Augmentations de salaires ???

Imprimer

Bonjour.

 

Et voilà ! Les syndicats se pointent !

 

En pleine crise on nous parle de hausses de salaires. Pour qui spécifiquement ? Les secteurs publics, le service public et certains segments de l’industrie. Qui sont ces derniers ?

 

Pour les autres, ça se discuterait syndicats et entreprises par entreprises. Au coup par coup !

 

L’augmentation de certains salaires pourrait atteindre 2 %. Est-ce que les syndicats voient juste ?

 

Le constat immédiat aux déclarations des syndicats consiste à dire que les fonctionnaires, que j’étais, vont pouvoir dépenser plus, ce qui donnerait du baume à l’économie. A tout le moins, celles-ci et ceux-ci compteraient peut être moins ? Et bien c’est tant mieux.

 

Je pense que les syndicats ont raison. Il faudrait augmenter les salaires pour donner plus de chances aux Suissesses et Suisses d’ouvrir plus souvent leur porte-monnaie.

 

Est-ce que augmenter les salaires pourrait créer des licenciements à cause d’une charge de fonctionnement plus élevée, des recettes stables, voire en difficultés ?

 

Oui-Non ? La priorité va au maintien des emplois ? Augmenter le pouvoir d’achat, lequel renforcerait l’économie, serait une bonne chose pour toutes et pour tous. Je ne suis pas économiste, toutefois  basique ment le maintien de l’économie, maintien des emplois seraient-ils bénéfique dans cette crise ?

 

Bref, dans cette crise qui devrait voir le jour dès 2010, pensons-nous aux familles qui vivent modestement, aux gens endettés, à contrario celles et ceux qui s’en mettent plein les poches, aux chômeurs, j’en passe et des meilleures. Un coup de pouce, soit par des augmentations de salaires, soit par une baisse du fisc, soit par un miracle immédiat, ne serait pas négligeable.

 

Personnellement, je dirais en conclusion que je ne détesterais pas économiquement parlant une hausse des salaires pour toutes et pour tous, via une relance économique. Toutefois, la réflexion étant gagnante, elle me pousse à dire qu'il nen sera peut être pas ainsi. Pour les convaincus, nécessité est de mettre l'accent sur cet aspect, cette facette salariale. Qu'en pensez-vous ?

 

Bonne journée.

Lien permanent Catégories : Economie 5 commentaires

Commentaires

  • Hausse de salaire = augmentation des pourcents de déductions, puis des impôts. Alors dire que cela profite aux salariés, c'est ne pas savoir compter au final!
    La baisse d'impôts serait plus judicieuse, seulement les états savent ce qui les attend en 2010, alors comme leurs intérêts passent avant ceux des CONtribuables, ils ne feront pourtant pas la seule bonne démarche!
    Un meilleur pouvoir d'achat des CONtribuables permettrait pourtant une hausse des entrées de TVA...........!

  • On parle de crise....et je suis surpris qu'en cette période de vacances, bien des gens sont à nouveau parti en bagnole, en avion, en bateau pour se dorer la pilule sur d'autres latitudes !!!!!!!!!!!! avec quel argent !?
    Finalement, il y a encore bien des nantis qui profitent en cette période de crise !
    Serait-ce la crise qui n'est finalement pas si grave que ça..... !? ou alors les gens on encore bien de l'argent à disposition.............!?....ou alors ils vivent sur le dos des autres contribuables !???...............
    Car, en résumant, lorsque l'on est dans de vraies difficultés, la première chose à supprimer ce sont bien les vacances (transports, hôtels, argent de poche...etc...) !!!!! Cherchez l'erreur .......!
    Je pense que l'on vit une crise à 2 vitesses, celle des business-man qui se sont planté dans leurs magouilles et les autres qui finalement ne vivent pas si mal que ça !
    De l'argent il y en a plein................mais il est mal distribué ! (d'où ceux qui en avaient plein et qui ont joué avec, pour finalement se planter et provoquer une soit-disante crise !!!!) et les autres qui, finalement, bien que leur pouvoir d'achat diminue, ne se prive de rien !!!!!!!!!!!!!!!.
    Ce n'est pas cohérent, vous l'admettrez !........................
    Amicalement
    Coucou

  • Bonjour Coucou,

    Genève allégée de personnes, de voitures, etc, j'ai eu la même pensée que vous. Y a-t-il vraiment une crise, les gens sont partis en vacances. Je suis surpris comme vous d'une crise à 2 vitesses, voire 3. Les vrais riches, les nouveaux riches, les gens "normaux". Ces derniers ne font peu ou prou des économies. Ils dépensent l'argent au fur à mesure. Les vacances au meilleures marché. En effet, il y a quelque part une situation non cohérente.
    Bien à vous.
    Fr.

  • Bonsoir François !
    On se comprend !
    Il y a bien quelque chose qui "ne joue pas" dans cette "fameuse" crise !
    ...ou alors, ce n'est qu'une perversité de plus pour ces "grands riches" qui profitent de cette occasion pour "pomper" encore plus d'argent dans les classes moyennes et plus pauvres !!!????
    Finalement, je crois que l'on utilise la presse et les médias pour nous "manipuler" sous bons calculs de quelques uns afin de parfaire leurs profits !...

  • Bonjour,

    Juste réflexion, mais alors que dire de la politique du gouvernement genevois qui favorise les "grand travaux" et autres investissements pour relancer cette même économie.

    N'y a-t'il qu'une seule possibilité de relance, celle des entreprises de travaux publics, des copains d'abord (ce qui n'engage que moi) ?

    La relance économique citoyenne, qui passerait par une augmentation du pouvoir d'achat des travailleurs, n'est-elle pas aussi une solution ?

    Investir pour mieux en récolter les fruits ou économiser pour mieux investir ?

Les commentaires sont fermés.