05/09/2012

Merci les urgences des Grangettes !

29794.pngBien le bonjour,

Il faut savoir reconnaître les qualités et dire merci !

Ca n’a jamais tué d’être loyal.

Mon imbécile de genou a récidivé super méchamment et violemment.

Avec une puissante fièvre et des douleurs à gueuler, je suis parti illico presto aux urgences des Grangettes.

Je dois vraiment féliciter et remercier du fond du cœur cet établissement.

J’ai été accueilli, pris en charge sans délai et soigné avec brio.

Quel professionnalisme, quel engagement, quel classe humaniste. Bref, tous les ingrédients médicaux pour être mis en confiance et soigner au top.

Je dois dire que ça change des urgences des HUG où c’est vraiment le foutoir, croyez moi. La dernière expérience a même fait sauter en l’air le CHUV qui me suit…….

Certes, les Grangettes, et surtout la doctoresse qui m’a suivi ce fameux dimanche noir, a été merveilleuse jusqu’à mon départ en ambulance pour le CHUV.

Au CHUV….. c’est autre chose que les HUG !!!!

Voilà, ce petit blog pour témoigner ma reconnaissance et mes plus vifs remerciements aux urgences des Grangettes.

Tout simplement : MERCI !

Allez bonne journée 

09:22 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/08/2012

Une Task Force dans les hôpitaux ......

images.jpgBien le bonjour,

C'est dans un établissement hospitalier que l'on réalise que la santé n'a pas de prix. Mais des prix intelligents et pas gaspillés à outrance.

Joie de vivre pour les malades et leurs familles.

Souffrant d'une maladie, d'un handicap ou des séquelles d'un accident, une étoile filante aide à supporter.

La réalisation d'un rêve quel qu'il soit permet de faire le plein de courage et de confiance pour l'avenir.

Etre malade c'est une expérience hors du commun inoubliable et qui saura illuminer pendant longtemps notre savoir vivre et notre compréhension envers celui qui se trouve en face de soi.

Le malade, les familles et le personnel soignant ou toute autre personne même méchante peut comprendre et apprécier le chemin de la vie.

Certes, voilà pour le côté moral......

Tournons nous un bref instant vers les coûts de la médecine.......

Vivant ou résident légalement en Suisse nous avons une énorme chance de pouvoir bénéficier des bienfaits de la médecine et des hôpitaux helvétiques.

Toutefois, question gaspillage, je puis vous affirmer qu'il y en a et si les protocoles médicaux faisaient bien plus attention à une meilleure gestion de l'application des soins, je suis certain que les frais liés à la médecine diminueraient drastiquement, le corollaire, des primes d'assurance maîtrisées, voire serrées vers le bas.

La médecine pourrait s'appliquer plus simplement.

J'ai vu des trucs ici au CHUV, c'est partout, pouvant être économisés.

Ce qui m'amène à penser que les politiques de ce pays, notamment les socialistes, n'oeuvrent pas pour les économies et tombent jour après jour dans la spirale infernale de la politique de l'arrosoir visant à faire des grands plaisirs démagogiques.

En fait, à voir ce trop social, je me demande si la gauche emmenée par le Conseiller fédéral Alain Berset ne font pas de notre société une société d'assistés ?

Je proposerai que les patients soient entendus pour recueillir leur témoignage très sérieux sur ce qu'il vive et voit d'inutile dans un hôpital. Une sorte de Task Force hospitalière (c'est à la mode).

Ce qui est certain, ce ne sont pas les politiques dépensières à outrance qui amènent la joie et le divertissement dans les coeurs des malades mais bien le corps médical et tous les personnels soignants à qui je dis un grand merci.

Allez bonne journéee !

 

 

11:19 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

02/06/2012

Une clinique délirante .....

 

images.jpgBien le bonjour,

Profitez de ce super soleil, paraît que demain le ciel aura les yeux fontaines.

Certes.....

Mon chariot de la vie m'a à nouveau déposé à la clinique orthopédique du canton de Vaud pour y subir une xème intervention sur mon imbécile de genou. Vous avez raison de penser que ça devient hypra délirant ce machin osseux !

Cette clinique à l'époque privée est depuis quelques années rattachée au CHUV.

La veille de l'intervention, l'anesthésiste, un jeune médecin très sympa, m'informe que le bloc opératoire de cette clinique n'est pas assez bien outillé pour oeuvré sur mon imbécile de genou et que je vais être opéré au bloc du CHUV.

Là restez bien assis !!!

Il me narre qu'il n'existe pas de couloir souterrain pour les lits entre la clinique et le CHUV et qu'un camion viendra me chercher.

Woua le truc surprenant !

C'est quoi ce binz ?

Le lendemain matin à 6 heures douche.

Puis à 7 h tapant deux transporteurs viennent en effet chercher mon lit, le glissent dans l'ascenseur, via l'entrée principale de la clinique.

Surprise, surprise, ils sortent mon lit, ouioui c'est vrai, sur le parvis de la clinique et le glisse dans un van aménager pour les lits.

Je suis dans un « camion-transport » qui me conduit 100 mètres plus bas au CHUV.

Et bien mes chers Amis heureusement qu'il faisait beau. Vous imaginez la scène, mon lit en plein air, à 30 minutes d'une intervention chirurgicale sous anesthésie complète, en plein vent, voire la pluie, voire la neige ?

Cette clinique est totalement délirante.

Qu'attends le CHUV pour construire un tunnel permettant le passage des lits à couvert ?

Quelle politique ce mastodonte médical envers le confort des patients à deux doigts de se faire opérer ?

Cela dit, je me suis réveillé en pleine forme mis à part les douleurs, puis le fameux « camion » m'a ramené avec tout « l'atiraille » post-oératoire à la clinique.

Une ballade sympa au court de laquelle je me suis bien aéré les poumons avant et après.

Aujourd'hui, ce n'est plus qu'un gag bien aréré de particules rigolotes.

Ici nous avons nos "genevoiseries", là bas ils ont leurs "vaudoiseries" !!!

Allez bonne journée !

 

 

11:24 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

16/02/2012

Bernard Gruson et le bon coup de bistouri ....!!!!!

Les HUG se réveillent sous un sacré coup de bistouri; la plaie est béante au bloc des frontaliers !!!!

Lire la suite

07:19 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

07/01/2012

Les soldes genevoises de la médecine arrivent!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie ce samedi sympa.

Un bon anniversaire à Maud pour ses 60 bougies !

Woua ce que le temps passe vite, trop vite, pas le temps de digérer que voilà un autre truc quotidien.

L'affaire Hildebrand, ça y est, nous savons pourquoi l'indélicat ou le nouveau grand naïf Dirlo de la BNS est sauvé du scandale. Au sujet du jeune Philip de la BNS, est-il sous l'emprise de sa femme ? Heureusement ne l'est pas sous l'alcool ?

Toujours est-il que la Présidente de la Confédération le dit tout haut et tout fort, il a fallu sauver la crédibilité de la BNS, sinon les nuages sombres s'amoncelleraient sur le toit de la finance Helvétique. Pas bien pour nos Pays. Une tempête mondiale à l'horizon......

Enfin, nous comprenons mieux la combine du sauvetage d'Hildebrand.

Lire l'article de la Julie : http://www.tdg.ch/suisse/Eveline-WidmerSchlumpf-contre-une-demission-de-Hildebrand/story/12386863

Il est grand le « solide gaillard de la BNS », il sauve la Confédération, il se dégage d'une situation délicate, il se met à l'écart de toutes complications pénales, pour sa femme également, bref c'est le grand sauveur de la Confédération Suisse.

En définitive, il a raison de profiter de la situation actuelle......

Le couple Hildebrand est blanchi tout comme notre argent. Ouf, la Suisse est sauvée.

Un chanceux notre ange Philip Hildebrand, il devrait jouer à toutes les loteries !!!

On nous prend vraiment pour des imbéciles !!!!

Certes,........

Ca y est, nous allons vivre les soldes médicales à Genève !

Les médecins étrangers arrivent.

Encore des gens qui vont nous prendre nos places, ils vont profitez du système mis en place par nos Autorités actuelles.

Lisez l'article de la Julie :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Les-medecins-gene....

C'est clair que jusqu'à présent en raison du numerus clausus ils étaient pas nombreux à vouloir s'installer à Genève.

Maintenant que la mesure est levée, ils vont arriver en masse et faire de l'ombre à nos bons Suisses. Vous ne trouvez pas qu'il y en a marre des étrangers qui prennent nos places au détriment de notre bonne jeunesse.

Ce n'est pas très normal, je vous le dis.

J'espère que l'examen de leurs diplômes vont être passés au crible.

Pour ceux qui ne répondent pas à nos exigences, leur faire passer des examens Helvétiques.

Donnons d'abord, en premier lieu, en première ligne, les chances à nos jeunes médecins et autres médicaux, ils sont les fers de lance de la Suisse.

Nos Autorités doivent favoriser l'ensemble des sortants des études de nos écoles.

Elles ont un/le devoir moral, c'est certain, vis-à-vis de la jeunesse arrivant sur le marché de l'emploi. Elles doivent favoriser les savoirs Helvétiques, les garder, et les profiler dans un marché de l'emploi qui ne va pas vers les beaux jours.

Il y en marre d'être trop Européen ou jouer à la mondialisation.

Ne pratiquons pas en Suisse les soldes des professions....!!!

Non à l'ouverture de cabinets médicaux par des étrangers au rabais.

Allez bonne journée.

 

 

08:11 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/01/2012

La cigarette de trop qui a tué : les HUG responsables ???

 

images.jpgBien le bonjour,

Il pleut sur la route, mon coeur en déroute !

S'il y avait eu plus de pluie sur cette chambre d'hôpital il n'y aurait pas eu mort de femme.

Pauvre petite dame qui a succombé à ses brûlures. Quelle tristesse pour sa famille.

Les HUG sont-ils responsables de cette situation brûlante de questions.

Je dirais que bien des zones d'ombre planent sur cette nouvelle affaire qui met tout feu tout flamme les systèmes de sécurité et le personnel en doute.

Cette brave dame malade psychiatriquement fumait donc.

Le personnel de l'unité où elle résidait devait le savoir, obligatoirement, sinon là il y a eu un manquement aux investigations personnelles sur la patiente.

Le personnel a bien dû lui donner les consignes d'usage liées à l'interdiction de fumer.

La sachant fumeuse les « ordres » ont dû être clair. Une attention toute particulière a bien dû être mise en avant pour cette brave dame malade.

Les preuves parlent d'elles même car comment avoir trouver un paquet de cigarette vers le lit, de surcroît des mégots au pied de son lit.

Le personnel a-t-il failli à ses rondes, à sa bienveillance, à sa surveillance surtout dans une unité sensible telle que la psychiatrie ?

En fumant plusieurs cigarettes, le système détectant la fumée n'a donc pas réagi. Sont-ils mal réglés ?

Où alors ne prévoit-il pas de réaction à la fumette d'une voire plusieurs cigarettes.

Lors de mes nombreux séjour au CHUV, je n'ai jamais vu un malade fumer dans une chambre ou dans les couloirs. Faut préciser que le personnel était stricte à ce sujet. L'oeil attentif du personnel balayait l'ensemble des lieux.

Aux HUG, le personnel lui aussi doit bien passer dans les chambres régulièrement, le corollaire, humer les éventuelles fumées. Alors que faisait les soignants au moment de la prise des cigarettes de la patiente. Faisait-il sauter les bouchons du solde de bouteilles de champagne.

Laxisme aux HUG ?

Je trouve cette affaire fumante.

J'espère bien que le Ministère public va ouvrir une instruction pour faire la lumière sur cette incendie involontaire, car il me semble qu'il y a une part notoire de responsabilité de la part des HUG.

Y a-t-il eu manquements de la part du personnel, un mauvais réglage des détecteurs de fumée.

A mon humble avis la famille devrait demander l'ouverture d'une instruction pénale.

Je ne pense pas que la pauvre victime a voulu mettre fin à ces jours, sinon elle se serait défenestrée.

Il n'y jamais de fumée sans feu !

Allez bonne journée !

 

08:07 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

13/12/2011

Urgences HUG : Au centre l'Humain ????

 

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie d'artiste ?

A Carouge, ça va bien, nous avons tous le moral !

La vie ici n'est pas trop moche. Nous avons de la chance de vivre comme nous vivons.

Nous râlons souvent, moi le premier, c'est un fait, mais que voulez-vous c'est Genèèèèèèève.

Allez encore une petite râlerie.

Elle se dirige vers les urgences des HUG.

J'ai eu les doléances d'une famille affolée par la gestion des urgences.

Attente n'est que le prénom.

Réceptionniste blonde discutant 1 h ¼ de ses vacances, le corollaire, ne bossant pas.

Inscription de patients 2 heures après son entrée.

Patiente de 78 ans sur une civière 2 heures dans les couloirs, sans aucune intervention des blouses blanches. Pas un « Ca va. Ca va être bientôt à vous ».

Au centre l'Humain : nul.

Blouses blanches mains dans les poches se baladant dans les couloirs.

Blouses blanches bras pendant discutant des minutes et des minutes de leur petits soucis perso dans les couloirs.

Blouses blanches s'engueulant à la réception et dans les couloirs.

Blouses blanches pas chaleureuses, loin d'entourer les familles et les visiteurs.

Blouses blanches froide comme la justice de Berne à l'égard des familles.

Manque de communications.

Mauvais accueil des familles.

Lenteurrrrrrrrrrsssssssssssssssss

Etc., etc., etc.

Manque de personnel, personnel laxiste, personnel trop méthodes « françaises » ?

Manque d'un vrai patron ?

Les HUG, le patient d'abord ?

Les HUG, l'esprit de service ?

Les HUG, l'exigence de qualité et de sécurité ?

Quels sont les lézards ?

Semblerait-il que les urgences des HUG soient souvent aux soins intensifs, faute de professionnalisme et d'Humain.

Faut être honnête et dire tout haut et tout fort que le centre médical est un foutoir de petits bobos.

Lors de mes urgences, j'avoue que le CHUV est nettement supérieur aux HUG. Ce dernier manque radicalement de professionnels de l'Humain.

Attention, les toubibs ne sont pas en cause, c'est le personnel annexe qui est visé.

Alors mauvaise performance de gestion ?

Mais que font Messieurs Unger, Conseiller d'Etat, et Bernard Gruson, Directeur, des HUG ???!!!!!!!!!!

Au fait, concernant ma famille, nous avons été hypra satisfait lors du décès de mon Père aux urgences. Dans les cas graves le Service est parfait.

Je rappelle ici que je narre les dires d'une famille, qui est loin d'être la seule sur la mauvaise gestion des urgences des HUG.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

08:31 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/12/2011

Sandoz "PUB" Novartis !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Ca y est la neige est annoncée.

Elle frôlerait la plaine.

Neige en décembre, Noël en décembre !

Commencez bien la semaine avec manteau, écharpe, moufle, bonnet.

Et prenez bien vos petits bonbons préservant l'attaque des germes du rhume ou de la grippe.

A propos de médicaments, j'ai lu une publicité qui ne ne m'a pas laissé insensible. Ben oui puisque je viens en parlé ici !

Sur le magazine de décembre 2011 du groupe pharmaceutique Amavita, la pub suivante :

«En réalité, voilà à quoi nos comprimés devraient ressembler : Sandoz fidèle à la Suisse depuis 1895......

....Sandoz reste fidèle à notre Pays....En effet, une société qui a déjà produit des médicaments originaux a toutes les clés en main pour concevoir des génériques de qualité originale : Sandoz depuis 1895 ».

En plein milieu de la page rouge, cornée d'un coup de pinceau bleu, l'écusson de la Mère patrie.

Et lorsque vos yeux tombent sur le coin droite de cette bonne pub, un coup d'oeil et vous lisez en petit « Novartis company ».

Nous l'avons tous compris, Sandoz vient au secours de la crédibilité de Novartis en soignant sa santé à travers la pub indirecte.

Novartis veut ainsi soigner son objectif qui consiste à présenter les multiples contributions de son secteur de la santé, et ainsi contribuer à l'économie et à l'intérêt public en Suisse. Novartis garde ses liens privilégiés avec la Suisse.

N'oublions pas que Novartis, Sandoz et les autres n'ont de cesse de développer et de commercialiser avec succès des médicaments innovants, des thérapies pour guérir les maladies pour soulager la douleur et améliorer la qualité de nos vies.

Il est vrai que son épisode Vaudois n'a pas été du tout élégant. Délocaliser dans des pays étrangers pour gagner plus d'argent n'est pas en adéquation avec la morale Helvétique. Novartis ne joue pas sur ce coup là dans la dentelle.

Là, c'est un grand dérapage Humain de Novartis. File les doigts à notre géant Suisse.

Savez-vous que le Groupe Novartis est présent dans 140 pays; c'est l'un des leaders mondiaux du domaine de la santé, qui garde en marge de l'épisode Vaudois, ses racines en Suisse. Dans le monde il se force a montrer une image typiquement Suisse, telles que la qualité, la fiabilité et la loyauté.

Au fait, où en sont les démarches du gentil Docteur genevois, Député PDC au Grand-Conseil, Bertrand Buchs. Vous vous souvenez son boycot des produits Novartis ?

Tiens on en entend plus parlé. Lettre morte ? Coup de gueule éphémère ?

Pourquoi aucune mobilisation des toubibs outre Genève ?

Pas assez convainquant ?

Un coup d'épée dans l'eau ?

Moi qui croyait que notre bon Docteur BB allait réveiller tous ses confrères et marcher sur le chemin de la révolte à Bâle. Mince, je suis déçu !

Essayé, pas pu .....

Bref, l'essentiel c'est d'avoir participé comme on dit chez nous.

Comme quoi les Grands de ce monde resterons toujours les puissants.

Et nous les petits, nous en ferons toujours les frais à un moment où à un autre.

Sur ce je vais prendre mes anti-douleurs Novartis !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

07:58 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

22/11/2011

Les grévistes des HUG sont des moutons !!!!!

 

timthumb.php.pngBien le bonjour,

Bien dormi les gens d'ici et d'ailleurs ?

Hier je suis allé à l'hôpital pour mon imbécile de genou.

Oh surprise, une masse blanche à l'image d'une lésion cancéreuse sur une radiographie, garnissait le parvis de l'hôpital.

Tiens, une manifestation aux HUG ?

Ah mais c'est bien sûr, se sont les grévistes qui vont prendre froid.

Pour des motifs très sociaux qu'ils entendent défendre, c'est leur droit le plus strict de « grever » une servitude à leur profit contre les HUG.

Jusqu'à là pas de blême pour moi.

Mais.......

En cortège, ils partent comme un bon troupeau de moutons de l'entrée vers leur campement de fortune, emmenés par un voire deux bergers, les meneurs de situation, les tambours majors.

Coiffés d'une casquette blanche très syndicaliste, la grande majorité des petits blancs rigolent, parlent avec un fort accent, baragouinent peu ou prou des mots en français. Les femmes sont maquillées, bien coiffées, joyeuses, quant aux hommes ils sont bien heureux d'être au soleil très automnale.

Au fait, ne gagnent-ils pas correctement leur vie, n'ont-ils pas la garantie de l'emploi, ne bénéficient-ils pas d'un super bon 2ème pilier ???? Heureusement qu'ils ne sont pas dans le privé. D'aucuns et beaucoup dans leur pays ne gagneraient pas ceci et cela !!! « Au fait, combien de Suisses..... »

Mais bon faire la grève est un droit.

A 11 h 33 je veux sortir de l'hôpital et oh grande surprise, ils sont tous là comme dans un parc à moutons, entassés dans le hall de l'entrée. Il y en a même qui sont assis sur le tapis gris dégueulasse, car c'est l'hôpital laisse vraiment à désirer côté propreté. Mais que font les nettoyeurs.

Presque un picoulet !!! Ah mais ils ne savent ce qu'est le picoulet genevois !!!

Mais bon faire la grève est un droit.

Ils ne sont gentils, gentils, gentils; ne sont-ils pas des moutons bien dociles qui suivent les syndicats qui ont évidemment le droit de réunir les moutons dans le parc des revendications sociales.

Bref, pour sortir de l'hôpital à 11 h 35, la galère : excusez-moi svp; pardon Madame la gréviste, oups attention Monsieur je ne veux pas vous écraser vous qui jonchez le sol, vous qui rigolez aux larmes pouvez-vous me laisser passer, ouf je suis dehors.

Qu'ils fassent la grève, c'est leur droit le plus strict, mais qu'ils n'« emmerdent » pas de grâce les patients, les familles, les gens qui eux travaillent, contents d'avoir du boulot et un salaire.

Faudra bien que MM Pierre-François UNGER, Chef du Département idoine, et Bernard GRUSON, Directeur sympa de HUG, tous deux PDC, prennent des décisions pour remettre au boulot les moutons « blancs et noirs ».

L'hôpital devient dégueulasse et ce n'est pas bon pour lutter contre les méchantes bactéries qui attaquent les gens. Avec mon imbécile de genou, j'en sais quelque chose.

Et subsidiairement, ne pas les autoriser à manifester dans l'établissement. N'ont-ils pas une tente dressée tout à côté de l'hosto.

N'y a-t-il pas une sécurité très musclée pouvant les faire dégager du hall ?

Mais bon faire la grève est un droit, surtout lorsque l'on gagne que des clopinettes, que l'on a pas la garantie de l'emploi, et que le 2ème pilier n'assurera pas une bonne vieillesse !!!!

Ah les moutons.....

Allez bonne journée !

 

 

07:50 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

21/11/2011

Il y a trop de "gros" en Suisse Romande !!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Passé un bon week end.

Profitez de ce bel automne très ensoleillé car dans un mois jour pour jour nous entrerons dans l'hiver.

Brrrrrrrrrrrrrrrr

Et bien en attendant faudra voir à faire du sport et du régime pour perdre des centimètres.

Tiens pour ne pas vexer les gens en ne parle plus de kilos en trop mais de centimètres. Ah oui faut faire attention à ce que l'on dit pour ne pas gonfler les âmes sensibles. Elles risquent de sombrer dans la déprime !

Certes....

Alors les romands nous sommes plus gros (appelons un chat un chat) !

Lisez plutôt ce que la TV

« Selon une étude, la moitié de la population suisse serait en surpoids. Sur 1445 personnes, 53% auraient un tour de taille trop élevé.

Les Romands seraient plus gros que les Alémaniques puisque 58,6% auraient un tour de taille supérieur à 80 cm pour les femmes ou 94 cm pour les hommes.Plus de 30% de la population suisse est fortement en surpoids selon une étude effectuée par le CHUV en 2010 et 2011 sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les autres 23% sont considérés comme en surpoids. Cet aspect de l'étude, publiée la semaine dernière, a été relevé par "la SonntagsZeitung" et par "Le Matin Dimanche". Selon l'enquête, 58% des femmes et 48% des hommes sont en surpoids. La mesure du tour de taille permet de mieux évaluer le risque de diabète ou de maladies cardiovasculaires que le seul indice de masse corporelle (IMC), estime le CHUV. En mesurant uniquement ce dernier, la part des personnes trop grosses ne s'élève qu'à 45%. » http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3596387-la-moitie-de....

C'est promis demain je me prends en main. Enfin si j'arrive à faire le tour de ma sphère !

Prouvée scientifiquement, pour lutter contre l'obésité ou l'excès de poids est vivre, une bonne alimentation saine. Un régime adapté avec le moins possible de calorie.

Aussi limiter la nourriture grasse et riche en sucre rapide (fast-food) ainsi que les boissons sucrées (sodas).

Il faut savoir par exemple que l'alcool « endauf » les bourlets.

Bref, nécessité d'adapter ses besoins nutritionaires à un régime adapté, par exemple la méthode dissociée.

Faut pas hésiter à consulter les spécialistes du régime qui seront vous donner tous les bons conseils pour éviter de prendre du poids.

Mais aussi faire du sport. Faut brûler les calories dont ne votre corps ne peut pas éliminer.

En conclusion, ne nous « américanisons » pas chez Mc Do !!!!

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

07:40 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

12/11/2011

NOVARTIS : Initiative nationale....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca gaz en ce samedi un peu gris.

On parle beaucoup des décisions injustes de Novartis.

En première ligne le Docteur Bertrand Buchs.

Il n'a pas tout tort en boycottant les produits Novartis.

Il faut admettre quelque part que ce bon « toubib » genevois à le temps de prendre son bâton de pèlerin pour aller convaincre les médecins genevois et bientôt de toute la Suisse. Et les pharmacies ?

Mais oui, c'est l'homme, PDC dans l'âme, de la situation pour remettre les pendules à l'heure et surtout au pas Novartis.

Il a donc déclaré la « guerre » à Novartis.

Bravo Bertrand notre Sauveur des valeurs Suisses.

Hummm cet homme aux valeurs de chez nous, une sorte d'UDC !!!

Il n'a pas tout faut mais laissons la liberté aux patients.

Cela dit, ce n'est pas au bon Docteur BB de se substituer aux patients dans le choix des médicaments. Ne faudrait-il pas demander aux patients s'il est d'accord de boycotter Novartis ? Oui, ensuite le bon Docteur prescrit un autre fournisseur.

Où est la liberté du Patient. Le client n'est-il pas roi ?

Le patient peut avoir une autre alternative.

Lorsque je vais au restaurant, je demande le choix du fabriquant de l'eau minérale et je choisis, ce n'est pas le restaurateur qui impose.

Mais bon admettons que l'idée de fond est bonne. Juste trop incisive, imposée et de manière très restrictive quant au choix du fournisseur.

C'est trop contraignant.

Certes....

Réfléchissons un court instant et bien.

Novartis licencie en Suisse, c'est dommageable pour les employés. C'est douloureux j'en conviens.

Faut-il réfléchir aussi sur le principe de sauver la multi nationale.

En perdant des bénéfices, larges soient-ils, l'entreprise mondiale devra restructurer au delà de ce qu'il fait aujourd'hui. Dans le monde entier.

En sauvant sa Firme, elle sauvegarde l'ensemble de ses employés aux quatres coins du globe.

Ne plus acheter les produits Novartis c'est diminuer son chiffre d'affaire donc encore plus de restructurations.

L'économie mondiale ne va pas sur des beaux jours.

Novartis ne veut pas mettre en danger l'ensemble de ses activités et il a à mon bon sens raison.

Alors quoi faire d'encore plus bénéfique au coeur de Novartis ?

Il faut voir plus loin que le bout de son nez et n'être pas renfermer sur son nombril.

C'est au coeur du coeur de l'entreprise qu'il faut agir.

Simplement créer un élan national pour faire baisser, à tous le moins stabiliser les salaires des dirigeants. Il est en effet indécent qu'un Patron gagne des millions alors que celui se permet de licencier ou de délocaliser.

Aussi, dans un esprit de solidarité, nécessité de diminuer les rendements des actionnaires.

En clair, engendrer moins de bénéfices pour éviter de restructurer, le corollaire, licencier.

Alors pourquoi ne pas lancer une pétition nationale à l'attention de Novartis pour lui demander de montrer l'exemple des économies dans toutes ses administrations et ses actionnaires.

Diminution des hauts salaires et des rendements des actionnaires pour un juste équilibre dans le but de sauvegarder les postes de cette multi nationale.

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

10:34 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

08/11/2011

Refroidissement : les 10 recommandations....

Unknown.jpegBien le bonjour,

Hummm, il fait encore assez bon, pas à nous plaindre.

Les grands froids ne sont pas encore les Amis de l'hiver.

Pourtant, une infection grippale n'est pas à exclure en cette période automnale tout comme au printemps.

En effet, nous entrons dans l'air des refroidissements virales, des petits blêmes de santé parfois bactériens avec des muqueuses nasales coulantes, des poumons encombrés et une gorge en feu, le tout accompagné de divers symptômes tels qu'un rhume, un simple mal de gorge, mal au caillou, dos ankylosé, j'en passe et des meilleurs.

C'est le refroidissement bénin qui peut durer des jours et des jours. Et ça peut arriver plusieurs fois par an.

J'ai lu dans une revue médicale, et oui il n'y a pas que les médecins qui ont le monopole des informations médicales, que les refroidissement se manifestent par différents virus qui se transmettent pas gouttelettes émises par une petite toux, par un éternuement, ou encore par une bonne poignée de mains.

Il s'agit d'une transmission aérienne.

Voyageant dans l'air, ces satanés virus sont transmis alors d'une personne à une autre.

A ce jour, on compte 200 virus différents.

Mais par chance, ils n'arrivent à nous donner le mal être de la grippe ou de la bonne crève seulement s'ils arrivent à surmonter les mécanismes de défense du corps. Une attaque en règle de notre système immunitaire.

Et pis, vue l'humidité, les refroidissements sont bien plus fréquents à cette belle saison.

Alors que faire pour lutter contre les refroidissements ?

Et bien renforcer les défenses immunitaires pour réduire drastiquement le risque d'attraper les petites gouttes emplies de grippe ou autres.

J'ai aussi lu dans ma petites revues sympa 10 conseils pour la prévention :

  1. S'oxygéner : habillez-vous chaudement et allez vous promener en plein air. Attention : les virus se rassemblent et se multiplient particulièrement vite en cas d'hypothermie.

  2. No smoking : renoncez au tabac.

  3. Mangez beaucoup de fruits, de légumes et d'aliments riches en fibres. Une alimentation équilibrée aide à renforcer les défens immunitaires.

  4. Domir, c'est guérir.

  5. Appliquez des compresses humides autour du cou.

  6. Prenez des bains de pieds à l'eau chaude.

  7. Humidifiez les muqueuses nasales.

  8. Installez un humidificateur dans la pièce.

  9. Buvez beaucoup, par ex du jus de citron chaud avec du miel, des tisanes et de l'eau minérale non gazeuse; les saunas, hammams et bains alérnés renforcent les défenses tout en ayant un effet viviant.

    10) Aérez les pièces, plus fois par jour pour augmenter la teneur en oxygène de l'air.

Ces petits conseil ne viennent pas de chez Novartis mais de chez Sandoz Pharmaceuticals SA (www.generiques.ch)

Et bien voilà, la messe est dite.

Cela dit, comme ma brave Maman me disait, il faut que ça passe tout naturellement.

Courez donc vite vous acheter une bonne casquette, un petit cache nez et mettez la nuit des chaussettes et une bonne bouillotte et tout et tout et tou.

Enfin, aboyez contre celles et ceux qui ne mettent pas la main devant leur bouche lorsqu'ils toussent ou éternues

Allez bonne journée !

 

07:49 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/11/2011

Manque de communications aux HUG !

 

images.jpgBien le bonjour,

Mélons l'agréable à l'utile !!!

Avant de parler du manque de sérieux aux HUG, j'aimerais dire que je suis un responsable heureux. Pourquoi ? Lundi soir, au Bouchon de Carouge, j'ai eu la chance de Présider un Comité d'organisation totalement motivé à la cause musicale du canton de Genève.

La première séance de travail en vue d'un grand rassemblement.

L'organisation de la Fête de la Fédération des musiques genevoises (campagne), la Fédé, qui se déroulera le 1er septembre 2012 dans le cadre de la traditionnelle Vogue de Carouge, organisée par le Cartel des sociétés carougeoises. Une grosse « machine » de dièses qui comptera sur sa portée très musicale environ 1000 musiciens-nes.

Cette manifestation faisant synergie avec la Vogue se voudra avant tout un rassemblement de personnes sympa, ouvertes, partageant les mêmes préoccupations à savoir faire vibrer toutes les cordes du bonheur de la musique.

Toutes et tous auront les instruments tendus vers cet événement qui s'approchera du bonheur de la vie en faisant vibrer les esprits, les coeurs.

L'ensemble des participants, des Carougeois-ses et des visiteurs marcheront ce 1er septembre 2012 sur les chemins de la beauté instrumental.

La musique ne tisse-t-elle pas les éclats de la lumière du quotidien.

Faire jaillir la joie de vivre à travers la musique !

YESSSSS !!!

Bref, cette journée musicale s'inscrit dans la philosophie de Carouge FAIRE LA FETE.

Certes......

Alors les HUG ! Que se passe-t-il aux HUG pour en parler ici ?

Rien de grave. Pas vraiment besoin d'aller aux urgences déjà super encombrées.

Des petits riens énervant le « chou ».

Ce n'est pas la première fois que j'entends des gens se plaindre.

Doléances que je peux comprendre après avoir subi 34 interventions sur mon imbécile de genou.

Je connais un patient de cette grosse machine médicale qui doit se faire opérer d'une hernie discale.

Il voit le gentil chirurgien avec lequel ils discutent de l'intervention, fixe la date de l'opération et les examens médicaux liés.

Electromachinchose, radiotruc, analyse du liquide rouge.

Tout d'abord la date d'opération initialement prévue est déplacée sous prétexte que le gentil chirurgien prévoit des urgences dans quinze jours !!!! Sera-t-il de garde ? Est-ce un simple homme qui se fait tirer les cartes tous les soirs....

Deuxio :

Le patient à tout le moins anxieux prend contact avec les différents Services pour les examens.

Alors là c'est l'étonnement, la consternation, personne n'est au courant, personne ne sait de quoi on parle.

En fait, le chirurgien n'a pas transmis le dossier du bon patient qui souffre, qui craint l'opération. Ce n'est pas anodin de se faire triturer la colonne vertébrale.

Aucune coordination entre les différentes disciplines ?

On peut le croire.

Moi même, j'ai vue des trucs surprenants aux HUG que je n'ai pas constaté au CHUV. Et oui, au vue de la gravité de l'état de mon genou, je me suis fait suivre à Genève et à Lausanne. A ce sujet, j'avoue que j'ai été mieux soigner au CHUV.......

Bref, quid de la synergie entre Services au HUG.

Conclusion : on ne joue pas avec le moral des gens affaibli par la maladie, même si les HUG sont une grosse machine médicale difficile à gérer.

A au fait, les HUG sont-ils comme tout ce qui ne va pas à Genève ?!!!!!!

Allez bonne journée et bonne chance à ce patient !

 

 

 

 

07:15 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13/10/2011

As-tu fait ton "CARDIOTEST" ?

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

«L'étoile divine est intérieure et invisible; elle éclaire l'âme du voyageur et non le chemin où il marche; elle nous donne assez de foi pour aller au-delà de tout, mais elle ne dispense de rien » (Gustave Thibon)

Hier après midi j'ai parlé avec un ami cardiologue.

Il m'expliquait les caprices du coeur.

Ce n'est vraiment pas triste.

C'est dingue ce que notre pompe peut avoir un coup du sort.

A tout âge.

On n'est vraiment pas à l'abri d'un accident cardio-vasculaire.

Hypertension artérielle, hypercholestérolémie et/ou hyperglycémie.

Sédentarité, tabagisme, stress.

Prédisposition héréditaire.

Dépôts dans les artères.

Rétrécissement des artères.

40 ans et pus (hommes) ou 50 et plus (femmes).

J'en passe et des meilleurs.

Notre coeur alimente de façon constante notre organisme avec une grande énergie, comme un authentique sport. Si celle-ci perd de l'énergie, hop c'est le couac du sort.

Sournoises, les maladies du coeur ne se détectent qu'après un bon examen.

Il m'a vivement conseillé de prendre en main la santé de mon coeur et de faire régulièrement des tests cardio.

Aussi, la Fondation Suisse de Cardiologie a créé le CardioTest.

C'est quoi ?

CardioTest vous permet de vous faire une idée de votre profil de risque personnel.

Ce test comprend:

un bref questionnaire

une mesure du cholestérol

une mesure de la glycémie

une mesure de la tension artérielle

une mesure du tour de taille

Votre profil de risque individuel est reporté, accompagné de recommandations, dans votre Passeport du cœur personnel. Ce passeport peut être réutilisé par la suite pour de nouveaux CardioTest.

Où ?

Dans les pharmacies Amavita ou évidemment chez votre médecin où à l'hôpital (généralement là c'est trop tard !!!).

Mieux vaut donc prévenir que guérir, je vais aller à la pharmacie place du Marché faire mon petit test des 53 ans !!!!

Allez bonne journée !

 

 

07:05 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/10/2011

La "Pédiatrie" fête ses 50 ans......

 

images.jpgBien le bonjour,

Alors voyageurs de la vie comment va la vie.

Vous qui êtes unique ici bas êtes-vous d'y voir clair et d'être au monde !

Avec ce beau temps, profitons...., pas de quoi en vouloir à celles et ceux qui déconnent un peu, qui ne se prennent pas au sérieux mais qui sont bourrés de qualités.

Pourtant, d'aucuns se les gonfles et qui en réalité ne « pissent » pas loin !!!

« Nous sommes des voyageurs. Qu'est-ce que voyager ?

Avancer.

Que toujours te déplaise ce que tu es pour parvenir à ce que tu n'es pas encore.

Avance toujours, marche toujours, ajoute toujours » Saint Augustin.

Certes......

2011 c'est le 50ème anniversaire de l'Hôpital des enfants de Genève.

Que d'histoire et d'histoires renferment ce que nous appelions la « Pédiatrie ».

Que de gens des professions médicales se sont succédés.

Que la médecine n'a cessé de progresser depuis.

L'enfant occupe une place toujours plus grande dans la médecine.

Et de dire qu'au jour d'aujourd'hui les parents ne se contentent plus d'un simple médecin ou d'un radiologue ou d'un physiothérapeute mais de vrais spécialistes de toutes les affections. Les parents sont exigeants. La médecine de pointe aussi.

1961 .....

Le bâtiment de l'Hôpital des enfants fut construit en 1961 par l'architecte Albert Cingria. A cet époque il répondait aux besoins de la médecine.

2011.....

L'Hôpital des enfants : plus d'espaces , de couleurs, de lumières. Amélioration de l'accueil des patients et des parents.

Des professionnels de tous bords offrant le meilleur diagnostic et le meilleur traitement.

Des installations médico-sociales de l'avenir.

Des outils médicaux de pointe.

Dans notre système un peu « dingue » un meilleur centre de pédopsychiatrique.

J'en passe et des meilleurs.

En effet, avec l'évolution de nos sociétés, le corollaire nos systèmes de santé, cet Hôpital a fait peau neuve. Il peut dérouler le tapis rouge !

Après une rénovation coûtant 22 millions, l'Hôpital des enfants peut se targuer d'être à la pointe de la médecine des enfants; inutile d'aller à Lyon, Paris, New york.

C'est dire en 2011 que l'ensemble des rénovations correspond à une évolution des mentalités et des comportements des enfants. Le phénomène lié au mal-être des enfants et des adolescents font que les transformations se sont justifiées.

Et encore de préciser que ces travaux de rénovations répondent à 100 % à l'augmentation constante de la population de la région genevoise (!!!).

De tout ce « binz » médical à proprement dit, ressort une attention bien particulière celle de la décoration des unités rénovées.

Un couloir, une salle d'attente, une chambre, un boxe de consultation, tout a été relooker pour être plus harmonieux, moins médical; couleurs, papiers peints, esthétique, décorations, audace, imagination, une respiration de bien être se dégage désormais de l'Hôpital des enfants.

Dans le feu de l'action médicale, nécessité était de rendre un « chez soi » médical à nos chérubins.

L'Hôpital des enfants de Genève répond pleinement à l'appel d'une population de plus en plus exigeante.

Bon anniversaire !

Allez bonne journée.

 

07:05 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/09/2011

Les HUG soignent les "clastiques" des jeunes.....

 

images.jpgBien le bonjour !

Ouf cette satanée crève est soignée.

Et vous ça va toujours avec ce super temps automnale. La vie est pas plus belle ainsi.

J'ai lu dans le magazine des HUG, Pulsations, un truc traitant du blues des jeunes. Pour faire face à ce réel fléau de société, malheureusement, la Pédiatrie a réorganisé son service y-relatif.

La crise « clastique »...

C'est dingue les jeunes pris par une crise dite clastique. Oui vous avez bien lu « clastique » et comme moi vous ne savez pas ce que ce mot propre à la médecine veut dire. Encore méconnu ce nouveau « truc » désigne un état d'agitation dans lequel l'adolescent pète les plombs et casse tout sur son passage, jusqu'à la « gueule » des parents. Grave de chez grave ce genre de coup de tonnerre dans la marmite des jeunes !

Malheureusement, pour éviter une crise d'autoritarisme trop sévère des parents n'arrivant plus à gérer leur gamin, font appel aux spécialistes. Ce n'est pas un désistement bien au contraire c'est un non lieu face à des moments incontrôlables du jeune.

Une nouvelle unité....

Ces jeunes victimes des méfaits de notre système de société bien trop agité arrivent aux urgences pédiatriques. Une prise en charge pédopsychiatrique.

Une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, psychologues, art-et ergothérapeutes, psychomotriciens, pédagogues et infirmiers. Bref tout l'arsenal pouvant ramener le jeune à une vie plus objective.

Face à l'augmentation certaine des cas, les HUG ont donc constitué une palette de soins regroupée dans la nouvelle unité de pédopshychiatrie inaugurée en juin dernier.

Cette nouvelle unité ne soigne pas que les crises clastiques, elle prend en charge également les jeunes présentant des troubles alimentaires, des pathologies psychiatriques, comme la dépression et les tentatives de suicide, elles aussi en net augmentation ces dernières années.

De lire dans cet article au sujet de ces jeunes certainement en manque de repères très humains :

« Souvent ce sont des actes qui conduisent les jeunes ver nous. Il y a peu de mots, pas d'histoire. C'est ici que le travail en équipe prend toute son importance. Chaque collaborateur, représentant sa discipline et sa subjectivité, apporte une vision du patient. Et dans les réunions de synthèse, notre travail consiste à construire une narration, une histoire. C'est notre objectif. C'est ainsi que nous pouvons sortir le jeune, et son entourage, de l'impasse, de la réduction aveugle » explique le Docteur Rémy Barde.

Précision lue :

« Une nouvelle consultation de pédophsychiatrie, destinée aux jeunes de 5 à 18 ans, ouvre en octobre prochain. Conçue comme une alternative à l'hospitalisation, et dirigée par le Dr Dante Trojan, elle offre une prise en charge adaptées aux besoins des enfants, des adolescents et des familles. (AK).

Conclusion, les éclats d'un petit enfant sont canalisables, l'adolescent moins d'où le renforcement des activités pédopsychiatriques.

C'est un réseau gagnant dans nos sociétés rendant nos jeunes bien plus faillibles. Serions-nous face à une grande passivité.......

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

07:05 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/09/2011

Horreur au rhume d'automne .....

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Woua j'ai la crève !

Un rhume carabiné !

Les idées sont un peu nuageuses !

Paraît qu'il y a un virus à Genève, un « truc » pas gentil.

Je n'aime pas avoir la crève, ça me rend grincheux, indélicat, de mauvaise.

Donc ce qui suit est à la hauteur de cette attaque virale et de mes neurones bousculées !

Alors voici, voilà, vu les circonstances du moment parlons peu mais bien en vous narrant un poème bizarre sur l'automne :

Le saviez-vous .....

L'automne de Charles Baudelaire

Charles Baudelaire (1821-1867) peut-il être qualifié de poète maudit ? Certainement, lui  à qui Les Fleurs du Mal ont valu un procès pour outrage à la morale publique et à la morale religieuse. Aujourd'hui, Les Fleurs du Mal sont le recueil de poésies qui se vend et s'est le plus vendu en France.

Chant d'Automne

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres

Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,

Et, comme le soleil dans son enfer polaire,

Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe

L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.

Mon esprit est pareil à la tour qui succombe,

Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

II me semble, bercé par ce choc monotone,

Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.

Pour qui ? - C'était hier l'été; voici l'automne !

Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

Charles Baudelaire ("Les Fleurs du Mal" – 1857).

Demain nous reviendrons aux choses sérieuses.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:05 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

05/05/2011

"Même le plus petit couteau peut tuer!"

 

images.jpgBonjour gens d'ici et d'ailleurs,

On va sur des beaux jours, le soleil ne déchante pas en nous inondant de rayons , le corollaire, nous offrant la joie de vivre malgré nos petits soucis quotidiens parfois très périphériques.

Que d'événements ces derniers jours. Du super show comme le mariage de Kate et William à la mort du roi des terroristes le Ben Laden. Il y en a pour tous les goûts et surtout pour les nombreuses bouteilles d'encre des plumes des journalistes. Que de sursauts de la vie de tous les jours.

A chaque jour suffit sa peine.

Au sujet de Bel Laden c'est un super, un hypra coup démagogique pour le puissant Président Obama. Aujourd'hui, il occuperait le bureau ovale jusqu'en 2015. C'est un bon le Barack, une sacrée baraque presque plus grande que la Maison Blanche !

Laissons les affaires internationales de côté et revenons à notre bonne Genève.

 

« Même le plus petit coup de couteau peu tuer! »

 

Titre la Tdg : http://www.tdg.ch/geneve/actu/francois-sarasin-petit-coup...

 

Quel triste constat.....

Je trouve cette information plus alarmante que le binz entourant la mort du Ben machin chose, car elle touche les jeunes ados, les nouvelles générations. C'est grave.....

Sans être le vieux « con », dans le temps, on se foutait « sur la gueule », c'était loyal, le premier qui tombait à terre avait perdu le « duel ». Aujourd'hui, il faut être quelqu'un, alors on utilise les armes blanches, on se croit fort, on ne mesure pas les dangers. Une parole de trop, un pet de travers, et hop le couteau menace, il troue. Ca peut être grave.....

Ces gens cultivent la médiocrité et oublient les codes de la vie, de l'honneur, de la loyauté et le respect. Je les plains de tout mon coeur ses yeux fuyants et absents, le visage triste, la parole rare. Ils sont torturés .......

Au fait, pourquoi ....?

Nous vivons des sociétés trop libérées, trop laxistes, où les repères échappent, où le manque de responsabilité des valeurs ont sauté le bouchon de l'acceptable.

Nos sociétés deviennent de plus en plus assistées, irresponsables, imprévisibles.

Le début du XXIème siècle est-il rentré dans l'échec. Non je ne le pense pas. On ne va pas se casser les dents sur un monde qui se cherche. Gardons nos « gueules » de l'espérance, dans ces tempêtes qui agitent le monde surnageant une invincible espérance.

Question à deux balles au passage : Cette mondialisation était-elle bénéfique pour l'être humain ou pour le fric, car les bénéfices font défaut aux boucliers moraux des nouvelles générations.

Comme pour la drogue, comme pour la fumée, comme pour les moeurs, comme les tout et les rien, enseignons la prévention et que nos Autorités si molle prennent le taureau par les cornes et rendent nos sociétés plus responsables, moins assistées, moins laxistes et ainsi nous conduisant vers un monde il fait bon vivre.

Bref, nécessité de préparer les gosses à l'histoire d'amour de leur vie. Si les parents vivent cette histoire pleinement, les enfants sauront qu'elle vaut tout l'or du monde !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:41 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/03/2011

CHUV + HUG, un frein aux dépenses ?

 

images.jpgBonjour !

Début de semaine un peu humide certes, mais le coeur est toujours souriant !

Il pleut sur la route mon esprit et mon coeur ne sont pas en déroute !

Genève une fois de plus à la traîne !

Mais que fait la « monegaste » de la Suisse.

images.jpgEncore dans les choux avec la nomination au CHUV du célèbre cardiologue René Prêtre.

 

http://www.tdg.ch/rene-pretre-nomme-chuv-2011-03-25

 

La grande, la magnifique Genève, n'est-elle à la pointe de la médecine pour recevoir des pontes; elle s'est fait mettre au tapis.

Cela dit, j'applaudis le choix de René Prêtre, la vie est plus sympa, moins gonflée, moins compliquée, moins procédurière qu'à Genève. Sur bien des points, je commence à penser que je Genève évolue économiquement pour les étrangers. Genève oublie de cadrer au centre l'humain ....!!!

A entendre certains médecins des hauts de Lausanne, et notamment au CHUV, les HUG ne sont pas perfomant structurellement et médicalement. Je pense humblement que le CHUV est moins « francialiser » que les HUG, si vous voyez ce que je veux dire.......

Personnellement , j'ai été soigné, très bien, pour une grave et interminable infection, plus humainement au CHUV. Olalalalalal le CHUV bénéficie de qualités humaines et médicales que Genève n'a plus.

Bref ne polémiquons pas sur le lourd fardeau des compétences.

On paie excessivement les assurances, les coûts de la médecine ne cessent d'exploser, CHUV et HUG peuvent-ils en être l'une des causes ? Hummmm je le pense.

Pourquoi deux hôpitaux mastodontes à 60 kilomètres, avec entre deux 3 hôpitaux de campagne. N'est-ce pas défier à outrance la concurrence, les coûts de la médecine, la dispersion de l'efficacité des disciplines médicales. Y a-t-il un centre médical de trop ? Ne pensez-vous pas que les doublons pleuvent, au bas de l'échelle ceux liés à l'administratif.

Non je ne le pense pas dans la mesure où chacun soignerait une spécialité. Vous souffrez d'un problème cardiaque, vous serez soigné au CHUV. Vous avez de l'arthrose vous serez traité aux HUG. Pourrions-nous imaginer des spécialités. Evidemment, des disciplines telles les urgences de chez urgences.

Ne serait-ce pas performant de mettre au profit des patients des synergies inter médicales entres Genève et Lausanne ?

HUG – CHUV même combat et pourtant grande compétition. Au milieu les malades veulent être bien soignés, jouir d'une bonne guérison et des primes d'assurance moindre.

Questions : quel est le rayonnement fondamentale d'avoir deux gigantesques hôpitaux pratiquant les mêmes disciplines à si peu de distance ? Quels sont les authentiques économies ? Est-ce normal cette grande toile d'araignée médicale sur l'arc lémanique ?

Ces questions fondamentales et intelligentes enrichissent mon esprit et nécessitent d'authentiques réponses. Je ne désire pas d'explications trébuchantes. Des réponses claires, simples et surtout une bonne remise en questions de la part des « moineaux » qui ne cessent de piailler les économies de la médecine. Comment freiner les dépenses de deux établissements se touchant ?

Conclusion : nécessité d'avoir un hypra bon « Prêtre » pour célébrer la grand messe des politiques, des donneurs de leçon,s (Tiens j'en connais un à Carouge....!!!!!), de toutes les disciplines médicales, et surtout des gens qui veulent être des visionnaires. Et tout celles et ceux à qui je ne pense pas.

A bonnes questions, bonne réponses !!!

Allez bonne journée.

 

 

 

 

08:56 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

25/03/2011

Ne déprime pas......vis l'amour de la vie....

 

images.jpgBien le bonjour,

Et ben nous aurons passé une belle semaine. Nous avons joui d'une inondation de soleil extraordinairement bonne pour nos petits esprits et nos petits coeurs. Un grand voyage dans l'amour de la vie. Mais bon sang, souris......

D'ores et déjà passez un excellent week end.

Ayons une petite pensée toute particulière pour ces peuplades qui s'entredéchirent; quelle tristesse, quels qualificatifs pour dire oh combien l'homme est parfois bien malade du côté du phare. Les signaux sont au rouge, il faudra du temps pour que le vert signale à nouveau le bien être de certaines régions.

De nos jours , afin de pallier les limites des dérives humaines, l'homme blessé ou gravement malade dans sa tête est obligé de faire appel à des fétichistes militaires d'Afrique, d'Amérique, de l'Otan; tout est mis en oeuvre pour écarter militairement les menaces sur la santé et sur la vie de l'espère humaine.

Le monde secoué en permanence ne peut que s'enrichir de son histoire. Depuis l'origine de la connaissance, les dimensions corporelles et spirituelles ont toujours été présentes. A constater tout ce qu'il se passe, faut-il valoriser les inventions de toutes sortes de l'homme. L'homme n'est-il pas victime de son propre système de vie. Ca pourrait devenir super déprimant ......

Je lisais dans un magasine médicale que la dépression devrait devenir, d'ici a 2020, la première ou deuxième cause de problèmes de santé dans l'ensemble des pays développés. Nous aurions tous un « blême » de santé psychique léger tel que le fait d'être déprimé ou de mauvaise humeur, tendu, irritable ou nerveux, de manquer de calme, d'équilibre, de force et d'énergie, mais aussi de souffrir de troubles du sommeil et de faiblesse générale. Paraît que 15 % des personnes souffrant de dépression grave se suicident et 56 % tentent de mettre fin à leur jours.

Au fait si vous avez un « blême » psy, appelez le 022 305 45 45 ou « alliance.lignedepression@hcuge.ch ».

Une chose est certaine la vie n'est pas un nuage, c'est un plateau de soleil !

 

Un petit poème d'amour :

Mon amour, mon soleil…

Mon amour est si grand,

Qu’il peut contenir l’océan,

Et te conduire au firmament,

Mais le veux-tu vraiment ?

Mon amour est si fort,

Qu’il efface tous mes torts,

Il conduira ton corps,

Au-delà de l’effort !

Mon amour est si beau,

Qu’il embellit mes mots,

Il me donne un objectif nouveau,

En s’élevant encore plus haut !

Mon amour est si vrai,

Qu’il ne peut être bafoué

Il deviendra encore plus sensé,

Lorsque tu l’auras validé !

Mon amour est un soleil,

Qui brille et s’émerveille,

Il me réchauffe et m’éveille,

Et chaque jour sur toi il veille !

Mon amour est un ange,

Qui jamais ne dérange,

Le fruit de tes mélanges,

Il se tait, il s’arrange !

Mon amour est un roi,

Un chevalier d’autrefois,

Un prince de choix,

Ou bien simplement une croix !

Mon amour est un nuage,

Qui survole les ages,

Et se trouve à la page,

Celle qui contient tes messages !

Mon amour est un rebelle,

Il se plait à déployer ses ailes,

Il se veut aussi fidèle,

Avec fougue il te le rappelle !

Mon amour est un grand vide,

Il se veut parfois même timide,

Même si ses élans sont avides,

Il est parfois un peu rigide !


Mon amour est tout content,

Lorsque tu émerges de ton néant,

Et que tu lui donnes un peu d’allant,

Alors, il chante à tous venants !

Lionel

 

Allez bonne journée à toutes et à tous !

Bisous !

 

 

 

08:10 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook