Non à l'adoption par des homosexuels... (15/03/2012)

Berne nous prend vraiment pour des cons !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ils n'ont pas pu croquer pleinement la vie.

Ces petites anges sont partis sans rien demander.

Ces petits rayons soleil ont tant apporté, ils auraient pu encore tant donné avec leur jeunesse.

Tragédie, une fois de plus tu as rattrapé le destin, tu crées le mal, le doute, tu déchires, tu veux vraiment à tout moment montrer que tu existes. Tu es une grosse tache.

Conscient de ce carnage « naturel » du à un « truc » des hommes, je prie pour les familles.

Cela dit humblement, l'acharnement qui me chatouille les narines, c'est celui des médias.

Woua, ils s'en donnent à coeur joie.

Des sangsues du mal des autres pour celles et ceux qui sont en manque de sensationnel.

Quelle dignité ?

Certes......

« Le Conseil des Etats accepte l'adoption des couples homosexuels ».

D'emblée je dis non.

Rien que la photo sur la TdG http://www.tdg.ch/suisse/conseil-etats-autorisent-homos-a... me fait dresser le poil.

Moralement, je ne cautionne pas cette revendication.

Je n'ai rien contre les couples homosexuels paxés, toutefois, je ne pense pas que l'adoption soit bon pour l'épanouissement des gosses.

Au nom du bien des enfants et de leur protection morale peut-on vraiment glisser un gosse au sein de deux personnes « arc-en-ciel » ?

Il y a des limites à ne pas dépasser.

Ce qui m'amène à dire très fort que nos Autorités à Berne bafouent les décisions votées démocratiquement par le peuple; la loi sur le partenariat enregistré, acceptée en 2005, interdit au couples homosexuels d'adopter.
Une fois de plus on nous prend vraiment pour des cons !

Je suis le premier à me projeter dans l'évolution visionnaire du temps, cependant, je ne crois pas que les enfants adoptés par un couple homosexuel sera heureux; il sera faussé.

C'est un acte égoïste par des égo centristes.

Je motive encore cette vive réaction à l'encontre des Sages sous la coupole en arguant que je suis totalement contre la permission d'adoption des homosexuels, car on peut imaginer pertinemment que l'enfant qui sera élevé dans une famille avec 2 papas gentils ou deux mamans bien intentionnées aura indéniablement des « blêmes » psychologiques.

Que de questions dans les petites têtes blondes qui entraîneront bien des difficultés dans leur épanouissement.

Une dernière petite chose, ici je ne juge pas les homosexuels, à chacun sa vie pourvu que les femmes et les hommes soient heureux.

Conclusion : Berne doit consulter le bon peuple et accepter son dernier mot sur ce dossier immoral.

S'il y a un référendum je voudrais être le premier à le signer.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:50 | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook