Bienvenu Iliyas Khrapunov !

Imprimer

geneve-iliyas-khrapunov.jpgIliyas Khrapunov, le millionnaire kazakh qui tisse sa toile à Genève, cite la TdG.

 

Est-ce une aubaine pour Genève. Economiquement et financièrement évidemment. Avant tout, par sa jeunesse, le jeune homme de 26 ans, amène du baume au canton. Il a toute sa jeunesse pour lui et pour notre canton. Des idées nouvelles pour Genève ne peuvent être que prometteuses pour l’avenir.

 

Je ne le connais pas, bien que nous soyons de la même famille politique, cela dit, il dégage, sur la photo de la TdG, le respect des valeurs, l’intelligence, du caractère, le sérieux mais aussi de la gentillesse, du savoir vivre. Iliyas Khrapunov se confondrait bien à l’ambiance Carougeoise ! Voulez-vous visiter la Cité Sarde ?!

 

Sa richesse pécuniaire et intellectuelle  peut apporter du renouveau à Genève, à conditions que les Autorités sachent agir intelligemment. Lui offrent les moyens de créer, de réaliser. D’être un peu moins procédurier, moins jalouse. Bien sûr ne pas accorder toutes les privilèges sans réflexion ; ne pas laisser tout faire sans étude, sans décision politique.

 

Genève ville endormie a besoin de sang neuf, d’idées extérieures et nouvelles. Son projet de plage, discutable par son faste, peut apporter un plus certain aux bords des rives du lac. Dans cette foulée, pourquoi ne pas investir dans la traversée de la rade !

 

Genève a besoin d’investisseurs. Les jeunes sont visionnaires, voient la vie avec des yeux neufs, réfléchissent sans se poser les questions très périphériques, ils sont l’avenir.

 

Espérons que le jeune millionnaire ne déchante pas trop vite en s’opposant à notre système politico-social-économique. La cour des Grands genevoise n’est pas évidente. Parfois, c’est démoralisant surtout pour celles et ceux qui font la Genève internationale.

 

Merci Iliyas Khrapunov d’avoir choisi Genève pour vous établir. Vous avez le sens de l’ouverture.

 

Aller bonne journée !

Lien permanent Catégories : Général 8 commentaires

Commentaires

  • J'ai eu l'occasion de l'écrire à M. Guy Mettan, Président PDC du Grand Conseil et ce dernier s'est empressé de ne pas publier mon texte sur son blog. Quand M. Khrapunov a été attaqué par une journaliste des Khazars sur l'origine de sa fortune et que M. Mettan répond qu'il n'en a rien à faire de ce genre de question et que l'important est de savoir que M. Khrapunov est disposé à la dépenser chez nous, pouvons-nous continuer encore longtemps à jouer les vertueux dans ce cantons ? L'image lèche-bottes de MM Mettan et Balestra aux côté de M. Khrapunov a de quoi de nous inquiéter sur le méga projet de ce fortuné venu de nul part.

  • Ne dit-on pas: - l'argent n'a pas d'odeur(s) ... ?

  • ATTENTION GENS FORTUNE!!!!
    Surtout ne pas le critiquer ou s'intéresser de trop près à l'origine de sa fortune ou même simplement le vexer!!! Il pourrait quitter Genève....
    Il a des gens à genève, qui ne savent pas la langue Kazakh... mais leur langue connait Le kasakh.

  • J'aime bien "millionnaire" vous parlez de son budget quotidien ?
    Les autorités genevoises tremblent devant les mafieux russes, y a qu'a voir quand ils tuent un retraité, ils reprennent leurs jets tranquillement le lendemain !
    Ce salaud de retraité qui abimé avec sa tête la voiture de luxe de l'une de ces saintes icônes de la trinité russe !

  • Après les banquiers qui ont bradés l'économie voilà les politiques qui vendent le territoire ... Ethique, morale, bon sens oû êtes-vous ?

    (=_=)

  • Cette famille richissime parmi d'autres qui comme elles s'offrent toutes villas (ces belles rives de lacs au Tessin) ou résidences & autres hôtels de luxe (Mont Pelerin, Kempiski etc)
    est en attente de passeports suisses.

    Ce qui n'est qu'une question de formalité,
    la Suisse étant l'un des états où obtenir son passeport, devenir "citoyen suisse" est l'une des choses les plus faciles ... surtout quand derrière, l'argent, d'où qu'il soit, permet aux fistons de se prétendre de leurs années de séjours en internats luxueux,

    pour simplement avoir le droit de se prétendre "citoyen suisse" et recevoir, comme diplôme de fin d'années de séjour de fils de riche, son passeport à croix blanche ...


    Question à nos élus:
    N'avez pas un peu la nausée?

  • parce que,
    quelle que soit la gentillesse - ce que tout working poor sait - c'est


    - TROP FACILE d'être "gentil",
    quand on a le fric pour, pour le faire savoir ou pour le faire croire ...


    &/ou VICE & VERSA,
    quand le fric manque pour faire vivre sa famille,

    - TROP FACILE de rester honnête... et décider de faire confiance aux élus pour s'occuper de ces problèmes: plus d'énergie de s'en préoccuper

    (lol)

  • Au fait François Velen,

    sujet tricky abordé: que pouvez-vous nous dire sur le contrôle sur le blanchiment d'argent?


    - devons-nous savoir et comprendre que nous sommes, simples citoyens suisses,

    TOTALEMENT
    submergés par l'hébergement de gestions de fortunes plus ou moins bien acquises, originaires de pays dictactoriaux &/ou abusifs des droits les plus basiques,
    par les ententes entre banques privées et études d'avocats d'affaires hébergeant ces fortunes d'origines controversiales via tous types de sociétés,

    - dans nos banques &/ou via études & avocats de la place où ces familles s'hébergent,

    - où les contrôles LBA fédéraux ou cantonaux,
    n'y voient que du feu?

    soit: contrôles LBA ne décelant pas les clients et sociétés devant être assujettis à ces contrôles LBA, parce que les avocats ont tout loisir de se débrouiller pour laisser tout dossier compromettant dans leurs placards lors des contrôles;

    parce que les agents délégués à ces contrôles sont seuls pour, en 3-4 heures, analyser 2 années ou plus d'activités d'une centaine de sociétés ou plus, sur une liste de sociétés dont ces avocats restent maîtres d'en décider la communication;

    (lol)

Les commentaires sont fermés.