Tu loues un chalet, il n'est que virtuel !

Imprimer

vacances-sur-gigitudio-video-low-cost-airline-L-1.jpgHéhéhéhéhé, Ca me fait sourire sympathiquement !

 

Mais qu’est-ce qui te fais sourire ?

 

Les touristes qui louent par le biais d’internet des chalets, des appartements pour passer une semaine en Suisse. Dans les stations, par exemple Verbier, le lieu de vacances est invisible, il n’existe pas physiquement. Oui, oui, vous avez bien compris, ils ont réservé un lieu de vacances à travers un site informatique et mince l’opération reste virtuelle.

 

Mais comment se fasse ?

 

Les gens ont loué par le biais internet, ont versé des avances, font le déplacement et pas de lieu de vacances. Ah oui que sur internet ! Etre victime d’une telle plaisanterie de très mauvais goût pose des questions sur la véracité du bien fondé de la légitimation du contrat de location.

 

C’est tout de même rageant ce genre de situation hors du commun.

 

Vous réservez, vous payez un acompte, vous venez d’outre Suisse, vous arrivez et hop la pas de chalet, pas d’appartement. C’est une grosse escroquerie.

 

Après avoir porté plainte à la police, les inspecteurs devraient avec tous les moyens techniques mis à disposition dénicher les coupables de ce drôle de délit.

 

N’étant pas qu’un simple utilisateur d’internet je ne sais pas comment les petits malins opèrent. Tout ce que je sais, il faut faire très attention en louant un truc à travers la magie des fibres optiques.

 

Il en va de même lorsque vous achetez un truc par le biais d’internet, vous laissez l’emprunte de votre carte de crédit et vous ne recevez rien. Belle arnaque.

 

Il n’y a rien de plus sûr que de réserver ses vacances dans une agence de voyage agrémentée où acheter ces biens dans les magasins. Cette leçon devrait donner à réfléchir sur l'authenticité des conrats signés virtuellement.

Allez bon dimanche à toutes et à tous !

 

 

Lien permanent Catégories : Histoire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.