Un avocat pour défendre les pauvres petites bêbètes ?! (13/02/2010)

avocat_141.jpgNous allons donc voter sur l’initiative visant à instituer un avocat par canton pour faire appliquer la loi sur la protection des animaux.

 

Pauvres bêbétes !

 

« Le but n’est pas de changer la législation existante mais simplement de la faire appliquer concrètement », a dit à la presse un représentant des Verts, soutien de cette initiative.

 

Je trouve que l’on pousse un peu loin le bouchon. Je suis enclin à entendre que des animaux sont mal traités. Puissent les Maîtres être dénoncés au Vétérinaire cantonal ou plus loin à la Police. Si tel est le cas le propriétaire recevra une amende.

 

Je ne vois pas bien la portée de cette initiative qui ne fera que compliquer les procédures, celles-ci étant déjà assez en nombre et de plus en plus compliquées.

 

Il ne faut pas tomber dans l’émotion et se dire que se sont des animaux.

 

J’ai un chat à la maison, il est très gentil, cela dit s’il était méchant et que je le punisse sévèrement, je me verrais mal, très mal, comparaître devant un Tribunal, ça ferait rire toute la galerie. Je me vois mal me présenter face à mon chat accompagné par son avocat ! Eclat de rire !

 

Ne serait-ce pas plus judicieux de désigner un avocat d’office à toute personnes ayant subi des sévices, des attaques, du mal.

 

Je trouve cette initiative marrante, mais triste.  

 

La grande mode des célébrités est d’avoir un chien. J’ai vu une émission sur ce sujet. Les animaux ont leur chambre à eux, une télé, un lit deux places. Ils existent des hôtels pour animaux ! Ces bêbètes sont choyées au point de tomber amoureux !

 

Non, non, ça va trop loin à mon humble avis.

 

07:20 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook