Pierre Maudet ou Pari libéré, Pari libre !

Imprimer

En 2023, une droite UNIE renforcera les classes moyennes, restaurera le filet de sécurité, une économie forte, moins de chômage, une diminution de la dette, et aidera sûrement à revitaliser la Genève de demain !

demain_geneve_logo_vertbleu-1.pngBien le bonjour,

D’entrée de cause, hier début d’après midi les mains ont applaudi Fabienne Fischer sortie première de l’élection complémentaire au Conseil d’état (CE) genevois, faisant ainsi miroité deux années une majorité de gauche à l’exécutif. Bon joueur, bravo Madame la Conseillère d’état !

Or les chiffres additionnés de la droite donne grand gagnant Pierre Maudet, mais voilà, ayant la droite la plus désunie de Suisse cette tendance n’a su conserver sa majorité devant faire face à d’importants défis auquel nous sommes tous confrontés, notamment celui du besoin de revitaliser une Genève très « cancéreuse ».

Pierre Maudet

Seul contre tous, le génie, la bête politique du canton a su mobiliser à lui seul 1/3 des bulletins sortant des urnes et ceci n’est pas anodin et si le PDC n’avait pas fait un grand coup « vache » de dernière minute Pierre Maudet aurait sauvé pour deux ans contre vent et marée l’union sacrée de la droite unie au CE.

N’ayons pas peur de dire tout haut et intelligemment que le PDC d’aujourd’hui est le grand responsable de cette perte de majorité. Quoi qu’on en dise le PDC reste à double titre « le fossoyeur » de l’histoire politique de la droite genevoise, et je pense humblement qu’il le payera en 2023. Ceci dit, il faut bien reconnaître que la jeune et solide pour ne pas dire « cassante » Delphine a eu bien du courage d’aller au casse pipe car c’est bien ça qu’a voulu le PDC à moins que la future grande politicienne soit une Kamikaze pleine de fougue d’ardeur. ! A cela, il est possible que Delphine ait voulu à titre personnel barrer la route de Pierre ; tout est possible dans l’esprit des gens surtout celui lié à la politique !

Conclusion, Pierre Maudet où le Pari libéré car fin de la saga, Pari libre car l’homme peut préparer avec ses amis l’avenir politique de Genève.

Demain ?

Ce matin, en proposant une droite enfin unie pour les prochaines élections,  Céline Amaudruz UDC et Christian Luscher PLR sont les seules personnes visionnaires sachant indéniablement que si les partis de droite  se réunissent pas autour d’une table ronde, sans angles, le tapis rouge se déroulera pour 5, voire 10, 15 ans. Je n’imagine pas une réelle politique de gauche, des pistes cyclables même sur les toits, des augmentations d’impôts, une économie gangrainé,  passons en et des meilleurs.

Après demain ?

Si la droite ne perd pas de vue un avenir constructif, intelligent, visionnaire, en cultivant dans son cœur le destin d’une Genève en quête d’aspiration unissant les destins de chaque citoyenne et de chaque citoyen genevois, l’union de droite aspirera à moins de torture politique.

Les sacrifices seront grands, certes, ils pourront être digérés à court, moyen et long terme.

Allez bonne journée !

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.