Le saucisson soigne la dépression !!!!!

Imprimer

Rien ne va plus, avec ce temps les dépressifs sont encore plus angoissés, saisis de mauvais sentiments, démoralisés, broyant du noir.

 

Je dis ça car j’ai discuté à Carouge avec deux connaissances qui m’ont avoué, est-ce un secret au prime abord, n’avoir pas le moral.

 

Moi non plus ! Et oui les chaussettes connaissent mon degré de déprime !!!

 

Pourquoi ? Le temps, l’automne, les feuilles qui tombent, un tout qui fait que les bombonnes de bien être sont presque vides.

 

La déprime est une maladie fréquente, qui affecte presque 20 % des gens au cours de leur vie, et qui marque une rupture avec le fonctionnement psychologique habituel. Le risque évolutif le plus grave de cette pathologie est le suicide, en particulier quand elle n'a pu être détectée et prise en charge. Ainsi, près de 70 % des personnes décédant par suicide en France souffraient d'une dépression le plus souvent non diagnostiquée et traitée[3]. Certes, les copains ne sont pas au bord du précipice, enfin je le pense et franchement, je ne l’espère pas.

 

Que faire pour remonter les pendules ? Voir la télé, bouquiner, aller à l’église mettre un cierge, que sais-je ?

 

Tenez aller sur internet, mais oui c’est une solution. Que des bonnes nouvelles, enfin presque.

Laissons de côté l’histoire des morts, des bourses qui se cassent encore une fois la figure et prenons connaissance de choses qui sont agréables à l’esprit.

 

Partant dans cet enthousiasme, j’ai pris connaissance que les meilleurs saucissons étaient notamment Vaudois. Et c’est vrai ! Un bon saucisson vaudois accompagné par des choux, des poireaux, un gratin dauphinois, des haricots, etc. hum que c'est excellent pour le palais. Un bon "chauchisson vaudois !"

 

370480_saucisson_vaudois_web3.gif

 

Tiens, j’ai faim ! Et fin d’avoir le moral dans les chaussettes.

 

J’ai lu sur la TdG qu’à Genève la Maison Vidonne, Boucherie du Palais, figurait au hit-parade des meilleurs bouchers-charcutiers de Suisse. Quel honneur pour la ville du bout du lac ! La qualification a été décernée pour la longeole (médaille d’or), le jambon du Palais (médaille de bronze) et la terrine de foie de canard (médaille d’argent). Quant au traiteur Genecand, il a reçu une médaille de bronze pour sa rillette de canard.

 

Tout  pour vous mettre en appétit et courir où vous voulez acheter un saucisson vaudois et le déguster pendant ce week end.

 

Et bien voilà, le moral va mieux, il devient avec le concours des meilleurs charcutiers-bouchers un excellent dégustateur !!!!

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.