2009.......

Imprimer
Pour une histoire récurrente à un genou droit, je suis cloué dans un lit au CHUV depuis le 22 décembre. Je peux juste aller aux toilettes et encore. Alors n’étant pas nanti d’une imprimante, je ne peux imprimer mes proses et les corriger. Ce n’est pas la même situation sur l’écran. Bref, ces temps, ce n’est pas facile et je vous remercie de tout cœur de votre indulgence pour mes textes parfois difficilement à lire.

Certes.

Voici un doux message entre deux injections :

Les grandes idées politiques de ces dernières années donnent un visage d’instabilité. Guerres ethniques combien de tués Le monde de la fin 2008 est encore présent et ébranle encore les esprits sensibles. Car de 2001 à 2008, le monde en a vue de toutes les couleurs. L’ère Bush va se terminer avec son lot de méfaits, de bonnes choses aussi. Combien de milliards ont été investis pour sauver, heureusement, les places financières, économiques. Combien de malheureux hommes sont morts aux combats pourquoi ? Lundi 5 janvier 2009, tout  recommence. Peut-on penser encore à Noël, à nouvel an ? Pour ne pas tomber dans l’escarcelle de l’oubli on dira OUI. Tant d’organisations de soirées mises sur tables furent justement le bien être de ne pas oublier ! Et tout recommence, les premiers craquements des bourses, les premières voitures sans pneus, plus loin la capitale financière qui chancelle à nouveau. Nous allons entendre les mêmes rengaines. Pouvons-nous y changer ? Cette fois-ci serait-ce quelque peu différend. Différend comment ? L’arrivée le 20 janvier prochain de tout le système d’Obama. Une nouvelle administration. Des nouveaux visages. De nouvelles ouvertures. Une meilleure infrastructure. Un pari gagnant. Un homme, Obama, peut changer la face des Etats-Unis. Le défi ne sera pas facile. Il en faudra du temps, des séances, des discussions. Les américains devront retrouver confiance, plaisir à donner aux States une nouvelle vision. Espérons que les médias soutiennent cette nouvelle administration et n’y dénicheront pas la petite puce qui pourrait empêcher toute une famille de fonctionner. La tâche des médias sera d’informer, voire de donner les bonnes nouvelles avant même qu’elles ne soient écrites ! La presse est un maillon très important dans le bon fonctionnement de nos systèmes. Il est sensé être le 4ème pouvoir au monde. Le monde a les yeux rivés sur l’Amérique du 21ème siècle. Personnellement, je suis empli d’une sensation de confiance. Je suis sorti du coin pour me positionner au centre de la pièce et regarder autour de moi ce qu’il va se passer. Le bien, je ne le verrai pas dès le 1er anneau, mais bien lorsque les femmes et les hommes auront décidé de vivre autrement. Je dirai plus tôt lorsque l’on nous en donnera les moyens. Grâce à Internet, ils seront accrocs au nouveau mode de vie. Ou une utilisation plus spécifique à l’apprentissage de la vie quotidienne. Espérons que ceux qui ont la connaissance puisse la transmettre sans se prendre la tête. Tranquillement, sans vouloir le beurre, l’argent du beurre et la crémière dans les 5 minutes. Héhéhéhéhé 2009 Ce sont élections cantonale genevoises. Toutes les petites souris vont regarder les gros rats en se disant « toi je t’aurai » ! Là aussi tous les regards de la région seront braqués sur la Genève internationale. Aujourd’hui dire que telle ou telle politique est meilleure l’une que autre n’est pas louable. Faut-il attendre de faire les bilans des uns et des autres et de tirer les conséquences. Par ailleurs, prochainement nous serons appelés à voter sur l’extension de la libre circulation avec la Roumanie. Une Europe solide, dont je ne sais pourquoi nous n’en faisons pas encore partie. Genève n’est pas sans reste avec le CEVA, le PAVE, la traversée de la rade, etc. etc. Il faut des têtes de pointes, avec leur savoir mais aussi avec leur simplicité, leur modestie. Des façons de changement, des réflexions et un grand choix d’analyse sur ce qui est bon pour notre terre. Allons rions encore sur ces dernières fêtes et restons confiants pour l’avenir.
Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.