On enterre pour 4 sous !

Imprimer

Bonjour,

 

Vivons bien, vivons bon marché ! Dépensons à vil prix !

 

L’enterrement à bas prix. Oui, oui c’est vrai, les économies sont devenues nécessaires.

 

Avant ne nous ne regardions pas à la dépense des obsèques. Le cercueil à frs 6'000,--, ce jour Frs 1'500,--. Les imposantes couronnes, les voitures de croque mort,  la grande saga funéraire tout this market its fitish !

 

Aujourd’hui, il en est autrement. Récession s’imposante comme un frein aux dépenses.

 

On regarde à 3 trois le prix du cercueil, on vend le « chalet » à 1'500,--. Tout le décorum qui s’en suit est revu à la baisse. Il est même meilleur marché de mettre un CD plus tôt que « loué » un organiste. Les aumônes au curé se font également rares. Les verrées après la mise en terre ont bien diminuée ; finis les petits canapés, on sert des cacahuètes, et des chips, du vin bon marché, quoique !, de la contrée.

 

Une fleuriste de Carouge me narrait que les couronnes, les belles gerbes, avaient pris la dimension de bouquets pour enterrement de nains de jardin !

 

En lisant les avis mortuaires, force est de constater que la plus part du temps un don peu être versé à une bonne œuvre. Finies les ¨fleurs mis à part les officilles ou les sociétés.

 

Constatons aussi que la grandeur de l’annonce mortuaire dans vos journaux préférés, notamment la TdG ( !) fond comme neige au soleil. Elles sont plus petites, il y en a moins.

 

Et bien voilà l’enterrement a pris lui aussi l’ascenseur descendant vers la récession économique. Le défunt moins riche, les familles moins aisées, le corollaire des obsèques à vil prix.

 

A ce propos, il existe une maison en France voisine qui vend des cercueils en carton pour un prix dérisoire.L'expérience avait été menée sur Genève, Ce fut un fiasco.A Genève nous avons l^habitude de nos vieilles maisons ancestrales, respectueuses qui méritent d'être respectées. Le service y est impécable. Les familles ont peu^ou prou de soucis.

 

Le cmmerce de la mort appartient aux familles.

 

Allez juste une rose pour celles et ceux qui nous ont quitté cette semsine.

 

j’oubliais un « truc » avant de laisser la plume sur le bureau. Et le Curé ? Comment est-il rémunéré. « Est-il toujours couvert d’or pour tenir à jour sa bonne cave à vin et manger le bon coq au vin du dimanche préparé par la bonne du curé »

 

Sur ces propos des plus riches en constatations de tristesse, je vous souhaite une excellente journée pleine de vie harmonieuse.

 

Bonne journée et vivez quoiqu’il arrive !

 

PS A propos quel est le montant de l^hèritage

Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.