22/09/2011

Tribune du coeur...!!!!!

Bien le bonjour, Comment va la vie des genevoiseries?! La, je suis assis sur une terrasse entrain de boire un petit cafe et surtout épris par la beauté de la nature, des cimes valaisannes, des sentiers, des bisses, j en passe et des meilleurs. Radieux soleil, radieuse vie toute simple, à l essentiel. Envie de vous dire que chaque année les institutions étatiques devraient offrir à chacun d entre nous une semaine de détente au coeur de nos montagnes helvétiques. Au diable les genevoiseries, les krougeoiseries, les m'a tout vu, les nombrilistes, celles et ceux qui se croient. Ayons a coeur l esprit très essentiel de la nature et de ses bienfaits pour notre psy, via notre phy. Aujourd'hui hui c est aujourd'hui hui, on verra bien demain au levé du soleil. Alors vivons pleinement l instant présent. "Merde" lundi ça reprend.... Ma plume va à nouveau s agiter, dire, constater, redevenir une citoyenne bien krougeois !!!!! C est humain, mais qu est ce que c est "con" !!!!! Bah, parfois cela fait du bien de dire tout haut ce que d aucuns pensent tout bas... Avec respect et correction Evidemment. Coup de coeur a tribune des bienheureux des montagnes valaisannes!!!! Bon je vais faire ma physio aux bains, face à ce magnifique décor tout naturel. Allez bonne journée! (écrit sur mon IPhone)

10:35 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

24/08/2011

Aimer à en perdre la raison......

 

images.jpgBien le bonjour,

"Commençons pas une petite question histoire d'exciter des gens qui auraient une petite "dent" contre mon humble plume :

Ahahahahahahaha, à Carouge, qu'est ce qui va coûter aux gentils Contribuables Frs 170'000,-- par jour pendant 10 jours ?!!!!! Réponse le 11 septembre 2011."

Entrons dans le propos....

Profitons un max de cette journée idyllique, parait que la canicule va nous tirer sa révérence. Nous allons marcher vers l'automne et vers Noël car nous sommes le 24 août et que fait-on dans 4 mois ? Woua, il ne faudra pas que j'oublie les gentils « bobos » Lance, Fred, Carougeois et tous les autres !!!! Pour ces derniers, je cite le Pape Jean XXIII qui aimait à dire « Laissez piailler les moineaux ». Hihihihhihihhih je les laisse donc piailler.....

Humblement, je dis la tête haute et l'air intelligent que les petites attaques incessantes dont je fais l'objet me rendent encore plus sympathique à mes yeux !!!!!! Pour l'amour du risque.....

Aimer à en perdre la raison....

Ces derniers temps, il est vrai que ma plume s'est excitée.

Il y avait de quoi en regardant au delà de mon petit nez les inepties de nos sociétés.

Je dédie ce propos fidèle à ma petite philosophie à celles et ceux qui savent aimer.

A tout ceux parmi nous qui ont le courage de vivre dans nos sociétés bousculées.

Aux victimes de toutes sortes qui doivent reconstruire et se reconstruire.

A tous ceux qui sont emprisonnés phy et psy dans le monde.

Toutes celles et tous ceux qui ne peuvent fleurir dans la joie de vivre, qui ont peur.

A une Amie proche qui vient d'apprendre qu'elle était gravement atteinte dans sa santé........Je prie pour elle...

Pour tous les gens qui ont besoin d'aimer et d'être aimer, svp, un tonnerre d'applaudissements. Un grand merci.

Allez bonne journée !

Aimer à en perdre la raison.....

 

Chantons du Jean Ferrat :

 

Aimer à perdre la raison

Aimer à n'en savoir que dire

A n'avoir que toi d'horizon

Et ne connaître de saisons

Que par la douleur du partir

Aimer à perdre la raison

 

Ah c'est toujours toi que l'on blesse

C'est toujours ton miroir brisé

Mon pauvre bonheur, ma faiblesse

Toi qu'on insulte et qu'on délaisse

Dans toute chair martyrisée

 

Aimer à perdre la raison

Aimer à n'en savoir que dire

A n'avoir que toi d'horizon

Et ne connaître de saisons

Que par la douleur du partir

Aimer à perdre la raison

 

La faim, la fatigue et le froid

Toutes les misères du monde

C'est par mon amour que j'y crois

En elle je porte ma croix

Et de leurs nuits ma nuit se fonde

 

Aimer à perdre la raison

Aimer à n'en savoir que dire

A n'avoir que toi d'horizon

Et ne connaître de saisons

Que par la douleur du partir

Aimer à perdre la raison

 

 

08:03 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/08/2011

S'asseoir sur son silence ...???

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Ecrire un blog, en effet, j'ai le bonheur de vivre ce moment incomparable, cet instant merveilleux : faire descendre l'encre de ma plume.

Un blog est personnel, apprécié ou non, il est parlant. Il évoque des émotions, des ressentis, des mauvaises humeurs, des joies, de peines, des Paix, des sensibilités, des témoignages, des histoires, etc.

Suite à un commentaire hier je me permets de dire humblement : loin de moi de vouloir être quelqu'un, je suis déjà « bibi » avec mes défauts et mes qualités.

Faudrait-il mieux s'asseoir sur le silence ?

Non, laissons parler notre coeur, nos esprits.

Mais attention pas de nécessité de tomber dans la spirale du nombrilisme, du moi-je, de se sentir appeler, d'être empli d'une mission.

Tout ce bazar bien entendu dans une certaine humilité. Inutile de vouloir monter sur la première marche du podium.

Je ne suis pas un Ministre de la parole.

 

Il n'y rien de plus aberrant qu'une personne vivant au dessus de son QI ou dans le luxe intellectuel !

Soyons pieds nus dans la poussière !

Sur ces paroles peut être idiotes pour d'aucuns, voici un petit texte qui se prêtre à la situation :

«Je suis triste chaque fois que je vois une vie dans laquelle l'amour n'a pas réussi à se frayer un chemin.

Prends soin de toi.

Chaque fois que, en grandissant, tu auras envie de transformer les erreurs en justice, souviens-toi que la première révolution à accomplir se trouve à l'intérieur de soi, la première et la plus importante.

Lutter pour une idée sans avoir aucune idée de soi est l'une des choses les plus dangereuses que l'on puisse faire.

Chaque fois que tu te sentiras perdue, indécise, pense aux arbres, souviens-toi de leur façon de pousser.

Souviens-toi qu'un arbre avec beaucoup de feuillage et peu de racines peut être déraciné au moindre coup de vent, tandis que, dans un arbre avec beaucoup de racines et peu de feuillage, la sève court difficilement.

Racines et feuillage doivent pousser dans le mêmes propositions, tu dois être dans les choses et au dessus, ainsi seulement tu pourras offrir ombre et refuge, te couvrir de fleurs et de fruits quand ce sera la saison.

Et puis, quand plusieurs routes s'offriront à toi et que tu ne sauras pas laquelle choisir, n'en prends pas une au hasard, mais assieds-toi et attends.

Respire profondément avec confiance comme le jour où tu es venue au monde, sans te laisser distraire par rien, attends encore et encore.

Ne bouge pas, tais-toi et écoute ton coeur.

Puis, quand il te parlera, lève toi et va où il te porte » (Susanna Tamaro).

Ne sommes-nous pas des petits grains sur cette terre.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

22/08/2011

La beauté tout autour de moi fasse que je marche !!!!!!

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

Etre sois-même dérange !

Avez-vous passé un bon week end. Super, c'est bon pour le coeur et l'esprit.

Des folies ? Vous avez bien raison dans ce monde où rien n'est incertain.

Du sexe ? Vous vous êtes fait du bien, et bien là aussi vous avez eu bien raison de vous enquérir de jouissances nécessaires pour le moral. Continuez !

Mes blogs sont-ils fous, à côté de la plaque, réac ? Une chose est certaine, hihihihihihihihih il y a parfois des fautes !!!!!!!!!

A voir le nombre de gentils lecteurs, dont Vous, je prétends humblement que je n'ai pas encore une fêlure !!!!

Avec un rien de chance, ma plume n'est pas totalement idiote, elle n'écrit pas trop d'inepties.

Ah oui, livrer un paquet de constats et de vérités peu gêner, peu déranger, peu devenir insoutenable psychiquement pour d'aucuns.

Loin de moi de vouloir bousculer les petites habitudes bien tranquilles d'aucuns.

La beauté des genevoiseries et des krougeoiseries active le petit poids que j'ai dans la tête.

Oui parfois, mon propos dérange; ne faut-il pas bousculer les choses ?

Oui parfois, je fais des fautes; faut-il que tout soit vraiment parfait ? Hihihihihi les détracteurs, êtes vous parfaits ?!!!!!

Oui parfois, .......; faut-il plaire à tout le monde ?

Que voulez-vous je ne suis pas mou comme certains.

Soyons naturel !

Chaque matin le soleil se lève et, tant qu'il se lèvera, je me tiendrai debout, avec lui, avec tout, pour dire les choses tout simplement, avec mon coeur, avec mes tripes.

 

Je ne vais donc pas me perdre en excuses pour mes propos dérangeants. Je garde et garderai l'habitude de dire tout simplement mes impressions avec mon coeur et mon esprit.

Alors, puis-je attendre que vous me compreniez.

J'implore votre indulgence pour la « puérilité » et mes évocations.

MERCI !

Passons sur l'autre rive !

Du 1er au 10 septembre, l'hypra super grande vogue de Carouge sur le thème « Carouge en fête ».

Venez tous sur la place de Sardaigne voir le somptueux décor illustrant une place de Turin. Au prix de Frs 800'000,-- il doit en effet sortir de l'ordinaire.

Cette grande fête, un peu pour les « bobos », sera à la dimension de ce que Carouge peut offrir (Frs 1'700'000 pour dix jours. Oups mais ça fait Frs 170'000 pas jour ! )

Des festivités, des productions, des bistrots, des restos, et entre autrela super bonne bière de la Musique Municipale de Carouge.

J'imagine que la « Julie » parlera de cette Vogue 2011, RICHE en événements, plus en détail le moment venu.

Un super grand merci au Président d'organisation, néanmoins Président du Conseil municipal, Claude Morex, pour toutes ses bonnes idées, pour son savoir vivre (santé!), pour sa délicatesse, pour son incroyable sens de gérer d'une main de Maître son comité.

Claude c'est vraiment l'homme de la situation. Il est grand d'esprit.

Il pourrait être directeur de Genève tourisme ou encore Maire de la Ville de Carouge et qui sait Conseiller d'état.

Claude ton 225ème anniversaire sera parfait !

Certes !!!!!

Alors, que voulez-vous faire ? Et bien continuer à lire mon blog !!!! Ne sommes-nous pas en famille !

Aller bonne journée !

 

08:16 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

19/01/2011

Nous aspirons tous à la PAIX......

 

images.jpgBien le bonjour.

Excellente journée !

Peut-on changer des lois, des hommes, des femmes ? Telle est parfois la question.

En réalité, il faut se dire que tous les événements de la vie comportent à la fois un aspect favorable et un autre défavorable qui sont toujours, malgré certaines apparences con - traires, utiles et précieux dans leurs effets.

Dans tout ce qui nous arrive, il y a toujours des raisons profondes qui nous échappent souvent. Le secret de la bonne humeur consiste donc à rechercher ces raisons, à les jauger, afin de réfléchir en conséquence et d’arriver à changer de vie.

Evidemment des lois nous conviennent, d'autres nous paraissent dérisoires et d'autres contraire à notre propre pensée.

Heureusement qu'il n'existe pas ses propres règles, nous serions en conflits permanents les uns contre les autres. Ce n'est déjà pas simple entre sociétés, ethnies et religions.

Faut-il se manifester dans le respect des valeurs qui sont celles de notre société.

En Suisse, nous la chance de pouvoir manifester notre joie, plus souvent notre mécontentement. C'est là tout le bénéfice de la démocratie directe.

Parlement, initiative, référendum et bien d'autres astuces.

Nous avons donc la possibilité de proposer, de disposer, de contrer, de réagir dans le bon sens.

Si nous ne sommes pas satisfaits des gens qui font les lois, nous avons aussi la possibilité de les changer.

D'où le fruit des votations et des élections. Il est donc indéniable de donner son avis, de voter, d'élire les gens. Prochainement, nous sommes appelés aux urnes pour des votations et des élections. Ne restez pas dans la masse silencieuse et voter.

D'une manière générale, J'ai trouvé un texte intéressant à ce sujet, je me permets de vous le livrer :

« Changer de vie, penser autrement nous amène à comprendre que «vouloir, c’est pouvoir !», et que c’est l’homme lui-même qui façonne son destin. Et un des éléments clés pour bien mener notre vie sur Terre, est le pouvoir de la pensée, ou mieux encore, «la force du bon vouloir». La pensée est une puissance agissante, formatrice, transformatrice, et qui a des répercussions en nous et autour de nous.

La vie est régie par des lois immuables. Ceux qui croient doivent non seulement apprendre à connaître ces lois, mais encore s’efforcer de les respecter, car elles sont l’expression immuable de la volonté de Dieu.

De leur côté, les hommes de science respectent scrupuleusement les lois de la nature dans toutes leurs recherches et leurs réalisations techniques, parce qu’ils savent que c’est le seul gage de réussite de leur entreprise ou de leur santé…

Mais au lieu de respecter les lois simples et naturelles, au cours des temps la plus grande partie de l’humanité se laissa aller à des convoitises de toutes sortes.

Et ce genre de pensées influença nos faits et gestes en commençant par le simple désir et la ruse jusqu’à l’envie, la haine ou le mécontentement. Ainsi, l’homme moyen n’apprécie pas souvent ce qu’il nomme son bien propre, mais veut toujours ce qu’il ne possède pas encore, et sa convoitise le pousse à mener une vie sans satisfaction, sans frein ou sans conscience.

Saisissons donc le sens profond des choses et de la vie pour pouvoir penser autrement. Pour y parvenir, il y a lieu de rappeler que si l’esprit qui est le moi profond de l’être humain ne participe pas au déroulement de notre existence terrestre, il s’ensuit une diminution de force et d’équilibre en nous.

Il se fait malheureusement que nos aspirations, et par conséquent nos pensées, ne sont orientées que vers ce qui est éphémère, notamment l’argent, le sexe, le confort matériel, et les distractions de toutes sortes.

Or quiconque ne donne pas à son activité un but spirituel, c'est-à-dire élevé, ne peut subsister ; une telle situation entraînera toujours des perturbations de tous ordres. Dans la vie quotidienne, quel que soit le domaine de notre activité, n’oublions pas, comme le disait Rabelais, que «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme».

Lorsque nous aurons compris ce que la pureté de nos pensées et ce que l’amour véritable exigent de nous, nous aurons moins de problèmes dans notre existence terrestre.

Il est donc grand temps de «penser autrement pour changer notre vie».

Dr Nicolas Ndukute Nganser »

L'autre jour, sous le coup de l'émotion suite à 4 incendies irrespectueux à Carouge, j'ai réagi abusivement. Ma réaction excessive pouvait entraîner un élan de mauvaise humeur généralisé pouvant réveiller un mouvement de masse. Ma plume a dépassé de loin ma pensée !

Fort de ce qui précède, je vous encourage vivement au nom du respect de la liberté d'expression à ne pas réagir sous le coup d'une émotion et laisser passer la nuit, elle porte conseil !

Allez bonne journée à toutes et à tous.

 

 

 

 

 

07:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/01/2011

Les GAYS de la Police ......

police-amour-chroniques-dun-flic-ordinaire-be-L-1-175x130.jpgLe réseau des flics gay se mobilise !

 

C’est à Zurich, titre le « 20 minutes » » :

 

« Le réseau de policiers gay et lesbiens PinkCop cherche à combattre l’homophobie, notamment en intégrant le thème de l’homosexualité dans la formation des policiers. Cette proposition plaît au député UDC au Grand Conseil bernois Thomas Fuchs. «Il est important que les agents de police connaissent l’existence de Pink­Cop.»

 

Pinkcop ???

Ils sont plus d’une soixantaine a former le Pinkcops. Qu’est ce donc? C’est l’association d’officier de police gay et lesbiennes de Suisse. Réunis depuis dèjà deux ans , ce groupe a décidé de se mettre plus en avant pour montrer la préoccupation des homosexuels sur les problèmes dont la police a à faire face. Dernièrement des frictions ont eu lieu dans des établissements gay (contrôle de drogue et menace de fermeture). L’association Pinkcop veut rappeler que la diversité sexuelle existe même au sein de la police. Elle souhaite aussi que celle-ci aborde la question des orientations sexuelles pendant leurs formations

L’association est composée en grande partie de policiers municipaux de Zurich, mais il y a aussi quelques policiers des autres cantons.

A Genève ???

Bi, gay, à la Police, monnaie courante, comme partout. Mentir à ce sujet entraînerait une confession, donc inutile de s’en cacher dans le super respect. Petite question subsidaire sur ce tème : qu’elle est la plus grande maison de cocufiage de Genève ? Je vous donne dans le mille. Et bien non, ce n’est pas la Police ce sont les HUG !!!!!!

Certes, la "gayté policière" du Monaco de la Suisse ne dit rien à sujet, est-ce tabou dans la Cité de Calvin ? Ah oui à Genève, tous des matchoo ?! A la Police on est des hommes durs. Pourtant de sources sures, il y a une kyrielle de gay de bi refoulés. Mais  être gay sous un uniforme est contraire aux bonnes moeurs ? Pourtant, chacune et chacun fait se qu’il veut avec son esprit et son corps. Et pis, il n’y a pas de mal à se faire du bien !!! Allez au fond de Vous, vous êtes d’accord avec cette notion, seulement voilà notre bon enseignement judéo-chrétien dit le contraire au nom de la morale. Ah bon, Vous êtes "bi" !!!!!

Et bien, je trouve intéressant dans la formation des Gardiens de la Paix que l’on transmettre le savoir des homos. Il est mieux de tout savoir et tout connaître pour mieux gérer, mieux gouverner, mieux assurer la sécurité et coucher moins bête. Attention, je ne dis pas qu’il faut consommer, j’affirme que l’homosexualité doit être informée, communiquée et enseignée.

Héhéhéhé sous chaque uniforme que se passé-t-il ?!!!!!!!!!!!!!

Et dans les Autorités, la justice, les notables, les ci et les ça?!!!!!

Bravo les Flics responsables en la matière. C’est tout ce qu’il y a de plus naturel. Ainsi va la vie d’artiste !

Allez braves gens bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

08:39 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

31/12/2010

10 à 11, de l'une .... à l'autre....

imagesCA491OTN.jpgAdieu 2010, salut 2011 !

 

Avant de tourner une nouvelle page du grand livre de la vie, je viens vous dire MERCI, un grand MERCI.

 

Pour m’avoir lu, suivi jour après jour, soutenu, commenté, partagé mes bonnes humeurs, mes coup de gueules. J’ai  peut être réveillé le soleil, les nuages, le vent, le tonnerre, la pluie. Je suis authentique, n’en déplaise à d’aucuns. L’honnête, la sincérité, la croyance, l’amour de son prochain, le respect, l’humilité, le partage, l’esprit ouvert, sont des atouts que personne ne peut reprocher.

 

Un grand MERCI aussi à Jean-François Mabut qui gère les blogs. Evidemment à la Tribune de Genève qui les publie. Bravo l’Equipe…. !!!!

 

Simplement, MERCIIIIIIIIIIII !!! Bonne année, puissiez-vous trouver le bonheur, la joie de vivre, réaliser vos rêves et vos projets. Ensemble, main dans la main allons-y ……………….

 

Alors pour s’ouvrir à 2011, voici un poème de Kriss 55 :

 

« Dès son premier jour, elle nous fait mille promesses,
Nous séduit à ses premières heures, par sa jeunesse.
A peine éclose, que déjà, à la folie, on en raffole.
On fait la fête, elle nous fait tourner la tête, devenir fol.

Bientôt, de fleurs, elle nous couvre, nous rend amoureux,
Nous comble de ses lumières et de ses parfums capiteux,
Nous dévoile, des jeunes filles, les charmes impudiques,
Réveille nos sens, attise nos appétits, nous rend frénétiques.

A peine, au solstice d'été, que mature, elle devient généreuse.
Elle s'épanouit, nous comble de ses moissons précieuses,
Offre son noble cœur, ouvre son ventre fertile et nourricier.
De notre épanouissement, elle se fait l'inéluctable créancier.

Hâtivement, déjà, elle se pare, de nuances ardentes et charnelles.
De son sein, affluent ses dernières générosités providentielles,
Juste à temps, avant que n'advienne son inéluctable déclin.
Mélancolique, elle compte ce qui lui reste de lendemains.

Pour finir en beauté, elle se glisse dans sa robe d'innocente
Que diable! Jusqu'au bout elle se doit d'être pétillante!
Dans un dernier hoquet noyé de champagne, elle rend l'âme.
C'est qu'elle voulait mourir en grande pompe, cette dame!

Sans plus tarder, voilà qu'on sonne le tocsin, à toute volée.
Personne ne vient à ses funérailles, la voilà déjà oubliée.
Tout le monde n'a d'yeux que pour la toute nouvelle venue.
Pensez- vous! Elle a tant de promesses sous ses ailes d'ingénue!

On veut y croire, en un seul soir, on y met tous nos espoirs.
On conjure le mauvais sort, on espère la fin à nos déboires.
D'un flot d'embrassades et de vœux sincères, on la cautionne
Pour les trois cent soixante cinq jours à venir, on la couronne.
2011!

 

Kriss 55, Poète » brown27asia@hotmail.com

07:28 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/12/2010

CyberSecrétaireGénéraledu PDC !

securite-informatique.jpgCybercriminalité.

Cybervandalisme.

Cyberterrorisme.

Cyberfinance.

Cyberespionnage.

Cybersecretsnationaux.

CyberSecrétairegénéraleduPDC.

 

??????

 

Les secrets d’Etat ne sont plus des secrets !!!

 

20ème siècle ?

 

Il y a eu le bruit des fusils, des canons…….

Il y a eu et il y a toujours la peur du nucléaire….

Il y a eu et il y a toujours la guerre psychologie…….

Etc. etc. etc.

 

21ème siècle …….

 

Now se sont les attaques informatiques…….

 

Force est de constater que les plus hautes instances des services secrets ne maîtrisent nullement ce fléau qui peut être dévastateur.

 

Nous ne serons donc jamais à l’abri.

 

De la Secrétaire générale du PDC genevois jusqu’à Barack Obama, les attaques fusent de toutes part. Inquiétant ? Ouiiiiiii car il n’y a pas de vraies protections, le corollaire, pas vraiment de secrets.

 

Existent-ils  vraiment des protections. Qui sont-elles.

 

Une chose est certaine, n’importe quel petit malin, tête pensante, empli d’une formation, peut s’introduire où il veut et quant il veut et faire des ravages.

 

L’informatique n’est pas donc pas une sécurité sure.

 

La lutte contre la cybertoutessortes est bien présente. "Le monde entier doit donc se donner les moyens de lutter contre toutes les formes de cybercriminalité, que ce soit celle de l'atteinte aux réseaux (piratage, intrusions sur les sites...) ou celle de l'utilisation des réseaux (contrefaçon, escroquerie, pédopornographie, incitation à la haine raciale, propagande terroriste...)".

Bon, petit Carougeois que je suis, humble d’esprit ( !),  simple contribuable, mais Etre humain, pourvu que mon compte bancaire ne soit pas vider !!!

Allez bonne journée sous la neige, car il neige !

 

 

 

 

 

 

 

 

08:53 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

24/12/2010

Noël chez les pauvres.....JOYEUX NOEL !

769897023.jpgPlein d’amour pour mon prochain, joyeux Noël à toutes et à tous.

 

Ce soir, n’oubliez pas d’allumer sur le rebord de votre fenêtre une petite bougie, témoignage de notre prise de conscience et de notre solidarité.

 

Tant de misères dans ce bas monde.

 

Que le Dieu de toutes et de tous nous protège.

 

« Noël chez les pauvres

Dans la nuit du vingt-cinq décembre
Une fillette regardait
Par la fenêtre d'une chambre
Un enfant blond qui sommeillait
Du foyer la mourante flamme
Faisait scintiller des joujoux
La pauvrette, la mort dans l'âme
Pensait c'est plus gai que chez nous
Dans la rue, tremblante de froid,
Elle disait avec émoi:

Refrain
Noël réponds-moi et dis-moi pourquoi
Chez les gens riches tu t'attardes
Bien des malheureux seraient si joyeux
Si tu visitais leurs mansardes
Bon papa Noël entends mon appel
Arrête-toi dans ma demeure
Papa n'est plus là et sur un grabat
Ma pauvre maman souffre et pleure.


Une dame en rentrant chez elle
Après la messe de minuit
Dans la neige qui s'amoncelle
Vit un petit corps tout transi
Emportant vite la fillette
Auprès d'un bon feu pétillant
Elle ranime la pauvrette
Et lui met de chauds vêtements
Et bientôt, tremblante d'émoi,
Elle entend une faible voix:

Refrain
Le papa Noël près de l'Éternel
Entend toujours une prière
Son coeur plein d'amour ne reste pas sourd
Aux pauvres gens dans la misère
. . . conserve la foi
Dans le ciel il sait bien t'entendre
Car toujours Noël écoute l'appel
D'un petit coeur sincère et tendre.


Interprète: Hector Pellerin (1922)

 

Allez bon Noël les Amies et les Amis !

07:53 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

02/12/2010

Le o22 33 141 33 vite débordé.....!!!!!!!

l_08145224.jpg022 33 141 33 GENEVE VITE DEPASSEE PAR LA NEIGE ?!!!

 

Alors que Lausanne se débrouille magnifiquement bien, Genève a vécu dans le chaos.

 

Un grand coup de chapeau au TPL et la voirie de Lausanne. Tout a bien fonctionné.

 

Ils ont même aménagé des rues en piste de ski, de luge. Du vin chaud était distribué gratuitement.

 

La Fête à Lausanne !!!! Ah ils savent vivre les Lausannois !

 

A Genève, bon ça n’a pas mal fonctionné, dira-t-on. Comme d’hab. les gens ont râlé……..

 

Les bus n’étaient pas équipés de chaînes, les trottoirs n’étaient pas superbement nettoyés.

 

Mais dans l’ensemble, ça a roulé si j’ose dire ainsi.

 

Un grand bravo à la voirie, aux TPG, police. Etc.

 

Ce matin :

 

Ce matin, chez certains c’est encore la désorganisation. Par exemple au 022 3314133 les taxis……. Ils sont totalement débordés par les appels…. Certes…

 

L’Opérateur 36, avec tout  le respect que je lui dois, est à l’heure où je vous écris un peu sur les dents. Il est prêt de péter les plombs. Il répond à des centaines d’appels. Le pauvre Homme…… A plaindre ! Se plaint-il lorsqu’il reçoit son salaire.

 

Alors que je dois aller chez le médecin à 08 30, handicapé, je désire réserver un taxi pour 08 00. Woua le drame, j’ai demandé de décrocher Madame la Lune.

 

Crime de lèse Majesté, j’ai osé faire une réservation.

 

Impossible de le faire à 07 00 pour 08 00 ? Une grande explication très nerveuse s’enchaîne. Oh cher Monsieur gardez votre calme ! Trop d’appels, la voiture ne risque pas d’arriver, bref faut rappeler dans 15 minutes avant et là on vous confirmera l’arrivée d’une voiture. Et si à ce moment là il n’y a pas de voiture de libre, hop, je ne peux pas aller chez le toubib, alors que je suis handicapé donc ne peut y aller à pieds, hop, le toubib loupe une consultation.

 

Tout ça à cause du système décrit par l’Opérateur 36 !!!!!!!

 

Vite dépassé à Genève………..

07:27 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/11/2010

Allez en "AVENT" vers Noël..... dans un mois

 

rj8icf2b.jpgBonjour à toutes et à tous.

Nous sommes le 25 novembre, dans un mois………

 

Poème d’un autre monde…….

 

Alors que l’excitation de Noël se fait sentir dans les esprits, alors que la fièvre de la fête monte, alors que l’hiver approche, alors que chacun devrait prendre conscience que la plus belle nuit du monde c’est cette nuit de Noël où au cœur des femmes et des hommes descend du ciel un peu d’amour, j’ai envie de dédier ce poèmes (non signé) pour les enfants déchirés par les aléas de la vie, pour les personnes loin de leur pays, de leurs familles. AU CENTRE L’HUMAIN !

 

Allez bonne journée !

 

 

« Entre deux mondes

 

Ce soir, alors que le ciel perdait sa lumière,

Que les arbres s’assombrissaient,

Que mes parterres de fleurs fermaient leurs clochettes,

Toi, mon esprit voyageur, tu es venu me parler.

 

Parle-moi de ce monde que j’ai déjà connu,

Parle-moi de ce temps où mon âme volait,

Parle-moi des amis que j’ai laissés là-bas

Au coin d’un beau nuage d’où leurs larmes coulaient.

 

-Que veux-tu savoir ma petite chérie ?

 

-D’où je viens, où je vais.

 

 « Tu viens d’un monde où la lumière brille,

Un monde où fin est confondu à recommencement,

Un monde où la mémoire s’efface

Pour ne laisser qu’amour comme ressentiment.

 

Tu as eu, comme tout un chacun,

 Des vies qui se sont déroulées

Telle la grande roue des foires

Sur laquelle, craintes, peurs et joies se sont dessinées.

 

Maintenant, tu es là, dans ce si beau jardin.

Ton âme est le reflet de toute cette gaieté,

Profite de chaque seconde que ce calme te donne,

Respire cet amour dont PERE t’environne,

Tu es dans la préface de ta mission sur terre

Tu ne nous reviendras que le pacte consommé. »

 

-Arriverai-je à ouvrir le cœur des hommes ?

A changer leur esprit quand ils parlent de Dieu ?

N’ai-je pas eu, là-bas, la croyance trop forte

De penser que sur Terre, tout deviendrait heureux ?

 

-« Tu as en toi, la voix de tous nos maîtres,

Celle qui te permettra un jour de percer.

Nous t’envoyons chaque jour, une grande sagesse

Afin que les mots ne puissent les blesser.

Ce siècle qui arrive est un siècle de lumière,

Un âge qui sera d’or pour toute l’humanité,

Plus de bancs, de tapis, plus de cloches qui sonnent,

De l’amour, ma chérie, pour toute l’éternité. »

 

-N’est-ce pas utopie, de voir notre terre

Avec tous ces méchants qui ne pensent qu’à tuer ?

 

« Ceux qui tuent, ceux qui frappent,

Et tous ceux qui espèrent

Mettre un jour le monde à leurs pieds,

Vivront dans un laps de temps un si bel enfer

Qu’ils regretteront un jour d’avoir trop parler. »

 

L’enfer comme le paradis

Sont en nous depuis la nuit des temps,

Si l’âme a vécu toujours une belle vie,

Elle saura retrouver le portail tout blanc.

Si au contraire, cette âme s’est abreuvée de sang,

Elle devra bien longtemps décharger sa noirceur,

Afin de retourner vers grand contentement. »

 

Merci Ami, merci de ce moment.

Peut-être pensera-t-on : »belle méditation ? »

Moi, je dis : petite discussion. Merci

 

                                  A ma douce amie»

07:44 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/08/2010

Expulser les ROMS ?

1988274022.jpgLes ROMS envahissent !

 

A Genève, ils ne passent pas inaperçus. Ils respirent l’insécurité, le manque de savoir vivre, c’est une Communauté spéciale…..

La culture est bien différente de chez Nous....

Place du Cirque, 07 00 ils sont nombreux, peut être une cinquantaine. A vue d’œil, ils arrivent parfois avec de belle voitures, ils discutent, boivent un café. Surtout, ils se répartissent les coins, les lieux où ils séviront si vous voyez ce que je veux dire. Que fait l’Autorité de Droit pour mettre de l’ordre à cet endroit et aux autres ?

 

Ils sont très bien organisés pour mendier voir plus, non pas si entente !, si l’occasion se présente.

 

Les ROMS sont une communauté un peu particulière, faut-il le reconnaître.

 

La situation de cette communauté pas comme les Nôtres est alarmante. Ils sont partout et créent le doute de la sécurité. Les actes de délinquance ne cessent d’augmenter.

 

A Genève les ROMS qui mendient et s’abandonnent à d’autres activités contraires au Droit, aux règles de sociétés, sont-ils susceptibles d’être renvoyés. C’est à l’Etat où ils séjournent d’apprécier.

 

Les expulser ? En cas de délits OUI…..

 

Tout citoyen Européen peut circuler librement et séjourner dans tout Etat membre de la communauté Européenne pour autant que le « candidat » dispose de ressources suffisantes et ne menace surtout pas la sécurité publique. Puis chaque cas doit être examiné par la terre d’accueil. Il ne peut y avoir d’expulsions en raison de la nationalité, de l’appartenance politique ou autres.

 

Si ces gents, avant tout Etres humains, ne font que mendier et s’abandonner à d’autres « plans » illicites, doivent-ils être virer de Genève ? Faut-il les renvoyer manu militari ? Dans nombre de situations, une fois de plus, la Police est laxiste, molle, n’assume pas, n’ose pas.

 

Des plans d’action contraignant devraient-ils être mis en place, par exemple, en demandant aux pays, Roumanie, Slovaquie, Bulgarie…, de favoriser l’intégration de cette communauté et prendre leurs responsabilités  en agissant rapidement dans ce sens.

 

Ce n’est pas à la Suisse notamment de les intégrer, occupons-nous des Nôtres ! Laissons cette noble tâche aux pays d’origine des Roms.

 

Arrêtons une fois pour tout de faire du social là où il ne faut pas, du social touristique. Occupons-nous de nos pauvres citoyens en difficultés, de nos aînés, de nos pauvres.

 

La France a-t-elle trouvé la solution ?

 

Les ROMS ?

 

Roms (ou Rroms, féminin R(r)oma, pluriel R(r)omané) est un endonyme signifiant « êtres humains » adopté par l'Union Romani Internationale (IRU) et les Nations unies pour désigner un ensemble de populations, ayant en commun une origine indienne[13], dont les langues initiales sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien, et constituant des minorités entre l'Inde et l'Atlantique (voire en Amérique du Nord), connues sous de nombreux exonymes dont les plus utilisés en français sont Gitans, Tsiganes ou Tziganes, Manouches, Romanichels, Bohémiens, Sintis, ou parfois Gens du voyage (bien que cette dernière dénomination ne soit pas réservée aux Roms).

 

 

Aller bonne journée !

08:28 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

15/06/2010

Bienvenu Iliyas Khrapunov !

geneve-iliyas-khrapunov.jpgIliyas Khrapunov, le millionnaire kazakh qui tisse sa toile à Genève, cite la TdG.

 

Est-ce une aubaine pour Genève. Economiquement et financièrement évidemment. Avant tout, par sa jeunesse, le jeune homme de 26 ans, amène du baume au canton. Il a toute sa jeunesse pour lui et pour notre canton. Des idées nouvelles pour Genève ne peuvent être que prometteuses pour l’avenir.

 

Je ne le connais pas, bien que nous soyons de la même famille politique, cela dit, il dégage, sur la photo de la TdG, le respect des valeurs, l’intelligence, du caractère, le sérieux mais aussi de la gentillesse, du savoir vivre. Iliyas Khrapunov se confondrait bien à l’ambiance Carougeoise ! Voulez-vous visiter la Cité Sarde ?!

 

Sa richesse pécuniaire et intellectuelle  peut apporter du renouveau à Genève, à conditions que les Autorités sachent agir intelligemment. Lui offrent les moyens de créer, de réaliser. D’être un peu moins procédurier, moins jalouse. Bien sûr ne pas accorder toutes les privilèges sans réflexion ; ne pas laisser tout faire sans étude, sans décision politique.

 

Genève ville endormie a besoin de sang neuf, d’idées extérieures et nouvelles. Son projet de plage, discutable par son faste, peut apporter un plus certain aux bords des rives du lac. Dans cette foulée, pourquoi ne pas investir dans la traversée de la rade !

 

Genève a besoin d’investisseurs. Les jeunes sont visionnaires, voient la vie avec des yeux neufs, réfléchissent sans se poser les questions très périphériques, ils sont l’avenir.

 

Espérons que le jeune millionnaire ne déchante pas trop vite en s’opposant à notre système politico-social-économique. La cour des Grands genevoise n’est pas évidente. Parfois, c’est démoralisant surtout pour celles et ceux qui font la Genève internationale.

 

Merci Iliyas Khrapunov d’avoir choisi Genève pour vous établir. Vous avez le sens de l’ouverture.

 

Aller bonne journée !

08:48 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

07/06/2010

Les "F" roulent-ils mal ?!

521882.jpgAux nouvelles, ils annoncent le retour du soleil. Super, non !

 

Dans la bonne humeur, il y a des constats pas roses, qu’il est bon toutefois d’évoquer.

 

Chacune, chacun s’y retrouvera, même moi.

 

Le titre de ce blog se veut provocateur, certes, il n’est pas insensé et pas dépourvu de bon sens.

 

Si les Vaudois, les Genevois ne respectent pas toujours les règles de circulation, les Frontaliers ne sont pas en reste. Prenons l’autoroute de contournement de Genève, c’est incroyable, les plaques F sont peu à respecter le 100. Pas certain, mais le 80 % doivent appuyer sur le champignon. Incivilité !

 

Les stops, les feux rouges, les céder le passage, les pousses-toi que je m’y mette, c’est la loi de la jungle. Incivilité !

 

Les scooters ? On peut affirmer que toute la région ne respecte plus rien de chez rien. Remonter les fils à droite, à gauche, rouler sur les pistes cyclables, monter sur le trottoir, tout comme les vélos, faire du slalom entre les voitures. Ce n’est pas une sinécure le mariage des scooters, des vélos et des voitures, sans oublier les piétons. Incivilité !

 

Les parkings ? Là aussi c’est la loi de la jungle. J’ai remarqué que souvent les F se parquent sur les places pour handicapés et de manière générale n’importe où. Là aussi, les Suisses ne sont pas mieux.

 

Toutes et tous sont au téléphone. Incivilité !

 

Les F ne roulent-ils pas comme des malades pour rentrer le soir chez eux.

 

Je ne sais ailleurs, mais à Genève c’est le binz la circulation. Et le respect ?!

 

Ah il faut vraiment être attentif sur la route et sur les trottoirs, car ça devient le livre de la jungle vivant.

 

Aller bonne journée.

 

 

07:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

06/05/2010

L'Europe au bord du grouffre ? Vive la vie !

Bonjour,

Rever.jpgPremière partie le pire. Deuxième partie, vivre sa vie quoiqu’il arrive.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou a montré les dents face aux violences.

Les affrontements entre forces de polices et manifestants qui ont fait trois morts  contre la rigueur, ont été qualifiés de brutaux et meurtriers".

"Les morts d’aujourd’hui sont les victimes d’un brutal acte meurtrier", a dit le Premier ministre devant les députés. "Voilà où conduit la violence sans limite", a-t-il ajouté.
"Protester est une chose, tuer en est une autre (...) les auteurs des violences seront arrêtés et jugés", a promis Georges Papandréou.

"Nous avons pris des décisions difficiles et responsables pour sauver le pays, sauver les salaires, les retraites et les dépôts bancaires des gens", a argué le Premier ministre.

Dimanche des mesures d’austérité sans précédent en échange d’une aide financière de 110 milliards d’euros sur trois ans du FMI et de la zone euro ont été annoncées, puis décidées, signées, emballées.

Souhaitons vivement que la Grèce ne s’assombrisse pas +.

Et si d’autres pays de l’Europe prenaient le pas sur la Grèce. Grave de chez grave ? Certainement que oui.

Imaginez l’Espagne, la France, l’Italie dans la même situation. Je pense qu’humainement, socialement et économiquement, l’Europe s’effondrerait. Cette Europe suspendue aux déficits, au yoyo de la bourse, etc.

C'est en tout cas ce que l'Europe entière redoute. Après la Grèce, c'est le Portugal , puis l'Espagne qui ont vu leur note baissée par les agences de notation. Ces dernières sont au cœur même d'une crise que l'UE s'évertue à régler dans une certaine cacophonie.

 

Bon, bon, bon, restons positifs.

 

Vivre sa vie quoiqu’il arrive….

 

Apprécions le moment présent tout en ayant à l’esprit que le ciel peut s’assombrir.

 

Vivre les petits, évidemment les grandioses, instants sympathiques, sans se prendre la tête et laissons les petits soucis souvent périphériques de côté.

 

Un bon verre avec des amis, une bonne « bouffe » partagée dans la joie, une séance de cinéma, un concert, une promenade, un petit flirt, une « galipède »,  une rencontre par le pur hasard, le croisement de deux chemins, un échange de regards, une émotion, un dévolu, une prière, une ouverture vers l’autre, se mettre à la place de l’autre qui se trouve en face de soi, mieux se connaître pour mieux s’aimer, et pis, et pis, et pis…..

 

N’est-ce pas plus important !

 

Vivre sa vie quoiqu’il arrive et être le plus heureux possible en appréciant à leur juste valeur les choses de la vie. Créons des repères en toute confiance sans se poser des questions, si, si, non, non….

 

Au fait, nous allons vivre combien de temps ? Profitons un max.

 

Aller, après cette minute d’authenticité presque « chrétienne »

 

Bonne journée.

 

 

08:04 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

21/03/2010

Il pleut sur la route, mon coeur en déroute

Dimanche 21 mars c'est le printemps. Youpie, le soleil, l'éveil de la nature, les jours grandissants l'ouverture des terrasses, le sourire est de mise. Et pourtant, il pleut, mon ceur en déroute.

Rien n'y fera, je garderai le moral. Ce n'est pas un dimanche pluvieux qui va gâcher le printemps et toute l'année.

C'est vrai qu'un jour de congé sous la pluie peut assombrir le moral et le glisser dans les chaussettes. Que nenni, il faut garder la tête haute et l'air intelligent !

Aller chez le Psy chercher une ordonnance pour des bonbons, non. Il faut prendre son mal en patiente et se réjouir des prochains jours de beau temps. 

Au sujet des Psy, je me suis bien amusé en regardant une émission à ce sujet. Un toubib traitant de la déprime expliquait qu'une expérience a été menée. Il substituait aux cachets conventionnels des placebos. Et bien figurez-vous que les patients se sentaient encore mieux avec des placebos. Ils ont pris un truc anondin sans le savoir et hop c'est le nirvana dans la tête. Cherchez l'erreur.

Pour revenir à la pluie, autant que les nuages déversent leur eau naturelle maintenant plutôt qu'à Pâques. Au fait, dans quinze jours, nous roulons les oeufs. Mon Dieu que le temps passe vite.

Allez bonjour chez vous et bon dimanche.

 

08:57 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/03/2010

Choisir ses vacances

vacances02.jpgC’est à bout touchant, le printemps pointe son bout du nez. Les températures grimpent, la nature s’éveille. C’est saisissant.

 

Chaque matin, mon bureau est inondé par le soleil. Envie de prier pour dire merci de ce don du ciel ? Oui !

 

La remontée des degrés, le soleil de plus en plus présent, les jours qui grandissent, c’est la fête au village.

 

Salut l’hiver, bonjour les beaux jours.

 

Ca m’amène à rêver aux vacances. J’ai reçu de l’agence de voyage des promotions, des programmes, des circuits…….. de quoi s’exciter les neurones de la joie de vivre.

 

(Ca y est, il est 7 h 25, le soleil se lève….. nous sommes comblés).

 

Quel budget pour partir 15 jours. Quelle destination, là où il n’y a pas les grandes foules, je ne les supporte pas ; je n’aime pas les expositions de corps en masse.

 

Donc, les pages des revues se tournent une à une. Un nombre fou d’actions telles que réductions pour enfant 50 %, 1 semaine gratuite, demie pension offerte, 30 % de rabais pour toute la famille………. Une aubaine alléchante pour les vacanciers. Il y a l’embarras du choix tant sur les destinations que les prix.

 

Le panel est gigantesque, tant de destinations aux quatre coins du monde. Voyagez jeunesse !

 

Les opérateurs ne liment pas sur les sous à gagner.

 

Faute à la crise. Nous faisons plus attention, les moyens ont diminué, le corollaire, moins de voyages, de vacances. Aussi, est-ce que les agences de voyages tirent la « gueule ».

 

Pour nous, le moment est venu de faire des affaires touristiques.

 

Cela dit, pour une famille de 4 personnes, le coût reste élevé, pas tout le monde peut s’offrir des vacances au bord de la mer.

 

En attendant, allons admirer les primevères !

 

Aller bonne journée !

07:43 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/02/2010

Les clubs de la cigarette, on y fume

821820349.jpgHéhéhéhé mais ce qu’ils sont malins. Les petit clubs privés, là où la fumette n’est pas interdite. Et oui, c’est privé donc on peut fumé. Une nouvelle mode créée sous forme d’association. Une petite cotisation de Frs 8,-- par année, une carte d’entrée, un peu de thé, une bière et le paquet de cigarette. Ingénieuse l’idée.

 

Paraît que c’est légal. Un nouveau vide juridique ?

 

Je vous invite à lire l’article sur ce sujet dans la TdG.

 

Je pense que l’interdiction de fumer est trop contraignante. On ne peut pas punir tous les fumeurs, ils ont le droit de se « tuer » avec la cigarette dans des lieux publics appropriés. La loi est trop stricte, sévère. Ca n’arrêtera pas les fumeurs de fumer. De la TdG «Les petits bistrots n’ont pas la possibilité d’installer des fumoirs, regrette Lukas Intlekofer, le patron. Il fallait trouver une astuce pour ne pas perdre notre clientèle à 90% de fumeurs. Nous nous sommes donc transformés en association.» D’où la création d’endroit très privé où on doit présenter sa carte d’adhérant pour entrer.

 

A Genève, je serais d’avis que la création de fumoir pourrait donner satisfaction aux parties en jeu. Laissez la possibilité aux bistrots de créer un endroit approprié aux fumeurs, des fumoirs devraient être autorisés. La loi est trop stricte, cassante.

 

Avons-nous tous les droits sur l’interdiction de fumer. A mon avis non, car les consommateurs de tabacs ont des libertés très personnelles de fumer. Réfléchissez un instant : seriez-vous content si on vous interdisait de rouler en ville de Genève sous prétexte de pollution.

 

Je trouve l’idée satisfaisante et bénéfique financièrement pour les bistrots.

 

Mais vous verrez, les juristes vont trouver le petit truc pour interdire ces endroits strictement privés. C’est un acharnement contre les fumeurs et pourtant rien n’arrêtera les fumeurs.

 

Je suis un ancien fumeur, je comprends donc les fumeurs qui sont totalement pénalisés par les opposants à la sèche. Un fumoir ne devrait pas gêner ces derniers.

 

06:56 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

03/02/2010

HOLD UP dans les banques

jpg_secret-bancaire.jpgOh la belle image de la Suisse,  elle est égratignée ? Qui est le vilain petit canard qui fait sauter les bouchons de la sécurité.

 

La porte du grand coffre helvétique a sauté le contenu a pris la fuite ! La Suisse perd une partie de son identité, de son faste bancaire.  

 

L’évidence demeure dans le fait d’une nouvelle forme d’hold up, celle du vol des données bancaires.

 

L’aspect moral est violé tout comme le secret bancaire.

 

Quelle sécurité pour les personnes déposant leurs fonds dans les banques helvétiques. Auparavant, le secret bancaire était le fleuron de la politique Suisse. Aujourd’hui, la confiance s’est effritée, le corollaire les investisseurs investissent moins au sein de la place financière suisse. Nombre de clients ont pris la fuite pour d’autres paradis fiscaux.

 

Même si la France a rendu les listes de la HSBC, n’en demeure pas moins des traces exploitables pour le fisc. Il ne faut pas me dire que l’hexagone va se priver de l’appétit de faire revenir des fonds et de taxer ceux-ci.

 

L’Allemagne avec sa forte personnalité  prend à son compte toutes informations pouvant renflouer les caisses de l’état. Angela Merkel n’a pas fait de quartier, pour elle tout les moyens sont bons pour obtenir des renseignements ; elle est déterminée.

 

Alors, est-ce que la Suisse devient une vraie passoire, le fruit d’une forme de nouvel hold up financier, via l’informatique.

 

Avec toutes les sécurités informatiques plombant les systèmes informatiques, les banques sont souffrantes du mal de l’évasion de comptes. Dépassées, elles doivent revoir leur identité sécuritaire. Elles sont touchées au cœur et de se fait deviennent vulnérables.

 

Indubitablement, la sécurité informatique doit être renforcée.

 

Politiquement, l’entraide fiscale, notamment avec l’Allemagne, doit être négociée de telle façon que les divulgations devraient être inexploitables, au contraire rendues sans contre partie à la Suisse.

 

Très personnellement je dirais que ces voyous voleurs doivent être puni pour « traîtrise au secret bancaire ».

 

Cela dit, l'Allemagne est son droit et aurait tord de se priver d'utiliser ces listes.

13:31 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

02/02/2010

La faillite volontaire : un échappatoire ?

Faillite.jpgLa faililte volontaire : un échappatoire ?

 

Toute personne croulant sous les dettes, les poursuites peut demander au Tribunal de première instance de prononcer une faillite dite volontaire. A ce sujet et à fin de vous renseigner sur ce sujet, j’ai repris un bon suivi « votre-argent.ch »

 

Faillite à la demande du débiteur

« La faillite volontaire ne peut être requise que si "toute possibilité de règlement amiable des dettes est exclue" (art.191 LP). Cette impossibilité peut résulter de l’échec d’une tentative de règlement amiable ou être d’emblée évidente en cas, par exemple, d’opposition d’un créancier important. Le débiteur doit démontrer qu’il a essayé de s’arranger avec ses créanciers mais qu’il n’y est pas parvenu.

La déclaration de faillite volontaire est exclue pendant une poursuite dans laquelle le débiteur allègue son non retour à meilleure fortune (art. 265b LP).

Celui qui requiert volontairement sa faillite doit avoir quelques biens à répartir entre ses créanciers ; s’il n’y a aucun bien, la procédure est suspendue. Le débiteur doit également trouver les sommes nécessaires pour les frais du tribunal et de l’Office des poursuites. L’assistance juridique n’est en principe pas accordée lorsque le débiteur n’a aucun actif, car la requête est considérée comme abusive.

La faillite répartit les biens du débiteur entre ses créanciers et met fin à toutes les poursuites jusqu'à ce que le débiteur revienne "à meilleure fortune". La procédure ne protège pas le débiteur contre des poursuites pour de nouvelles dettes après la faillite.

Pratiquement, le débiteur adresse une requête au juge demandant sa faillite, avec une description de ses revenus et de ses dettes, ainsi que de ses tentatives d’arrangement avec les créanciers. Le juge convoque le débiteur et, après l’avoir entendu, prononce le jugement de faillite. La décision est communiquée à l’Office des faillites qui fait l’inventaire des biens du débiteur et prend des mesures pour les conserver : scellés, ouverture du courrier postal, etc. Le débiteur doit être présent pendant la liquidation. Les biens saisissables sont vendus ; si le produit de la vente ne suffit pas à payer les créanciers, ils reçoivent un acte de défaut de biens après faillite »

 

La faillite volontaire à l’avantage de transformer les dettes en actes de défaut de biens renouvelable pour autant que le débiteur soit revenu à meilleure fortune. Fini les saisies salaires et mobilières.

 

C’est vraiment la solution échappatoire à ses engagements, à ses responsabilités.

 

Celles et ceux qui sont  concernés, profitez !

13:30 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook