Suisse-France OK pour les amendes !

Imprimer

Suisse-France 1-1 !

amende-elec.jpg

 

Les Suisses pourront poursuivrent les Français et réciproquement pour les amendes.

 

Le système laxiste lié à l’obligation du paiement des amendes se durcit. Fini le paiement sur place des amendes française.

 

Dès le 4 janvier, une automatisation du traitement des données a été mise en vigueur, via un système du nom « Eucaris », ainsi l’échange d’informations entre la Suisse est la France ne sera plus favorable aux bûches, il faudra les payer.

 

Les bûches de stationnement seront donc poursuivies «alors que les usagers français savaient pertinemment qu’ils ne seraient pas poursuivis pour des défauts de stationnement, ils seront désormais verbalisés, et recevront le PV d’infraction et l’amende directement à leur domicile en France», souligne le porte-parole de l’Office fédéral de la police, Stefan Kunfermann.

 

Les contrevenants seront identifiés et se verront notifier l’amende à domicile. Celles et ceux qui commettaient une infraction routière n’étaient pas poursuivis jusqu’à présent, il en ira autrement avec plus de ténacité.

 

L’an passé se sont 47'289 Français amendés, dont 16'894 à Genève, représentant 8 à 10 millions. Le taux d’encaissement atteignait 80 %.  En France, la police a amendé 13'713 chauffards Suisse pour excès de vitesse.  

 

Ce sont des millions qui vont rentrer dans les caisses. Une manne non négligeable et justifiée par les infractions au code de la route.

 

Ce nouveau mode de poursuite est légal et justifié du fait des nouveaux échanges d’informations ; il n’y a pas de raison que les amendes ne soient pas honorées.

 

Héhéhéhéhé, ça ne rigole plus du côté des amendes !

Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.