29/08/2012

Le Conseil d'Etat a perdu sa plume ?!

images.jpgBien le bonjour,

Je suis content car selon les mes informations, les blouses blanches du CHUV me rendraient ma liberté vendredi. Woua suis super joyeux, je pourrai me joindre à la Fédé 2012 Carouge. Je ne veux pas rater 500 musiciens et choristes à Carouge. J'espère que la TdG va en parler !!!!!

Certes.....

Cela dit, je me demande si le Conseil d'Etat de Genève est  au boulot ! De surcroit, si Pierre Maudet, jeune premier du gouvernement genevois a perdu sa plume.

Car à ma connaissance, il n'aurait pas encore signé l'accusé de réception à la lettre envoyée par l'UDC Genève dont une copie demeure ci-dessous. A la lecture de celle-ci, vous apprécierez l'esprit constructif de l'UDC de vouloir contracter rapidement des assises sur la sécurité. C'est urgent !

Et là, je ne comprends pas bien le silence du Département de la sécurité. Si c'était le PLR qui avait écrit, aurait-il eu une réaction de Pierre Maudet dans les quarante-huit heures ?

Est-ce que le Conseil d'Etat serait partial sur les propositions intelligentes émanantes de Partis non représentés à l'exécutif. Je n'ose pas imaginer ce scénario !

Bah en dernier ressort, admettons que Baumann Jeanneret n'a pas livré les cartouches d'encre à la tour Baudet !

Alors voici le texte de cette lettre bienveillante à la sécurité de Genève.



"Concerne : hausse de la criminalité à Genève – assises de la sécurité

Au Haut Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève Rue de l’Hôtel-de-Ville 2 Case postale 3964

1211 Genève 3 Genève, le 18 juillet 2012

Monsieur le Président du Conseil d’Etat, Mesdames et Messieurs les Conseillers d’Etat, Monsieur le Conseiller d’Etat en charge du Département de la sécurité,

C’est avec stupeur et désolation que les citoyens de notre canton ont pris connaissance des derniers chiffres publiés par l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT) en matière de criminalité. En deux mots, le rapport de l’OCSTAT confirme la hausse de la criminalité ressentie par la population. Entre 2010 et 2011, les infractions au code pénal ont progressé de 17,6%. Pour 1000 habitants, 217 infractions pénales sont recensées en Ville de Genève, alors que, par exemple, la Ville de Bâle en recense 119.

En mars 2012 déjà, l’Office fédéral de la statistique (OFS) publiait sa statistique policière de la criminalité 2011, dans laquelle il pouvait être constaté une hausse de la criminalité entre 2010 et 2011 de 22% pour la seule Ville de Genève et de 13% pour le reste du canton. A notre plus grand regret, cela fait trois ans que Genève connaît le taux de criminalité le plus fort de Suisse.

La présente démarche n’a pas pour objet de rappeler des données connues du Conseil d’Etat, mais aimerait se saisir de l’opportunité de l’élection d’un nouveau Conseiller d’Etat et de la prise en charge par ce dernier du Département de la sécurité pour restaurer un dialogue à propos de la problématique de la détérioration de la sécurité dans le canton de Genève.

La hausse constante de la criminalité ces dernières années marque l’échec des politiques du Conseil d’Etat en matière de lutte contre la criminalité. Elle implique pour les autorités de se remettre en question et de revoir leur manière d’aborder le problème.

L’insécurité s’étant développée à Genève a sérieusement porté atteinte à la qualité de vie d’une population qui regrette le temps où il faisait bon vivre dans notre canton. Les habitants, qui ne se sentent plus en sécurité dans notre canton, sont à bout. Même les touristes ont pu constater que Genève avait sombré sous la déferlante de la criminalité, or la sécurité est un facteur central déterminant l’attractivité d’un pays. Le poids du secteur touristique dans le canton de Genève est important : plus de 24'000 emplois directs ou indirects dépendant de ce secteur économique.

Pour ces raisons, l’UDC-Genève sollicite que le Conseil d’Etat organise la tenue régulière d’assises de la sécurité, non pas pour s’attarder sur un état des lieux déjà connu de tous, mais en vue de procéder à un échange constructif de points de vue, d’expériences et de propositions entre les divers intervenants aux fins de dégager des solutions.

Il est impératif que les élus de tout bord, les personnes et les organisations impliqués par les questions de sécurité unissent leurs forces pour endiguer l’interminable spirale haussière de la criminalité à Genève. Il serait opportun de convier à ces assises des représentants, notamment :

  • du ministère public ;

  • du corps de police ;

  • du corps des gardes-frontière ;

  • des agents de la sécurité municipale ;

  • des communes genevoises ;

  • des milieux associatifs ;

  • de la Genève internationale ;

  • des partis politiques siégeant au Grand Conseil

    L’objectif de telles assises est de mettre en relation les acteurs de la sécurité avec les décideurs politiques pour qu’ils réfléchissent ensemble afin de repenser la politique de la sécurité et de parvenir à réduire un taux de criminalité devenu des plus préoccupants.

    Les élus de l’UDC-Genève, fédéraux, cantonaux et municipaux espèrent sincèrement que le Conseil d’Etat accueillera favorablement cette idée d’organiser des assises de la sécurité et se réjouissent d’ores et déjà d’y participer activement.

    Veuillez croire, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers d’Etat, à l’assurance de notre plus haute considération."



11:12 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

27/08/2012

La plage du bonheur des genevois !

 

Bien le bonjour,

Ciel bleu, radieux soleil, et bonne nouvelle ce mimages.jpgatin.

Genève aura sa plage campagnarde.

http://www.tdg.ch/geneve/

Après douze ans, !!!, d'études la décision est prise, nous irons faire trempette du côté de Dardagny.

Ils se sont mouillés jusqu'au cou pour nous offrir un coin paisible dans notre petit canton. C'est réjouissant de voir dans ce canton du nouveau prometteur au bien être de l'esprit et du coeur.

Enfin, enfin une nouvelle réjouissante qui change radicalement des plumes noires qui n'ont de cesse d'écrire que des mots sombres au regard de l'actualité mondiale.

Wouaaaaa, ça fait du bien !

Certes......

Un projet semble-t-il alléchant.

Un tableau multi-générationel, multi-culturel, multi-social, dont le coup de pinceau avec sa palette haute en couleur donneront aux citoyens genevois une exposition de bonnes choses dans ce coin perdu de Genève.

Genève deviendrait-elle fleur bleue ?

Juste une petit pensée responsable au passage à savoir qu'il faudra-t-il associer intelligemment nature, plaisirs, habitants, urbanisme, parkings, TPG, et surtout la paix tant recherchée à notre époque.

J'ose espérer que nos Autorités auront pensé à tout !

Et surtout, surtout que les gens respecteront cet endroit réaménager certainement avec goût.

Je me demande si ce genre de projet pourrait s'harmoniser à Carouge.

Je glisse d'ores et déjà dans mon panier campagnard mon maillot de bain, mon linge, ma casquette, mon pique nique et un bon bouquin.

Enfin, tout simplement, à ceux qui réfléchissent bien : MERCI !

Aujourd'hui, c'est un jet d'eau très Dardagnisan !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

08:53 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/06/2012

Maudet préfère les pigeons aux mendiants ?!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

C'est la Saint Médard, et si il pleut ce jour là, il va flotter durant 40 jours.

Ce qui voudrait dire que le 18 juillet, le premier jour le Paléo serait sous les gouttes.

A moins que Saint Barnabé vienne rattraper le tire le jour de son anniversaire, c'est à dire lundi prochain, le 11 juin.

Bref, aujourd'hui, il pleut sur la route, mon coeur n'est pas en déroute !
Je ne suis pas le pigeon qui va se faire avoir par les dictons.

A propos de pigeon........

Aucun pigeon ne vient nicher dans les pigeonniers de Manuel Tornare, c'est un fiasco. Ce dernier, après 4 ans de tergiversations avait installé à la place des Augustins et celle du Cirque deux piège à pigeons. Les volatiles sentant le feu sous la casserole ne sont pas tombés dans la « Tornarerie ».

« Pour limiter les naissances, et prélever les oeufs et les remplacer par des leurres en plâtres comme prévu, il aurait fallu donner à manger dans les pigeonniers tout en empêchant la population d'alimenter les oiseaux à l'extérieur » regrette Roman Juon, le père du projet.

Le PLR Pierre Maudet frappe un grand coup dans sa campagne électorale pour le Conseil d'Etat. C'est un candidat qui ne veut vraiment pas être le pigeon du 17 juin prochain !!!!!

En effet, le candidat PLR au Conseil d'Etat, Pierre Maudet, a pris une grande décision d'Etat qui permettra sans nul doute de faire avancer Genève dans le futur politique, économique et social. Un point très important de son programme de 50 pages. L'  « enfant de coeur » du PLR sait voler de ses propres ailes vers les problèmes essentiels de la Genève internationale. Nous nous sentons rassurés pour notre avenir avec l'affaire des pigeons !

Des voix électorales qui ne puent pas, mais qui coûtent Frs 180,-- aux contribuables?

Le « Sarko » va dorénavant amender à hauteur de Frs 180,-- toutes celles et tous ceux qui s'obstineront à nourrir les volatiles.

Le jeune Pierre sait où caqueter dans ce dossier très volatile et très épineux.

Quel courage politique !

Le Conseiller administratif Pierre Maudet aurait-il le même courage politique s'il décidait d'amender les gens qui donne de l'argent aux mendiants, notamment les Roms de la plaine de Plainpalais.

C'est comme pour les pigeons, donner des pièces aux spécialistes du « crime organisé » ceux-ci prennent asile illégale à Genève. C'est clair, les mendiants profitent du système mis en place par nos Autorités.

C'est de bonne guerre vu le laxisme total des deux PLR Isabel Rochat et Pierre Maudet.

Mais voilà, la trouille au ventre ils n'osent pas prendre les bonnes décisions là où elles pourraient mettre un peu d'ordre dans cette Genève insécurisée.

Ils se contentent de « pigeonnevoiseries » !

C'est fou le nombre de gens qui me disent voter pour Eric Stauffer.

Indéniablement, c'est un vote de mauvaise humeur qui coûtera indéniablement la place d' Isabel Rochat au DSPE et au pigeon du PLR, Pierre Maudet !!!!!!

Un signe ?

Allez bonne journée !

 

07:31 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/06/2012

Une traversée de la rade avant le 15 des "frontaliers" !

 

images.jpgBien le bonjour,

Ils nous annoncent une belle journée bien ensoleillée, super !!!

Vivons là pleinement.

Certes....

Je viens de lire dans notre bonne Julie :

GRAND GENÈVE

 

Un tram pour desservir Saint-Julien à l’horizon 2018

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Un-tram-pour-desservir-SaintJulien-a-l-horizon-2018/story/29787373

 

On rigole ou quoi ?!!!

Le CEVA nous coûte la peau des fesses pour satisfaire les besoins de nos voisins, certes très respectables. Devrait-on encore poser des rails se prosternant aux quatre coins de nos frontières très naturelles ?

L'idée des « frouzes sympas pour eux » veut encore une fois profiter des relais urbains Suisse et du porte monnaie des gentils contribuables genevois. Mais ça déraille !

A Genève, préoccupons-nous d'abord des besoins de notre réseau routier plutôt que ceux des frontaliers.

Au vue de nos problèmes mobilisateurs de mauvaise humeur et d'une augmentation constante de la pollution agissons en amont pour notre Genève.

J'espère bien que nos chères Autorités vont d'abord s'occuper des blêmes liés à la mobilité genevoise, qui rappelons le est assez, pour ne pas dire certain, chaotique pour l'instant.

Avez-vous déjà emprunté les Ponts du Mont-Blanc et celui de la Coulouvronière c'est, disons le, tout simplement le « merdier ».

Je souhaite aussi de tout coeur que l'initiative de l'UDC, visionnaire, « Assez des bouchons, pour une authentique traversée de la rade » aboutisse et qu'enfin, après 20 ans de silence, les Genevois, en priorité nos chères Autorités, rouvrent ce dossier, le corollaire, entamer sans délai une « grande piscine » pleine de débats qui aboutiront sur une traversée de la rade intelligente et bénéfique pour les besoins de notre canton.

A ce sujet, je crois savoir que les débats iront aux urnes pour dire oui à un tunnel sous la rade !

Il y en a un peu ras le bol de faire le jeu de nos voisins, le temps est venu de dégorger Genève des infernaux bouchons. Soucions nous de nos blêmes !

Bref, j'espère de tout coeur que nos Autorités vont d'abord se tourmenter pour les « genevoiseries » et ainsi aller vers l'essentiel réclamé par les Genevois avant de se mettre à la table des discussions des « frontaliers » pour le tram 15 de 2018.

Allez bonne journée !

 

 

 

08:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

21/05/2012

Allez Servette, allez les "flics" !!!!!

Servette FC.pngBien le bonjour,

Super notre Servette FC !

Le stade de la Praille s’est éclaté au savoir très Servettien. Un grand moment dans l’histoire du foot genevois.

Bravo l’équipe !

Certes……

Aux abords du stade, mais quelle forêt de « Gardiens de la Paix ». C’est vrai qu’avec  20 milles spectateurs il fallait une sécurité impeccable, digne des grands événements genevois. Toutes les forces de police étaient réunies autour du ballon. Un déploiement de  femmes et d’hommes dignes d’une authentique sécurité pour ce court instant. Car au-delà d’hier soir, la sécurité laisse toujours à désirer dans le canton. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet sensible car vous  connaissez toutes les grandes faiblesses d’Isabel Rochat du parti radical-libéral.

Après avoir constaté autant de police pour le match de la saison, une question m’est venue à l’esprit. Pourquoi la même cohorte impressionnante de « flics » ne va pas tous les jours mettre de l’ordre  vers la population des Roms. Après tout, la sécurité s’applique à tous les domaines. Connaissant les méfaits que les Roms créent à Genève, la police devrait déployer aussi ses troupes sur la plaine de Plainpalais et tous les jours que Dieu fait. En effet, si tous les jours les forces ce police font correctement leur boulot, c'est-à-dire des contrôles d’identité, des fouilles, des ci et des ça, je pense que les Roms quitteront Genève.

Regardez New York………

Bon là-bas, il y a de Supers Chefs politique de la police capable de gérer des femmes et des hommes. Rien à voir avec la gestion déplorable en la matière de Genève.

Vous verrez que le candidat MCG va être élu ; il prend grandement et sûrement le chemin de la tour Baudet ! Je n'entends que des gens qui vont voter pour lui.

Voilà ce que je peux dire ce jour de temps maussade.

Allez bonne journée !

 

 

09:39 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

01/05/2012

Salut les Amis Michel et Jo-johnny !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Alors comment va la vie des genevoiseries ?

Pendant mon séjour à l'étranger, j'ai appris la double nouvelles bien triste, la mort de Michel Chevrolet et celle de Jo-Johnny. Deux monuments à différents niveaux. Des grands stratèges de la scène, respectivement politique et des grands arts.

Deux figures quittent Genève, Genève pleure les Artistes.

Je connaissais bien Michel. Il était intègre, jovial, visionnaire, cohérent.

Peut être trop fêtard; c'est vrai il aimait la vie et il avait parfaitement raison, lui. Toutefois, derrière ses airs de bon vivant et d'homme averti en politique, souvent, il me glissait « j'ai pas trop le moral, je déprime ». Une carrure forte extérieure mais très humaine à l'intérieur. La solitude mène parfois à un grand combat pour n'être justement jamais seul : VIVRE QUOIQU'IL ARRIVE. Je ne sais pas vraiment ce qui a emporté Michel, j'espère tout simplement qu'il est bien entouré au 7ème ciel.

Il y a quinze jours sur la terrasse du « Remor » il me faisait part d'un scoop, celui que le PDC allait changer de nom sur les conseils d'un bon Député-médecin. Selon ses dires, le Parti Démocrate Chrétien allait prendre à l'occasion de la campagne électorale 2013 le nom de « Démocrate libre ». Pourquoi ne pas supprimer le mot Chrétien qui ne veut en effet plus rien dire à notre époque. Michel trouvait l'idée génial et porteuse d'espoir pour ce vieux parti. A chaque fois, très extraverti, le rencontrer était une fête. Si il donnait l'air d'avoir la « frite », une chose était certaine, il apportait la bonne humeur chez l'autre.

Bref, Michel tout comme Jo-Johnny, vous allez manquer à la vie des genevoiseries.

Deux pages se tournent vers d'autres et d'autres et encore d'autres.

LA VIE NE S'ARRETE PAS AVEC MICHEL ET JO-JOHNNY.

Allez bonne journée !

 

 

07:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

02/04/2012

Le PDC va changer de nom ???

Bien le bonjour,

Ca roule après ce beau week end ?

SCOOP : le Parti démocrate chrétien va changer de nom.

Il s’appellera «DEMOCRATE» !

Selon mes bonnes sources, C’est le PDC Carouge qui est à l’origine de cette métamorphose….

Certes…….

Ce matin le Ministre des finances de Genève annonce un reliquat de 193 millions. C’est super d’entendre des bonnes nouvelles au sein des genevoiseries.

Le seul bémol c’est la dette qui ne cesse d’augmenter, ce qui veut dire que l’on dépense trop dans les investissements,  ou que le non remboursement augmente considérablement les intérêts, ou qu’il n’y a pas assez d’argent frais dans les caisses de l’Etat. Alors à quoi va servir le bénéfice 2011 ? A l’entretien de l’insécurité de Genève, aux études des clandestins, aux bons soins des mendiants ? Tel est la question posée ce jour à Isabel Rochat.

Que va nous sortir le PDC Pierre-François Unger, Président du Conseil d’Etat.

Certes……

Mon petit doigt me dit que si 2011 sort des chiffres noirs, il n’en sera pas de même pour cette année. Les caisses se vident de plus en plus, les genevois, hormis les clandestins et les mendiants, devront se serrer la ceinture en 2013.

Finie la grande vie de Genève.

Les petits rouges vont salir les belles pages comptables !

La fuite en avant des capitaux honorera-t-elle la campagne pour les élections de 2013 ou la sécurité du PLR, puisque Isabel Rochat, Pierre Maudet et Olivier Jornot tous trois PLR  gèrent super mal la sécurité de Genève et que la criminalité coûtera de plus en plus cher aux Contribuables. Ces trois là, il n’y en a pas un qui rattrape l’autre !!!!!

Ceci dit et avant de conclure, le résultat annoncé par David Hiler est satisfaisant et promet quelques jours heureux avant d’arpenter le tapis rouge des chiffres en dessous de zéro.

Allez bonne journée !

 

13:10 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

31/03/2012

Genève à sa "NONA" des clandestins....

 

images.jpgBien le bonjour,

Ca roule avec ce beau temps. Dans le parc où je vis c'est super idyllique de voir verdir les arbres, chanter les oiseaux et arriver les badauds en manque de nature.

Que du bonheur !

Certes......

Isabel Rochat se moque des genevois et des jeunes en formation.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-mise-30-re...

Son projet est un immense foutage de gueule frisant l'inconscience de la paix social de Genève.

Elle offre un chèque retour de Frs 1'000,-- + Frs 3'000,-- pour une formation sur place.

A qui ?

Aux maghrébins clandestins, délinquants et délinquants multirécidivistes.

A Genève il faut être de l'une de ces catégories pour obtenir l'aide de l'Etat. Woua le Conseil d'Etat a vraiment la cuisse très hospitalière !

Son opération coup de poing répondant maladroitement aux nombreuses plaintes et excitations des genevois qui en ont marre de ces gens suscite plus la colère que l'apaisement des citoyens. Isabel Rochat, représentante du Conseil d'Etat, provoque avec cette grande ineptie un coup psychologique allant dans le mauvais sens, celui d'une montée de la pression du mal être.

La cheffe du DSPE est donc devenue la grande « Maman » des clandestins, des délinquants et des multirécidivistes.

Ces gens vont pouvoir revenir chez « la tête haute et l'air intelligent » grâce aux gentils contribuables genevois. Non et non et non.

Dans la mesure où des Ainés de ce canton n'ont que l'AVS, où des jeunes n'ont pas la chance de remplir les critères très sélectifs d'être sans-papiers et délinquants multirécidivistes pour recevoir une formation professionnelle et un billet d'avion pour aller au soleil, c'est tout simplement scandaleux.

Isabel Rochat du Conseil d'Etat veut sauver son honneur de bonne Magistrate, toutefois, son appel d'air aux clandestins j'en passe et des meilleurs va faire grandir indubitablement les grands maux de Genève liés à la sécurité.

Vous verrez le nombre de clandestins, etc., qui vont venir à Genève pour jouir pleinement du beau cadeau d'Isabel Rochat. La « Nona » va-t-elle ouvrir sa propre école ?!!!!

La Cheffe du DSPE se rit de la sécurité des genevois et des jeunes qui rament pour suivre une formation professionnelle.

La représentante du PLR, soutenue je subodore par Pierre Maudet, ne fait que monter la mayonnaise de la mauvaise humeur à Genève.

Comment soutenir encore le PLR qui ne soutient pas pleinement les Genevois?

Oui je suis fâché que l'on mette de côté les Genevois en dépensant les deniers publics au profit des gens qui sont hors les lois.

Réintégrons d'abord nos chômeurs et toutes celles et ceux qui vivent dans la précarité : LES RESIDENTS INSTALLES LEGALEMENT A GENEVE D'ABORD.

Allez bonne journée !

 

16:40 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

09/03/2012

La mendicité demeure illégale, l'UDC a le courage de réagir...

 

images.jpgBien le bonjour,

A Genève, la question de l'application des lois demeure, notamment celles liées à la mendicité.

Le GHI accorde une page « Alerte Roms sur la plaine de Plainpalais ».

http://www.ghi.ch/node/8583

Selon le porte-parole de la police, Patrick Puhl, ils sont 189 de plus depuis janvier à sévir.

Ces mêmes gens qui ne sont plus des estropiés ou des femmes avec enfants. Aujourd'hui, se sont des bandes organisées, le corollaire, des larcins, des vols, des incivilités coordonnées. La mendicité intelligente demeure c'est indéniable.

Combien sont-ils en réalité ?

Sur la plaine de Plainpalais, la verdure fait place aux rassemblements.

Le losange de Genève est devenu le repère de ces gens; on y pratique sous le nez de la population, des autorités et de la police, le trafic, le partage du butin.

Selon des commerçants, des restaurateurs, des passants, ils sont agressifs.

La plaine de Plainpalais est chaotique pour ne pas dire « zone sinistrée ».

Les autorités, tant de la Ville que le Canton, sont laxistes.

La mendicité n'est manifestement pas leur préoccupation.

Pourtant, dans sa décision du 9 mai 2008, le Tribunal fédéral avait débouté Mesemrom, l'association de défense des Roms : l'interdiction de la mendicité est définitive. Motifs : La Cour invoque l'intérêt public et le respect du principe de proportionnalité et estime que cette interdiction est une restriction admissible de la garantie de la liberté personnelle. En toile de font de ce combat se déroulait le débat sur l'extension de la libre circulation des personnes à la Bulgarie et à la Roumanie, acceptée par le peuple le 8 février 2009 (Plateforme d'information humanrights.ch)

En conséquence, la mendicité est « punissable ».

Le devoir de sécurité est baffoué. Vive les incivilités.

L'intérêt public laisse la place à la mendicité punissable pas punie avec fermeté.

Pour préserver l'ordre, la sécurité, la tranquillité publique, la paix cher aux passants

et des commerces, Genève doit réagir intelligement.

Pour lutter contre la mendicité illégale l'UDC Genève, seul parti à vouloir défendre les intérêts des genevois sur ce sujet, avait déjà sonné l'alerte a deux reprises, par la motion 2009, les mendiants harcèlent la population, cela suffit !, et par la motion 1970, le respect du droit, ça change la vie. Halte à la prostitution des enfants, à la mendicité et aux cambriolages : renvoyons les Roms et autres populations errantes en situation irrégulière. La classe politique frileuse, n'ayant pas le courage politique de peur de se faire harceler par les quelques défendeurs des Roms, ont balayés allègrement ces deux motions. Cerise sur le gâteau de ce NON « chiard », même les grands défenseurs de Genève, ni gauche, ni droite, ont refusés d'entrer en matière.

Tout le petit monde à part l'UDC, n'a pas eu les « couilles » !!!

L'UDC, soucieux du bien être de Genève, déposera une nouvelle motion sur ce sujet pour la prochaine session du Grand Conseil, car ce parti non raciste ou xénophobe veut l'application des lois votées démocratiquement par les Citoyens et rendre à Genève sa paix d'oasis.

Il y a en marre de voir Genève bafouer tout et rien !

Parfois entre le coeur et la raison, il faut choisir la raison pour le bien des Citoyens.

Et surtout ne venez pas me dire que les pensées ci-dessus cherchent à attirer les fleurs du peuple......

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

 

08:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

07/03/2012

A Genève roulons visionnaire......

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca roule toujours ?

Ca y est la 82ème éditions du Salon de l'automobile va ouvrir ses portes.

Qui dit la grande messe des automobiles dit l'arrivée soudaine du Printemps.

Roulons vers les beaux jours !

Hier, je parlais des paradoxes genevois.

Le paradoxe ? La « bagnole » est devenue le mouton noir dans une société devenue très écologique et réglementée et d'un autre côté on n'a de cesse denous présenter des « chars » de plus en plus sophistiqués.

Avec tous ces tapis de couleurs sous les roues cette exposition est devenue très fun.

On expose pour le fun.

Car rouler aujourd'hui est devenu ennuyeux, vous en conviendrez.

Bouchons, limitations de vitesse descendues par endroit à 20 klm.

Impôts et assurances chers.

Personnellement je préfère rouler dans ma petite mazda, elle me suffit amplement.

De nos jours avoir un « char » est inutile.

J'ajouterai que circuler en ville est nourri le stress. Bonjour les angoisses, les excitations, les engueulades, j'en passe et des meilleurs.

Entre ceux qui ne respectent pas les règles de circulation, ceux qui sont indisciplinés avec leur portable, tous ceux qui viennent à Genève et qui ne veulent pas goûter au co-voiturage, ça devient le chaos.

Au sujet de Genève, la risée de la Suisse, que font les politiques ?

Pas grand chose de visionnaire.

Seul l'UDC, quoi que l'on peut penser de ce parti qui voit pratiquement toujours juste, Europe...., récolte des signatures pour la traversée de la rade.

Vous savez l'UDC n'est pas raciste ou xenophobe.

Il veut défendre avec conviction et au plus juste les valeurs de ce pays.

Il met le doigt là où les autres veulent une Suisse moderne fondue dans une Europe aux soins intensifs, dans une mondialisation devenant lourde de conséquences.

Il est pour une ouverture certaine, mais pas crétine. Oui a une Suisse humaine sans être une passoir.

Il défend des valeurs helvétiques qui préservent avant tout les chemins d'une vie juste, équilibrée, préservant le bien commun, excluant la haine, la rancune, la possession, l'apparence d'un parti anti-étrangers. Il y a des règlements, des lois, il les respecte. Ce sont les Suisses qui les ont décidés.

L'UDC ne veut pas être une cuisse-hospitalière où les Suisses sont prétérités dans leurs bien être.

Bref, revenons à l'initiative pour une authentique traversée de la rade.

Il est urgent de réagir, on peut pas laisser sombrer plus loin Genève dans le chaos routiers.

Prenez le temps de lire le site ci-dessous qui explique le sens intelligent et visionnaire de l'action « Ne restez pas en rade, traversez là, signez l'initiative ».

http://www.udc-ge.ch/IN%20rade.pdf

Lisez, imprimez, signez et faite signer, renvoyez la feuille déjà affranchie.

Allez bonne journée !

 

 

07:46 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

06/03/2012

Les paradoxes de Genève.....n'importe quoi

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca roule ?

Genève vit dans le paradoxe, dans l'incohérence.

Je dis ceci suite à l'article sur la Julie, « L'Hôpital forme et engage à l'île Maurice »

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/hopital-forme-eng...

D'un côté le Directeur des HUG, Bernard Gruson, appuyé par son Chef spirituel , le Conseiller d'Etat, Pierre-François Unger, veut freiner l'engagement de frontaliers et d'un autre côté fait la promotion et engage des Mauriciens et tous celles et ceux que l'on ne sait pas encore.

Là j'avoue ne pas bien comprendre.

Je suis super étonné et fâché de voir ces changements d'état d'esprit.

Deux discours dans la bouche de Monsieur Gruson ?

Un jour les HUG sont MCG une autre fois sont PDC; c'est quoi encore ce cafouillage très genevois ?

Aucune ligne de conduite, deux discours, on se fout de nous.

Un nouveau dérapage genevois, encore un.

Sommes-nous vraiment cons à Genève ?!

Un autre grand paradoxe au sujet du logement.

Le Conseil général de Genève est pourvu de lois et de règlements d'application interdisant la clandestinité, or que voit-on, une multitude d'appartements sous-loués sans autorisation officielle.

Combien sont-ils ces logements ?

Combien de clandestins ?

En définitive, sans inventaire, combien sommes-nous à Genève ?

Quelles autorisations du propriétaires ?

Quelles surenchère des loyers ?

Que fait le Procureur général ?

Autant de questions qui me laissent songeur quant au respect des valeurs juridiques qui sont celles de Genève.

Je deviens excéder par les inepties de la République et canton de Genève.

Encore combien comme celles-ci ?

Nous sommes vraiment la risée de la Suisse.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

07:37 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/02/2012

Ne laissons pas "stauffer" Genève !

Entre le coeur et la raison, il a choisi la raison d'Etat.

Lire la suite

07:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

27/02/2012

Michèle Kunzler à la conquête du Mont-Blanc !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Hier, Michèle Kunzler est allée à la conquête du Mont-Blanc.

Je n'ai rien inventé :

http://www.tdg.ch/geneve/kuenzler-dessine-bus-pont-montbl...

Cette initiative, certes pas encore testée sur plusieurs semaines, ne va pas produire un effet choc sur la circulation en ville.

En effet, si les transports publics se sentiront plus rapides, il n'en sera pas de même pour les voitures.

Ceux qui vitupéraient contre les TPG vont être remplacés pas les automobilistes.

C'est un pansement sur une jambe de bois.

Ca roule mal, ça roulera mal à Genève sans une initiative choc, électrique, visionnaire et pragmatique pour désengorger le centre ville.

Evitons une situation chaotique.

Genève ne doit pas se contenter de petites injections de bien être très éphémères.

Genève a les moyens intellectuels, technologiques et financiers de rendre fluide son trafic.

UNE TRAVERSEE DE LA RADE.

Les deux seuls moyens sont la traversée de la rade par un tunnel entre le Vengeron et la rive gauche, et un pont autoroutier sur le lac.

Sachant que le Conseil fédéral n'a pas pris en compte ce dernier, il est indubitable d'agir sans délai pour ne pas paralyser Genève.

Le seul moyen restant est donc la traversée au fond de la rade par un tunnel.

Il faut relancer le débat et voter dans un laps de temps court.

On ne peut plus attendre l'arrivée des perches au Creux de Genthod !

L'UDC se lance à l'eau.

Il fait signer une initiative visionnaire.

L'UDC a le courage politique de relancer un débat rendu stérile par la gauche.

Le parti des Citoyens a bien compris qu'il était urgent de construire un tunnel 2 x 2 voies.

Le bénéfice : TPG à l'aise sur le pont du Mont-Blanc, vélos et cyclos sécurisés, moins de pollution, bref, le nirvana du Genève de demain.

Je ne peux que vous encourager à signer et faire signer cette initiative lucide.

Allez bonne journée !

Genève a besoin d'une traversée maintenant afin de garantir les déplacements inter-rives:

Pont du Mont-Blanc: une voie de circulation va être interdite aux véhi- cules privés;

La Ville de Genève veut fermer 200 rues aux voitures;

Les axes routiers, comme l'autoroute de contournement, sont saturés;

Sans traversée de la rade, les TPG ne fonctionneront jamais;

Le projet d'agglomération 2030 prévoit 100'000 emplois supplémen- taires sur le canton de Genève et 200'000 habitants.

Une canalisation saute et l'ensemble du canton est paralysé.

 

 

 

07:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

21/02/2012

L'initiative "RADE" roule d'une rive à l'autre.....

Traversée de la rade : il est urgent et visionnaire d'agir pour un authentique réseau routier genevois

Lire la suite

07:42 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/02/2012

Et si, au contraire, on redoublait d'attention ?

Les petites choses n'ont l'air de rien mais elles donnent la Paix !

Lire la suite

13:40 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/02/2012

Indignés : c'est indignation d'une mort de février 2012

images.jpgBien le bonjour,

C'est moche...

C'est triste....

Même s'il n'était pas du groupe, le mort chez les Indignés n'est pas une histoire banale de pelouse blanche.

L'indifférence : la pire des attitudes.

On ne peut rester les bras croiser devant cette mort d'homme au milieu d'un campement de nomades politiques.

Le Maire Pierre Maudet, lucide et sans querelle avec lui-même et les autres est très choqué.

Moi aussi.

Pour le Magistrat c'est une vraie tragédie.

Pierre Maudet n'est pas le vilain petit canard de la droite. Il était conscient qu'il allait se passer un truc moche chez les indignés et qu'il était irresponsable de laisser un tel campement aux précarités indéniables.

Il a peu ou prou été écouté par ses collègues de gauche.

Pierre voulait une autre vie pour ces gens défenseurs de la lutte d'une meilleure organisation de notre monde.

Pourquoi n'auraient-ils pas le droit, les Indignés, de défendre une authentique sagesse de nos sociétés.

Ils n'ont pas tout tort à constater les inepties d'ici et d'ailleurs.

A vouloir être trop « social-humain », la gauche genevoise n'est pas anodine dans cette mort, certes suspecte. Preuve étant, trop de social, tue.

A cause de ses querelles vis-à-vis du Maire de Genève quant à son comportement d'homme Responsable, la gauche porte une part de responsabilité dans ce gâchis de février 2012.

La gauche au Conseil administratif n'a pas voulu écouter Pierre Maudet ?

La gauche n'a pas vu venir le vent de Sibérie ?

La gauche est mal entrée en matière sur le démantèlement humain du camp ?

Voulant être toujours une « artillerie lourde en matière sociale, sans violence, hypra tolérante et conciliante » elle est devenue en définitive la fabuleuse écrivain de la triste histoire des Indignés de Genève ?

La gauche tombe dans le purgatoire ?!!!

Conclusion, s'il doit y avoir conclusion à cette triste mort du jeune de 31 ans, il y a deux visions :

Celle de l'homme responsable, Pierre Maudet, qui a vu juste, et celle du Conseil administratif de gauche trop « bonbons roses » ou « au toujours plus » qui n'a rien vu venir.

Il existe bien sûr d'autre conceptions de cette triste histoire.

La mienne est celle ci-dessus évoquée.

Elle est un motif d'indignation de la non-résistance d'une classe politique rose-verte-rouge au réel de la vie.

Arrêtez d'irresponsabiliser l'Etre Humain.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:15 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

05/02/2012

Champ Dollon : nos Autorités mettent le feu, elles sont responsables ....

 

images.jpgBien le bonjour,

« Le Conseil d'Etat et le Grand Conseil boutent le feu à Champ Dollon »

Hier, vers 18 heures, un incendie a chauffé une cellule de notre prison.

Avec ses 5 blessés, triste score de l'ineptie politique.

L'article de la Julie :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Incendie-a-ChampD...

Depuis des jours interminables, les Gardiens font une sorte de grève du zèle.

Le Avocats se plaignent et son contraint de réagir. Ils font comparaître les Syndicats sur les bans des accusés.

L'article de la Julie :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ChampDollon-les-avocats-demandent-au-syndicat-des-gardiens-de-cesser-leur-greve/story/18289268

Champ Dollon est surpeuplé, rien ne va plus.

Là aussi c'est une montée en puissance de l'insécurité dans l'ensemble des lieux.

Rien ne va plus à la prison.

Champ Dollon sent le roussi.

L'esprit, l'ambiance, la sécurité se consument lentement mais sûrement.

Ca va brûler, ça va exploser, ça va « chier » des braises.

Bref, ce n'est tout simplement plus possible de vivre à Champ Dollon.

Par leur manque de courage et de responsabilité, c'est sans conteste la faute au manque de vision politique du Conseil d'Etat et du Grand Conseil.

Ils sont responsables de la situation de surchauffe.

Ca frise le Code.

Si j'étais un Gardien, un Avocat, un prisonnier, je porterai plainte pour non assistance à personnes en danger, misent sur le grill de l'insécurité.

Ah oui, les Autorités se basent sur le nouveau Code de procédure pénal.

Belle excuse.

Face à ce nouveau Code elles auraient dû penser augmentation de l'hôtel pénitencier.

Elles n'assument pas leurs responsabilités.

Aucune vision.

Pour contrer la montée en puissance de la fumée à Champ Dollon :

Ne faudrait-il pas plus de sécurité à Genève

Ne faudrait-il pas renforcer drastiquement nos frontières.

Ne faudrait-il pas enlever l'envie aux « gangsters » et aux mauvais étrangers de venir chez nous.

Ne faudrait-il pas une Justice plus rapide.

Ne faudrait-il pas construire un bâtiment administratif pour mettre les étrangers en procédure d'expulsion.

Ne faudrait-il enfin, si rien ne change, construire une nouvelle prison préventif pouvant accueillir 500 personnes.

Vraiment, j'en ai ras le bonbon de cette Genève qui provoque le mal des maux.

J'en ai ras le bol de ces mollusques baveuses qui sont nos Autorités.

Il serait grand temps d'esquisser un nouveau tableau des moments « genevoiseries » heureux.

Nos Autorités doivent éviter de rendre le quotidien comme une épreuve.

Créer une philosophie du quotidien qui soit un art de vivre, une acceptation de l'ordinaire de Paix.

Affronter le réel et commencer à construire un authentique chemin de vie genevois, faire jaillir la formidable souterraine envie de vivre en toute sécurité, sans ces gangsters venus outre frontière.

La vie tisse ses éclats de lumière entre banalité, mystère et poésie.

Pudique et délicate, elle doit se mesurer au minuscule, à l'invisible.

Enfin, voilà un « petit coup de gueule », encore un......

Ne suis-je pas un Citoyen, gentil contribuable !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

08:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

04/02/2012

Qui sauvera Genève des gangsters étrangers....

 

images.jpgBien le bonjour,

Les Américains ne pensent pas du bien de la sécurité genevoise.

Lire l'article de la Julie :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Le-NewYork-Times-...

Ils ne nous apprennent rien.

Nous savons bien que Genève n'incarne plus dans le monde la Paix cher au visiteurs.

Genève est devenue une authentique passoire du crime et de la petite délinquance.

Ce phénomène s'accentue indéniablement avec les accords de Schengen.

Ouvrez vos frontières, qu'ils disent les Européens, déroulez le tapis rouge aux malfrats venus outre Suisse.

Résultat, les principaux concernés, les Genevois, Nous, puis les visiteurs venus des quatre coins du monde ne sont plus en sécurité.

Et je vous garantis que ça ne va pas s'arranger.

En plus de Schengen, nous avons des « pinces » politiques qui n'arrivent pas à faire de l'ordre dans se désordre sécuritaire.

Le Département de la sécurité, mis sous tutelle, d'Isabel Rochat, marche sur le chemin des manques de courage politique.

L'Isabelle n'a pas l'envergure d'une Cheffe d'Etat en matière de sécurité, le corollaire, un développement visionnaire de la sécurité.

La Cheffe technique des Polices, Monica Bonfanti, une femme de poigne en qui j'ai entière confiance, n'est pas soutenue politiquement.

La Police est en sous-effectif et Dieu sait si elle essaie de bien remplir ses missions alors que les conditions se détériorent de jour en jour à cause d'un Département de la Sécurité à la déroute et « NAC ».

Bref, les Américains l'ont bien compris, Genève ne remplit plus les conditions d'un accueil sécurisé.

C'est désolant de constater comme l'on nous juge......

Il ne fait plus bon vivre à Genève !!!

Ce qui est urgent :

Passer intelligeemment et rusé par dessus les accords de Schengen.

Monter à Berne pour convaincre.

Renforcer les contrôles aux frontières, toute la ceinture genevoise.

Pour se faire, élargir largement les effectifs et rouvrir tous les postes de frontières, à l'enseigne « Postes d'accueil genevois ». Et oui, puisque Schengen ne permet plus les postes de douane en tant que tel, faut se la jouer malin.

Au surplus, en formation, placer en stage des petits « gris-vert ».

Mieux soutenir les gendarmes.

Engager en rapport des besoins des Suisses dans les Polices.

Mieux les responsabiliser, les motiver et arrêter de les prendre pour des « bourges de gendarme », des « cons » quoi.

Et pis, et pis, et pis, VIRER ISABELLE ROCHAT et mettre un UDC convaincu que les accords de Schengen ne favorisent pas notre sécurité et créent d'authentiques malaises. Preuves étant, les nombreuses réactions d'ailleurs de la Genève internationale.

SURTOUT PAS UN MCG.....

Je ne pense pas qu'un MCG soit utile.

Trop dictat et déraisonné quant à la gestion de la sécurité. Les MCG n'ont pas le fantastique tact pour négocier, diriger, gérer.

Le MCG est trop agressif. Lui, c'est pour son égo d'être au pouvoir et dérégulariser les institutions déjà trop fragiles.

Ce MCG, nous pouvons le dire, c'est un écorché vif qui ne résoudra pas les « blêmes » avec ses coups de gueules.

Le « popularisme » à outrance est super dangereux.

NON....

....à sauter en l'air, battre des mains, prendre d'assaut le micro pour clamer sans charisme ce qui ne joue pas.

Cette manière d'agir n'est pas le trip des genevois.

Un UDC au Département de la sécurité peut ......

.... convaincre que les accords de Schengen sont « jouables » d'une autre manière.

Un bon UDC « modéré » aura le bon sens politique pouvant rassurer notre Genève au delà de ses frontières mieux contrôlées.

Un bon UDC, convaincus d'une société moderne, préservant les vocations de la sécurité, peut être l'artisan d'un tableau peint par des agents responsables et qui veulent que Genève soit une ville où il fait bon vivre.

Après les propos de Christian Levrat, Président des Socialistes Suisses, le PDC qui voit un malaise en Suisse avec les immigrés, les PLR qui ne disent plus rien (!), la politique de promesses menée par des vagabonds qui reconnaissent indirectement la politique UDC, doit changer de visage.

Ayons un authentique coeur de Genevois séduisants les visiteurs.

Allez bonne journée.

 

07:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/02/2012

Rolex, la montre visionnaire à l'heure genevoise !!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ne râlons pas.

Ne sommes-nous pas dans la saison froide ?

Si les mois de décembre et janvier furent automnales, n'en demeure pas moins que nous sommes bien dans la période hivernale.

Que l'hiver fasse son devoir saisonnier !!!

Certes.....

Une montre visionnaire à l'heure genevoise ?

Je viens de lire avec beaucoup de joie via le bien de mon esprit, l'article de la TdG « Le nouveau visage des Vernets se dessine en hauteur »

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Le-nouveau-visage...

Dans ce monde farouche de l'économie et de la finance sort du lot des entreprises aux idées futuristes et surtout au grand coeur pour les Citoyens.

A Genève, c'est Rolex via sa Fondation qui exprime le désir de régler les montres genevoises à l'ère du 21ème siècle.

Je pense que le géant de l'horlogerie n'a pas les velléités de vouloir régler les pendules à l'heure et par là même mettre l'Etat de Genève face à ses responsabilités, non, il a tout simplement l'art visionnaire du cadran intelligent de l'avenir du Canton.

Son intervention est très professionnelle et conçue pour mouler une Genève stimulante, « anticipateur », inspirée, phare, capable de percevoir l'avenir, de l'imaginer et d'agir.

Un projet ambitieux émanant d'une politique privée et non publique.

Génial !

C'est audacieux dans la mesure où il (le projet) vient en effet du privé, où ce n'est pas un rêve mais comment la vie d'une cité doit se développer dans l'intérêt des Citoyens.

Il n'en demeure pas moins qu'il emboîte le pas sur les projets non réalisés de l'Etat puisqu'aucun courage politique.

C'est une réflexion associée à la pratique stratégique vers l'avenir.

C'est articuler sur des terrains sinistrés une vue réaliste, crédible et attrayante de ce vers quoi se diriger.

C'est un canevas stimulant d'idées.

La vision recherchée peut être concrétisée sous la forme d'une mission objective et portée vers les intérêts des Citoyens.

L'image est très positive et pro-active pour accroître le développement de Genève.

Et c'est pas peu dire au coeur d'une ville loin d'être parfaite quant à son futur. En effet, les événements liés au logement et tout ce qui s'y rattache sont décevants dans leur production.

Sur nos terres, les défis sont une partie de la moralité. Où est la moralité de nos Autorité.

Est-ce que le projet de la Fondation Hans Wilsdorf produira des résultats immédiats et vers le long terme du développement de Genève.

Nous allons voir comment l'Etat de Genève et son troupeau » de Députés (surtout ceux ce gauche) vont s'adapter parfaitement aux vrais penseurs en matière de gestion liée au futur.

La réponse et surtout les grandes décisions nous seront peut être communiquées par nos Autorités dans 30 ans !!!!!!

Au fait, les Citoyens devraient s'exprimer dans les urnes pour chaque développement d'envergure et ne pas les laisser seules nos Autorités décider.

Ca nous regarde directement puisque nous sommes les gentils Contribuables !

Nous pouvons aussi et devrions aussi être les décideurs de nos terres !!!

Allez bonne journée.

 

 

07:34 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

28/01/2012

TPG = Transport Parisien Genevois !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Le froid s'invite à ce dernier week end de janvier.

La bise va se lever, les flocons vont faire manteau blanc jusqu'en plaine; c'est un temps à rester sous la couette et bouquiner, écouter des musiques et pour le grand plaisir des réjouissances physiques, copuler !!!!

Certes.....

Hier soir, j'ai écouté un moment le débat au Grand Conseil sur les motions du PDC et du MCG sur le sujet lié à la « cacade » des TPG.

Une vrai farandole des « coqs » intelligents pour faire danser la démagogie politique.

La motion du MCG demande de faire machine arrière et défendre les usages.

Pas visionnaire une tendance politique de regarder en arrière.

Ce qui prouve bien que le MCG est le plus grand fossoyeur des institutions genevoises, mais n'as rien dans le chou pour faire des propositions permettant d'avancer vers le futur intelligent.

Les gens du MCG ont la « gueule » mais n'ont pas la curiosité intellectuelle !

Des gesticulations partant dans tous les sens.

Un vrai mouvement contestataire genevois ? Le MCG n'a que ça .....

Voulant tourner la page sur les mauvais épisodes des TPG, les députés ont glissé la motion MCG dans la poubelle des mauvaises idées « EMS ».

La motion du PDC, celle-ci au goût du jour, souhaite la gratuité pendant 1 mois.

Ca c'est une idée intelligente.

Relevons tout de même que les TPG malgré leur réorganisation calamiteuse, pour ne pas dire tout simplement surprenante, améliore l'offre en quantité et en qualité. De plus, la communication pertinente améliore très certainement l'image dans notre Canton. Alors laissons rouler le nouveau concept avant de faire des pas de géant en arrière.

Dans la foulée des bonnes actions pourquoi pas un geste commercial apaisant les mauvaises humeurs ?

Ca coûterait la bagatelle de 15 millions selon Michèle Kunzler et 8 millions selon le PDC.

En période de vache maigre ce ballon d'oxygène certes solidaire pourrait servir à d'autres investissements.

Au passage bravo Vincent Maître pour ton intervention pertinente et intelligente.

Les TPG à Paris !

Ca y sont choisis !

Ben qui ça et pourquoi ?

Les TPG sont invités d'honneur du Salon de la mobilité de Paris en juin prochain.

Lire l'article de la TdG :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Les-TPG-sont-les-...

Ils sont été choisis pour leurs solutions innovantes et leur exemplarité.

Bravo les TPG !

Mais combien ça coûtera cette représentation de la Régie à Paris ?

A la charge des gentils utilisateurs ?

Un espace coûte cher........

Idée pour redorer le blason des TPG :

Au lieu de revenir en arrière comme le souhaite le MCG, au lieu d'offrir la gratuité pendant un mois cher au PDC, et bien que les TPG se débrouillent pour offrir aux usagers qui veulent visiter ce Salon de la mobilité à Paris un billet d'entrée.

Une journée genevoise s'invite audit Salon.

Ca c'est populaire, pas con, commercial et ça coûtera certainement moins cher que 8 ou 15 millions.

Idée d'un simple Citoyen à prendre en considération et à renvoyer la commission des râleurs des TPG !

Simone Weil disait « Les hommes n'ont pas besoin d'autres chose ce monde que d'autres hommes capables de faire attention à eux; chose très rare, très difficile, c'est presque un miracle ».

Allez bonne journée !

 

07:37 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook