La nuit les Longs Couteaux ?

Imprimer

Demain, l'élection du Conseiller fédéral en remplacement de sa royal Couchepin

Depuis lundi, les médias évoquent la nuit des Longs Couteaux. Ne connaissant pas l'origine, je suis allé à la pèche aux renseignements. Un peu de curiosité intellectuelle n’a jamais fait de mal à personne.

images.jpg

J’ai trouvé ceci sur internet :

La nuit des Longs Couteaux est le nom familièrement donné en Suisse, par dérision, à la nuit précédant l'élection des conseillers fédéraux par l'Assemblée fédérale[1].

En Suisse, le Conseil fédéral (gouvernement) est élu par l'Assemblée fédérale (parlement). Ses 7 membres sont issus de divers partis (selon une répartition essentiellement proportionnelle et en principe guidée par un consensus entre les principaux partis). Cette fusion des tendances antagonistes dans un même collège gouvernemental porte le nom de « formule magique ».

La veille de cette élection, qui a lieu tous les 4 ans (en décembre) ou après la démission d'un conseiller fédéral, est l'occasion de toutes sortes de combinaisons, d'alliances et de trahisons de dernière minute entre les différents partis. Pendant longtemps, les élections ne portaient que sur le choix des personnes mais, avec l'affirmation du clivage politique gauche-droite et les changements de l'équilibre politique - affaiblissement du centre-droit, montée de l'Union démocratique du centre (droite) et du parti socialiste suisse (gauche) -, ces manœuvres tactiques, réelles ou supposées, portent aussi sur la présence des partis politiques au gouvernement.

Les coups de théâtre électoraux (par ex. non-élection du favori) sont souvent présentés comme le fruit de ces conspirations de dernière minute. Ainsi, le renouvellement intégral du Conseil Fédéral de 2003 a vu l'élimination de la conseillère fédérale Ruth Metzler-Arnold (Parti démocrate-chrétien) et la non-élection de la candidate radicale Christine Beerli au profit de Hans-Rudolf Merz. Certains opposants y ont vu la preuve d'un complot anti-féminin. De même, le renouvellement intégral de 2007 a vu l'élimination du candidat UDC Christoph Blocher[2] au profit de la Grisonne UDC Eveline Widmer-Schlumpf, à la suite de nombreuses alliances tactiques d'une nuit.

images.jpg

 

 

Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires

Commentaires

  • Vous avez raison, la curiosité intellectuelle n'a jamais fait de mal à personne.
    En cherchant encore un petit peu plus, vous auriez découvert que la Nuit des Longs Couteaux n'a rien d'une plaisanterie bernoise.
    En réalité, la nuit des longs couteaux se rapporte à la nuit du 30 juin au 1er juillet 1934 où un certain Adolf Hitler aidé de ses sbires a fait éliminer notamment Ernst Röhm et les principaux lieutenant des SA (Sturmabteilung = section d'assaut).
    Cela n'a donc rien a voir avec l'aimable mascarade qui aura lieu à l'hôtel Bellevue.
    Que les parlementaires et la presse suisses s'emparent de cette appellation douteuse montrent à quel point les événements du passé n'éclairent pas beaucoup le présent.

    Bien cordialement

  • Bonjour Monsieur Sommer,
    Merci de votre propos. En effet, j'ai lu que la nuit des Longs Couteaux avait un lien avec ce mauvais Monsieur Hitler. Je n'ai pas voulu en parler, ne voulant pas relater les nébuleuses histoires de la guerre. Ce fut une bien triste histoire.
    Meilleurs messages.

Les commentaires sont fermés.