22/06/2012

Roms : Amendons ceux qui donnent ???

 

images.jpgBien le bonjour,

Ca y est nous sommes en été. Super !

Mais figurez-vous que les jours diminuent !!!!

Woua, nous avons tous le moral sabré par cette grande nouvelle.

Certes.

Coup dans la fourmilière des « mafieux » Roms.

Ca y est le ménage chez les Roms a commencé.

Ce n'est pas osé de dire que l'UDC Genève avait vu juste dans son acharnement contre la mendicité malhonnêtement organisée. Combien d'interventions y aura-t-il fallu de la part de l'UDC Genève pour qu'enfin les Autorités, surtout les françaises, réagissent et agissent.

Genève était bien gangrénée par des groupuscules mafieux rattachés aux Roms.

Ce n'est pas tout faux de dire que l'association pro Roms « Meserom » a participé d'une certaine manière à la prolifération des mafieux chez nous. Alors a-t-elle encore une légitimité à exister. Que va faire le Grand Conseil genevois ?

Aura-t-il le courage politique de prendre en considération la motion UDC qui demande que le Procureur dissout cette association ?

Bref, force est de constater que les Roms sont d'une manière ou une autre illégaux sur notre territoire car ils sont des "gangsters" des petites pièces sous toutes les formes possibles; preuves sont faites avec cette opération coup de poing des polices Françaises et Suisses.

Quelles polices ?

En prenant connaissance de la nouvelle, je me suis vite mis à l'évidence qu'en définitive ce sont les Français qui ont fait le gros boulot.

Qu'a fait la police genevoise dans tout ceci et tout cela.

Il serait bon qu'une conférence de presse soit organisée par les protagonistes suisses pour avoir un bilan de cette opération côté de chez Nous.

Qui a mis le feu au poudre ? Les Français ou les Suisses ?

Bref, ce 21 juin 2012, nous avons cette fois-ci les preuves que nous nous sommes bien faits avoir par ces Roms mendiants.

Combien de dizaine de milliers de francs ont été volés aux Genevoise, résidents et touristes. Il semblerait plus de cent mille francs.....

Et maintenant....

Que vont faire les Socialistes avec leur pétition contre la loi interdisant la mendicité.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/petition-loi-antimendicite-penalisee-operation-barbulesti/story/24343461

Tout simplement de la retirer car elle n'a plus lieu d'être discutée dès lors que la vérité sur ces crimes organisés existe bien.

Quels arguments, quelles affirmations, quelles attestations, quelles cautions, donner aujourd'hui et demain à ces mendiants Roms ?

J'ai l'infime conviction que le démantèlement de ces « criminels » doit se faire chaque jour aux quatre coins de Genève.

Amender les gentils donneurs de pièces ?

Enfin, sachant que se sont des « mafieux » voleurs net non de vrais mendiants, faut-il qu'une loi punisse celles et ceux qui donnent de l'argent aux mendiants Roms.

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

07:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

27/05/2012

Le Grand culot de Pierre Maudet ???

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie en ce week end de Pentecôte.

Hier, lors de la récolte des signatures pour une « Traversée de la rade » dont le succès est indéniable, j'ai entendu une cohorte de gens très motivés par la candidature au Conseil d'Etat de Genève d'Eric Stauffer. Les gens en ont ras le bol du laxisme des Autorités genevoises et veulent du changement. A en croire les mots, les cris, les rires, mais aussi les critiques sur l'homme, je dirais que le vote de mauvais humeur pourrait faire gagner le tribun du MCG. En tout cas ses chances ne sont pas moindre et peuvent lui donner raison.

A contrario, mon Dieu ce que l'autre candidat PLR Pierre Maudet laisse à désirer dans l'esprit des genevois.

  1. Trop jeune.

  2. Arriviste.

  3. N'a pas la carrure pour gérer un Département mastodon.

  4. Se prend pour Sarkozy, voire Kennedy.

  5. A part la Mairie de Genève, n'a jamais bossé.

  6. Et surtout est emprunt d'un immense culot.

Voilà ce qui circulent dans un nombre impressionnant de personnes.

Je reviens au point 6, un immense culot. Pourquoi un culot certain ?

Figurez-vous que le lendemain de la démission de Mark Muller, paraît-il que le «jeune Pierrot », enfant de coeur du PLR, déposait sa feuille de candidature au Service des votations de Genève alors même qu'il n'avait pas annoncé ses intentions et surtout qu'il n'était pas désigné officiellement par le PLR ! Surprenant non ? Vous imaginez le « mec » qui va signer son engagement aux SIG alors qu'il n'a pas encore été reçu par les ressources humaines. Gonflé non ? Disons à tout le moins, super hilarant de mettre la charrue avant les boeufs !!!

Pour moi et pour bien des gens c'est un immense culot, c'est être un immense goulu assoiffé de pouvoir.

Alors, Pierre Maudet le grand glouton d'honneur politique ?

Action responsable au service de la population ou action irresponsable de l'homme ?

On peut tout dire sur Eric Stauffer, mais cet homme qui dérange car il dit tout haut et tout fort des vérités, a, lui au moins, l'honnêteté de suivre les étapes pour accéder loyalement au Conseil d'Etat genevois.

Allez bonne journée !

 

 

07:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

07/05/2012

L'EUROPE EST UN FIASCO, SAUVONS LA SUISSE !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Les grands jours de la France ?

Allez que toutes les plumes s'agitent et pondent leurs petits pavés de critiques pour les uns et de faste pour les autres.

Pour moi, avec le nouveau Président Hollande de France (!) c'est encore plus de Suisse dans cette Europe complétement malade.

La Suisse doit renforcer sa démocratie pour sauver sa neutralité face à ces pays aux soins intensifs.

Le 17 juin nous voterons sur la qualité, l'avenir touchant tous les domaines de la Suisse : LA PAROLE AU BON PEUPLE SUISSE. Renforcer notre démocratie ce n'est pas mettre en danger les relations avec l'étranger, ce n'est pas, absolument pas, ouvrir un grand champ d'action au populisme, ce n'est pas une forme d'opposition aux traités internationaux qui ne plaisent pas, c'est tout simplement pouvoir donner au peuple la parole en toute démocratie. Il est important que le peuple puisse se prononcer sur son avenir.

Pour ma part, n'étant pas pour une Suisse dans l'Europe je dirais que les Suisses ont tout intérêt à voter OUI aux au accords internationaux : LA PAROLE AU PLEUPLE !

Je mets ma main dans le champ de tulipes que Hollande va renégocier tous les traités, notamment fiscaux, des bilatérales avec la Suisse et là je pense que les Suisses ne peuvent pas laisser faire seul le Conseil fédéral, et évidemment les Chambres fédérales. Sur des sujets aussi important pour l'avenir de la Suisse économique, sociale et culturelle, le peuple doit pouvoir s'exprimer.

Sur des sujets aussi brûlants que la force de vie de la Suisse, l'avenir de nos enfants, les futures générations du 21ème siècle, il est judicieux de renforcer la démocratie en matière de politique extérieure.

Car la politique extérieure est celle de l'intérieure puisqu'elle détermine de plus en plus concrètement au quotidien de la vie des Citoyens Suisses.

Il faut savoir que l'initiative sur les accords internationaux, tels ceux que Hollande va renégocier, c'est certain, souhaite tout simplement et intelligemment que soient soumis impérativement les traités internationaux au verdict du peuple et des cantons (référendum obligatoire). Les contrats importants doivent faire l'objet d'une votation s'ils :

. impliquent la reprise de droits étrangers ou nouveaux et non encore connus pour les questions importantes.

. nous contraignent à nous soumettre à des cours de justice étrangères,

. entraînent de nouvelles dépenses uniques de plus d'un milliard de francs, ou de nouvelles dépenses récurrentes de plus de plus de 100 millions de francs.

Face à cette Europe mal gérée, ou les routes ne se croisent plus, ou même, il faut être les deux pieds sur terre, et avoir le courage de refuser sauver l'intelligence de cette initiative.

A ce sujet, tant le Conseil fédéral que les Chambres fédérales n'ont pas les « couilles » d'avoir le courage politique renforcer la force de la Suisse au sein de l'hexagone.

Dire NON c'est mettre en jeu l'avenir du peuple et des cantons.

L'EUROPE EST UN FIASCO, SAUVONS LA SUISSE !

Oui à l'initiative « accords internationaux : la parole au peuple Suisse !

Allez bonne journée.

 

 

07:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

14/03/2012

Eric Stauffer.......

 

images.jpgBien le bonjour,

En lisant les 28 voyageurs, dont 22 enfants, qui ont perdu la vie dans l'accident d'un autocar hier soir à Sierre, j'ai la boule au ventre. Je suis vraiment mal.

Des enfants.......pour une erreur humaine.

En pensant à ceux qui restent j'en ai l'arme à l'oeil.

Quel cauchemar pour les parents et les familles.

C'est moche..........

Humblement, toute ma sympathie.

Ce soir j'allumerai une petite boubie.

Certes...

J'ai un peu de peine à aborder le sujet du jour, mais bon la vie continue........

Hier soir, à la répétition de la Musique Municipale de Carouge un cops me dit « Tu sais François, Stauffer c'est peut être un ours, mai il n'est pas si mauvais que ça, je voterai pour lui ».

Depuis son annonce de candidature, bien des gens pensent voter pour le tribun du MCG.

Ont-ils raison ?

Eux le savent en âme et conscience.

Si nous faisons abstraction du côté « ours » de Monsieur Stauffer, je dirais oui pourquoi pas.

Ne faudrait-il pas dans cette Genève pleine de « genevoiseries » trop politiquement correctes avec tous ses nombrilistes qui essaient de la façonner, un homme avec de la poigne, capable de remettre de l'ordre au sein de la sécurité.

Eric Stauffer est un homme entier, intègre, qui n'a pas toujours la manière, mais au moins il sait mouiller la chemise.

C'est une sorte de bulldozer capable de démonter un système incorrect, mal géré, en mal de stratégie; il sait mettre le doigt là où ça peut faire mal. Il dit tout haut ce que biens des Députés au Grand conseil pensent tout bas.

A Onex, il est parfait dans son costume de Conseiller administratif.

Cela dit, je déplore totalement l'histoire du verre d'eau.

Je reste dubitatif sur son passé, notamment celui lié à ses affaires financières personnelles.

Les partis du centre et de la droite.....

Les Radicaux sortent de leurs sentiers battus le Maire de Genève, Pierre Maudet, parce qu'ils n'ont personne d'autre. Pierre Maudet est un excellent Conseiller administratif, mais avec tout le respect que je lui doit, il est trop jeune pour aller au Conseil d'Etat.

Les Libéraux ont le réservoir vide !

Ce qui veut dire que le PLR n'est pas vraiment crédible. C'est triste pour ce vieux parti genevois qui a façonné Genève.

Le PDC va certainement présenter un candidat. Aura-t-il vraiment le courage d'aller au casse pipe ?

L'UDC propose de faire une primaire au sein de la droite. Suivant le résultat, il présentera peut être un candidat, les candidatures sont ouvertes. Rien ne sera joué avant le 26 mars prochain.

La droite molle du centre se diviserait-elle, sèmerait-elle le trouble à droite ?

L'UDC n'a pas dit son dernier mot. Pour l'instant, elle est le grand arbitre de cette droite anarchique et divisée. L'UDC veut absolument conserver la majorité de droite, une authentique droite.

Le bon sens du peuple....

Donc semblerait-il pour bien des Genevois qui en ont marre que le plus crédible à ce jour, même si on n'aime pas le « bonhomme », c'est Eric Stauffer.

Je ne cautionne pas totalement la politique du MCG mais quant à choisir à titre très personnel à cette minute, je pencherait un brin pour l'Eric.

Au moins, les genevois savent ce qu'il fait, ce qu'il veut, et où il veut aller.

Les Genevois ont en ras le bonbon des grands penseurs du 20ème siècle, des théoriciens de la politique. Le Conseil genevois est devenu pragmatique !

Ils ne veulent plus être la risée de toute la Suisse.

Genève à besoin de femmes et d'hommes à la main de fer.

Disons alors que toutes les figurines sont encore sur l'échiquier.

A suivre donc.....

Allez bonne journée.

 

 

 

07:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

13/03/2012

Sarkosy est un bon UDC !

 

images.jpgBien le bonjour,

Il y a des signes qui ne trompent pas et ceux qui ont conseillé et qui motive l'UDC de revisiter les accords de Schengen, voire les supprimer, avaient raison sur le mauvais fonctionnement actuel.

Force est de constater que ça ne se passe pas, preuve étant le Président Sarkosy l'a relevé dans son show politique hier soir sur TF1. Si dans un an aucune modification de ces accords n'est discuté, il quittera l'espace Schengen.

L'EUROPE EST UNE VRAIE PASSOIRE.

Le référendum de 2005 lancé par l'UDC à l'encontre des accords de Schengen avait raison de dire que le bilan Suisse n'était pas du tout rose deux ans après son entrée en vigueur.

Ces accords méritent une multitude d'adaptations « parfois très problématiques » il est vrai. Jusqu'à présent ce n'est pas concluant.

Il devient trop compliqué de ne cesser de revoir le droit européen au quasi quotidien. Et sur ces révisions, la Suisse n'a pas grand chose à dire.

La Suisse devrait faire comme la Grande-Bretagne et l'Irlande, un « opting out » .

Comme en France, nous estimons que les immigrés sont trop nombreux et ne sont plus contrôlés avec efficacité.

La faute aux manques évident de contrôle aux frontières.

A l'époque le Conseil fédéral affirmait que l'adhésion allait accroitre la sécurité grâce à une meilleure coopération transfrontalière et au contrôle commun des frontières cantonales, or que constatons aujourd'hui, un fiasco, les frontières sont d'authentiques passoires.

Ces accords de Schengen voulant la construction d'un grand espace de sécurité uniforme et organisé incluant des Etats extrêmement divers se heurte au quotidien sur fond organisationnel réalité du terrain.

Tous ces volets juridiques compliqués de Schengen doivent maintenant faire place à un cadre plus simple, plus concret, plus applicable; j'irais jusqu'à dire reconvertissons les juristes en gardes-frontières.

Alors deux choses l'une, soit on fait revivre les postes-frontières et les contrôles, le corollaire, une intense surveillance, soit nous demandons de revoir une bonne fois pour tout les accords de Schengen.

La Suisse peut participer à la coopération policière et judiciaire, mais comme la Grande-Bretagne, l'Irlande et bientôt la France, doit contrôler indépendamment ses frontières et sa politique des visas.

L'EUROPE EST UN DESASTRE.

Le Conseil fédéral doit renégocier les accords de Schengen.

Allez bonne journée.

 

 

 

07:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sarkosy est un bon UDC !

 

images.jpgBien le bonjour,

Il y a des signes qui ne trompent pas et ceux qui ont conseillé et qui motivent l'UDC de revisiter les accords de Schengen, voire les supprimer, avaient raison sur le mauvais fonctionnement actuel.

Force est de constater que ça ne se passe pas, preuve étant le Président Sarkosy l'a relevé dans son show politique hier soir sur TF1. Si dans un an aucune modification de ces accords n'est discuté, il quittera l'espace Schengen.

L'EUROPE EST UNE VRAIE PASSOIRE.

Le référendum de 2005 lancé par l'UDC à l'encontre des accords de Schengen avait raison de dire que le bilan Suisse n'était pas du tout rose deux ans après son entrée en vigueur.

Ces accords méritent une multitude d'adaptations « parfois très problématiques » il est vrai. Jusqu'à présent ce n'est pas concluant.

Il devient trop compliqué de ne cesser de revoir le droit européen au quasi quotidien. Et sur ces révisions, la Suisse n'a pas grand chose à dire.

La Suisse devrait faire comme la Grande-Bretagne et l'Irlande, un « opting out » .

Comme en France, nous estimons que les immigrés sont trop nombreux et ne sont plus contrôlés avec efficacité.

La faute aux manques évident de contrôle aux frontières.

A l'époque le Conseil fédéral affirmait que l'adhésion allait accroitre la sécurité grâce à une meilleure coopération transfrontalière et au contrôle commun des frontières cantonales, or que constatons aujourd'hui, un fiasco, les frontières sont d'authentiques passoires.

Ces accords de Schengen voulant la construction d'un grand espace de sécurité uniforme et organisé incluant des Etats extrêmement divers se heurte au quotidien sur fond organisationnel réalité du terrain.

Tous ces volets juridiques compliqués de Schengen doivent maintenant faire place à un cadre plus simple, plus concret, plus applicable; j'irais jusqu'à dire reconvertissons les juristes en gardes-frontières.

Alors deux choses l'une, soit on fait revivre les postes-frontières et les contrôles, le corollaire, une intense surveillance, soit nous demandons de revoir une bonne fois pour tout les accords de Schengen.

La Suisse peut participer à la coopération policière et judiciaire, mais comme la Grande-Bretagne, l'Irlande et bientôt la France, doit contrôler indépendamment ses frontières et sa politique des visas.

L'EUROPE EST UN DESASTRE.

Le Conseil fédéral doit renégocier les accords de Schengen.

Allez bonne journée.

 

 

 

07:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/03/2012

Les gosses manifesteront le mercredi matin !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Bonne semaine !

Ca y est les genevois responsables ont manifesté leur oui ou leur non aux votations d'hier.

Les 48 % de Citoyens qui n'ont pas rempli leur devoir civique seront recherchés par les référendaires du non à la loi sur les manifestations.

On remarque que les sujets touchaient à plusieurs niveaux les gens de notre canton puisque le taux est tout de même de 52 %, soit plus que d'autres votations.

Il y avait de la diversité.

Au sujet des écoles, force est de dire que l'instruction a primé sur la grasse matinée du mercredi. Au vue des programmes scolaires de plus en plus complets et compliqués, je pense que les gosses seront mieux à parfaire leur instruction que de se glander dans les rues. Et tant mieux si les professeurs devrons travailler plus !

Concernant les manifestations, je pense que le renforcement de la loi était indubitable. Nécessité de savoir qui fait quoi, qui est responsable, comment c'est organisé. Je pense que le droit de s'exprimer démocratiquement sera mieux encadré, mieux sécurisé, plus porteur dans l'action de faire passer un message. Je ne suis pas pour le flou artistique mais jusqu'à présent personne n'était responsable de personne et rien envers rien.

Un chat est un chat !

Cadrer les manifestations ne veut pas dire punir les organisateurs.

Peut on dire que les genevois ont voté plus à droite qu'à gauche ?

Je subodore dans leurs esprits que les mots d'ordre de droite et des socialistes ont eu raison des gens irresponsables de notre canton.

Ces votations genevoises passées, il n'en demeure pas moins d'autres sujets à traiter.

Notamment celui qui va occuper le tout Genève ces prochaines semaines, l'élection partielle au Conseil d'Etat. Je subodore que la pratique du sport « tennis » va être bien plus palpitante à Genève que les internationaux.

Les joutes verbales des gladiateurs politiques peut enfin commencer.

Ah mais ce n'est que la semaine prochaine que candidat PLR sera désigné. Mince jusque là le tribun du MCG pourra s'en donner à coeur joie seul dans les arènes genevoises.

Au fait, sachant pertinemment que Mark Muller allait quitter le Conseil d'Etat, pourquoi le PLR n'était-il pas prêt à lancer de suite son candidat. Il s'y prendra tard et laisse en attendant la part belle à Stauffer. Les PLR ne seraient-ils pas des bons visionnaires en matière de stratégie ?

Radio couloir informe que la police serait un peu « manipulée» ? Que répond le porte parole de la police et les représentants des syndicats ?

Y aurait-il une cabale genevoise, un punch politique, fliquée contre isabelle Rochat ?

Hummmm que se passe-t-il dans les bas fonds de Genève ?

La vie politique va devenir palpitante ces prochaines semaines.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

10/03/2012

Weiss contre Stauffer !

 

images.jpgBien le bonjour,

Avant de parler du sujet de ce blog, je voudrais dire au responsable des blogs d'être moins sélectif quant au choix des blogs retenus pour sa rubrique Webzine.

D'aucuns le pensent, même des journalistes.

Monsieur Mabut mettrait-il sur le devant de la scène les propos cadrant dans sa vision politique personnelle, je crois du centre.

Depuis l'annonce de mon adhésion à l'UDC, nouveau Secrétaire général, mes blogs ne motivent plus le responsable. Il y a un autre UDC à la bonne plume qui se trouve rangé aussi dans les coulisses.

Mis à part mon collègue de parti Eric Bertinat, normal il est aussi bon chrétien que le Chef des blogs, les autres UDC que nenni.

Monsieur Mabut, ne suis-je plus en odeur de sainteté en raison de ma nouvelle orientation politique ?

M'avez vous excommunié de votre carnet politiquement correct ?

Révérence parler, je « pue » ?!!!!!!

Quelle philosophie dans les choix ?

Dites-moi, la sélection des blogs devrait être impartial.

Jean-François, c'est en toute amitié que j'ouvre présentement mon esprit à mes fidèles lecteurs, en moyenne au quotidien 558/756, car je pense ne pas être à côté de la plaquedans mes propos.

Je pense que le grand Chef de la rubrique des blogs devrait être dans ces pensées ad politique, et partant de ce constat, je propose que la Tribune de Genève y réfléchisse sérieusement.

Certes.....

Hier soir, j'étais au repas des Sauveteurs auxiliaires de Carouge.

Ce partage basé sur une saine amitié avant tout, faisait suite à l'assemblée générale ordinaire au cours de laquelle l'Amicale des Sauveteurs auxiliaires fut fondée officiellement.

A cette occasion, j'entendis un truc qui ne me laissa pas insensible au sujet de l'élection partielle du Conseil d'état : Weiss contre Stauffer.

Les deux coqs du Grand conseil.

David contre Goliath d'un soir.

Laurel et Hardy.

Le chat et la souris de la politique musclée.

Vide verre contre verre vide. Les frères vers l'avenir de Genève.

Vous imaginez un débat public entre les deux « guignols » du moment au législatif, mettez votre pèlerine, vos casques, ça va castagner.

Ces deux là vont mouiller leur chemise pour une meilleure Genève.

Dans une telle nouvelle « genevoiserie », soyez assurés que la Suisse entière rigolerait encore plus de Genève, une fois de plus.

Hier soir, nous avons tous bien ri.

D'ajouter, que l'épisode de l'arrosage médiatisé entrerait tout à fait dans les émissions vidéo gag.

Pour conclure, je commence sérieusement à penser que la droite traditionnelle et le MCG font le lit de la gauche, surtout que le PDC de donne plus signe de vie.

Heureusement, sur la scène politique de la bonne droite agit sereinement l'UDC.

Lui ne s'excite pas, il observe, il propose, il est le commissaire politique de toute la classe politique de droite.

Bientôt, il prendra la bonne décision. J'espère que le choix de Monsieur Mabut sera impartial.

Allez bonne journée !


 

 

 

 

06:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

03/02/2012

Olivier, Marc, Eric, ne sont pas mieux que René !!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Poème pour les montées :

J'élève mes yeux vers les montagnes :

D'où me viendra le renfort ?

Ton gardien, ton ombrage ? C'est le seigneur.

Il garde ton aller et ton retour dès maintenant et pour toujours »

Nous sommes tous humains.

Il n'y en a pas un qui rattrape l'autre.

Olivier Jornot, Marc Muller, Eric Stauffer et les autres, ne sont pas mieux que René Guldimann !!!

Toute l'équipe on trempé dans des frasques qui n'ont pas mis la société en péril. Ouf !!!

Comme nous tous, ils ont pété un plomb, à la seule différence qu'en tant qu'élu on en parle.

Référence est faite à l'article de notre bonne vieille Dame, la Julie, paru hier :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Un-elu-UDC-carougeois-sanctionne-pour-avoir-brandi-une-arme/story/17619934

Excellent article de Fedele Mendicino que je salue au passage.

Certes....

En tant que vice-Président de l'UDC Carouge, ma fibre humaine est respectueuse des hommes et des femmes er veut manifester une réaction positive.

Oui ! Effectivement, je comprends que la Justice ait fait son boulot.

Ne connaissant pas le dossier et étant impartial sur le volet juridique, je ne vais pas porter un jugement de valeur sur le dossier de l'ancien Elu Krougeois.

Je veux juste être un instant son « Avocat » éthique.

René l'Elu du peuple .....

René est un homme intègre, un peu soupe au lait il est vrai, mais au combien digne des valeurs qui sont les siennes. Lui a des repères dans une société en manque de repère.

Il a siégé dignement au Conseil municipal de Carouge, même si d'aucuns comme un certain Président de ce Conseil pense le contraire (Un Président qui ferait mieux de balayer devant sa porte, car lui a vraiment des « blêmes » profonds psy...).

Lorsque René a quitté le Municipal, son collègue René Gevisier, a lu un texte d'adieu.

Le voici :

2007 Conseil Municipal de Carouge 2011

Départ de René Guldimann

René, c'est un homme humble, averti, intègre, ouvert sur des valeurs qui lui sont propres, ayant le coeur sur la main, il sait recevoir et donner, parfois un peu rustre il faut bien le reconnaître.

Toujours disponible, il s'est s'ouvrir au multiple destins des possibles.

C'est un homme vrai, authentique, simple, sans chichi, qui a la connaissance de Carouge.

Il est convenable de dire que René est respectueux des valeurs de notre Commune et a toujours tout mis en oeuvre pour le bien être des Citoyens de Carouge.

Assis autour de cette table depuis 2007, René a su voir, regarder, sentir, goûter et toucher aux affaires communales. Comme un oiseau, de préférence le pigeon, il a déployé ses ailes sur tous les dossiers et à sa façon donner son avis, ses impulsions, parfois mouvementées.

De son balcon des Mod – Pet-Show, il a le droit de regarder dès maintenant la vie carougeoise avec recul, le devoir accompli.

René, Monsieur le Conseiller municipal, du haut de ton pigeonnier de l'avenue Vibert continue à veiller aux grains des Carougeois comme tu l'as fait jusqu'à présent.

Merci à toi et bonne retraite politique !

L'UDC Carouge par la voix de René Gevisier, Conseiller municipal, avec la complicité étroite de François Velen pour le texte.

Carouge, le 15 décembre 2011.

Et dans cette continuité de reconnaissances pour cet Homme, évoquons un article écrit par René et paru dans le journal officiel « Carouge » paru cette semaine.

René dit ceci :

« Ce n'est qu'un au revoir !

Après 8 ans au Conseil municipal, j'ai décidé de laissé ma place à plus jeune en la personne de Michel Baud.

Ce qui m'amène à dire en toute sincérité un grand MERCI à mes Amis, aux Carougeois qui m'ont fait confiance.

J'ai eu un grand plaisir à participer aux activités du législatif Carougeois. Le souvenir en demeurera indélébile.

Quitter le Conseil municipal ne veut pas dire prendre la retraite à l'UDC Carouge. Que diable la vie ne s'arrête pas là !

Ne soyez pas tristes mes Amis, car la relève est assurée et comme le dit l'adage : place aux jeunes !

Durant ces années, je me suis battu et obtenu des caméras, des digicodes aux immeubles, des pigeonniers etc (même si toutes les idées sont ensuite revendiquées par les autres).

J'ai toujours plébiscité l'accès au logement et à l'emploi en priorité aux Suisses avec le peu de succès que nous connaissons à Carouge.

Mes interventions, pas toujours au goût suave et délicat de mes adversaires, ont souvent fait des vagues, j'ai même été révoqué pour en avoir gêné plus d'un.

Je me suis battu (et j'étais le seul) contre le massacre de la rue Jacques Dalphin et les dommages collatéraux de la "Filature" au "Marché".

Toujours à l'écoute des personnes, j'ai eu avec les Citoyens Carougeois de superbes échanges d'idées. De la sorte, j'ai pu intervenir judicieusement dans l'intérêt de la communauté; par exemple, notre dénonciation auprès de la Cour des Comptes sur la gestion "politisée" et désastreuse de la Fondation immobilière de Carouge.

Et ce n'est pas le seul exemple…

Demain, si vous voulez faire bouger Carouge avec moi, il faudra combattre les privilèges d'aucuns, qui non contents de foncer droit dans le mur, se permettent en plus de klaxonner !

Je vous invite toutes et tous à faire comme moi, devenir un bon membre de l'UDC Carouge. L''UDC : « La simplicité ne s'apprend pas, elle se découvre, elle se redécouvre , sans cesse » (A. Jollien).

Voilà, j'ai quitté le Conseil Municipal, mais ne vous inquiétez pas… je ne suis pas loin. Je ne disparaît pas… Pas encore ! »

Au moins René reste dans l'histoire de Carouge contrairement à cette pauvre petit Dame qui l'a attaqué en Justice. La « belle » va pouvoir mieux vivre avec la « paie » judicaire !!!!!!!

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

08:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

20/01/2012

Non aux Policiers "permis C " !

 

images.jpgBien le bonjour,

Il pleut sur la route mon coeur en déroute !

C'est de saison alors ne râlons pas.

Certes.........

Imaginez-vous des gendarmes « permis C » au sein de la Police genevoise ?

Un député UDC lance l'idée.

Il se fait tancer par la Présidente Céline Amaudruz.

Je la soutiens dans cette prise de position.

Lire l'article paru sur la Julie :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Policiers-etrangers-cacophonie-a-lUDC/story/27682060

Comment ouvrir les portes aux matons même munis d'un permis C dans des tâches ayant trait à l'exercice de la puissance publique.

Engager des personnes n'arborant pas la citoyenneté helvétique n'es tout simplement pas possible même dans la plus grande démocratie.

L'UDC préfère soutenir des solutions visant à atténuer l'incapacité des Autorités à assurer la protection des Citoyens.

Dès lors, l'idée d'employer des étrangers dans la Police n'apparaît nullement comme une réponse adéquate pouvant remédier aux graves déficiences du Département mal géré par Isabel Rochat.

Il serait bien plus intelligent, judicieux et bénéfique que le Grand Conseil dont le député accoucheur de l'idée des permis C débloque des lignes budgétaires pour engager plus de gendarmes, des Suisses.

Et avant tout et surtout, je le redis, muter la Cheffe du Département de la sécurité.

Madame Isabel Rochat, avec tout le respect que je lui dois, n'est pas à sa place à la tête de la Police genevoise. Elle est peut être trop femme libérée de l'esprit !

Je ne veux pas dire mais à la tête de la sécurité nécessité d'avoir une personne à la poigne musclée, ayant du caractère, en ayant dans le pantalon.

Une sorte de Grand Sergent major pris entre la Police et la population.

Ce n'est pas si facile de gérer ce Département mammouth.

Actuellement, les carences ne sont pas de la responsabilité de la Police ni de la population mais bien celle du Grand Conseil et d'Isabel Rochat qui sont carrément inefficaces dans une Genève en manque de sécurité.

A ce sujet, avec raison l'UDC fait signer une pétition pour un changement de magistrat à la tête du DSPE. C'est la meilleure solution pour résoudre le conflit majeur au sein de la Police avant qu'il ne prenne des proportions dommageables pour les institutions politiques elles-mêmes et que la population en fasse les frais !

Conclusion :

  1. Non à l'engagement de Gendarmes étrangers, même munis du permis C.

  2. Muter Isabel Rochat.

  3. Débloquer des fonds pour engager des Gendarmes. Députés, bon chien ayez du courage politique.

Allez bonne journée !

 

08:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/01/2012

Pétition UDC pour une parfaite efficience du DSPE

 

images.jpgBien le bonjour,

Vous vous rendez compte, dans 11 mois c'est l'escalade !

Mais mon petit François l'escalade c'est tous les jours à Genève !!!

Mais c'est bien sûr car les « genevoiseries » se vivent au quotidien dans la Cité de Calvin.

Je ne vais pas faire le rappelle des « quoquineries, telles que celles liées au TPG, aux Indignés, la sécurité, la Police, j'en passe et des meilleures.

La dernière en date se lit dans un article de la TdG qui évoque le remplacement d'Isabel Rochat :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Eric-Stauffer-veu...

Si elle est soutenue, je ne sais si elle est défendue, par le Conseil d'Etat, d'aucuns se placent soit en « remplaçant » soit en « videur ».

Disons que la GGG « Grande Gueule Genevois » Eric Stauffer devrait se réfugier derrière le principe de Peter : « Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence ». Il est suivi de son corollaire : « Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité ».

Et d'aller acheter dans une librairie bien Suisse le bouquin « Ces malades qui nous gouvernent » de Pierre Accoce.

Au fait, ma plume y pense, un candidat au Conseil d'Etat ne doit-il pas être clean avec certaines institutions de recouvrement ?! Pour moins que ça des gens sont virés.........

Certes, le cas Stauffer ne fera pas l'unanimité à Genève j'en suis certain.

Reste alors le réaliste et visionnaire UDC.

Le parti agrarien est bien plus politiquement correct que le tribun du MCG.

L'UDC qui a vu clair sur bien des points pour laisser flotter le drapeau Suisse sur la Berne fédérale, hier à juste titre l'affaire Hildebrand, vous avez vu, les visionnaires de la Suisse ont vu juste, lance une pétition adressée au Conseil d'Etat.

« Pour qu'un nouveau Conseiller d'Etat soit nommé à la tête du Département de la sécurité, de la police et de l'environnement.

  • Nous soussignés, demandons au Conseil d'Etat de procéder sans délai à un changement de magistrat à la tête du Département de la sécurité, de la police et de l'environnement (DSPE).

  • Nous sommes arrivés à mi-législature, il faut qu'un Conseiller d'Etat reprenne ce département à problèmes, renoue le dialogue avec les policiers et surtout apporte enfin des solutions aux dossiers en souffrance, tel que celui des heures suppémentaires.

  • Nous voulons que cessent toutes ces querelles et que la sécurité règne à Genève »

Tel est le texte de cette pétition de l'UDC Genève.

A titre personnel, je verrai bien François Longchamp, l'actuel meilleur Conseiller d'Etat reprendre le Département d'Isabel Rochat.

Pour remplacer François Longchamp, Yves NIDEGGER. Et si ce dernier ne veut pas, votons alors l'ancien « flic » compétent Patrick Lussi.

Certes, je me réjouis la « genevoiserie » du vendredi 13 janvier 2012.

Ah oui Eric Stauffer aux commandes de la Banque Nationale Suisse !!!!!!!

Eric : « Principe de Peter ou le livre tellement réaliste -Ces malades qui nous gouvernent - !!!!!

Allez bonne journée !

 

 

08:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/01/2012

L'UDC motive plus que jamais les jeunes ?

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie. Nous sommes inondés de soleil, c'est tout simplement magnifique. Profitons un maximum, nous ne savons pas ce que nous réserve demain.

Certes.....

L'affaire Hildebrand fait réagir !!!

Hier dans une association carougeoise très harmonieuse, ils m'ont étonné, surpris.

En effet, après avoir écouté des jeunes de moins et de plus 18 ans, je puis vous affirmer que l'UDC est loin de s'éteindre.

Ils sont vraiment motivés à dire non à l'Europe, à limiter le flux d'étranger, à préserver l'emploi en Suisse pour les Suisses au prime abord. Ils sont enclins à 300 % à préserver les avantages pour les Suisses avant d'offrir des lits confortables aux étrangers qui ne se croisent les bras et qui nous coutent de l'argent.

Absolument pas racistes mais réalistes sur le bien fondé des idées de l'UDC, ils pensent que la Suisse a des valeurs à vendre, certes, mais se disent farouchement opposés à faire du social à outrance en faveur du multi-culturel-négatif.

La lucidité, la clairvoyance, le franc parler, le côté agrarien, les personnes, mis à part Blocher, les idées, la défense des valeurs, notamment celles liées à la famille, la franchise, les thèmes défendus tels que l'immigration, la sécurité et l'indépendance, les performances scolaires, l'emploi, le retour au bon sens en politique climatique, les valeurs liées à la famille, sont des atouts progressifs parmi d'autres de l'UDC plaisants aux jeunes générations.

Ils n'ont pas peur de dire tout haut et tout fort qu'ils ne cautionnent pas les tendances politiques centristes trop molles. Ces derniers n'emportent pas la palme des contrats avec le peuple.

L'UDC sait prendre les problèmes à la racine et les défendre avec ténacité, intelligence et lucidité sur le bien fondé.

Il a de la performance à défendre ses idées.

Il lutte systématiquement contre les chaos politiques menés par les partis du centre.

Il n'est pas populaire, bien au contraire il est curieux du bien être des Citoyens face aux réelles perspectives qui menacent.

Il est constructif de l'avenir des jeunes.

Le bon sens de l'UDC est repris par les partis tels que les Socialistes en matière d'immigration, notamment à Genève, d'autres tendances commençant à défendre l'indépendance de la Suisse dans une Europe aux soins intensifs. Preuve que le parti agrarien ne pensent pas que des inepties. Il est au goût du jour.

Le dérapage des élections fédérales du 14 décembre dernier n'est qu'une mauvaise stratégie de Blocher et n'influe en aucun cas le bons sens de ces jeunes.

Par contre, ils trouvent la communication telles que les affiches « à chier » comme ils m'ont dit !!!!

Bref, je dirais que ces jeunes d'ici, et ils ne sont pas les seuls à être des visionnaires, sont les fers de lance incontournables de l'avenir du Pays, ils ont droit de s'exprimer, heureusement, ils s'expriment.

Ils sont Chrétiens mais pas crétins !!! Ils veulent des valeurs sures pour leur avenir.

Par contre, ils sont farouchement contre le MCG !

Ceci rapporté, allez bonne journée.

 

 

 

08:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

07/12/2011

Une taxe "écomobile" pour venir au centre de Genève ?

 

images.jpgBien le bonjour,

David Hiler et ses collègues cherchent de l'argent pour renflouer les caisses de l'Etat subitement mises à mal par une économie presque aux soins intensifs.

Lire l'article de notre bonne TdG :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/panne-argent-canton-lorgne-...

Pourquoi ne pas ponctionner chez plus riches ?! Tiens ça doit plaire à la gauche !

Est-ce le seul moyen ? Mais que non, il y en a bien d'autres.

Par exemple, pourquoi ne pas introduire comme à Londres la taxe sur le trafic dans le centre de Genève.

Deux choses l'une : un système « écomobile » d'une part, et d'autre par, des rentrées dans les caisses de l'Etat. Joignons l'utile à l'agréable !

Il faut savoir qu'à Londres ce projet est un succès. Le trafic s'est réduit de façon significatif. Ce système a permis de réduire de 16 % le trafic au coeur de Londres. Les usagers se sont tournés vers les transports publics et les taxis.

20 % d'augmentation de l'usage des taxis, 30 % d'augmentation des déplacements à vélo et 30 000 passagers de plus par jour dans les transports publics. Les embouteillages ont diminué d'environ 30 %.

Les bienfaits environnementaux se sont vu gagnants puisque les réductions d'émissions de GES et de polluants atmosphériques sont significatifs.

Et cerise sur le gâteau plus du 50 % des Londoniens approuvent ce programme.

Genève devient de plus en plus engorgée de véhicules de tout genre, où piétons, vélos, et autres non motorisés, subissent les méfaits de la population.

Imposer une taxe de Frs 3,-- par jour à tous les véhicules entre 7 h et 8 h 30.

Les habitants et commerçants pourraient être exonérés à concurrence de 90 %.

Les handicapés, les taxis, les services de secours, cyclomoteurs et véhicules consommant des carburants alternatifs seraient exemptés.

Les automobilistes achèteraient des passes quotidiens, hebdomadaires, mensuels ou annuels sur Internet, par téléphone ou dans des tabacs.

Celui qui ne s'accommoderait pas de son badge serait contraint de payer une amende de Frs 100,--.

Nécessité d'installer des caméras de surveillance, capables de lire les plaque d'immatriculation et de vérifier dans une banque de données si la taxe a bien été payées.

Evidemment, ça imposerait un investissement, mais oh combien bénéfique pour lutter contre l'affut de plus en plus conséquent de véhicules au centre.

Ne serait-ce pas également lutter contre la pollution et toutes les nuisances s'y rattachant.

Avec notre nouveau réseau des TPG, qui a coûté un max, avec le futur CEVA, avec des parkings appropriés, c'est tout à fait jouable.

Faut-il avoir la lucidité et la sincérité de dire que Genève devient impraticable la journée, qu'il y a de ce fait saturation et qu'il faut être un peu visionnaire.

Ce n'est pas pour « emmerder » les automobilistes, c'est tout simplement pour éviter une ville asphyxiée par le « tout à la bagnole ».

Mais voilà !

Qui aura le courage politique de lancer une telle idée ?

Actuellement avec les « mollusques baveuses » que nous avons à Genève, je ne suis pas certain que d'aucuns auront les « poils au cul » pour se lancer dans un tel programme écolo et jack pot pour l'Etat.

Un tel projet audacieux, unique en Suisse, lutterait contre l'importance grandissante de la pollution et l'insécurité qui règne dans biens des endroits, tels que les établissement scolaires.

Non à la pollution et aux dangers, il est temps de tirer le signal d'alarme !

Inventons de nouveaux chemins vers l'avenir des futurs générations .

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

08:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

02/12/2011

Sacré "Coco", PDC, raté.....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

D'ores et déjà, bon week end !

N'oubliez pas le traditionnel concert de l'Avent à la Basilique Sainte-Croix de Carouge dimanche prochain à 17 heures, offert par la Musique Municipale de Carouge. Venez vous portez dans le scintillement de Noël.

Certes.....

Olivier Jornot Procureur de la Genève en mal d'une Justice plus sévère. Bravo cher Olivier !

Il peut dire merci au MCG. Beau cadeau politique à la droite !

Heureusement que le gourou Eric a pris position en faveur du nouveau « Justicier  O live 'jour'now », ainsi il conforte un semblant de paix politique entre le PDC et le PLR. Vous Imaginez le Coquoz élu. Woua, la guerre serait déclarée par le PLR au PDC.

Mais alors ça laisse le champ libre à Philippe Morel pour fantasmer grave pour un siège à la Tour Baudet. Depuis l'éviction du « Sacré" Coquoz, il peut légitimement demander solidarité au PLR pour les élections 2013. Mais comme le PLR n'est pas très franc du collier, comme d'hab il va avaler tout cru le PDC. Ce dernier n'a pas encore compris qu'il se fait avoir à chaque coup par le PLR.

Faut dire que le PDC est devenu trop à gauche. Il n'y a qu'à constater ses alliances hier soir avec toute la gauche.

Le PDC manque de « poils au cul », il est mou !

Bref, PLR-PDC ça ne marchera jamais bien. Alors, misons plus tôt PLR-UDC et laissons le MCG faire l'arbitre, lui qui a vraiment le « cul » politique au Centre. Mais que oui, puisque ni gauche-ni droite.

D'aucuns comprendrons mon virage à 150 degrés (180 aurait été le MCG. Là non, il est trop impolitiquement correct).

Au fait, il n'y a que l'UDC qui est loyal envers lui-même et les autres; ce n'est pas une girouette, il a voté en bloc pour son candidat.

Bonne chance Monsieur le Procureur Olivier Jornot !

Certes.....

Selon l'article de la TdG, les Gardiens de la Paix genevois contrôlent les automobilistes :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/police-traque-conducteurs-e...

Sentons-nous en sécurité ?

Evidemment sur le tapis routier. Les flics font leur boulot et ils ont raison. Je les soutiens.

Il en va de la sécurité sur les routes.

Et pi, ça donne un peu de crédibilité à Isabel Rochat, qui semblerait-il soit assise sur un siège éjectable, tout comme son collège Marc Muller. Les deux PLR n'ont vraiment pas la cote.

Cela dit, nos bons « Flics » devraient aussi plus contrôler les étrangers, Roms, etc, qui n'ont pas pignon sur rue chez Nous.

L'autre jour, j'ai constaté à la rue du Mont-Blanc, deux « poulets » postés comme deux statuts pendant 13 minutes. Les gens étaient presque tentés de leur jeter une pièce. Au lieu de se glander, n'aurait-il pas fallu contrôler les papiers de ceux qui ne donnent pas envie de sortir de la gare et de s'engager sur l'une ds plus belle avenue de Genève.

Mesdames et Messieurs les Gendarmes maintenant que nous avons un bon Procureur, profitez de mettre de l'ordre à Genève et ne laissez pas le MCG prendre du terrain, le corollaire, le pouvoir. Ne laissez pas tomber Genève dans les extrêmes très éphémères. Vous verrez avec un Sauffer comme patron, vous ne rigolerez vraiment plus.

Conclusion, face à ses constatations très authentiques, n'oubliez pas de venir savourez le concert de la MMC à la Basilique Sainte-Croix de Carouge.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

08:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

04/11/2011

Philippe Morel remplacera Pierre-François Unger????

 

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie en cette fin de semaine.

Il semble que le week end sera plus vieux.

Hummmmm un tas de bébés dans 9 mois !

Que de jouissances et de réjouissances en dessous de la ceinture, dans les esprits et dans les coeurs.

Certes......

Il semblerait que le chemin des campagnes électorales trace déjà vers le renouvellement du Grand Conseil et du Conseil d'état genevois en 2013.

L'autre soir Philippe Morel, Député au Grand Conseil, grand chirurgien aux HUG, a annoncé très officiellement, la tête haute et l'air intelligent, à Pascal Décaillet sur Léman Bleu qu'il était candidat à la candidature pour remplacer Pierre-François Unger au Conseil d'état.

Mais alors ça veut dire que Pierre-François Unger quittera en 2013 le Conseil d'état genevoise. Mais c'est un scoop de le deviner à travers les paroles de Philippe Morel.

Bizarre d'apprendre de la bouche d'un autre.....

Manque de courage de la part de Pierre-François ou devancé par les velléités sincères de Philippe ?!

Sont-ce les nouvelles méthodes du PDC Genève ?!!

Mais bon c'est Philippe et pas un autre de ses collègues PDC au Grand Conseil.

Philippe Morel a eu raison d'annoncer la couleur à l'avance. En effet, il a eu le courage politique de le dire en 2011 pour 2013.

Certes.......

Pour en avoir parlé avec des Carougeois il plaît. Il montre qu'il en a dans le pantalon !

Député depuis 2009 je crois, Chef du groupe PDC au Grand Conseil, il est néanmoins connu dans le monde entier pour ses qualités de chirurgien aux HUG. N'est-il pas Professeur.

Pour d'aucuns c'est un peu le Sauveur au grand coeur pour les coeurs.

J'aime bien son franc parlé, il est direct, sa modestie et évidente, son sens de l'Humain est profond. Il défend avec conviction les valeurs liées aux conditions des Hommes et des Femmes.

Ce n'est pas un donneur de leçons comme certains de ses confrères au Grand Conseil. A ce sujet, le PDC Genève compte trop, proportionnellement à la grandeur de son groupe, de médecins. Il manque des gens du social, proche des familles.

Pouvons-nous penser et dire que Philippe est un fonceur gagnant.

Pas très grand, il est grand dans son rôle de représentant du Peuple au Grand Conseil. Il connaît ses dossiers et d'une grand faculté de logique les défends facilement.

Je pense que Philippe Morel pourrait quitter sa blouse blanche pour revêtir sans complexe le costume de Conseiller d'état.

Au fait, faut-il croire que les bons Conseillers d'état sont issus des HUG ? Pierre-François n'était-il pas Chef des urgences, Philippe est Professeur.

Aux HUG, un excellent toubib peut en cacher un autre tout aussi bon !

Hummm les HUG vont perdre une pointure de renom internationale. Un autre la remplacera, personnes n'est iremplaçable.

Je sais qu'en 2013 je voterai Philippe Morel.

Quel plaisir de l'avoir écouté chez Pascal Décaillet.

En attendant souhaitons que le PDC fasse le bon choix le moment venu.

Allez bonne journée !

 

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

14/10/2011

Elections 2011 : MERCI LA TSR .....

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Woua quelles belles journées.

Super pour le moral.

« La liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut mais à vouloir ce qu'on fait : méditez bien cette formule (...). Vouloir ce qu'on fait, c'est-à-dire en prendre la responsabilité » François Varillon.

D'entrée en matière disons un grand MERCI à la TSR pour l'émission « Le Grand Débat » de mercredi soir.

Pour une fois un bon « truc » politique est animé.

Une chose est certaine, ce débat, bien que mou quant aux interventions, fut nettement plus motivant que celui d'Aubry-Hollande.

Plateau lumineux et accueillant à l'oeil, sketchs super bien joués, Maître Marc Bonnant et Madame ?, du canapé rouge (!), extra lucides sur les interventions. Excellents jugements.

Et pour le dessert de cette bonne émission, Romaine Jean et Alain Rebetez, journalistes-animateurs avertis. Bravo....

Thèmes bien choisis, d'actualités et visionnaires.

Deux heures de « Grand débat » dans lequel furent traités les thèmes liés à la crise actuelle et future. Famille, santé, sécurité, nucléaire, franc fort.

Tous les ingrédients réunis pour animer ces deux heures très politique intérieure.

Les intervenants se sont donné sans vraiment grande ardeur et grandeur.

Ou est l'art de rhétorique, du phrasé de la langue française, du haut discours politique.

Ils ne se sont pas adressé directement aux Citoyennes et Citoyens Suisses "Je comprends les Suisses.... j'ai bien saisi les problèmes des Suisses.... la Suisse vit et va vivre des moments difficiles nous sommes là pour faire face..... nous sommes ouverts à votre bien être....Nous sommes proches de toutes les familles en difficulté....La Suisse a les moyens de faire face..... Nous aspirons à une meilleure société pour les Suisses..... La santé c'est notre affaire..... Nous voulons une Suisse pour les Suisses....... etc. Rien, rien, rien mis à part leur petit nombril......

Ils ont balayé rapidement les sujets, se sont défendus d'être les meilleurs, évidemment de rétorquer avec foi, d'être parfois négatifs (PDC en arguant la famille pauvre... pas motivant comme petite phrase, c'est vachement déprimant d'entendre ça). Ce n'est pas pour rien que le Centre (PDC et PLR) sont donnés grands perdants des futures élections. A vérifier le 23 prochain.

Alors les acteurs n'ont-ils pas été vraiment émouvants, ouverts à l'autre, commençants à construire, sans lumière politique éclatante, sans mystère, sans aucune émotion notamment dans le cadre de la famille fruit de la société (défendu par le PDC comme une marchandise de la Migros !!!!, c'est ce que j'ai pu entendre...), sans petit sucre, sans petit mot déchainant les foules.

Sans trait de caractère au caractère, sans dynamisme authentique, ne manifestant pas le rassemblement, sans curiosité, sans aspiration vers le plus, etc. Rien de vraiment transcendant et d'excitant.

Peu ou prou les émotions verbales mettant en transe la sensibilité humaine. Rien autour «L'Humain au centre ». Me Bonnant l'a relevé aussi.....

Ils nous ont pas rendu les yeux fontaines !

Nos politiciens n'osent plus être naturel de peur de froisser, de contrarier, de déranger, de se retrouver devant les Tribunaux. Ah oui, il faut être conciliant avec tout le monde.

Nous commençons à le croire, ils « échouent » là où l'UDC gagne avec sa sincérité, son authenticité, sa loyauté.

Sans coups de gueule ou d'empoignades, le débat aurait pu être plus musclé.

Alors, gentil, gentil et encore gentil, disons qu'ils ont tous gagné, nos acteurs de la politique, comme à l'école des fans !

Idem pour Aubry et Hollande !

Je comprends pourquoi les Suisses votent UDC !

Allez bonne journée !

 

 

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

11/10/2011

Le PLR amorce l'UDC !!!

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Le PLR constate. Ca fait rire !

Il constate suite à deux avis de droit que l'initiative de l'UDC « stopper l'immigration » est absurde.

Selon ces avis, si l'initiative est acceptée par les Citoyens Suisses, les accords bilatéraux seraient chahutés et l'avenir du Pays pourrait en souffrir, le corollaire la mort de la Suisse.

Première chose relevée, des avis de droit pour que le PLR fasse campagne. Si à chaque initiative le PLR agit de la sorte, il va vider ses caisses ou alors faire gagner les « petits copains » !!!

Besoin d'étayer sa position. Pourquoi ne pas aller demander des avis de droits en France ou en Allemagne ?

Pas de juristes compétents au PLR pour relever le défi.

Pas le courage politique pour entrer dans le débat sans des tierces personnes.

Il a pourtant 4 mois pour contrer cette initiative.

Lui faut-il des supports faute de quoi il ne pourra pas entamer une contre offensive très radicale.

Mais le PLR a le "ventre mou" !!! Comme bien des partis du Centre !!!

L'UDC ne veut pas l'abolition des bilatérales, il veut des discussions en vue de renégocier les accords bilatéraux pour éviter l'afflux massif d'étrangers. Il en va de l'intérêt de l'avenir de la Suisse.

Il faut savoir que les ressortissants étrangers sont toujours plus nombreux en Suisse. Selon les dernières statistiques fédérales ils sont 22,3 % soit une hausse réelle de 2,9 %. Ca représente 1'751'301 étrangers.

Ce qui voudrait dire qu'en 2030 nous serons 10 millions en Suisse.

Imaginer un tel saut en Europe. Vous ne croyez pas que les Européens réfléchiraient à deux fois et agiraient comme l'UDC en Suisses.

La réaction du PLR n'est que démagogique en vue des prochaines échéances électorales.

Je pense qu'il est bon de remettre sur le métier les termes de l'initiative, dont voici ci-après.

Allez bonne journée !

L'UDC lance l'initiative populaire "contre l'immigration de masse"

L'UDC lance comme annoncé l'initiative populaire "contre l'immigration de masse". Le but est de redonner à la Suisse les moyens de gérer de manière autonome l'immigration. Actuellement, l'afflux d'étrangers venant s'installer dans le pays échappe en effet à son contrôle. Le flot de migrants se dirigeant vers la Suisse a des conséquences graves pour l'économie nationale et la société. Les principales causes de ce phénomène sont l'immigration en provenance l'UE, les frontières ouvertes et le refus constant de régler les problèmes affectant le domaine de l'asile. Cette immigration de masse doit être stoppée. L'initiative UDC crée les bases légales nécessaires à cet effet en limitant le séjour des étrangères et des étrangers par des plafonds et contingents annuels pour tous les types d'autorisations du droit des étrangers, y compris le domaine de l'asile.

Les délégués UDC ayant pris en mai 2011 déjà la décision de principe de lancer une initiative populaire pour limiter l'immigration, la récolte des signatures commencera en août.
Selon les chiffres officiels, le nombre d'immigrants venus en Suisse durant les quatre années écoulées dépasse de 330 000 celui des émigrants. L'immigration échappe aujourd'hui à toute limitation. Cette situation problématique est le résultat de l'immigration en provenance de l'UE, du regroupement familial trop facile pour les ressortissants de pays tiers, des nombreux clandestins séjournant en Suisse et de l'augmentation du nombre de requérants d'asile. L'Office fédéral de la statistique annonce une nouvelle augmentation massive de la population d'ici à 2035. Selon les différents scénarios pris en compte, quelque 10 millions de personnes pourraient alors vivre en Suisse. Les conséquences de cette immigration illimitée sont de plus en plus manifestes au niveau des l'économie, des loyers, des prix du terrain, de l'aménagement du territoire, des infrastructures, des écoles, du chômage, de la santé publique et des institutions sociales.

Avec son initiative populaire, l'UDC veut stopper cette immigration de masse et redonner à la Suisse les moyens de gérer l'arrivée d'étrangers. Un Etat souverain doit pouvoir décider de manière automne de l'ampleur et de la qualité de l'immigration. Il en va aussi des intérêts de l'économie.

L'initiative UDC "contre l'immigration de masse" exige que la Suisse puisse à nouveau gérer de manière autonome l'immigration d'étrangères et d'étrangers. Cette gestion passe par la fixation de plafonds et de contingents annuels pour les autorisations de séjour. Le texte de l'initiative stipule que toutes les catégories d'étrangers soient prises en compte, donc aussi les frontaliers et le domaine de l'asile.

Il s'agit également d'inscrire dans la Constitution fédérale le principe selon lequel l'immigration est notamment possible si elle sert les intérêts économiques globaux de la Suisse alors que la priorité des Suissesses et des Suisses sur le marché du travail doit être garantie. Elle retient également quelques critères déterminants pour l'octroi d'un permis de séjour: l'immigrant doit faire état d'une offre d'emploi d'un employeur de Suisse; seules sont admises à immigrer les personnes qui peuvent et veulent réellement s'intégrer; l'immigrant doit disposer d'une base existentielle indépendante et suffisante.

Enfin, le projet d'article constitutionnel veille à ce que les droits à un séjour durable, au regroupement familial et aux prestations sociales puissent être raisonnablement limités.

 

 

 

 

 

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

10/10/2011

Cheminer vers la Suisse en faisant les bons choix...

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Bon début de semaine en sachant que l'âme cherche la joie partout, comme un enfant.

Que de questions ouvertes face à la démission des quatre lieutenants de Daniel Zappelli. Que s'est-il passé au Ministère public du Radical-Libéral ? Pourquoi ce coup de tête groupé ?

Quelles fragilités autour du number one de la justice pénale genevoise.

Veut-on sa peau ?

Complot ?

Quelle confiance en la Justice genevoise après ces défections ?

ET bien voilà une nouvelle pièces de théâtre se joue en se moment à la place du Bourg de Four « Les genevoiseries de Dany ! ».

Que de questions ouvertes face à l'audit sur la Direction générale de la mobilité de la verte Michèle Künzler.

Pourquoi des dysfonctionnements après l'arrivée de la Dame qui allume les feux rouges de son Département.

Il est clair que l'audit ayant coûté Frs 150'000,-- il faut agir pour mettre de l'ordre à la DGM.

Evidemment, avec une Genève explosant démographiquement, sans un authentique support stratégique politique, l'urbanisation du canton laisse à désirer.

La Dame aux cheveux longs, aux lunettes universitaires, et au sourire de « gaucho » caviar, est-elle dépassée par la vision globale de la région.

Au fait est-elle vraiment soutenue par les siens et par le Conseil d'Etat ?

Face aux remous tous confondus secouant Genève depuis quelques temps, qui assoir aux Chambres fédérales ?

Des femmes et des hommes ayant de la poigne.

Les gens ont en marre des « louzeurs » de la politique. Du sang neuf !

Nécessité de placer des gens se détachant du bon troupeau et incarnant une nouvelle Suisse, mais attention pas Européenne. Une Suisse avec ses valeurs, une Suisse sachant se projeter dans des sentiments du merveilleux quotidien. Voir demain sans se retourner.

Pour vivre mieux, des politiciens sachant avoir une philosophie du quotidien, suivant l'art du Pays, affrontant le réel et commencer à construire les authentiques chemins de la Suisse de demain en étant ouvert vers l'autre qui sde trouve à côté.

Faire jaillir le formidable souterrain envie de vivre dans un Pays loin d'être banal. La Suisse n'est pas une banalité. ON NOUS ENVIE, NOTAMMENT DE NE PAS FAIRE PARTIE DE L'EUROPE........

Il faut habiter le monde, la ville, le village, la terre pour bien gouverner.

Genève ?

Je dirais à tête reposée que Genève doit se sortir des éclats des banalités propre à elle-même. Genève a les capacités de se secouer le cocotier en péter plus haut que son « cul ». Elle peut rejoindre la Suisse et arrêter d'être le mauvais élève. La « Monaco » de la Suisse ne doit plus chercher à se distinguer par ses « genevoiseries » à l'image des Français.

Bref, réenchanter le quotidien est une direction, un cap, un choix.

Genève en est-il capable ?

Disons que oui avec des partis sachant être des visionnaires comme l'UDC !

Un bon Chrétien, mais pas un crétin....... !

Allez bonne journée.

 

 

 

 

08:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

30/09/2011

La Conquête du pouvoir.... Essai sur la montée de l'UDC....

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Que dire...... trop beau.....trop jouissif.... trop excitant....ce temps.

« La terre chante ces jours-ci de bleus, de verts. Elle ne chante pas de bonheur, elle chante exister. Elle célèbre l'existence de l'existence » (Henry Bauchau).

Pour me convaincre du bon choix que j'ai fait, après une longue et profonde réflexion, mon neveu et son épouse m'ont offert pour mon anniversaire un bouquin sur la montée de l'UDC. Un grand merci, je comprends encore mieux ......

« La conquête du pouvoir

Essai sur la montée de l'UDC »

Ecrit par Pietro Boschetti. Historien de formation et journaliste de profession, travaille à la Télévision suisse romande (TSR. En 2004, il a publié aux Editions Zoé « Les suisses et les nazis). Le rapport Bergier pour tous.

« L'union démocratique du centre (UDC) domine aujourd'hui la politique suisse. Comment ce parti, qui en 1975 encore n'attirait qu'un électeur sur dix, a-t-il pu devenir dès la fin des années 90 le numéro un incontesté ?

Ce livre propose une explication historique qui part de l'après-guerre. Car pour comprendre ce qui se passe dans les années 90 et suivantes, il faut d'abord s'immerger dans la fabuleuse époque connue sous le nom des « Trente Glorieuses ».

L'économie était alors en plein boom, le filet social s'étoffait, la société de consommation s'épanouissait. En 1974, la crise du pétrole sonne la fin de cet âge d'or, durant lequel la concordance entre la droite et la gauche avait si bien fonctionné. Le système entre progressivement en crise. C'est le début des « Trente Calamiteuses ». L'UDC, l'ancien parti agrarien, saura en profiter pour s'imposer.

Ce livre détaille son étonnante montée en puissance. Grâce à la mise en perspective historique, on comprend mieux le développement politique, particulier à la Suisse, de ces vingt dernières années ».

Ce livre retrace donc une soixantaine d'années. Quelle histoire cet UDC !!!

L'UDC, carburant politique Suisse, mérite d'être mieux connu pour ses valeurs profondes de la société Suisse, aux contraire des intérêts divers et contradictoires et des interprétations divergentes des autres partis.

Cet ouvrage tente de démontrer que les militants de l'UDC ne sont pas des sauvages en chemise noire !

Des questions restent ouvertes dans l'esprit des détracteurs de l'UDC.

Les gens de ce parti agrarien et défendant les valeurs de notre Pays sont trop vite jugés comme des gens extrémistes, renfermés, obtus, fondamentalistes.

L'UDC n'est pas extrémiste, au contraire il représente la tendance des Suisses inquiets pour le devenir de leur terre politique, économique et sociale.

Et Dieu sait si nous pouvons êtes inquiets.

L''UDC a très bien compris et comprends très bien « la Suisse éternelle », le corollaire saisit les enjeux actuels et futurs de la Suisse dans une Europe aux soins intensifs et dans un monde en constante mutation.

Alors avant de porter un jugement gratuit et de comparer l'UDC a des anciennes mauvaises forces Europénennes lisez ce livre.

Enchanter et réenchanter le quotidien des Suisses ne peut être que bénéfice pour le Pays.

Je dirais humblement et respectueusement que l'UDC s'y emploie !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

02/09/2011

Le MCG fait encore parler de lui......!!!!!

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Bien commencé ce beau mois de septembre ?

Venez tous à Carouge, boire la bière de la « Brasserie des Murailles » au Stand de la Musique Municipale de Carouge, place de Sardaigne sous les arbres. Accueil très harmonieux empli que de dièses. Vive la MMC !!!

Certes .....

« Au risque de me prendre une prune psy dans la « gueule » d' Eric Stauffer, je vais prendre des gants pour ce propos  !!!!».

Soyons bon enfant donc !

Le MCG part en guerre ! C'est de bonne guerre !

http://www.tdg.ch/actu/suisse/arnaque-etat-mcg-defie-assureurs-maladie-2011-09-01

Le parti du « bouillant » Eric Stauffer va coller des affiches quelque peu provocatrice selon d'aucuns du monde politique genevois.

Déborde-t-il du cadre légal ?

A-t-il raison ou tord ?

Dans la mesure où la dignité est respectée, pourquoi pas.

Toutefois....

Humblement et très respectueusement le MCG a un culot payant. Il pense, il décide, il ose. Il provoque, il se défend, et il gagne.

Le MCG en a dans le pantalon, il déborde de courage politique.

On aime où on n'aime pas ! Personnellement, je ne suis pas preneur d'une campagne trop arrogante suscitant le soulèvement, la révolte, le corollaire, troubler l'ordre politique et publique.

Disons que ce parti MCG dont je ne cautionne pas la démagogie et les idéologies ose dire tout haut ce que les autres partis pensent tout bas et ce que les Citoyens pensent tout haut !

Fait-il de la démagogie à outrance ? Aux électeurs de le dire dans les urnes.

Ce n'est pas gênant de traduire la pensée humaine dans un parti politique. En découle peut être un choc réactionnel pouvant améliorer les choses. Il n'est pas nécessaire d'être agressif, désagréable ou encore « déménageur ou démolisseur » pour se faire entendre. Dans le cas présent que pensez du MCG ?

Je ne suis pas certain dans nos sociétés en mouvances constantes que la langue de bois cher aux partis centristes soit encore porteur d'une bonne politique.

Dans le but de provoquer des réactions constructives, ne vaut-il pas mieux en définitive évaluer les besoins de la vérité, de l'authenticité, du vraie.

Evidemment avec respect et politesse « Le respect change la vie ». Alors oui, dire les choses est bien pour le commun des mortels.

Attention PDC, PLR, socialiste, le MCG grignote par de son audace les places dans les arènes politiques, mangent dans les mangeoires des mécontents, des râleurs.

Ne devriez-vous entrevoir un autre style de campagne , d'autre stratégies politiques ?

Regardez les dernières élections .......

Bref, je me réjouis de voir si d'aucuns vont porter plainte contre ces affiches.

Allez bonne journée.

 

 

 

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook