Je vais me faire trucider !

Imprimer

Le 1er mai faut-il accorder le congé.

 

Si certains le veulent, ils auront alors l’obligation d’intégrer le cortège et travailler le reste de la journée. Une attestation du syndicat amenant la preuve ? Est-il nécessaire d'en arriver là.

 

Les grandes surfaces travaillent, les banques aussi. Je dirais que tous les milieux de droite (!)sont au boulot.

 

En disant cela, je vais me faire trucider !

 

Je ne veux pas cracher dans la soupe des fonctionnaires et d’autres institutions, je veux dire que le 1er mai ne devrait pas être gratuit.

 

Avec la crise touchant l’ensemble de notre planète, les cortèges vont être grossis. J’y vois une recrudescence de participants. Les gens on envie de manifester leur mécontentement. J’invite toutes les personnes qui participeront à tel ou tel rassemblement a garder son calme.

 

Chacun a son programme de relance et c’est très bien à quelle soupe nous allons être invités.

Cela dit, l’Etat de Genève, comme les autres cantons, ont mis la main au porte-monnaie. Le Conseil d’Etat y relatif ont prévu 31 mesures pour parer à l’urgence de la crise. La facture s’élèvera à 1 milliard. Dans ces propositions, il est a relevé le geste en faveur des familles : la Tdg a dit ceci : Cadeau fiscal aux familles

Le projet est né d’une volonté d’équité fiscale entre couples concubins et mariés. Désormais, la baisse fiscale accordée aux familles constituera également un élément de relance en dopant la consommation des ménages. Elle sera appliquée dès 2010 et induira une perte de recettes de 315 millions.

Ce n’est en revanche qu’en 2011 qu’un bouclier fiscal protégera les mieux nantis. L’objectif est cette fois de maintenir l’attractivité fiscale du canton. Cela, en limitant à 60% du revenu net imposable le total des impôts cantonaux et communaux sur le revenu et la fortune exigible par le fisc.

Certes, est ce que le 1er mai doit être taxé ?

 

 

Lien permanent Catégories : Economie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.