Obliger les Vaudois et les Frontaliers à se parquer en périphérique ?

Imprimer

bouchons-original.jpgMon père de son expérience de 86 ans me dit souvent « François tu verras dans 10 ans on ne pourra plus circuler en ville ». Je crois qu’il a raison.

 

En effet, d’année en année ce moyen de locomotion devient infernal par sa plus en plus forte densité. Très souvent des bouchons. Des feux, des stops non respectés. Des gens partout. Depuis Carouge à la gare 10 h 30 ou 15 h 00, je mets en voiture 35 minutes. En tram 1/4 d'heure. Choisir !

 

Je ne parle pas du parking, c’est minant de trouver une place. Surtout que partout les zones bleues limitent le stationnement.

 

Trop de voitures ! Le père a une voiture, l’épouse ou la compagne ou la maîtresse une voiture, chaque enfant une voiture. Une famille de 4 personnes = 4 voitures. Je vous laisse calculer le parc automobile à Genève. Si vous portez un regard sur les plaques d’immatriculation vous constaterez que le 600'000 est dépassé.

 

De plus, trop de visiteurs à Genève. Je pense aux Vaudois, aux frontaliers. On devrait les obliger à parquer leurs 4 roues en périphériques et jouir des transports publics. Je ne veux pas mettre ma main au feu, mais je pense que dans les années à venir, nous en viendrons à cette obligation. Pour l’instant il faudrait avoir la possibilité d’obliger le covoiturage.

 

Tous les matins l’entrée de l’autoroute sur le canton est saturée. Parfois, les serpentins s’étirent jusqu’au pont de la Versoix, voire plus loin.

 

Etes-vous déjà passé aux quais Charles Page et Capo d’Istria, et ben il en faut de la patiente. Un vrai parcours du combattant. Et c’est à toute heure. Partout, ça devient bouchonné.

 

Je ne parle pas des incivilités. Souvent, c’est la loi de jungle. Le respect échappe souvent aux conducteurs.

 

Il faut utiliser les TPG. Ce n’est pas pour rien que l’Etat investit des millions dans la remise en service des lignes de trams. Ca devient le moyen de transport le plus rapide.

 

A Carouge, une étude sur la mixité de stationnement est en cours. Zones de déposes, stationnements de courte durée, places blanches, parcomètres, macarons, une vraie mixité. Et pourquoi pas rendre le centre du Vieux Carouge résidentielle, comme ces villes françaises. Un + pour les commerces, les piétons. La cité Sarde par sa configuration peut se permettre, elle a les moyens urbanistiques, de livrer réseau routier interne à une circulation très modérée, du parking approprié, des zones de rencontres. Et ce, pour qu'il fasse bon vivre à Carouge.

 

Il en faut de la patiente pour rouler en ville !

 

 

Lien permanent Catégories : Développement durable 9 commentaires

Commentaires

  • C'est tres drôle la phrase "trop de VISITEURS a Geneve"...

    C'est fou ce qu'ils sont bêtes ces visiteurs, quelle idée de venir a Geneve a l'heure de pointe, n'ont ils donc pas de boulot ou pas d'autre loisir ? Ah ben justement ils viennent pour bosser....

    Et parmis ces visiteurs, combien de "Genevois" qui ont du se loger ailleurs faute de place ou parce que justement comme ils bossent il n'ont pas access a la manne des logements sociaux au centre ville ?

    A la fin il faut se demander si ces VISITEURS ne contribue pas plus a Geneve, et merite donc plus le status de Genevois que les camés logés en masse et en plein centre dans les apparts de Salerno.

    En plus vous proposez des mesures contraignantes pour les Frontaliers et les Vaudois, mais elles s'appliqueront de facto aussi aux résidents des communes du Canton. Peut-être même qu'on devrait interdire aux Carougeois de se rendre a Geneve en voiture...

  • Vous avez parfaitement raison, les Carougeois devraient prendre le tram. Il y en a un toutes les 3 minutes.
    La circulation, le parking et tout ce qui s'y rattache devient un authentique casse tête.
    Pourquoi ne pas faire comme à Londres, payer une taxe d'entrée au centre ville.

  • Bonjour Monsieur,

    Votre pere a raison.. on ne pourra plus circuler dans 10 ans. En revanche je vous propose de changer votre titre par : "OBLIGER LE CANTON DE GENEVE A CONSTRUIRE SUFFISAMENT DE LOGEMENTS PRES DES TRANSPORTS EN COMMUN".

    Par sa politique economique d'exoneration fiscale aux entreprises multinationales et aux hedge funds, le canton de Geneve attire sur le Genevois franco suisse 27 personne CHAQUE JOUR !!! Oui vous avez bien lu 27 personnes chaque jour. Puisque Geneve et ses communes s'obstinent a ne pas construire de logements proches des transports en commun comme il se fait dans toutes les agglomerations, 18 de ces personnes sont obligees d'aller vivre dans le district de Nyon et le Genevois francais tres mal desservi par les transports. Ils sont obliges de venir en voiture a leur travail. Ce sont 10 voitures de plus chaque jour, 300 par mois, 3650 par an, 36 500 voitures de plus en 10 ans.. a encombrer un peu plus les routes.

    Vous dites que l'Etat investit des millions dans les transports en commun. Vous devez plaisanter : le CEVA est le principal projet du canton. Un projet totalement necessaire mais en meme temps tellement derisoire par rapport a l'etendue du probleme. Savez vous que les Genevois n'y mettent pas un sous ? 60% finances par la confederation...et les 40% restants sont finance en a peine quelques semaines par les impots payes par les frontaliers ! Voila l'engagement majeur dont vous parlez sans doute !

    Savez vous aussi que les transports en commun sont deux fois plus chers pour les personnes qui habitent de l'autre cote de la frontiere que pour les Genevois ? Combien de Genevois prendraient le bus si le tarif etait multiplies par deux.

    Les Vaudois et les frontaliers (dont 20% a 25% sont Suisses) sont comme tous les autres, ils prendront les transports en commun lorsque ceux ci seront rapide, regulier et abordables ! Il y a du boulot de ce point de vue la.

    Mais tous ces investissements seront reduit a neant tant que les communes Genevoises s'obstineront a construire si peu de logement et a continuer de faire venir tant de monde a coup d'exoneration fiscales.

    Il sera interessant d'observer lors des prochaines elections municipales si 1) les partis Genevois qui unanimement pretendent etre favorable a la construction de logements accordent leur soutien aux Maires de leur parti qui ont fait blocage aux constructions et 2) si les jeunes qui se font avoir depuis des annees et sont obliges d'aller vivre se loger dans le Genevois francais vont pour une fois aux urnes pour aller faire battre ces Maires qui refusent de construire des logements dans leur commune.

    Chez les elus locaux francais la colere commence a gronder. Faut il continuer a investir dans le developpement de transports en commun tranfrontaliers si Geneve continue de ne pas respecter ses engagements sur la construction de logements ?

    Cordialement,

    Antoine Vielliard

  • Très intéressant ce post francois !
    je n'ai pas tellement de réaction a avoir je suis frontalier et la circulation sur Genève
    est infernal mais j'ai aussi vécue a Lyon ou j'utilisais les transports en commun
    a par les grèves incessante pour se déplacé c'était rapide et sans stress.
    faut dire que ces 20 dernières années les voitures ont non seulement beaucoup plus d'acquéreur
    mais la taille des véhicules a presque doubler ! la conception de la ville de Genève
    n'est pas conçus comme certaine ville française ravagé par la deuxième guerre mondial
    qui ont été pensé pour une population nombreuse au niveau de la circulation.
    un expert qui s'occupe du réseau routier parisien qui a fluidifier le trafic (il est fort)
    a été employé par la ville de Genève pour voir ce qu'ils pourrait faire inutile de vous dire
    qu'après avoir analysés les plans de la ville il a carrément jetée l'éponge....
    je sais pas si on pourras plus circulé mais a mon avis des aménagement seront obligatoire
    au niveau de la ville de Genève car sinon ce seras insupportable ça m'étonnerais qu'on arrive a obligé les gens a prendre les transport en commun...
    petite comparaison vous prenner Dubai l'aménagement de la ville est très récent et cela se voit (pas mal de ville en chine sont concerné) les rue sont très très large les autoroute et route en villes ses pareil , les carrefours sont grand est très espacés pas de rue étroite des building très haut qui prenne de la place dans le ciel mais pas au sol ! :)
    des virages très souples...bref tout ce qui faut pour que les bentley aston martin
    rolls royce ou encore limousine lincoln puisse se déplacé tranquillement !!

    Bonne journée a tous

    Aegerter Alexandre.

  • Merci pour ce plaidoyer en faveur du MCG et de l'UDC.

  • bonjour

    sauf erreur de ma part, le MCG avait déposé une motion intitulée la ceinture verte ou il était demandé que les autorités françaises et vaudoises organise des P+R autour du canton

    qu'en pensez vous ?

  • je cite M. Velen :
    A) "Depuis Carouge à la gare 10 h 30 ou 15 h 00, je mets en voiture 35 minutes. En tram 1/4 d'heure. Choisir !"
    B) "Il faut utiliser les TPG. Ce n’est pas pour rien que l’Etat investit des millions dans la remise en service des lignes de trams. Ca devient le moyen de transport le plus rapide."

    alors je rétorque :
    1) 4 minutes chrono avec un VELO !
    2) prix d'achat moins cher qu'un abonnement annuel tpg
    3) taxe annuelle ridicule : 5 chf !!
    4) frais d'entretien minimes (50 chf/an si vous êtes soigneux)
    5) bilan écologique au top du top
    6) utilisation d'une infrastructure existante, donc ni investissement exorbitants ni travaux perpétuels
    7) plus besoin de fitness, moins de stress, etc...

    ce qui en fait le meilleur bilan efficient, économique, écologique et sanitaire

    cqfd

  • je suis d'accord avec philrouge pour les petits déplacement mais pour les frontaliers et les vaudois a moin d'être un grand sportif...
    pour répondre a géo je ne m'occupe pas de la politique suisses mais pour le peut que j'en sais
    udc et mcg ne serait pas mes partie de prédilection a mon avis.
    en ce qui concerne ces parking ses entrain de se faire deja cher nous avec le tram qui va venir jusqu'à saint genis pouilly (France) dont un parking très grand vont nous permettre de prendre la voiture et éviter a ceux qui travaille au cern de prendre la voiture...
    c'est deja un début pour les frontaliers.

  • Il y a des solutions très simple mais les Genevois ont un grand défaut : ils pensent toujours au coût plutôt qu'à l'investissement.
    Je suis Suisse, à Genève depuis 10 ans, j'ai pas mal voyagé dans le monde, et j'avoue que je suis très déçu par la mentalité genevoise...
    Bien entendu qu'il y a des lacunes dans la gestion de la crise du logement à Genève... à qui profite le crime ?
    Bien entendu que les frontaliers et vaudois sont les boucs émissaires des politiques Genevois qui noient le poisson pour se faire élire...
    Une solution simple existe pourtant et d'autres villes l'ont déjà testé :
    Par exemple, le parking proche de la sortie de Ferney (mais côté Suisse) est vide toute l'année (sauf quand il y a le salon de l'auto). Il existe une bretelle d'autoroute qui irait directement vers le dit parking mais celle ci a été condamnée.
    Prolonger le Tram Nations jusqu'à ce parking et offrir un forfait de 5 frs.- à la journée pour le parking + un ticket de tram a-r pour chaque personne dans le véhicule. Vous verrez bien le nombre de personnes qui se déplaceront en covoiturage...

Les commentaires sont fermés.