

    Ils veulent construire des containers, ne serait-il pas plus utile et bénéfique pour la population de bâtir du logement, car bientôt les gens vont camper sur la plaine de Plainpalais. Sur ce dernier point, la Police serait encore capable de déloger.

     

    Ne sommes-nous pas entrés en période électorale pour les municipales 2011 ? Tous les moyens démagogiques sont bons pour ceux qui ne sont pas insensibles à la sécurité.

     

    Cette idée mal saine est bonne pour le MCG !

     

    Les radicaux penchez-vous sur le logement.

     

    Aller bonne journée !

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 7 commentaires
  • N'ayez pas peur, déposez plainte

    Imprimer

    1Comment_porter_plainte.jpgMais il fait à peu près beau ! Profitez un max !

     

    Pas de plainte contre le vandalisme, ça paraît logique ? Non !

     

    Les incivilités vont grandissantes. Tous les jours, des petits « imbéciles » s’en prennent à la chose publique et privée. Ca devient insupportable pour toutes et tous.

     

    Au nom de la morale c’est contraire à nos valeurs de la société. Que se passe-t-il dans la petite tête des malfrats. Pourquoi porter un mauvais coup ici et ailleurs. Est-ce irresponsable ? Mais dans quelle société vivons-nous ? Laissons les spécialistes apporter une réponse.

     

    Les atteintes à la Paix ne sont pas souvent dénoncées à la police, le corollaire, les « flics », très respectables, arrêtent les petits malins, ils sont relâchés dans les heures. Ce n’est pas normal ! Bon la procédure étant ainsi comment agir ? Et bien avoir le courage de modifier la loi et son règlement d’application. Les Politiques, ayez le courage de modifier les textes et de donner le moyen légal de punir les petits malins arrêtés.

     

    Leur infliger des peines style nettoyer les tags, ramasser les poubelles, replanter les fleurs, etc….. Au gré des délits, la peine est modulable. Evidemment pas besoin de prison jusqu’à un certain montant de dégâts. Au-delà, la condamnation devrait être moins souple.

     

    Le laxisme tut, il fait grandir les ailes de la liberté totale d’expression. Ce n’est pas rassurant de vivre dans une Cité, par exemple Carouge. L’insécurité y demeure et je dirais que c’est grave. Si les Politiques ne font rien, si les parents de réagissent pas je pense que Nous allons droit dans le mur.

     

    Nécessité de tous les juger et de les condamner même sans plainte. A tout le moins c’est mesure intéressant à étudier et mettre en pratique.

     

    Bravo les Polices genevoises, vous n’avez pas la tâche facile. Vivement que vos corps soient renforcés par 200 nouvelles personnes. Bravo le Conseil d’Etat pour cette mesure à court terme.

     

    Aller bonne journée.

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 4 commentaires
  • N'importe quoi les "Skins Party"

    Imprimer

    skins2-300x300.jpg« Skins Party » c’est vraiment du n’importe quoi !

     

    Evidemment qu’il faut des distractions, ce n’est que du bien pour le psy et le phy.

     

    Sans être un vieux ringard dans le temps nous avions les bals populaires, si bien interprété par Michel Sardou.

     

    Evidemment que l’alcool coulait, évidemment qu’il y a avait des bagarres, évidemment que les soirées finissaient à pas d’heure. Toutefois, nous nous amusions pour s’amuser et non pour être déjantés.

     

    Now, les jeunes sont en mal de fortes sensations, de flash extravagants, de boire l’alcool au goulot, aux futs, de fumer n’importe quoi, de s’abandonner au sexe sans limite. DEJANTES SONT-ILS ?!

     

    Ne sachant plus quoi inventé pour extrapoler l’authentique sens de la fête des machins appelés « Skins Party ».

     

    Au fait, c’est quoi une « Skins Party » ?

     

    Les ados ne sont pas là par hasard. Ils viennent participer à une Skins Party, une fête inspirée de Skins, la série télévisée anglaise déjantée diffusée sur Canal + depuis 2007, mais surtout visionnée par les jeunes sur le Web. Le feuilleton met en scène des adolescents très dévergondés noyant leurs tracas familiaux, scolaires et sentimentaux dans la drogue, l'alcool et le sexe. Un exemple? L'épisode 10 de la saison 1, une bringue monumentale où les langues chargées de cachets d'ecstasy pénètrent aléatoirement dans les bouches qu'elles rencontrent et où les teen-agers déguisés en tout et n'importe quoi, dans un état éthylique prononcé, s'abreuvent de démesure.

     

    C’est un « machinchose » complètement loufoque, mettant la vie des jeunes en danger.

     

    Et les parents dans tout ça, et le système, et la société ? Avons-nous le droit nous adultes de laisser tout faire. Non, nécessité de réagir devient indéniable.

     

    Les parents certes, le chemin de la vie passe aussi par l’école, les institutions, les médias, la prévention, la punition, etc.

     

    Si on ne veut pas que nos sociétés dérivent dans la spirale du non conformisme, de respecter les valeurs qui sont les nôtres, les réseaux attachés aux jeunes devraient réagir. On a pas le droit de laisser tout faire et faire n’importe quoi.

     

    Aller bonne journée.

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Bébés abandonnés.....

    Imprimer

    1171406149_jungle.jpgIncroyable la chance qu’il a eu le bébé retrouvé dans les toilettes d’un parc à Morges. Un grand merci à cette étudiante de l’avoir aidé à vivre.

     

    Nombre de gosses sont abandonnés ainsi. Dans la forêt, sur la route, dans une rivière. Incroyable mais vrai.

     

    Comment humainement peut-on lâcher son gamin ainsi.

     

    Déontologiquement c’est contre les principes et les valeurs de la vie.

    Les femmes qui ne veulent pas élever l'enfant qu'elles ont mis au monde ont toujours créé un problème pour la société. La question de l'abandon des enfants dès la naissance s'est posée tout au long de l'histoire. Pour éviter les infanticides et les abandons sur la voie publique, la société a tenté d'en organiser les modalités. De tout temps, il y eut des enfants abandonnés, sitôt nés, par leur géniteur.
    On connaît l'abandon ordonné par la Cité de Sparte, des enfants considérés comme fragiles, malformés, susceptibles d'être à charge de la société. Il s'agissait là, en fait d'une forme d'infanticide.

    " Avant l'adoption d'un bébé, il y a l'abandon de celui-ci. C'est un mot tabou qui désigne un acte qu'il faudrait escamoter au maximum. Ce concept est à l'origine des maux dont souffrent les adoptés tout au long de leur vie. Les non-dits, les secrets, les informations séquestrées au sujet de leur passé créent des sortes de trous pour eux qui vont compromettre leur équilibre. L'amour qu'ils reçoivent de leur famille adoptive ne permettra jamais de les combler totalement. Un lien doit être préservé, car il est difficile de bien vivre lorsqu'on vous a volé votre passé. "

    Les enfants abandonnés sont donc des progénitures refusées, alors pourquoi se faire mettre enceinte. Avec tous les moyens contraceptifs c’est assez incompréhensif.

    J’avoue ne pas comprendre, mais bon………

    Aller bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Etes-vous tolérant ?!

    Imprimer

    tolerance-79145011.jpgLa Pentecôte, ce fut le soleil et la chaleur. Quel bonheur de vivre ces instants. De la chaleur, certes mais aussi dans le cœur dans l’esprit.

     

    La tolérance ou l’intolérance de celui qui est " étranger " , quelle que soit la norme " d'étrangeté " : (nationalité, religion, ethnie, politique, etc.), varie selon les valeurs culturelles, sociologique de " l'accueillant " .

    La tolérance ne peut donc être décrite uniforme.

    Par ailleurs, le terme " d'intolérance " simple équivalent d'incompatibilité, a pris aujourd'hui une sorte de dimension " Ethique " négative et culpabilisante. L'intolérance est devenue synonyme de racisme, de fascisme et de xénophobie.

    La tolérance nouvelle, au contraire, serait " une valeur " universelle amenant à l'harmonie et à la paix par une sorte d’idéale permettant la cohabitation de toutes les différences, en gommant toutes leurs antinomies.

     

    Chaque jour, nous sommes tolérants ou le contraire. Mais alors comment s’opère le choix psy. Ca plaît, ou c’est détestable.

     

    Une femme blanche est pour certain plus respectée qu’une noire. Ce sont des principes inacceptables.

     

    On tolère un aîné en chaise roulante alors que l’on ne supporte pas un gosse qui pleure. Pourquoi une telle différence.

     

    On tolère une voiture qui ne respecte pas un céder le passage alors qu’un vélo sur le trottoir nous rend fou de rage. Mais pourquoi…..

     

    Je pense que selon notre éducation, nos us et coutumes, nous réagissons toutes et tous d’une manière différente.

     

    Je suis d’accord de dire qu’il y a des règles, des principes, des valeurs de la vie que l’on peut déroger.

     

    Vient ensuite la tolérance, ne pas se renfermer dans l’intolérance est devenir exécrable dans nos façons de réagir.

     

    Au fait, les fougueux zélateurs de la nouvelle tolérance, se font souvent les champions d'une violente intolérance à l'égard de ceux qui n'acceptent pas leur propre définition de la Tolérance.

     

    Un plus de tolérance intelligente dans ce bas monde améliorerait évidemment la qualité de vie des un, des autres, de tous.

     

    Aller bonne journée à toutes et à tous.

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Journée internationale contre l'homophobie

    Imprimer

    3e_journee_mondiale_homophobie.jpgL’HOMOPHOBIE
    Une forme de discrimination

    Comme le racisme, la xénophobie ou l’antisémitisme, l’homophobie est aussi une forme de discrimination. L’homophobie trouve son origine dans l’ignorance des réalités des minorités sexuelles et se manifeste parfois inconsciemment.

    Ce 17 mai c’est la journée de lutte contre l’homophobie.

    La Journée internationale contre l’homophobie le 17 mai est un moment privilégié pour poser des gestes concrets de lutte contre l’homophobie. D’une année à l’autre, de plus en plus d’organisations et d’individus mettent sur pied différentes initiatives.  Toutes et tous sont invités à faire leur part. Participez et faites connaître vos initiatives!

    Dans nos sociétés on entend beaucoup parler d’hétéro, de bi, d’homo, le tout se terminant par « sexuel ». Ah le sexe !

     

    Parfois, savons-nous vraiment de quoi nous parlons. Souvent on lance des mots, des jugements certes fondés, mais souvent infondés.

     

    En marge de vouloir connaître la science infuse, nous nous trompons souvent sur les gens. En fait, nous les connaissons mal et pensons qu’ils sont ci ou cela. Alors tromperie d’image, non je ne le pense pas. Vu que la société est encore arriérée sur bien des points liés à la diversité des sexualités les gens se cachent, n’osent pas ; le quand dira-t-on !

     

    Mais bon, les portes commencent à s’ouvrir sur le devant de la scène et c’est tant mieux, car en fait, nous sommes toutes et tous normaux et avant tout des êtres humains ayant une sexualité personnelle et surtout respectable. A chacune et chacun ses valeurs.

     

    Savons-nous vraiment ce que signifient ces termes :

    La Fondation Émergence propose les définitions suivantes à la diversité sexuelle

    • Hétérosexisme
      L’hétérosexisme est une croyance voulant que tout le monde soit hétérosexuel et que l’hétérosexualité soit la seule voie acceptable. Cette croyance, qui repose sur la notion de la norme de la majorité, est souvent à l’origine de l’homophobie.
    • Homophobie
      Toutes les attitudes négatives pouvant mener au rejet et à la discrimination, directe et indirecte, envers les gais, les lesbiennes, les personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres, ou à l’égard de toute personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforme pas aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité. Sont considérées comme des variantes de l’homophobie :
      • la biphobie : aversion envers la bisexualité ou envers les personnes bisexuelles;
      • la gaiphobie : aversion envers l’homosexualité ou envers les hommes homosexuels;
      • la lesbophobie : aversion envers le lesbianisme ou envers les femmes lesbiennes.
    • Transphobie
      La transphobie est une attitude négative ou un sentiment négatif, une aversion envers les personnes transgenres, transsexuelles ou en voie de devenir transsexuelles.
    • Personne transgenre
      Personne qui se perçoit et qui s’identifie comme étant de sexe autre que le sien, et qui éprouve le besoin de vivre ainsi. Contrairement à la personne transsexuelle, elle refuse la réassignation sexuelle ou le changement de sexe. Est aussi une personne transgenre celle qui est incapable de se conformer à la norme imposée par l’identité des genres masculin et féminin; certaines personnes se considèrent comme étant de genre fluide.
    • Personne transsexuelle
      Personne ayant changé physiquement de sexe ou celle qui est en processus pour le devenir, par voie médicale et chirurgicale. Cette transformation est habituellement irréversible.
    • Personne-aux-deux-esprits (personne bispirituelle)
      Personne qui, selon la tradition autochtone, a deux esprits, l’un féminin et l’autre masculin.
    • Personne intersexuée
      Personne qui présente simultanément les caractéristiques physiques des deux sexes.
    • Communautés LGBTI
      Sigle désignant les communautés lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle, transgenre et intersexuée.

    Que vous soyez hétéro, bi, homo, aller bonne journée !

    Lien permanent Catégories : Société 2 commentaires
  • La PROSTITUTION à 16 ans ???

    Imprimer

     

    img_1266568783195.jpgSelon certains experts, des jeunes filles suisses se tourneraient de plus en plus vers la prostitution pour être en mesure de s’offrir des articles de marque.

    L’Association suisse pour la protection de l’enfance (ASPE) a lancé un appel pour que la majorité sexuelle soit élevée de 16 à 18 ans en cas de prostitution.

    L’âge légal de la prostitution étant limité à 21 ans en Allemagne et à 18 en France et en Italie, l’association craint que la Suisse ne devienne un paradis pour touristes sexuels en quête de chair fraîche.

    «Nous devons combler cette lacune de la loi, affirme Ruth-Gaby Vermot, ancienne députée et membre de la direction de l’ASPE. Sinon, notre législation laxiste attirera des michés étrangers tout contents de savoir qu’ils peuvent avoir des relations sexuelles avec des jeunes de 16 ou 17 ans sans risquer d’être poursuivis.»

     

    2115508833.jpgLa prostitution des mineurs est-ce immorale ?

     

    (trouvé sur internet) En Suisse, la prostitution entre 16 ans (la majorité sexuelle) et 18 ans (la majorité civile) est illégale quand il s’agit d’une situation d’urgence. Tout est une question de nuance: si l’ado est poussé à faire le commerce de son corps parce que c’est son seul moyen de subsistance, le client ou le proxénète est punissable par la loi. En revanche, un mineur qui décide d’entrer librement dans ce métier et de se prostituer volontairement, ne s’inscrit pas dans l’illégalité. Et son client ne risque pas d’être poursuivi.

     

    Avez-vous lu l’article à ce sujet dans la TDG ?

     

    Pour rappel :

     

    L’affaire Ribéry? Quelle affaire? En Suisse, que l’on soit footballeur vedette ou simple pékin, rien n’empêche un client d’acheter les charmes d’une jeune fille de plus de 16 ans. La loi ne prévoit aucune interdiction, ces adolescentes étant considérées comme majeures sexuellement. Cette situation est unique en Europe. Dans les pays qui ne l’interdisent pas, l’âge légal pour la prostitution est fixé à 18 ans. Et la tendance est au durcissement. Les Pays-Bas envisagent de relever cette limite à 21 ans.

     

    16 ans est-ce trop jeune ? Je le pense, car les filles sont encore au collège, en apprentissage que sais-je. Et n’est-ce pas contraire aux bonnes mœurs.

     

    Se vendre à 16 ans, ce sont des minorités, à tout le moins chez Nous.

     

    Mais !  Aujourd’hui, ce business se développe sur Internet: les jeunes prennent trop facilement contact avec des clients par le biais de forums, de sites de rencontre ou de petites annonces. Certaines agences de sexe orientent leurs publicités sur des offres concernant des filles de 16 ans. Dès lors que la loi Helvétique l’autorise la justice ne peut pas ouvrir de dossiers.

     

     (recherché  sur Internet) Les professionnels de ce business disent n’avoir rien à cacher. Louise, directrice de ………… à Genève, nie en bloc: «Je n’ai jamais eu des prostitutions de moins de 18 ans. Même quand on a des salariées de 18 à 19 ans, c’est déjà très jeune; souvent, je leur conseille de prendre du recul». Elle ajoute qu’à Genève, «on a le droit de se prostituer à 16 ans mais il faut une autorisation écrite des parents.

     

    Faut-il en effet s’attaquer au plus vite à une lacune du droit suisse permettant aux jeunes de se prostituer dès 16 ans en vertu de leur majorité sexuelle.

     

    Au nom de la morale et la protection des mineurs, je dirais que l’âge légal pour la prostitution devrait être relevé à 18 ans.

     

    Aller bonne journée !

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 10 commentaires
  • Beau,Beau, marions-Nous !

    Imprimer

    big_2247_mariage_chat.jpgBeau, beau est le temps ! Ca sent les pique-niques, la piscine, la bronzette. Eclatez-vous les Amies et les Amis !

     

    Mardi, les Cocus, hier, les Divorcés……. Ce jour, une statistique Suisse des mariages.

     

    De nos jours, on se marie plus vers la trentaine. Auparavant, vers 25 ans.

     

    L’  «usine » à mariage fonctionne bien, les chiffres ci-dessous le prouvent. Je t’aime un peu, pas du tout, beaucoup, marions-nous.

     

    Un, deux bébés, la famille dans le respect des valeurs. Etant Chrétien, je respecte ces valeurs, pour autant évidemment que le chemin de la vie le permette.

     

    Les changements d’état civil comme les mariages n’ont aucune influence sur l’état de la population, mais changent sa structure. En effet, les mariages et la nuptialité, qui étudie la fréquence et les caractéristiques des mariages dans une population, influencent toujours la fécondité en Suisse.

     

    Mariages et nuptialité

     

    2001

    2002

    2003

    2004

    2005

    2006

    2007

    2008

    Mariages

    39'244

    40'213

    40'056

    39'460

    40'139

    39'817

    40'330

    41'534

    Taux brut de nuptialité

    5.4

    5.5

    5.5

    5.3

    5.4

    5.3

    5.3

    5.4

    Indicateur conjoncturel de primo-nuptialité

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hommes

    57.3

    59.0

    58.8

    57.5

    58.6

    58.1

    58.6

    59.0

    Femmes

    62.4

    64.2

    62.9

    61.7

    63.0

    62.8

    63.1

    64.0

    Age moyen au premier mariage

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hommes

    30.4

    30.5

    30.6

    30.8

    31.0

    31.0

    31.2

    31.4

    Femmes

    28.0

    28.1

    28.4

    28.6

    28.7

    28.7

    28.9

    29.1

     

    Ainsi se termine le petit cycle des statistiques.

     

    Aller bonne journée. Profitez un max !

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Les COCUS : statistique

    Imprimer

    cocu_2.jpgJe suis cocu ! Es-tu cocu ? Il est cocu !

     

    Oups, un de mes cops m’a dit qu’il était cocu. A la mode de nos jours ?!

     

    Consolations, mouchoirs, yeux fontaines. Bon il est cocu est alors, ce n’est pas le premier et surtout ni le dernier. C’est un cas d’école connu, il y précédent. Un cocufiage à la seconde, c’est ça la fidélité. Je n’y crois pas à la fidélité à moins d’être moine et encore, de nos jours……. Dieu est-il trompé ……

     

    Que faire alors ?

     

    Chacun gère son binz comme il le sent, comme il voit les choses, comme il a envie.

     

    Les statistiques, je les ai cherchées sur internet. Il ressort de mon far fouillage virtuel mais oh combien réel ce qui suit :

     

    Statistiques

    Attention ça va faire mal !

    • 75% des femmes mariées ont eu des relations extra-conjugales
    • 60% des hommes mariés ont eu des relations extra-conjugales

    donc

    • 3 hommes sur 4 sont cocus
    • 3 femmes sur 5 sont cocus

    On se sent déjà moins seul
    Par ailleurs en sachant que :

    • Rien ne prouve que les 60 % d'hommes mariés ont eu des relations extra-conjugales sont tous en couple avec des femmes ayant eu elle-aussi des relations conjugales.
    • La proportion de couple concerné par le cocufiage est donc comprise entre 75 % et 100 % ce qui nous fait une moyenne arithmétique à 87,5 % (tout le monde à suivi)

    On se sent encore moins seul.

    Ben ça alors, les hommes cocufient moins. Ah les femmes ! Mais ce que l’on les aime bien, n’est-ce pas Messieurs !

    Bon alors mon copain est dans les normes !!! Je pars le lui dire !

    Aller bonne journée à toutes et à tous et pas de folie !

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 1 commentaire
  • Les scientifiques se sont trompés ???

    Imprimer

    coloriage-avion-1228398939.gifDes centaines de vols annulés.

    C’est le chao de l’aviation à l’échelle Européen mais aussi mondial.

    Evidemment vous savez pourquoi.

     

    Et voilà que hier des compagnies ont fait voler des avions. Revenus au sol, ils ne présentent aucune anomalie, aucune particule, aucune crasse. Mais alors ?

     

    Alors comme la grippe H1N1 ont-ils, les rois de la scientifiques, exagéré sur les conséquences du nuage.

     

    (Roselyne Bachelot serait rassurée de refiler ses masques si les cendres nous tombaient sur la tête !)

     

    Semble-t-il que des essais de ballons, d’appareils scientifiques n’aient pas testé les conséquences. Auraient-ils prouvé aucun danger, aucune conséquence ?

     

    Les compagnies commencent à douter.

     

    Il y a Ka, il y Ka.

     

    Facile de dire ceci, cela, y avait qu’à.

     

    Les politiques ont écouté tous les pant agonistes de la science avant de prendre la décision de fermer les espaces aériens.

     

    Et même si « now » c’est prouvé scientifiquement que nous pouvons nous envoyer en l’air et bien pour rien au monde je prendrai l’avion au risque d’une situation évoluant, changeant au détriment de ma vie.

     

    Alors à quels scientifiques faire confiance, ceux de l’aviation, les scientifiques, les politiques.

     

    Une chose certaine, c’est la première fois pour l’homme que ce genre de phénomène aussi intense se produit, cela sera certaine un cas d’école ; on ne pourra plus dire qu’il n’y aura pas eu de précédent, le corollaire la gestion d’un « nouvel air » sera traitée autrement.

     

    Et vous prendriez-vous l’avion sur la base d’essais basiques ?

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Les millionaires qui écoulent de la drogue

    Imprimer

    Super temps, encore une belle journée ! Profitez en max.

     

    De tout pour faire un monde ?!

    swisstxt20080818_9550271_1.gif« Un couple millionnaire, basé à Genève et en Floride, écoulait de la drogue

    Trafic | Un homme d’affaires américain et son amie genevoise seront jugés d’ici à la fin de l’année. Ils sont suspectés d’avoir transporté des tonnes de marijuana de Jamaïque en Europe sur un yacht. »

    Je commence à croire que se sont les « richetos » qui sont les moins sages. C’est donc vrai !

    Je connais des gens en bon point du côté porte monnaie qui organisent des grandes bouffes inondées d’alcool, parfumées de pétards, sans compter les « orgies à la romaine ».

    Chez les riches, il y a l’argent, le corollaire ils peuvent tout se permettre. Grand bien leur fasse. Nous n’allons pas être jaloux, c’est comme ça et pas autrement. Ils ont toujours existé

    Ce qui est dérangeant c’est justement l’abandon à des trafics. Tenant les cordons de la bourse il n’y a qu’eux pour se livrer à ces mauvais jeux. Ils profitent de leurs millions pour faire des choses vraiment pas bien, contraire aux règles de la société ; c’est très grave pour le bien être de la société. Ils se croient tout permis. Certes ça fait marcher l’économie, pour autant que se soit clin ; vous êtes d’accord, non ?

    Au fond, je suis content que les Autorités judiciaires aient coincé ce couple millionnaire et qu’il soit jugé. Mais que vont-ils écoper, 2 ans avec sursis, une bagatelle les freinant un instant dans leur trafic ; ils recommenceront. Je souhaite que la justice soit impartiale et sorte la grosse artillerie pour prononcer la lourde peine.

    Ce sont les gros bonnets « friqués » qui font le mal en matière de drogue, ils ont les moyens d’acheter de revendre, de trafiquer, ils doivent donc être stoppés dans leurs actes illicites.

    C’est peut être utopique ce que je dis, toutefois si la pointe de la pyramide est encerclée par la justice, la vraie justice, en descendant de celle-ci les problèmes liés à la drogue pourraient être métrisés.

    Voici, voilà très succinctement un avis que je pense réaliste sur la situation.

    Aller bonne journée à toutes et à tous.

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 8 commentaires
  • Ces malades qui Nous gouvernent...

    Imprimer

    1621858268.jpgMalgré le temps, tout va bien ?!

     

    Vous souvenez-vous du bouquin « Ces malades qui nous gouvernent ». Je ne sais si tous les dirigeants de ce monde sont « fous » ou autres, toujours est-il qu’il n’est pas facile de gouverner à l’heure actuelle. Faut contenter les uns, ne pas décevoir les autres. La Suisse n’est pas épargnée.

     

    Plus proche de nous, les cadres fonctionnaires, sont-ils vraiment à la hauteur. Parfois j’ai des doutes.

     

    Si le haut de la pyramide fonctionne bien, tout l’édifice va. J’ai lu sur un ancien blog un commentaire disant, je cite « …les conditions déplorables des personnes qui travaillent au service des autres (fonctionnaires ou autres). Ces économies de l'État sont une bonne chose d'un point de vue global mais si vous vous penchez plus en détail, vous constaterez que les services de l'État sont régulièrement dirigés par des personnes incompétentes qui mettent à mal le moral des fonctionnaires qui ont une expérience concrète du terrain… »

     

    J’ai travaillé à l’Etat et je dois avouer que je n’ai pas eu à me plaindre, bonne Direction, travail intéressant, collègues sympa. conditions salariales OK.

     

    Dans d’autres services ce n’est pas tout rose. Dans le monde actuel, charnière entre XXème et le XXIème siècle, ne nous plaignons pas trop, nous avons du boulot.

     

    Il est vrai que les lenteurs de l’Etat sont parfois énervantes. Il n’y a pas vraiment de patron devant faire marcher la boîte dans la fonction publique alors le «menfoutisme » lorgne les portes du Service.

     

    Alors d’être à l’Etat est-ce une chance ? Pour l’avoir été, je dirais OUI.

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • La Police en force sur le terrain

    Imprimer

    Police_medium.jpg« Grâce à la coordination des moyens de la gendarmerie mobile, de la task force drogue et des tireurs d’élite de la police judiciaire.

    En 2009, les atteintes à la vie et à l’intégrité physique ont diminué de 2%; 81% des cas ont été élucidés.

    Il y a eu 8 meurtres (10 en 2008), 11 hold-up (2 en 2008) et 9 car-jackings.

    A l’inverse, les infractions contre le patrimoine ont crû de 7%, avec une surreprésentation des cambriolages (+3%).

    Au total, les infractions au Code pénal augmentent de 6%.

    Le taux de criminalité genevois est le plus haut de Suisse. La frontière, la richesse et le fait que chaque cambriolage équivaut à trois infractions pénales expliquent ce résultat peu enviable. EBy/TdG »

    La police va sévir énergiquement dans les quartiers dits chauds dès le 19 avril prochain.

     

    Il était temps, car tous les jours les médias évoquent des vols, des agressions. Par endroit ce n’est pas vivable et crée une véritable insécurité de quartier

     

    En étant présent dans les rues, en contrôlant les identités, en fouillant, en arrêtant, les malfrats vont certainement se lasser et quitter les lieux.

     

    Très bien pour les quartiers actuellement touchés.

     

    Mais ne pensez-vous pas que ce petit monde va déménager ailleurs, plus loin. L’arsenal policier le suivra-t-il ? On nettoie un quartier, un autre devient gris.

     

    Enfin, il était temps que nos Gardiens de la Paix se réveillent stratégiquement. Il en va de la sécurité des gens, des commerçants, du domaine public, de la Paix.

     

    Allez bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Société 7 commentaires