25/07/2011

Le coeur de René Prêtre.....

 

images.jpgBien le bonjour,

Passé un bon dimanche d'automne.

Bah, il y a eu des rayons de soleil qui nous ont effleuré le visage, c'est déjà bien.

Ah dites voir, ce temps m'amène à penser, et oui ça m'arrive de temps en temps, que dans 5 mois c'est Noël !!!

Certes.....

Alors en ce dimanche, j'ai écouté l'émission de Darius Rochebin recevant le cardiologue au grand coeur, Monsieur René Prêtre.

Cet homme venu de la terre Jurassienne est un émerveillement. La perle thérapeutes du coeur sait se pencher sur le quotidien de la vie, trouvant les mots pour dire son poids, sa saveur et son ambition avec simplicité.

Il est humble, simple, une lumière de bonheur, un cheminement humain vers l'autre; il a dix longueurs sur bien des médecins pédants.

Cet homme de la terre a grandi dans un milieu agricole, simple, rude voué à une carrière de footballeur, est devenu une star rassurante mondiale de la cardiologie enfantine.

Un article paru sur l'Illustré évoque « René Prêtre, le coeur et la foi »

http://www.illustre.ch/rene_pretre_le_et_la_foi_42348_.html

Je suis resté médusé par cet homme empli de bonté, de générosité, de partage de la vie, d'émotions, de réalisme, de calme, émotif, sensible, j'en passe et des meilleurs.

Il est vraiment un homme au grand coeur. Il reconnu et connu dans le monde entier. En suisse c'est le Pape de la cardiologie enfantine. C'est sa vie.

Le cardiologue fascinant dit « Le coeur est un organe tellement magnifique qu'il en a presque une personnalité, comme un animal qu'il faut apprivoiser. Quand j'ai découvert cela, les autres organes sont alors apparus bien ternes. »

Il est homme au grand coeur, à l'esprit vif, aux mains de bijoutier, infiniment humain et bon.

René Prêtre a été choisi, préparé; une force naturel pour donner du baume au coeur des enfants et des familles. Son regard en dit long.

Son quotidien, il le vit le plus souvent dans la vie en affrontant tant d'autres.

Il faut que nous le sachions, avec ce « toubib » nous n'avons rien à craindre : la vie nous a attendus, nous attend, nous attendra.

humblement, merci Monsieur René Prêtre !

«  Admettons que nous disions oui à un seul et unique moment, nous aurons aussi dit oui non seulement à nous-mêmes, mais à toute existence. Car rien n'est isolé, ni en nous-mêmes ni dans les choses. Et si, même une seule fois, le bonheur a fait vibrer et raisonner notre âme, toute les éternités étaient nécessaires pour créer les conditions de ce seul événement et toute l'éternité a été approuvée, rachetée, justifiée, affirmée dans cet instant unique où nous avons dit oui. » (Friedrich Nietzsche) .

Allez bon début de semaine.

 

07:57 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/04/2011

Les cyclistes indisciplinés ?! Quelle politique.....

 

images.jpgBonjour !

Après ce super week end, faisons un sourire à notre voisin, touchons la main à son collègue. Douceur, chaleur dans l'atmosphère, dans nos esprits et dans nos coeurs.

Ce matin, il pleut sur la route, nous ne sommes pas en déroute, tous roule, ça marche pour tout le monde !

Les cyclistes et non les vélos sont-ils indisciplinés ? OUI et NON.

 

OUI car....

 

Ils roulent sur les trottoirs, ils grillent les feux rouges, ils sont sur les voies de tram, ils frôles les piétons et parfois ils râlent .... De plus, leur adresser une remarque et bien nous nous récoltons les fruits de la mauvaise humeur et de la mauvaise foi, ils nous engueulent.

 

Ce beau dimanche, je me suis permis de faire une remarque à un cycliste roulant sur le trottoir et bien je me suis fait engueuler. Non, mais.......

A ce propos, je connais une cycliste Conseillère municipale à Carouge qui roule sur les trottoirs et qui voit rouge à la première remise à l'ordre. Si les mêmes les Autorités.....

 

Bref, nous pouvons dire en toute confiance qu'ils s'arrogent tous les droits; sont-ils les rois du domaine public.

 

J'ai du mal a comprendre ceux et celles qui se croient au dessus des règles du code de la route qui a pour but d'essayer de faire cohabiter piétons, automobilistes, cyclistes et motos .

 

Qu'attendent les pouvoirs publics pour verbaliser à juste titre tous ceux qui ne respectent pas les règles ? Ne sont-elles pas identiques pour tous. Parfois, il y en a ras le bonbon des cyclistes indisciplinés qui se croient les rois de l'asphalte et même des trottoirs. Faudrait-il que Madame la Conseillère d'état et les Députés réagissent avant que cela ne dégénère ????

 

NON car.....

 

Je trouve la politique à ce sujet n'est pas assez énergique et synergique.

En effet, les 45 communes genevoises essayent de trouver les meilleures solutions pour cette grande famille. Le grand club de la « pédale »

 

Je dirais qu'il manque dans ce Canton un plan générale des pistes cyclables, une volonté de de tisser une authentique toile des pistes cyclables.

 

Nécessité à mon humble avis d'une politique ambitieuse pour le développement et la pratique du vélo passe nécessairement par la sécurisation des parcours cyclables, la réalisation d’aménagements spécifiques comme des pistes cyclables identifiables et distinctes des voies automobiles, l’aménagement de zones 30, le développement des continuités cyclables et d’axes vélos Nord/Sud et Est/Ouest.

 

Genève est-il à la traîne ?

 

Une bonne écoute et un bon dialogue avec les utilisateurs de toutes sortes, mais aussi l'information et la sensibilisation aux bonnes pratiques sont des moyens incontournables pour adapter l’offre vélo en ville et lui faire atteindre une part modale significative dans les déplacements quotidiens de chacun.

 

Conclusion, s'il doit y avoir conclusion, SOYONS PLUS HUMAIN, LE COROLLAIRE, AU CENTRE L'HUMAIN !

Allez excellente journée et n'oubliez pas votre parapluie !

Demain retour du soleil ......

 

 

 

 

 

08:18 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

14/05/2010

Les apéros Facebook....

68416-65555-96002.jpgLes apéros Facebook à la mode.

 

C’est un délire lancé sur internet par des événementiels. Des gens organisateurs qui ont eu l’idée de réunir les internautes.

 

En France ça devient courant. 3000, 5000, 7000 personnes réunies après avoir conversé sur Facebook.

 

Lille, Montpellier, Lyon, Quimper, des grandes fêtes.

 

Des annonces sont passées sur le site social pour annoncer la grande « messe » des Facebookiens.

La mode des “apéros géants Facebook” en France capitalise ainsi pleinement sur le “buzz” (bouche-à-oreille).

Organiser un évènement est d’une simplicité enfantine : un internaute créé un groupe ou une page sur le réseau social, invite des personnes de son réseau de contacts qui sont à portée géographique de l’évènement, ces personnes invitent leurs contacts, etc.

On ne peut plus mentir ! Dire sur son site que l’on est ceci, cela, comme ci, comme ça, devient une réalité lors des rencontres. Dire que je suis blond alors que je suis noiraud tient de la pure invention et dupe les collègues du site.

Très festifs, mais occasionnant des désagréments ; A Nantes par exemple, plus de 9.000 personnes ont répondu présentent à un rassemblement lancé via Facebook. 57 personnes dans un état alcoolique avancé ont dû être évacuées et 41 autres ont été placées en garde-à-vue pour trafic de stupéfiants, dégradations, vols, ivresses manifestes ou violences. 570 personnes ont été mobilisées pour assurer la sécurité des fêtards : 370 gendarmes et policiers, 101 sapeurs pompiers, une cinquantaine de secouristes et d'agents municipaux. La préfecture rappelle que cet événement s'est déroulé « en dehors du cadre légal organisant les manifestations publiques ».

Les autorités essaient de prendre le « problème » à la source, mettant les organisateurs lorsqu'ils sont identifiables sur Facebook face leurs obligations sur les secours ou l'encadrement phy. Et psy. de la manifestation.

Il faut trouver le juste milieu qui assurera aux autorités une certaine maîtrise de ces évènements sans pour autant dénaturer la philosophie de ceux-ci qui se veulent indépendants et spontanés. 



Mais bon….. à toutes manifestations gigantesques des désagréments de toutes natures sont connues. Faudrait interdire l’alcool, la fumée et l’amour ( !).

Je trouve ces rencontres très sympas ; elles permettent de se connaître de visu, ce qui était le cas avant la création des sites sociaux, de partager authentiquement un moment convivial plus tôt que de faire de l’individualisme devant son écran.

Et en Suisse à quand des apéros Facebook ? Et paf un pavé dans la marre !!!

Aller bonne journée à vous toutes et vous tous.

 

 

 

 

 

08:45 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

11/11/2009

Les événements de la société

p_societe.jpg

Ces dernières 20 années, je me base sur la chute du mur de Berlin, l’évolution des rapports des individus avec la société, les institutions, le travail, le savoir, etc., a impliqué et implique toujours une nouvelle réflexion sur le fonctionnement de notre société. Nous sommes sans cesse à la recherche de solutions pour notre société de sombre pas dans l’ombre.

 

Si des rénovations de telles ou telles ampleurs sont entreprises, il est nécessaire que la majorité de toutes et de tous puissent en bénéficier. La réflexion doit être poussée bien delà du « il n’y a qu’à ».

 

Au-delà des problèmes du monde, il faut développer d’autres stratégies notamment dans l’immédiat l’environnement.  Ils existent des fléaux naturels, telle qu’ouragan, tsunami, coulées de boues, etc. et des fléaux dus à de mauvaises réflexions émanent de l’homme. L’homme a voulu ceci, mais n’a pas réfléchi si c’était bien pensé. Des efforts sont nécessaires pour l’avenir proche et lointain pour que le monde ne sombre pas dans la spirale du mal.

 

Certes, ces dernières années, l’actualité a montré, de façon spectaculaire, le fossé qui s’élargit, toujours plus vite, entre les régions riches et les régions pauvres. J’ai lu quelque part, qu’alors que 2000 enfants meurent chaque jour, du paludisme, en Europe, une femme « la Vierge de Birgmingham » - a recouru aux techniques de la procréation médicalement assistée pour avoir un enfant – sans devoir faire l’amour avec un homme. Cette situation, paradoxale et scandaleuse, s’explique par les progrès indéniables de la médecine et par la manière dont ils sont gérés par la société. La société ne cesse d’évoluer dans un sens ou dans l’autre. Ce qu’il est nécessaire de souligner, c’est le fait que l’homme est unique, un instrument de travail pour soi-même et surtout pour la bonne évolution de la société.

 

Entrez dans le 3ème millénaire, les hommes et les femmes ont ouvert un monde devenu « un village global », cette redistribution internationale résistera-t-elle à tous ces changements. Tout a changé ou presque sauf les valeurs qui sont celles des êtres humains : heureusement. Il n’y pas de doute que jusqu’à présent les hommes et les femmes politiques ont su, et savent encore, la manière dont il faut sauver les meubles. Sans cesse, les événements viennent nous rappeler dans quelle importance une société démocratique, telle que la nôtre développe le lien et la communication en permanence entre les hommes les femmes « laïques ».

 

L’histoire n’a pas été toujours facilité notre cohésion puisqu’elle a tissé des frontières en nous, mais finalement nous avons choisi de notre plein gré d’unir nos efforts autour d’objectifs communs et d’intérêt général.

 

Le monde a sur et sait encore et sera toujours surmonter les divergences, démocratiquement, en permettant à chacune et chacun de faire valoir son point de vue pour continuer à grandir ensemble. Les droits de chacune et chacun doivent être respectés.

 

Le présent propos veut faire passer un message, modestement, humblement, aux candidat-es au Conseil d’Etat, celui de travailler sur des valeurs existantes et qui peuvent apporter que du bien à notre société. Il est inutile de tout chambarder pour une société meilleure. Les étapes doivent se succéder sans pour autant tout remettre en question, sans pourtant vouloir tout chambarder pour qui, pourquoi. Les mouvances de la société doivent être réfléchies sur le bien pour éviter le pire.

 

Voici en bref, un saut d’humeur !!!

photoSociete2.jpg

 

Votre serviteur, petit citoyen qui pense d’une certaine manière à la société des hommes et des femmes.

 

 

 

07:00 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/01/2009

L'authenticité du Forum de Davos

Pas de froufrou à Davos !

 

 

00114307d4ca0a47d7ab05.gif

Euh mais Davos a perdu ses stars.

 

Ainsi en a voulu les organisations du Forum de Davos.

 

C’est donc la simplicité qui a été portée en avant.

 

Aucun people. Pâs de belles robes longues, de bijoux, de tous luxes.

 

Et bien c’est très bien car Davos n’est pas Canne. A chacun ses fonctions.

 

Le WEF a pour thème la crise économique. Les débats seront occupés par les problèmes que rencontre l’économie et la finance.

 

L’image du Forum devient plus intellectuelle et moins mondain.

 

Ma préférence dans le travail va dans ce sens, celui de la simplicité remplissant ainsi les justes valeurs des thèmes choisis.

 

Bonne soirée.

16:11 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

02/06/2008

Les Homosexuels ont le droit d'exister !

Les Homosexuels et le sport, un interdit ?

772533361.jpg 

 

On en parle partout. A la radio, dans la presse.

De quoi parle-t-on ?

De la grande plaidoirie de 13000 homosexuels dans un grand défilé dans la vieille ville de Zurich. La manifestation homosexuelle du Christopher Street Day.

A une semaine de l’ouverture de l’Euro 2008, je pense que les gays ont eu raison de se faire voir et entendre.

Quels tabous dans le monde sportif ? Comme partout, ceux de n’être par reconnus, d’être rejetés, d’être dévalorisés. Et pourtant !

Dans toutes les cultures quelques soient les étiquettes, il y a des gays. Des gays qui souffrent car ils ne peuvent vivre au grand jour leur homosexualité. Ca doit être difficile d’être gay et de devoir rester comme un malfrat dans un placard.

Il y a quelques années un bon copain de la musique m’a fait son coming out. Tard dans la soirée il m’a avoué être gay. Je l’ai regardé très sérieusement et lui ai répondu   « ET ALORS ». J’ai rajouté «je ne te juge pas, tu fais ce que tu veux tant que tu respectes la société dans laquelle tu vis ».

Mon physiothérapeute me disait toujours sur le même sujet, « vous ne vous imaginez pas ce qu’il se passe sous les douches des grands clubs de foot ». Là c’est caché donc ce n’est pas gênant. Ce qui est désarmant c’est le fait que ces bons sportifs sont les premiers à « vomir » sur les homos. Là je dis non, ils ont pas le droit de juger. Qu’il balaye devant leur porte !

Je pense que les ébranlements de ces gens qui renient les Gays le sont peut être eux-mêmes et rejettent la vérité. Pourtant ce n’est pas une tare d’être Gay. Le Gay n’est pas les restants de la colère de « Dieu ».

Plus de tolérance, voilà ce que les Gays doivent sollicités. Cela dit, de grands pas ont été apposés sur le chemin juteux du refoulement des Gays. Le Pax, les Gays parades, etc.

Certes, 5000 personnes ont défilés ce jour de l’Helvetiaplatz à la Bahnhofstrasse, accompagnées de 15 voitures. Une d’entre elle était dédiée à l’EuroPride 2009, fête européenne annuelle des gays et des lesbiennes, qui se tiendra à Zurich.

Petit clin d’œil : est ce que les beaux apollons les «Dieux du Stade », à voir comme ils posent, n’auraient pas un penchant pour l’homosexualité. Dieu, le vrai et l’unique, le sait !!!

Une semaine avant le début de l’Euro, les participants ont plaidé donc pour plus de tolérance envers les homosexuels dans le sport.

Je pense que leur message a passé, il a été entendu. C’est dans un esprit d’ouverture qu’il a été compris. En tout cas pour moi, je le pense, c’est le pourquoi du comment d'écrire ce blog. Je suis pour une société juste où chacune, chacun à sa place malgré une divergence d'esprit. La société est ouverte à chaque être humain. Ainsi les gens vivraient plus en paix avec eux-mêmes et avec les autres.

A si on savait tout, la terre tournerait dans le sens contraire !!!

Je conclurai en disant que les gays ont bien fait de défiler. Ainsi, un pas s’est fait pour que le respect demeure envers cette grande « congrégation ».

Bon début de semaine.

François Velen

07:05 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

18/05/2008

Euro 2008, envahissement des prostituées ?

Est-ce que les belles de nuit vont faire le plein lors de l’Euro ?!

L'euro ne sera pas le traditionnel salon de l'auto !!!

Selon le journal « le Matin » de ce dimanche, l’Euro ne devrait pas voir « l’économie » du sexe gonfler. « Aucun indice laissant présager le contraire n’a en tout cas été décelé jusqu’à présent par les autorités ou les organisateurs de soutien aux prostituées » dit le « Matin ».

Ce qui intéresse les hommes c’est le foot. On ne mélange pas les genres. Il faut choisir entre le foot et le bien être !

Le « Matin » dit « les hommes sont avant tout là pour voir du football »… « Selon nos informations il est possible que la capitale compte quelques péripatéticiennes de plus durant le mois de juin, mais aucun nouveau lieu –chaud- ne devrait voir le jour.

Par contre, je suis quasi certain que les bistrots, les bars vont marcher à fond. Habitant de Carouge que je suis, je crains un peu les soirées bien arrosées finissant le plus souvent bien. J’aime bien aussi faire la fête. C’est sympa de se retrouver entre copains et copines autour d’une table sur une terrasse. Carouge se prête parfaitement à ce genre d’aventure.

Ca devient moins drôle et moins festifs lorsque les fêtards n’ont plus rien à « foutre » des autochtones qui dorment. Là le respect s’est rangé aux oubliettes.

Heureusement, il y aura une police dissuasive. Je serais tenté de dire qu’elle va en voir de toutes les couleurs.

Au sujet des prostituées, le journal le « Matin » met aussi l’accent sur la police dissuasive. « il est possible que des prostituées en provenance notamment de pays de l’Est viennent spécialement pour l’Euro en Suisse, mais ce n’est pas certain. D’autant plus que la forte présence policière liée à l’Euro dissuadera tant les clients potentiels que la prostitution illégale, notent les diverses associations.

Les prostituées devront également être protégées par les groupes de fans alcoolisés.

Allez préparons-nous à faire la fête, comme vous la sentez.  Pour ma part là où j’habite ça va être un véritable chantier puisqu’à côté du camping du Bout du Monde. J'avoue avoir des craintes de certains débordements.

A propos, à qui vont profiter les retombées économiques de la Fan zone de Plainpalais. Lisez le dossier de presse de Frenchy frenchy-music@bluewin.ch

Bon dimanche et à tout soudain.

François Velen

12:25 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

09/05/2008

Doux Jésus, des seins nus !

Doux Jésus, des seins nus !

Il y a des histoires devant être prises au sérieuse et d’autres dont il vaut mieux en rire.

Cette histoire là, personnellement elle me fait bien rire et me rend aussi triste.

Elle pose dans plusieurs pages du journal. Qui ? Continuez la lecture…….

J’ai lu sur Internet que la nièce du Cardinal Antonio Maria Rouco Varela, Chef de l’Eglise catholique espagnole, pose en tenue très légère pour un magazine espagnol. Selon les propos de l’article, elle entend ainsi « mettre à nu l’hypocrisie » de son oncle et de la hiérarchie catholique.

Cette jeune fille de 27 ans, mariée et maman de 2 enfants porte un jugement sur son oncle. « A travers mon oncle, j’ai découvert l’hypocrisie de l’Eglise catholique qui prêche une chose et fait le contraire a déclaré l’audacieuse Dame. De plus, il semblerait qu’elle se nourrit d’une vive rancœur à l’égard de son oncle, depuis la mort de son propre père il y a 7 ans.

Selon l’article « Le Cardinal Rouco Varela, 71 ans, tenant d’une ligne dure au sein de l’eglise espagnole, s’est farouchement opposé aux réformes sociétaires du gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, mariage homosexuel en tête.

Avec Benoît « treize et trois » on sait que l’église catholique n’est pas prête à desserrer certains boulons de la vie. L’ère, la belle période de Jean-Paul II est terminée au grand dam de la majeure partie des Chrétiens.

Revenons à nos moutons. Je trouve cette histoire rocambolesque et si j’ose dire elle n’a ni tête ni queue.  

Je dirais qu’elle manque du respect, de la dignité. Cette pauvre fille n’a trouvé que son corps pour aller à l’encontre des idées de son tonton « Cardinal » ?

Dans cette « liturgie publique » qui est le plus mal à l’aise, la fille ou le Tonton ?

Je suis triste pour cette jeune femme. La pauvre éducation qu’elle a dû recevoir l’a certainement conduite, pour de l’argent aussi, à parler d’elle, son corps dans la presse people

En tant que bon Chrétien, j’ai une pensée pour cette jeune femme. Qu’elle trouve un sens, des repères dans sa vie. Et qu’elle oublie son Tonton.

Bonne journée.

François Velen

09:30 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

08/05/2008

Bravo la Tribune de Genève !

Bravo la Tribune de Genève !!!

Je viens ici féliciter la Tribune de Genève. Pourquoi ?  Pour le concours…..

En effet, en marge des fêtes de Genève, et diverses manifestations estivales et autres, Genève est une ville terne. Elle est calviniste, froide.

Pourtant est bien pouvue de les places, de rues, d' endroits fastes pour faire la fête. Animer cette Cité "métropolitaine" c’est dans le possible. Des idées simples s’offrent à un tas de solutions, petites ou fastidieuses,  pour rendre festive la Genève internationale.

L’idée d’impros théâtrales devant le mur des réformateurs est une idée géniale tout comme transformer des endroits clefs pour faire la fête. L’impro est un art populaire et ludique. Il permet aux gens du spectacle de s’exprimer. Pour que vive une population l'animation est importante. Elle ne peut ne pas être animée. Les liens à tisser entre le monde des spectacles et des spectacteurs doivent permettre des réalisations festives. Faut-il se donner les moyens. Par son concours la TdG donne la parole à qui veut la prendre. Profitez en !

Aussi mettre en avant des projets alternatifs est excellent. Ils surnagent au dessus des traditionnelles festivités des groupes, des artistes qui méritent d’être mis en avant. Combien sont les artistes qui méritent d’être connu ? Un tas !

Les Bastions, la Cathédrale Saint Pierre, les quais, les Halles de l’île sont des « proies » pour le spectacle, les spectacles.

Faire vivre Genève, lui donner des allures séduisantes pour les visiteurs, les autochtones, c’est à cela qu’il faut penser.

Avec de la volonté, de l’enthousiasme, les diverses cultures genevoises, il est faisable de grandir Genève et lui donner un autre visage. Genève peut accueillir des festivals, des concerts, des improvisations, etc.

Avignon, notamment, m’a toujours donné une joie de vivre. Plus près de Genève, Carouge. La petite Cité Sarde organise le « Printemps Carougeois », les concerts d’automne, des visites, des expositions de peintures, la traditionnelle vogue, la fête de la musique. A Carouge, on ne s’ennuie pas. Parce que tout le monde participe à la vie Carougeoise ; commerçants, sociétés, associations, Autorités. Carouge par son histoire n’est pas la Genève calviniste.

Oui en effet Genève a tendance à s’endormir sur ses lauriers ! Il est temps qu’elle se réveille.

Encore BRAVO la Tribune de Genève pour la mise sur pied d’un concours d’idées : Genève, réveillez votre ville !

Déjà maintenant chers-ères blogueurs donner vos idées.

En voici une : un festival de caricatures. Je suis partant pour une éventuelle organisation !

Bonne méditation et surtout excellent week end de la Pentecôte.

François Velen

11:59 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook