Bravo la Tribune de Genève !

Imprimer
Bravo la Tribune de Genève !!!

Je viens ici féliciter la Tribune de Genève. Pourquoi ?  Pour le concours…..

En effet, en marge des fêtes de Genève, et diverses manifestations estivales et autres, Genève est une ville terne. Elle est calviniste, froide.

Pourtant est bien pouvue de les places, de rues, d' endroits fastes pour faire la fête. Animer cette Cité "métropolitaine" c’est dans le possible. Des idées simples s’offrent à un tas de solutions, petites ou fastidieuses,  pour rendre festive la Genève internationale.

L’idée d’impros théâtrales devant le mur des réformateurs est une idée géniale tout comme transformer des endroits clefs pour faire la fête. L’impro est un art populaire et ludique. Il permet aux gens du spectacle de s’exprimer. Pour que vive une population l'animation est importante. Elle ne peut ne pas être animée. Les liens à tisser entre le monde des spectacles et des spectacteurs doivent permettre des réalisations festives. Faut-il se donner les moyens. Par son concours la TdG donne la parole à qui veut la prendre. Profitez en !

Aussi mettre en avant des projets alternatifs est excellent. Ils surnagent au dessus des traditionnelles festivités des groupes, des artistes qui méritent d’être mis en avant. Combien sont les artistes qui méritent d’être connu ? Un tas !

Les Bastions, la Cathédrale Saint Pierre, les quais, les Halles de l’île sont des « proies » pour le spectacle, les spectacles.

Faire vivre Genève, lui donner des allures séduisantes pour les visiteurs, les autochtones, c’est à cela qu’il faut penser.

Avec de la volonté, de l’enthousiasme, les diverses cultures genevoises, il est faisable de grandir Genève et lui donner un autre visage. Genève peut accueillir des festivals, des concerts, des improvisations, etc.

Avignon, notamment, m’a toujours donné une joie de vivre. Plus près de Genève, Carouge. La petite Cité Sarde organise le « Printemps Carougeois », les concerts d’automne, des visites, des expositions de peintures, la traditionnelle vogue, la fête de la musique. A Carouge, on ne s’ennuie pas. Parce que tout le monde participe à la vie Carougeoise ; commerçants, sociétés, associations, Autorités. Carouge par son histoire n’est pas la Genève calviniste.

Oui en effet Genève a tendance à s’endormir sur ses lauriers ! Il est temps qu’elle se réveille.

Encore BRAVO la Tribune de Genève pour la mise sur pied d’un concours d’idées : Genève, réveillez votre ville !

Déjà maintenant chers-ères blogueurs donner vos idées.

En voici une : un festival de caricatures. Je suis partant pour une éventuelle organisation !

Bonne méditation et surtout excellent week end de la Pentecôte.

François Velen

Lien permanent Catégories : Société - People 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.