Qui au Conseil d'Etat genevois, PAS DE MCG ?

Imprimer
MINAREt1.jpg

 

Je n’aime pas l’affiche de l’UDC sur les minarets. Elle est abjecte. Elle suscite du mépris, de la « néonazie ».

 

Tout le monde en parle et à tous les niveaux.

 

Elle devrait être bannie sur des panneaux d’affichages de la Suisse.

 

Certes, ne jaspinons pas sur cette méprise cela fait du bien, de la pub à l’UDC.

 

Frank Bodin, publiciste zürichois, a dessiné une affiche magnifique allant au contraire de celle de l’UDC. L’espace religieux appartient à toutes et à tous.

 

 

Bablablabla, changeons de sujet et venons en à une projection du futur Conseil d’Etat.

 

Allô le soleil comment vois-tu les choses ?! Déjà 16 candidats-es inscrits-tes. Mais cela vat-t-être du grand théâtre, pour certain l'Arlésienne de Bizet !

 

D’abord combien de candidat, à droite, au centre, à gauche, aux extrêmes.

 

Pierre-François UNGER, François LONGCHAMP, Mark MULLER, David HILLER et Charles BEER ne risquent rien. Ils ont « pignon » sur rue !

 

A la vue des résultats du Grand Conseil, le nombre de sièges donnerait une majorité de l’exécutif à droite.

 

Reste deux sièges. Pour qui ? Un MCG, un UDC, un deuxième pour l’une des fractions déjà existante. C’est une véritable inconnue. Primo faut-il attendre le dépôt des listes pour se faire une idée; je le pense. Secondo, examiner les apparentements.

 

Si le MCG ou l’UDC partent seul, la chance d'être élu s'envole dans les ténèbres.. S’apparenter, je ne le pense pas. Alors, je ne suis pas certain que le tribun Eric STAUFFER face le plein des voix.

 

Le vote MCG du peuple, soit un vote de mauvaise humeur, peut, et doit, se corriger au Conseil d’Etat. Le MCG au Conseil d’Etat, à beaucoup il semblerai que c’est de la « foutaise ». Est-ce que cela se conjugue avec la réalité ?

 

Alors Dames voyantes à travers vos boules de cristal que voyez-vous ?! Genève va-t-elle garder la formule magique, 4 à droite, 2 libéraux, 1 PDC, 1 Radical, et 3 à gauche.

 

Je sens que la bataille va être dure, pas de cadeau, des couteaux dans le dos, des petites phrases assassinent, du tointoin tout azimut pour essayer de drainer le maximum de voix.

 

Il va y avoir aussi les petites guéguerres fratricides.

Les seuls partis qui peuvent dormir tranquille sont ceux déjà au gouvernement. A moins d’une tempête sur Uni Mail, rien de transcendant ne doit arriver.

 

 

Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires

Commentaires

  • Genève j'en fais mon parti, je vote Rochat au Conseil d'Etat!

  • Moi, je dis : Velen au conseil d'état, plutôt 7 fois qu'une !!!!

    Avec Velen, Genève entrera dans le trente-troisième millénaire comme sur des roulette à musique !!!

Les commentaires sont fermés.