Les Frontaliers ne savent pas jouir.....

Imprimer

Offre-Frontaliers_contentbanner.jpgWoua la chance qu’ils ont d’avoir du travail !!!!

 

Les Frontaliers sont-ils contents ? Un certains nombre, pour ne pas dire un nombre certain, NON. Ils sont blets du visage, mécontents de nos avantages, de nos conditions humaines.

 

Hier, au coin d’une rue de Carouge, j’ai entendu blablablater des Frontaliers. Ce qu’ils peuvent critiquer, dégueulez sur notre système. Ils sont encore pire que les genevois qui ne sont que des râleurs, c’est bien connu. A les entendre, tout est nul ici, c’est grâce à eux que la Genève internationale survit. Devons Nous dire merci ?!!!

 

Ils font la « gueule », ça ne rigole pas, ont-ils déjà souri à la vie genevoise. Ils parlent des salaires, des vacances, des assurances, de l’AVS, des ci et des ça ; c’est presque de l’exploitation, de la « merde ».  Tout est négatif ici, Le clou géant, sans eux Genève serait sous tutelle, infectée par le mal, le désespoir, en faillite. Mais alors sommes-nous, Nous terre d’accueil professionnelles, des glandeurs, des blaireaux, des petits zizis, méchants, des exploitants, des Maîtres d’esclaves….. Avons-nous un système ne les favorisant pas !

 

Pourtant, ils peuvent dire MERCI à Genève ! Ils ont du boulot, empli de bonnes conditions sociales et tous les avantages qui en découlent.

 

Et bien ces gentils Frouzes ne sont pas loyaux. N’ont-ils pas la chance de pouvoir travailler chez Nous. De jouir d’un boulot, de bons salaires, une bonne AVS et un bon fonds de prévoyance, d’un taux de change exceptionnel, etc.

 

Cette poignée, au lieu de « vomir » sur le système de notre petite Genève, devraient nous dire MERCI à Genève terre d’accueil.

« TDG de ce jour : Franc fort: la France voisine touche le jackpot

Fonds frontaliers | En 2010, par rapport à 2009, la compensation genevoise a fait un bond de 30%. ».

 

Si des Frontaliers sont malheureux, déprimés, leur Commune rigole. Elles deviennent plus riches que certaines chez Nous. Lisez l’article……

 

Frontaliers insatisfaits, gardez le sourire, soyez contents de bosser, de bien vivre. Et si vous n’êtes pas satisfaits du système Helvétique restez chez vous, l’occasion de placer nos chômeuses et chômeurs.

 

Ah oui, la France est dernière de classe en matière d’optimisme. Est-ce nouveau ?!

Woua la chance qu’ils ont d’avoir du travail !!!!

 

Pauvres Frontaliers, Nous allons vous plaindre !!!!!!

 

On se calme et on garde le sourire, c’est bientôt le printemps !!!

 

Après avoir mis le feu aux poudres, bonne journée à toutes et à tous. Clin d’œil empli de bien être aux insatisafaits de la vie. Jouissez de ce que la vie vous offre.

 

 

 

 

Lien permanent Catégories : France 30 commentaires

Commentaires

  • Petite question,

    Et les Genevois, sont-ils heureux d'avoir un logement en France ? D'après les dernières statistiques de l'INSEE, la principale immigration de l'an 2009 en Rhône-Alpes, provient DE SUISSE !

    ..et avec la venue de JP-Morgen, cela ne va pas diminuer...il faut bien que ces imbéciles de locataires Suisses, laissent leur logement aux nouveaux expats..non ?

  • Je vois ... vous allez voter MCG !

  • Je rêve... François se réveille enfin ! Carlo L notre cher ancien CE l'avait pourtant prédit ! Allez François, encore un petit effort, il y a de la place sur la liste MCG de Carouge: t'as tout compris !

  • M. Velen,

    votre article est décevant, pénible, plein de méconnaissance et mépris - il sert seulement a soulever la haine. C'est bien votre intention?

    Je suis frontalier... suisse, faute de logement dans le canton.

    M. Velen, vos enfants, eux, auront-eux les moyens d'habiter Carouge le lendemain? Rouleront-eux aussi avec des plaques 74 ou 01, faute de logement et transport publics? Voulez-vous créer de la haine pour qu'ils soient insultés par les français qui n'ont plus les moyens d'habiter dans le genevois français?

    J'aimerai vous lire sur ce point la.

  • Je ne voterai pas MCG, ni UDC mais PDC.
    Je fais état d'une poignée de Frontaliers qui "gueulent" contre notre société Suisse. Et je déteste, car ici ou ailleurs il y a du bien et du "chni".
    Lorsque l'on sait que Genève est le canton où il y a le plus de chômeuses et de chômeurs, je ne supporte pas cet esprit critique à notre égard. Patati et patata....
    Genève est dorénavant que l'on veuille ou pas la capitale de la Région. Tout le monde y trouve son compte.
    Voilà, j'ai dit tout haut ce que beaucoup, même des politiques dites du centre ou chrétiennes, pensent tout bas, c'est politiquement plus correct.
    Amen sur ce sujet !
    Allez bonne soirée.

  • Ca ne saute vraiment pas aux yeux dans votre billet que vous parlez seulement d'une "poignée" de fontaliers !
    Et sinon, c'est quand même étonnant d'entendre autant de choses juste en passant au coin d'une rue. Vous vous êtes arrêté pour les écouter ? Vous êtes donc impoli en plus !

  • "Cette poignée, au lieu de « vomir » sur le système de notre petite Genève, devraient nous dire MERCI à Genève terre d’accueil."

    En ce qui me concerne, je suis né à Genève, j'ai effectué mes études à Genève et j'ai toujours travaillé à Genève. Malheureusement, lorsque j'ai voulu fonder une famille, impossible de trouver un logement décent dans ce canton. C'est donc la France voisine qui est devenu ma terre d'accueil.

    La terre d'accueil est valable dans les deux sens et c'est ainsi que fonctionne notre région. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas mon mot à dire sur le pays où j'habite désormais et il en est de même pour les français qui travaillent à Genève.

    Mais ce qui me faire vraiment rigoler ce sont tous ces genevois qui critiquent les frontaliers et qui par la suite vont emménager en france voisine lorsqu'ils se rendent compte qu'ils ne trouveront rien à Genève ou lorsque leurs enfants souhaitent trouver un appartement et qu'ils n'ont pas d'autres choix que de s'installer en France voisine.

    Enfin, bravo à M. Velen pour son texte extrêmement constructif pour l'avenir... et qui dégueule comme ceux qu'il critique.

  • en plus d'être impoli, vous êtes simple d'esprit M. Velen. "Allez bonne soirée".

  • @Lulu
    J'ai habité en France VOISINE pendant 20 ans et les commentaires des tous mes voisins français qui ont travaillé à Genève ont été insupportables ..., ainsi va la vie et il ne faut pas le nier ... ! Je suis moi-même un étranger et à choisir entre les deux pays: la Suisse gagne haut la main.
    Merci à l'auteur de ce blog pour son texte !!!
    amb

  • Cela ne m'étonne guère,connaissant ces gens et leur histoire. Croyez moi c'est un grand danger qui attend Genève si le peuple ne se révolte pas. Je vois le scénario de la médiocrité française commence à s'installer chez nous. C'est pourquoi je vais voter sans hésiter une seconde MCG.

  • MONSIEUR VELEN ; je recherché sur google des oiseaux ; votre papier ma interpellé . Je suis de Montpellier , de passage le 29/12/10 , J ai passé une bonne soirée à Carouge, métissé et fort bien mélangé , au chat noir , une bonne parti de la planéte y été representé , enfin celle qui vous interesses , sans eux vous étes ...qui ? , profité de la liberté d expression , la presse surtout aura disparu avant d autres Zoiseaux , que ceux que vous chassé . Enfin , mieux vo des taupes ds son jardin , qu un francais comme voisin ? Enfin , à jamais ,je respecterai les idées d autrui , sinon que je me transforme en tr..Bonne année . RB

  • Bonne année Monsieur Velen ;o)

  • Une petite question : Qui entend on à tout bout de champs critiquer, provoquer, et vomir son voisin, est ce les méchants frontaliers (Frouzes pardon, car ils sont vraiment très méchants) ou la gentille bande à Stauffer ?

    Je pense que la réponse est assez simple, tout aussi que l'est votre billet qui s'appuie sur une discussion de comptoir entre 2 personnes (si tant est ce que vous relatez soit véridique...) et vous en faites une généralité avec un titre racoleur. Pathétique...

  • @Genevois
    "Cela ne m'étonne guère,connaissant ces gens et leur histoire. Croyez moi c'est un grand danger qui attend Genève si le peuple ne se révolte pas. Je vois le scénario de la médiocrité française commence à s'installer chez nous."

    Ach la maudit' fermine Franzaize !
    On se croirait revenue 70 ans en arrière à lire de telles bétises.

  • Monsieur François Velen,

    Vous affirmez que les frontaliers ne savent pas jouir...

    Je suis genevois d'origine, double national franco-suisse, résidant en France voisine.

    Pour avoir résidé à Genève durant 48 ans, et de par ma formation et mon parcours professionnel, je connais très bien (trop bien !) les rouages du système genevois et de ses petites magouilles, où seul le profit compte, au prix des pires saloperies.

    Notamment, il est clair que le Conseil d'Etat pousse les résidents genevois par dessus la barque (de l'autre côté de la frontière) pour faire de la place aux employés de multinationales et des traders, lesquels feront, pour Genève, des contribuables autrement plus intéressants que des citoyens de classe moyenne.

    Je vais appeler un chat un chat !

    En ce qui vous concerne, je ne sais pas comment vous prenez votre plaisir mais, quant à moi, - passez-moi l'expression - lorsque je me fais sodomiser par le système je n'en tire aucune jouissance.

    Frédéric Vahlé

  • C'est l'habitude des gens de cracher dans l'assiette. Il faut de tout pour faire un monde, ceux qui ne trouvent pas de logements et qui continuent à voter pour les imbéciles qui ont tout fait pour cela et il y les autres comme moi qui habitent sur France, qui roulent en 4/4, qui sont chefs, (avec le passeport Français) un salaire de plus de cent mil francs, qui ont une villa avec piscine et qui partent en vacances dans de beaux hôtels et qui feront de tout pour continuer à engager des français, car ils savent mieux travailler que les Suisses. Alors pauvres genevois de mes deux, continuez à râler, votez les rigolos du MCG et surtout n'oubliez pas, que pendant ce temps, nous les frouzes on jouis de vos petits malheurs. Vive la France.

  • Je ne sais pas si les frontaliers ne savent pas jouir mais une chose est sure c'est que vous ne savez pas écrire... Relisez vous !!! vous serez peut être plus crédible!
    ( Comme en Valais , la consanguinité commence à faire des ravages à Carouge!!!!)

  • M. Velen, des abrutis, il y en a partout, pas la peine de chercher bien loin. Si on faisait un billet à chaque fois qu'on entend des abrutis genevois dégueuler sur les frontaliers, ou des abrutis frontaliers dégueuler sur les Genevois, on ne s'en sortirait plus.
    Mais si l'on ne veut pas passer pour un abruti soi-même, le plus sage est d'éviter les généralités.

  • Ah ben, c'etait donc VOUS qui c'est assis en face de moi et mon pote breton quand on a pris le p'tit noir est on c'est mis a râler contre les genevois, comme on le fait tous les jours, mais SURTOUT en période de campagne pour les votations communales! 

    En fait, pour completer l'histoire, vous oubliez de préciser que je suis de Marseille, aux RRHH de Rolex, et mon épouse (de nom Marie-France)  travaille a l'Etat de Genève comme responsable d'un projet informatique. Notre salaire tourne autour des 250'000 CHF et on habite dans une maison individuelle dans le Pays de Gex. Bien sûr, c'est pas pour tout le monde hein!!!

    Mais c'est bizarre, il y a déjà eu un autre Monsieur (qui s'appelle Stoffer ou un truc comme ça, un politicien qui dit aimer les frontaliers) avec qui j'ai parlé de mon assurance maladie: 

    http://promcg.blog.tdg.ch/archive/2007/11/02/frontaliers-le-scandale-de-l-assurance-maladie-genevois-disc.html

    Bizarre, bizarre, comme le monde est petit hein :-)

  • C'est bien déprimant tout ça ... heureusement Genève est la cité internationale des droits de l'homme mais quand il s'agit de ses citoyens et particulièrement les chômeuses et chômeurs, faut juste fermer sa gueule : ça ne se fait pas de protester. Pourtant ce qui s'y passe soulève non seulement la colère juste et l'indignation mais est totalement ILLEGAL ! Quels sont donc ces accords qui disent que les bilatérales supplantent les lois cantonales et fédérales ? La colonisation est encore une fois réussie ! et c'est le propre des colonisateurs que de vomir sur les colonisés...un mental pourri et qui l'a toujours été. On ne change pas sa nature. Quant aux Genevois et Suisses qui vont habiter de l'autre côté ils ne devraient ni travailler dans les institutions ni conserver leur droit de vote ! Car ce sont leurs petits intérêts perso qui font pencher la balance en faveur de la frontalerie et maintiennent les Genevois résidents dans le marasme et les injustices et les mots sont faibles pour nommer de grands maux au quotidien. Il faut savoir choisir son camp et assumer : ce n'est pas leur cas, ils sont contaminés.

  • @Jean Crace
    Votre message est tellement énorme qu'il décridibilise votre tentative de troll... Domage, mais de la part d'un partisan du MCG, ça ne surprend guère.

    @Tricia
    "un mental pourri et qui l'a toujours été. On ne change pas sa nature"
    "Quant aux Genevois et Suisses qui vont habiter de l'autre côté ils ne devraient ni travailler dans les institutions ni conserver leur droit de vote !"
    -> Je crois qu'on devrait surtout instaurer un permis de voter pour éviter que les gens tels que vous puissent salir les urnes...

  • J'avais réussi depuis hier à me retenir... mais franchement là c'est trop! raz le bol des donneurs de leçons... les frontaliers vous insultent? mais lisez-vous les affiches du MCG?, les blog de ses membres? les commentaires de Mr stauff sur Facebook? dans la presse à la télévision lorsqu'il va se faire reluire les pompes par Mr Decaillet???

    @Tricia... comment dire le fond de ma pensée en restant courtois... difficile... mais méfiez-vous les suisses de l'étranger vont bientôt représenter une force électorale très puissante à force de ne pas construire de logement sur genève et de coloniser la france voisine... tiens! à propos de colonisation... vous qui donnez des leçons à ces charognards de français pouvez vous donc me rappeler quelle était l'activité de saint Henri Dunant avant qu'il ne se lance dans le caricatif???

    @Velen: j'aurai au moins apprécié que vous assumiez vos propos... tel n'est pas le cas lorsque vous dite que vous ne visez qu'une poignée de parasite frontaliers... "Les Frontaliers sont-ils contents ? Un certains nombre, pour ne pas dire un nombre certain, NON." ah! faut reconnaître que vous maitrisez le sens de la nuance!

  • @Frontaliers qui crachent sur la suisse : Au lieu de continuer à cracher dans la soupe, pourquoi ne pas simplement arrêter de la manger ?

    Forcément, le SMIC, ça ne fait pas rêver.

  • @Suissitude: C'est plutôt M. Velen qui crache sur les frontaliers, bien sur, il passe sa journée a écouter les "blablablatons" des frontaliers dans les coins de Carouge :-)

  • @Velen,

    si on vous comprend bien,

    trop vu de ces Antoine Vieillard etc sur les blogs TdG,
    assurant toute censure envers tous commentaires n'allant pas dans le bonsensdupoil?

    faut dire qu'à force... on vous comprend (recettes de rejets et d'anti anti-blogueurs dispos)

  • @Velen,
    restant de tout coeur encombatté avec de si réelles engeances ...

  • Chers Français,

    Pourquoi autant critiquer la politique Genevoise, les Genevois et le système suisse ? Les choses ne vous conviennent pas ? alors retournez d'ou vous venez.

    Il y a beaucoup d'étrangers à Genève et ces gens là sont respéctés car ils y vivent dignement et ils respectent Genève qui les a acceuillis et qui les fait vivre. Mais malheureusement vous non. Nous nous plaignons enfin après tout ce temps car c'est notre droit ! Et vous le savez non? Vous les rois de la grève vous le faites si bien...

    Je vis à Genève et je prend tous les jours l'autoroute pour aller au travail et je suis triste de voir si peux de voitures Genevoises et autant de 74 et 01 au volant ainsi que le bordel que vous menez sur les routes chaques matins et chaques soirs pour allez et venir.
    Oui effectivement, il y a "quelques" Suisses qui vivent en france pour pouvoir avoir une maison, mais il m'est avis que ce ne sont pas ces ex-suisses là qui se plaignent à tout bout de champ et qui parle à tort et à travers et qui nous dérangent. Non c'est le frontalier de base, celui qui marcherait sur les gens pour passer le premier, celui qui va inviter ses petits copains de paris ou d'ailleurs car "tu verras ces cons là ils paient bien, ils nous offrent des parkings et bientôt cerise sur le gâteau ils vont même venir nous chercher en CEVA !" cette "charognard" attitude ne mérite pas le respect, ca non. Moi je dis que la vie suisse est aujourd'hui, à cause d'une poignée de charognards profiteurs frontaliers, plus dure que la vie 74 et 01 et c'est ça qui est inadmissible ! Entre le frontalier qui fait la souris, sort de son trou pour chercher le fromage, et le ramène vite dans son chez lui pour le manger et le suisse qui se fait tondre par un état Genevois peu scrupuleux à l'égard de ses propres concitoyens, les frontaliers ont la belle vie et rigolent ! ils se moquent complètement de Genève et de la suisse, pour eux ce n'est qu'une grosse caisse ou on va se servir.

    Pour ma part, je n'irais vivre dans aucun autre pays, car j'aime la Suisse et malheureusement quand j'entend une collègue frontalière parler de son mari (frontalier) qui à trouvé du travail dans une grande entreprise à Genève, malheureusement connue comme un bastion frontalier et qui ne comprend pas pourquoi il y a autant de chômage à Genève c'est dûr de se retenir ! Et j'en passe...

    Le fait d'entendre dire que les français travaillent mieux que les Suisses me fait bien rire aussi, je connais et fréquente beaucoup de frontaliers et franchement tout ce qu'ils veulent c'est le beurre, l'argent du beurre, la crémière, etc... aucun sourire au travail, aucun plaisir de donner satisfaction au patron. Toujours vouloir partir le plus tôt possible pour éviter les embouteillages aux douanes et donc ne pas faire ses heures par conséquence... N'ai-je pas raison? Sincèrement, vous en connaissez beaucoup des frontaliers, qui arrivent contents de leur situation le matin et repartent le soir avec le sourire ? Qui vous cèdent le passage par politesse et qui ne forçent pas à tout bout de champ sur les routes ?

    A force de voir des frontaliers piquer le boulot de Genevois et de les entendre râler partout et dégueuler sur la Suisse, il y en a marre de se laisser faire !

    barnutte

  • @barnutte : Troll MCG ou troll frontalier ? =]

  • @Velen, Bien sûr!
    mais ça fait des années que ces commentaires, on les a, au quotidien au boulot, ou en faisant la queue dans les supermarchés frontaliers

    pire que le chien qui s'attrape la queue!
    il y a bien plus de français en suisse et sur Genève
    que de Suisses résidents /par obligation de logement uniquement/ en France
    - où les suisses sont ostracisés
    pire qu'ici

    Dans les années 1970, Genève était une ville d'env. 200'000
    Aujourd'hui, les chiffres peuvent avoisiner les 480'000 - pour la même surface
    Dans les années 1970, impossible de trouver 1 appart à prix correct, une crèche
    Aujourd'hui, il n'y a aucun appart dispo...


    messieurs, mesdames les binationaux,

    dont une maj d'entre vous ont obtenu un pass rouge
    par mariage &/ou autre truc facile
    que la France n'accorde pas même à ses résidents de longue date,

    quand arriverez-vous à rester calme, avoir du recul et considérer vos motifs d'établissement en Suisse ?

    Mais le jour n'est pas levé
    où un binational franco-suisse du genevois pourra discuter de bonne foi face à un suisse n'ayant pas d'autre nationalité que la CH...
    (bizarre, les choses et les esprits sont différents parmi les binationalités suisse-allemandes...)

  • @graphycs: ignorez-vous qu'il existe de nombeux binationaux non frontaliers? ignorez vous qu'il existe de nombreux binationaux simplement parce que leur mère française à eu la faiblesse de se laisser séduire par leur père suisse ou inversement? ignorez vous que ces binationaux peuvent se sentir fier de cette double appartenance et les défendre comme les critiquer l'une l'autre? ignorez vous que la probabilité de trouver des binationaux en zone frontalière est assez importante?

    combien de suisses résidant sur le sol français se sont plaint d'ostracisme? existe-t-il un parti en france dont le mot d'ordre serait quasi exclusivement de foutre ces suisses dehors? aucun... ça c'est un monopole genevois!

    @Barnutte: pour ma part il me serait tou aussi facile d'accumuler autant de clichés éculés comme vous le faite en m'appuyant de surcroit sur le témoignage incontestable du beau-frère de la fille du concierge de l'immeuble voisin ou habite la grand-mère du frère de ma belle-soeur... enfin partan du principe que finalement internet n'est que le concentré des histerico-frustrés incapables de discuter directement les yeux dans les yeux avec ses prochains... je m'empresse de partir et ce... sans vous saluer cela ne serait qu'une triste perte de temps...

Les commentaires sont fermés.