10/11/2012

La gauche de Carouge voit rouge de trouille !!!!

Insensé dans une période difficile, elle veut augmenter les impôts.

NON, NON et NON.....

Lire la suite

17:49 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/08/2012

A Carouge, c'est "Apocalypso en musique" !

images.jpgBien le bonjour,

Pas grave ce temps, il est à l'heure de la traditionnelle vogue de Carouge.

Frédéric Hohl, disait en 1998 que cette manifestation carougeoise était la deuxième plus grande fête du canton de Genève après les Fêtes de Genève. Il avait raison car le premier week end de septembre Genevois et visiteurs courent à Carouge s'animer l'esprit que de bonnes choses. Là que de dièses !

L'édition 2012 placée sous le thème « Apocalypso en musique » voit deux axes.

Le premier cadre dans le thème du Printemps carougeois. Il s'agit de bien montrer que dans chaque apocalypse les tremblements de désolation cèdent finalement la place à la renaissance, à l' exubérance et à la liesse. Des musiques pour la vie comme dirait Madame le Mairie de Carouge.

Le second c'est la fête aux musiques.

C'est la Fédé 2012 Carouge.

14 ensembles musicaux et choristes vont venir sur les places de Sardaigne, du Marché et des Fontaines , et à Sainte-croix, offrir des aubades. 18 h 45 aura lieu la cérémonie des drapeaux et les discours, sans oublier la remise des diplômes et souvenirs. A 20 h 30, le grand défilé composé de 19 groupes, musiques, chorales et sociétés de Carouge telles que les Amis des pompiers, la gym, les samaritains de Carouge et le Tchoukball.

Une journée emplie que de dièse soutenue tant moralement que financièrement par les Autorités carougeoises.

Carouge s'ouvre au monde des musiques genevoises.

Une grosse bastringue que d'aucuns n'oubliera.

Un truc à ne pas louper.

Si la météo annonce fraîcheur, et bien les esprits et les coeurs seront inondés de notes de musiques.

Un grand merci aux Autorités, au Cartel des sociétés carougeoises, et tous les Services et sociétés de Carouge qui ont participé directement ou indirectement à cette super organisation. Un merci tout particulier aux membres du Comité d'organisation et à la Musique Municipale de Carouge.

Vive la Fédé 2012 Carouge.

Vive la Musique !

Vive et que vive Carouge !

Allez bonne journée.

 

09:51 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/08/2012

A Carouge, en avant les musiques........

images.jpgBien le bonjour,

Ai-je eu le droit de faire une pause ?

Oui !

Après cette petite pause, ma plume désire à nouveau apposer des petites goutes d'encre et par là même vous narrez, pas tous les jours, des petits blogs sympa.

Certes....

La semaine prochaine, jour pour jour, la vogue de Carouge, placée sous le thème « Apocalypso en musique », recevra la Fédération des musiques genevoises de campagne.

Plus de 600 musiciens, représentés par 14 musiques et chorales, vont venir enivrer que de dièses la Cité Sarde

Dès 13h 30, des aubades aux places de Sardaigne, du Marché et des Fontaines des tours.

18 h 00 morceaux d'ensemble des musiques et des chorales. Célébration des bannières et réception officielle.

20 h 30, grand défilé composé de 19 groupes, musiques et associations carougeoises telles que les pompiers, la gym, les samaritains.

Ce rassemblement est organisé par la Musique Municipale de Carouge. Il est cautionné par les Autorités carougeoises et par le Cartel des sociétés carougeoises.

Samedi 1er septembre prochain, les musiques cantonales genevoises seront à l'honneur à Carouge.

Mes chères Amies, mes chers Amis, notre joie musicale n'est pas un dû, c'est une conquête. On ne la trouve qu'au milieu des ensembles musicaux.

Ainsi Carouge, héhéhéhéhéhéla plus belle ville du monde, rendra ce fameux samedi de septembre disponible, ouvert et sans crainte que les relations musicales des sociétés genevoises sont indélébiles.

Vive la Fédé 2012 Carouge !

Vive Carouge !

Vive la musique !

Allez bonne journée.




09:42 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/05/2012

Bravo le CA de Carouge !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca y est, le printemps sourit aux rayons de notre bon vieux soleil et à la chaleur estivale tant attendus. Il était temps.......

Super, je vais pouvoir sécher ma lessive sur ma terrasse !

Certes..........

Le Conseil administratif de Carouge apporte aussi son lot de chaleur tant attendu dans la Cité Sarde.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ceva-carouge-canton-enterrent-hache-guerre/story/24059737

Il a convaincu le Conseil d'Etat de rendre à César ce qui appartient à Carouge, la fourrière et différents coins de terre sur le site de la Fontenette.

Ca c'est du baume au coeur en ces temps de grands chambardements dans le quartier de la Fontenette, là où se situe le site sportif.

Je ne vous explique même pas la cacophonie au quotidien de la mobilité. Pour la faire simple c'est tout simplement le « bordel ».

Mais bon nous n'avons rien sans rien, ils ont voulu le CEVA et bien qu'ils en assument le choc des travaux, nous aussi.

Pour revenir au coup de poker des hautes Autorités de Carouge ont peut dire que la situation se clarifie enfin et que l'avenir devient rose, si ce ne l'est déjà (!), pour donner à cet endroit un autre visage.

Reste à savoir si le SAN va lui aussi disparaître de Carouge.

Il serait bénéfique que celui-ci déménage et permette l'extension de la zone sportive et la construction d'immeuble à la dimension acceptable pour Carouge, 5 étages sur rez-de-chaussée. Laissons les « buildings » à la Praille.

Si le CA arrive a faire déloger le Service des automobiles, là il serait super très fort !

Héhéhéhéhéhhé, sur ce coup là je ne parierai pas trop car dans trois ans, le Conseil administratif de Carouge reviendra à droite !!!

Bref, maintenant, nous attendons les projet du Conseil administratif pour un développement intelligent, ulile et visionnaire de la Fontenette.

Soyons loyaux ! Même si je suis devenu UDC (modéré) en raison des méfaits de l'Europe, je demeure honnête envers celles et ceux qui travaillent pour le bien commun, et partant je ne pouvais pas m'empêcher de féliciter le Conseil Administratif pour son envergure stratégique dans ce dossier. Celui-ci a marché sur le chemin préparé par ses prédécesseurs de droite; il a simplement su donner le dernier coup de pioche pour bâtir un authentique accord avec l'Etat de Genève.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

07:30 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Bravo le CA de Carouge !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Ca y est, le printemps sourit aux rayons de notre bon vieux soleil et à la chaleur estivale tant attendus. Il était temps.......

Super, je vais pouvoir sécher ma lessive sur ma terrasse !

Certes..........

Le Conseil administratif de Carouge apporte aussi son lot de chaleur tant attendu dans la Cité Sarde.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/ceva-carouge-canton-enterrent-hache-guerre/story/24059737

Il a convaincu le Conseil d'Etat de rendre à César ce qui appartient à Carouge, la fourrière et différents coins de terre sur le site de la Fontenette.

Ca c'est du baume au coeur en ces temps de grands chambardements dans le quartier de la Fontenette, là où se situe le site sportif.

Je ne vous explique même pas la cacophonie au quotidien de la mobilité. Pour la faire simple c'est tout simplement le « bordel ».

Mais bon nous n'avons rien sans rien, ils ont voulu le CEVA et bien qu'ils en assument le choc des travaux, nous aussi.

Pour revenir au coup de poker des hautes Autorités de Carouge ont peut dire que la situation se clarifie enfin et que l'avenir devient rose, si ce ne l'est déjà (!), pour donner à cet endroit un autre visage.

Reste à savoir si le SAN va lui aussi disparaître de Carouge.

Il serait bénéfique que celui-ci déménage et permette l'extension de la zone sportive et la construction d'immeuble à la dimension acceptable pour Carouge, 5 étages sur rez-de-chaussée. Laissons les « buildings » à la Praille.

Si le CA arrive a faire déloger le Service des automobiles, là il serait super très fort !

Héhéhéhéhéhhé, sur ce coup là je ne parierai pas trop car dans trois ans, le Conseil administratif de Carouge reviendra à droite !!!

Bref, maintenant, nous attendons les projet du Conseil administratif pour un développement intelligent, ulile et visionnaire de la Fontenette.

Soyons loyaux ! Même si je suis devenu UDC (modéré) en raison des méfaits de l'Europe, je demeure honnête envers celles et ceux qui travaillent pour le bien commun, et partant je ne pouvais pas m'empêcher de féliciter le Conseil Administratif pour son envergure stratégique dans ce dossier. Celui-ci a marché sur le chemin préparé par ses prédécesseurs de droite; il a simplement su donner le dernier coup de pioche pour bâtir un authentique accord avec l'Etat de Genève.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

07:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/05/2012

L'UDC Carouge sonne le tocsin !

Photo carouge.jpgBien le bonjour,

Hier soir au Conseil municipal de la Ville de Carouge, il était question d’approuver les comptes 2011.

Au regard du compte rendu, la section de l’UDC Carouge, responsable et visionnaire, veut attirer l’attention du  Conseil administratif sur l’avenir financier de la Commune. Précisons que l’exécutif de gauche a repris seulement il y a une année les comptes du magistrat PLR non réélu.

Les situations changent, les gens évoluent autrement, reste indéniablement le nerf de la vie, l’argent, et là on ne peut pas faire comme on veut. Des règles sont à respecter notamment celles liées aux contribuables.

Pour le présent et le futur, la déclaration ci-dessous a été lue, n’en déplaise à d’aucuns et satisfasse d’autres, tous ceux de la droite et du centre, qui sont rappelons-le dans l’opposition.

Alors disons que :

Déclaration du groupe UDC Carouge

Notre groupe a lu avec conviction politique le compte rendu 2011 de la ville de Carouge.

Tout d’abord, il est important de saluer la clarté de ce document. Nous remercions sincèrement Madame Stéphanie Lammar, Conseillère administrative en charge des finances, Monsieur Giovanni Di Stefano, les Chefs de service pour son élaboration. Nous profitons de cette occasion pour saluer aussi le sérieux avec lequel  les employés de la Commune accomplissent les missions qui leur sont confiées. Malgré leur nombre élevé pour une petite ville comme carouge, nous sommes fiers d’eux et les remercions du fond du cœur.

Maintenant entrons dans le vif du sujet.

Avant que le tocsin ne sonne le glas !

Au sujet des écritures des comptes 2011, loin de nous de vouloir entrer dans des détails comptable pouvant pourrir le débat. Ce qui est fait est fait avec intelligence ou maladresse.

Cela dit, les explications du Conseil administratif ne nous ont pas convaincu, raison pour laquelle nous préférons annoncer la couleur sans délai : nous dirons non à ce compte rendu qui n’est qu’une politique de l’arrosoir irresponsable dans une société en crise budgétaire.

Pourquoi ?

Il nous plaît à relever  que les recettes fiscales et des revenus en général ont augmenté en 2011 de 4 millions 144 milles 972 francs. Il faut savoir que cette augmentation est essentiellement due à une bonne économie implantée à Carouge. La taxe professionnelle en nette augmentation a joué un grand rôle. Les impôts des personnes physiques et morales sont également à la hausse. De chien, par contre l’impôt sur les chiens a baissé !

Les chiffres fiscaux énoncés émanent d’une Administration fiscale qui année après année comptabilise, rectifie, annonce des estimations pour le moins évolutives. Le Département des finances n’est pas fiable, il ne l’a jamais été en matière d’estimation fiscale, puisqu’il n’a de cesse de jouer au yoyo avec les rentrées effectives des impôts. Cette situation fiscale aléatoire entraîne indéniablement des risques. Pour Carouge, ces risques se répercutent dans l’objet de la discussion.

En définitive, admettons sincèrement que le compte rendu  n’est pas la photographie exacte de la situation 2011.

Les charges annuelles ont aussi augmenté de 4 millions, 812 milles, 201 francs.

L’UDC sonne le tocsin.

Nous frisons un compte rendu à 100 millions !

La dette a augmenté en 2011 de 15 millions.

Le traitement du personnel fait apparaître un dépassement de 242 milles francs.

Est-ce que le Conseil administratif mène Carouge droit dans le mur ? Attention de ne pas dépasser les limites de ce qui ne pourrait plus être acceptable. 2011 est déjà à la limite de l’innaceptable.

Entre 2007 et 2011, les charges ont augmenté de plus de 33 millions. Oui Mesdames et Messieurs, 33 millions en 4 ans ! C’est pharaonique. Engagement massif de personnel, amortissements et intérêts de la dette en hausse, augmentation de la culture, par exemple celle incontrôlée des théâtres par manque d’une politique globale, etc. font que les dépenses ont explosé depuis 2007.

Cerise sur la gâteau de cette explosion active, la dette par habitant a passé de Frs 1'156,-- en 2010 à Frs 1'880,-- en 2011, soit une augmentation sévère de Frs 724.--, par habitant. Mesdames et Messieurs, c’est une augmentation de 61, 48 % % De quoi partir une semaine en vacance pour une bonne famille carougeoise. C’est inadmissible et irresponsable de la part du Conseil administratif d’augmenter outrageusement cette dette. Nous dénonçons ce soir le manque de lucidité incontrôlée des trois sages qui gèrent les biens de la Commune.

En outre, les charges liées au personnel ont augmenté de plus de 7 millions. Avons-nous besoin autant de personnel pour Carouge qui n’est pas Fribourg ? Dorénavant, l’UDC refusera tout engagement de personnel proposé par le Conseil administratif.

OUI, la population carougeoise a évolué, oui la vie a changé, oui Genève est la deuxième ville la plus cher du monde, oui, oui, oui.

OUI, mais sachez que les contribuables genevois, le corollaire, Carougeois, vont devoir passer à la caisse pour couvrir le montant global entre 5 et 6 milliards pour payer le trou des caisses de pension de l’Etat. Sachez aussi qu’une loi est pendante devant le Grand Conseil pour supprimer la taxe professionnelle. Voyez les options politiques pur et dur menées face à la crise budgétaire européenne. Connaissant le jeu du yoyo du département des finances, il y a fort à parier que des mauvaises surprises peuvent être annoncées ces futures années.

L’UDC crie haut et fort, des économies doivent de toute urgence être faites à Carouge. Madame le Maire, Madame la Conseillère administratif, Monsieur le Conseiller administratif soyez plus raisonnables dans les dépenses et mettez toute votre énergie pour contrer une future hausse d’impôt. Ayez l’esprit créatif et celui de bon gestionnaire d’entreprise.

 Des choix difficiles doivent être réfléchis, notamment sur le personnel, les investissements, les crèches, l’urbanisme, les moyens pour rembourser la dette, la politique culturelle et notamment celle liée aux différents théâtres, etc. etc.

L’UDC vous fait savoir d’ores et déjà que si le budget 2013 ne voit pas un redressement drastique des dépenses et un amortissement clair de la dette communale, il refusera le budget 2013.

L’UDC refuse et refusera la politique de l’arrosoir menée par la gauche.

En conclusion, l’excédent 2011 de 48 milles 871 francs et 12 centimes n’est que de la poudre aux yeux pour couvrir l’authentique vérité sur la situation 2011. Preuve à l’appui les estimations aléatoires communiquées chaque année par le Département des finances. Le beau feu d’artifice 2011 n’est qu’un équilibrage artistique afin d’éviter le plan quadriennal  de redressement.

A ce titre, OUI Chers collègues, l’UDC Carouge refuse de cautionner le compte rendu 2011 et votera NON.

Merci de votre attention.

 

 

 

09:32 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

02/05/2012

Sainte-Croix dans le rouge ponctionne !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Woua quel temps !

Evidemment, nos coeurs et nos esprits dépassent cette pluie est restent beaux de l'intérieur.

Par ce temps de muguet, j'ai rencontré une « fidèle » de Sainte-Croix de Carouge quelque peu étonnée par l'attitude de la « basilique » de Cité Sarde.

Elle m'a narré que le Conseil de paroisse fort d'un gros paiement à un tiers dernièrement (plus de 200'000,--) serait dans les chiffres rouges.

La trésorerie de Sainte-Croix à sec ?

Pour renflouer les caisses, il semblerait que Sainte-Croix, la maison de Dieu, vend des « actions » de Frs 10'000,--, remboursables si rentrée d'argent dans le porte de monnaie de la Paroisse.

J'ai essayé d'en savoir plus sur cette façon de ponctionner de l'argent chez les privés, je n'ai rien reçu en retour. Cela dit, connaissant bien la « fidèle », je n'oserai pas mettre en doute sa parole.

Personnellement, je ne cautionne pas cette manière de recherche de fonds.

En effet, une communauté catholique n'a pas vocation de faire un appel de fonds de la sorte en imposant un montant.

Alors que Sainte-Croix possède un bout de terrain constructif pourquoi ne pas élever un immeuble à loyers modérés, au sein de l'église c'est normal, et ainsi user des rendements pour mettre au vert les caisses.

Mais que ce passe-t-il au fond du bénitier de Sainte-Croix ?

Tiens, mettons nous à la mode et sollicitons une audit sur la gestion « pouvant laisser penser qu'elle apporterait une meilleure vision des rapports financiers des biens » de l'église des Carougeois.

Saint-Croix de Carouge voit rouge puisque dans le rouge !

Doux Jésus faites quelque chose pour Sainte-Croix.

Allez bonne journée.

 

 

08:10 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

20/04/2012

Carouge va exploser ...........

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/deux-tours-15-etages-construites-chemin-marbrerie/story/21038839

Lire la suite

08:04 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/04/2012

COOP, rien ne va plus aux caisses !

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Pas bonne pour l'esprit cette période maussade. Je ne vois que des visages tristes.

Maussade comme le service des caisses de la COOP de Cardinal Mermillod.

La Cheffe caissière est déprimée, car ras le bol dans son personnel. Elle me l'a dit hier à sa caisse. Elle n'en peut plus. La Direction se moque du personnel. Woua fâchée la Dame et vachement déprimée.

Les caissières n'en peuvent plus, elles sont acculées vers le « burn-out ».

Les caissières absentes ne sont pas remplacées, pas d'engagement par mesures économiques, rien ne va plus à la COOP Cardinal Mermillod. Il paraît que c'est dans tous les magasins de Genève.

La direction de la chaîne Suisse pousse à bout son personnel.

Les collaborateurs sont compressés dans les rayons en raison d'un manque d'organisation.

La Cheffe caissière n'y va pas par 4 chemins et se plaint à donf et argue haut et fort dans le magasin « mes caissières sont épuisées, en état dépressif de stress et de fatigue ».

Alors la COOP Genève exploite-t-elle son personnel au point de le rendre super énervé, voire dépressif ?

Une chose est certaine, chaque fois que je vais à la COOP Mermillod c'est à chaque fois la même rengaine, deux caisses ouvertes sur 5, des files d'attente de 12 personnes. C'est pareil à la COOP des Acacias. Rien ne va plus au service des caisses faites vos achats à la Migros !!!

Cela dit, heureusement ces employées ont un travail et un salaire, ouffffff (!).

Alors quelle gestion des caisses à la COOP Genève ?

Que répond la Direction générale ?

Qu'entend-elle faire pour soulager son personnel ?

Que compte-t-elle faire pour éviter les interminables files d'attente au caisses ?

Bref quelle politique au profit de son personnel et de sa clientèle ?

Allez bonne journée !

 

 

 

 

07:55 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

17/04/2012

Carouge en musique !

 

images.jpgBien le bonjour,

Quelle joie de vivre malgré ce temps maussade.

Et vous, comment va la vie ?

Ces derniers jours j'ai eu une absence d'encre d'où mon petit congé.

Hier soir, j'ai eu le comité d'organisation de la 84ème fête de la Fédération des musiques genevoises (Campagne)

Une super équipe de musiciens au coeur de Carouge, pleine de punch pour organiser la future méga fête des musiques, chorales et batteries de tambours.

C'est la Musique Municipale de Carouge qui recevra cet important rassemblement de joueurs d'instruments en tous les genres.

Ce sont 14 groupes de musiques genevoises qui viendront le 1er septembre prochain, dans le cadre de la traditionnelle vogue de Carouge.

Environ 500 musiciens animeront les places de Sardaigne et du Marché, de l'EMS la Providdenza, et finiront en feu d'artifice pour le cortège du soir dans les rues de Carouge. Environ 20 groupes ! Depuis quand un tel cortège a-t-il eu lieu à Genève ?

Ce 1er septembre sera la Grand'Messe des musiques genevoises.

Ca fait depuis 2008 qu'un tel festival n'aura pas eu lieu.

Ce genre d'événement manque à Genève et heureusement qu'il y a la Musique Municipale de Carouge (MMC) qui a l'élan de réunir les musiciens de la campagne genevoise.

Carouge à l'heure musicale grâce à la MMC, aux Autorités et au Cartel des sociétés carougeoises. Un trio plein de punch pour aller de l'avant vers la traditionnelle vogue de Carouge.

Carouge bouge et ne voit pas rouge en se mettant au feu vert des festivités « ludiques » qui nourrissent le parfait bonheur de l'esprit et du coeur.

En avant la musique..........

Allez bonne journée !

 

 

 

07:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/03/2012

Carouge voit rouge et bouge !!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Carouge est le plus grand scandale routier de la toute la Suisse !

En effet, pratiquement tous les grands axes sont soit en travaux, soit bouchonnés.

Carouge voit rouge !

C'est le « merdier » total.

Force est de constater que les habitants, les commerçants et les visiteurs sont excédés. Ils pètent les plombs ce qui n'est pas peu dire.

A l'écoute des citoyens d'ici et d'ailleurs, l'UDC Carouge a fait deux proposition et une question au Conseil Municipal de hier soir.

  1. pour que les commerçants et les riverains de la rue Saint-Victor, là où le tram passe, touchés de plein fouet par les interminables travaux, l'UDC a sollicité de la part du Conseil administratif l'organisation sans délai d' une séance d'informations et d'écoute. Si rien ne se fait, je vous promets qu'il y aura une manifestation devant la Mairie !

  2. Concernant les bouchons aux giratoires avenue de la Praille et Jacques Grosselin, là où pas moins de 7 lignes de bus articulés passent, là ou des files s'étendent depuis l'avenue de la Praille, là où la pollution est à son comble, l'UDC a demandé par le biais d'une motion votée à l'unanimité demandant au Conseil administratif de prendre langue sans délai avec la société Migros Genève afin d'ouvrir un autre accès au M-Park.

  3. Dans la foulée, l'UDC a posé la question sur le projet de la zone piétonne à la place du Marché qui devrait faire la jouissance des pieds dès l'été. Où en est-on ?

Un grand merci aux Municipaux d'avoir pris en considération ce colportage de propositions. Le Conseil municipal sait aussi parler dans sa grande intelligence d'une même voix pour le bien être de Carouge.

Car Carouge est une zone sinistrée. Les gens en ont vraiment ras le bol.

Partant de ces constats, l'UDC prend à coeur les « blêmes » des Carougeois et sont leur porte parole dans l'hémicycle politique. Ils sont à l'écoute des réels préoccupations.

En plus de ceci et de cela, ils ont les « poils au c... » pour dire intelligemment, cordialement et respectueusement, tout haut ce qui ne va pas.

Que va faire le Conseil administratif pour les commerçants de la rue Saint-Victor et pour le flux incessant de circulation à Vibert ?

Restant confiants, attendons........

Allez bonne journée !

 

 

 

 

07:38 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/03/2012

Carouge, favorisons la jeunesse et les Aînés....

La nouvelle équipe de natation de Carouge pour Londres !!!

Lire la suite

07:15 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/02/2012

Carouge : Sécurité pour les vélos....

L'UDC Carouge se fait du souci pour les vélos.......

Lire la suite

07:15 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

22/02/2012

+ de 500 musiciens à Carouge....

Les musiques genevoises, campagne, feront la fête à Carouge !

Lire la suite

07:42 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

10/02/2012

Carouge : Le CA sponsorise son équipe "NEM natation" !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Carouge, le Conseil administratif sponsorise son équipe de natation « NEM »

Mais que oui il mouille le maillot pour être encore plus ouvert vers le social.

Mais se noie-t-il vis-à-vis des bons Citoyens Carougeois ?

Non, non, ce n'est pas une blague de radio couloir de la Cité Sarde.

Il semble que c'est bien vrai.

Est ce que le Conseil administratif peut confirmer, vrai ou faux ?

J'ai appris de source sure que le Conseil administratif de gauche, rappelons le, offre gratuitement des abonnements à sa nouvelle équipe de nageurs « NEM » à la piscine des Pervenches.

Cerise sur le gâteau de cette bonté extrême, il offre également à ses NEMS le maillot de main.

Son équipe s'entraînerait-elle pour les jeux olympiques de Londres cet été aux frais de la princesse.

Evidemment, c'est nous les gentils Citoyens qui payons, puisque bons Contribuables.

Au fait, un NEM, qui est-il ?

C'est un réfugié dont l'Office de Migrations peut décider une (NEM) non entrée en matière, dans un délai de dix jours, lorsqu'il n'existe pas de preuves suffisantes pour justifier une demande d'asile. Le NEM peut alors bénéficier d'une aide d'urgence minimum. Beaucoup n'ont pas les papiers nécessaires pour rentrer chez eux ou tout simplement ne peuvent pas se résoudre à le faire. Ils vivent alors dans la précarité ectype en Suisse. Or pour recevoir l'aide d'urgence, il faut collaborer à sa procédure de renvoi. Beaucoup préfèrent « disparaître » dans la nature et vivre d'expédients, de travail au noir ou d'actes délictueux !

A Carouge, sont hébergés par la Commune, sous la salle des fêtes, des NEM.

Fruit de notre système de lenteur, ils attendent de partir dans leurs pays.

Carouge, mouille sa chemise trop socialement au détriment de ses Citoyens ?

En offrant des abonnements à la piscine et des caleçons de bain au moins les NEM sont occupés d'une manière intelligente et nous savons où ils sont.

Pourquoi pas ?

Mais :

  1. Les NEM pourraient en contre partie assurer symboliquement des travaux d'utilité public. Par exemple, dégager la neige, ramasser les poubelles, etc., Donnant donnant.

  2. Le Conseil administratif au grand coeur devrait aussi offrir des abonnements et autres et aux enfants de la Commune qui ne peuvent pas partir en vacances faute de moyens financiers,

  3. Il en va de même pour les Aînés et les familles dans le besoin,

  4. Et les Frs 200,-- demandés par le PDC pour les jeunes Citoyens de Carouge ? A quand la distribution ?

  5. Etc. Etc. Etc.

Je ne comprends pas le pourquoi du comment de cette action humanitaire « coup de coeur » offerte qu'à une sorte de catégorie de gens.

Le geste humanitaire qui noie la réalité Carougeoise....

Je suis entièrement ouvert à dire que derrière ces NEM se cachent des visages humains. Comme tout un chacun ils ont leurs soucis et leurs joies, le désir de se protéger, de se nourrir, de trouver un coin de planète où il fait bon vivre.

On peut se perdre dans le dédale de la bonne cause humanitaire.

Dans mon coeur rayonne une énergie d'amour,

Dans mon coeur se trouve la clé de demain,

Ma conscience du coeur est unifiée.

Toutefois, dans le cas présent, je trouve extrêmement dommage que les Autorités de Carouge ouvrent, si c'est vrai, leur grand coeur subitement pour ses NEM et en oubliraient les Citoyens de Carouge.

Intégrer les MEM, c'est bien, mais intégrons d'abord les priorités aux gens de la Commune. Les jeunes, les aînés, les cas sociaux, j'en passe et des meilleurs.

Pour eux aussi des abonnements pour la piscine et un maillot de bain.

Je suis super, hypra Chrétien, mais pas crétin.

Que diable, mettons l'accent sur notre grand famille Carougeoise.

Il y a bien des Citoyens Carougeois qui aimeraient bénéficier aussi des mêmes coups de coeur de la part de leurs Autorités.

Alors, l'élévation des Autorités Carougeoises sera grande......

Un abonnement à la piscine pour toutes et pour tous !

Allez bonne journée. !

 

07:15 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

09/02/2012

SCOOP POLITIQUE à Carouge !!!!!!!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie sibérienne ?!

Ne gueulons pas toujours !

Grand froid d'hiver, nous râlons, grande chaleur en été, nous râlons, mais nous sommes-nous nés pour râler.

Arrêtons d'être des GGG « Grande Gueule de Genevois » !

Certes.....

J'ai omis de vous faire part d'un scoop politique carougeois.

Dernièrement, autour de la table des Rédacteurs amateurs d'un journal local, dont je suis, dans un carnotzet, surprise-surprise.

En parlant des maux de Carouge, nous sommes super fort dans ce genre d'exercice, il a été évoqué la démission de membre(s) PLR au Conseil municipal de la Cité italienne.

Qui du PLR va remplacer ?

Claude ne veut rien dire, alors qu'Alain dirait tout ! Certes......

Comment faire prêter serment le/les nouveau-x s'agissant de Conseiller-s municipaux Radicaux normalement aujourd'hui PLR.

La grande famille est-elle réunie à Carouge ?

Le Président du municipal, Claude Morex, Libéral, monta sur ses chevaux, ce n'est pas une nouveauté (!), pour clamer tout haut et tout fort qu'en aucun cas il n'y avait de « mariage » politique entre les partis Libéral et Radical à Carouge, le corollaire, les démissionnaires Radicaux seront remplacés par des Radicaux (qui en soit n'est pas totalement faut d'un point de vue juridique).

Ouf, Saint PDC Carouge n'aura pas à marier les vieux mariés !

Mais quel scoop de savoir que les Radi-libéraux Carougeois sont dissidents du Canton.

Mauvais gosses ces gamins qui ne veulent pas manger ensemble autour de la grande table politique et ainsi partager la brioche et le coup de rouge communs au PLR Suisse et Genevois.

Claude Morex, arracheur de dent puisque dentiste (!), aurait-il une dent contre la famille radicale.

Le Président du Municipal veut donc avoir le monopole de la politique de droite de la Cité Sarde ! Woua le mec de la politique visionnaire !!!

Je me demande comment les instances du parti central PLR vont rallier ses-ces « gosses » qui dansent la farandole sur la place du Marché de Carouge.

Encore une question de poids : LES RADICAUX ONT-ILS BIEN FAIT DE SE MARIER AVEC LES LIBERAUX LORSQUE L'ON VOIT ISABEL ROCHAT ET MARK MULLER ?! Heureusement qu'il y a François LONGCHAMP pour relever le niveau du PLR.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:15 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

08/02/2012

Nous offrons la soupe oecuménique du coeur

 

images.jpgBien le bonjour,

Trop de mauvaises nouvelles, alors une bonne chauffera les coeurs.....

Notre bande de copains Carougeois est super motivée pour ce coup de coeur chaud dans ce froid de canard.

En marge d'être soutenu par le Conseil administratif, c'est la Brasserie la Bourse qui cuisine et offre la soupe.

"Il n'y qu'une espèce valide de voyages, qui est la marche vers les hommes" (Paul Nizan).

Nous voulons être une humble force de la rencontre !

Passez une excellente journée emplie que de dièses.

A la mémoire de Coluche.....

Allez bonne journée !

 

«Suivre le destin, la respiration du jour, une adhésion totale à l'instant, à l'univers vivant » Fabienne Verdier .

 

Action coup de coeur pour lutter contre le froid !

Union

Des

Coeurs

Carougeois

Offre

La soupe oecuménique du coeur

Mercredi 8 février dès 18 heures

Parvis de Sainte-Croix-Carouge

« Ces rares instants où l'on est heureux partout » Jules Renard.

 

 

 

 

 

 

07:15 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/01/2012

Un triangle de la sécurité à Carouge....

 

Bien le bonjour,

Avez-vous passé un bon week end.HETS-OASIS_Affiche_Carouge.jpg

Pour ma « pomme » rien de transcendant.

 

Certes......

Alors que le Conseil d'Etat est dans le marc à cause du comportement dans tous les mauvais sens de Marc Muller, de la mauvaise gestion de la Police d'Isabel Rochat, de Daniel Zappelli qui prendra un malin plaisir à enfoncer Marc Muller, des TpG chers à Michèle Kunzler, verte, des velléités du MCG de vouloir siéger dans les plus brefs délais au Conseil d'Etat et ainsi rendre Genève égale à des « dictats » emplis d'incivilités politiques, faut dire à ce sujet que c'es bien le PLR genevois qui est le plus grand fossoyeur de la droite du bout du lac et qui va mettre en place Eric Stauffer, et bien les Communes genevoises bossent pour le bien être de leurs terres et de leurs Citoyens.

L'UDC Carouge proche des Citoyens a dans la l'esprit et dans le coeur la politique du privilège à 300 % de la Paix, de la sérénité et du calme notamment à Carouge, héhéhéhéhéhé la plus belle ville du monde.

La gestion des incivilités n'est pas simple et se doit de se mettre au diapason de l'évolution de nos sociétés.

Le képi du gendarme excite le chou et échauffe le phy.

Par conséquent, nécessité de réfléchir :

Le triangle de la sécurité ?

Pour une authentique efficience, trois paliers pour ramener le calme dans les chaumières :

  1. des Travailleurs sociaux hors murs,

  2. la Police municipale,

  3. la Police.

Carouge doit renforcer les TSHM

L'UDC Carouge a compris que la sécurité douce était plus bénéfique que celle d'entrée de jeu qui veut l'intervention de la Police en premier échelon !

Carouge, comme toutes les communes genevoises, subit une hausse des cambriolages, des agressions, des déprédations et de nombreuses incivilités, notamment la nuit dans les zones festives et sensibles. Ces délits interviennent souvent de nuit et portent atteinte à la qualité de vie des citoyens.

Confrontée, semble-t-il à un sous effectif au sein de la police municipale, Carouge a choisi de renforcer depuis plusieurs années la surveillance nocturne de l’ensemble du domaine public (pas uniquement des bâtiments communaux) en engageant des nouveaux agents et des agents privés.

Manifestement ça ne suffit pas.

L’UDC Carouge souhaite miser sur la médiation en engageant des médiateurs de nuit plus communément appelé des TSHM (travailleurs sociaux hors murs) comme sur les communes de Vernier, des Avanchets et de Meyrin, qui pourraient créer un lien au sein de la commune entre les habitants et les jeunes du quartier. Ainsi que sur des problèmes de voisinage, comme la police la fait savoir. Or, beaucoup d’appels reçus sont plus du ressort des travailleurs sociaux que de la police même. C’est donc pour cela que l’UDC carouge souhaite miser sur la médiation.

Si le choix des moyens peut se discuter, il est pour le moins nécessaire d’évaluer l’efficience de la Police municipale sur la base de faits avérés.

Par ces motifs, le Conseil municipal de Carouge a invité jeudi dernier le Conseil administratif à présenter un rapport détaillé sur l’efficience (coût/efficacité) de l’activité de la Police municipale à ce sujet.

à se renseigner auprès des grandes Communes genevoises sur l’activité des Médiateurs  et appréciation sur l'efficience en matière de résolution des problèmes d’incivilités et de sécurité la nuit.

Conclusion : mettons de côté le train des ratés politiques d'Isabel Rochat et favorisons des systèmes de sécurité correspondants aux besoins de nos nouvelles sociétés.

Allez bonne journée !

 

 

07:45 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

21/01/2012

L'UDC veut faire danser Carouge !!!!!

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

En ce samedi 21 janvier, une chose est certaine dans 2 mois c'est le printemps !

Alors envie de danser une valse, un tangos, un pasodoble, un rock ?

Mais oui, amusons-nous, divertissons-nous, vivons notre vie quoiqu'il arrive.

Une Carougeoise l'a bien compris !

Les Citoyens carougeois rêvent d'une guinguette !

Proche des Citoyens, l'UDC Carouge a été sensibilisé par l'article paru dans la TdG du lundi 16 septembre dernier, page 19, portant le titre « A Carouge, on rêve d'une guinguette ».

Soucieuse des loisirs des 50 – 95 ans, Madame Marianne Barras, qui gère l'actuelle petite buvette qui jouxte la patinoire saisonnière sur la place de Sardaigne, rêve de créer à Carouge un lieu où la « vrai » musique serait reine et où les grands adultes pourraient se retrouver deux à trois soirs par semaine afin d'esquisser quelques pas de danses et boire à des prix modérés comme le relate l'article de la Julie.

Partant de cette noble idée, Marianne Barras est persuadée qu'une guinguette aurait du succès et apporterait de bons moments de détentes auprès des gens murs et des séniors de Carouge.

Ce projet, tenant à coeur toute une bande d'amis festifs de ce genre de lieu de détente culturel, devrait donner sans conteste satisfaction à l'esprit de Carouge, comme du temps du café des Amis, du Moulin à Danses, et bien d'autres lieu où l'on s'amusait à Carouge. A ce sujet, une pétition munie de plus de 350 signatures circule, c'est dire l'intérêt de la démarche.

Partant, Madame Barras cherche des locaux. Il semblerait que des lieux comme la buvette de la patinoire déplacée en mars prochain au bord de l'Arve ferait l'affaire.

Avec un bon règlement d'usage interne et externe en quoi n'est-ce pas possible. Cette velléité a été refusée pour des raison de sécurité et de nuisance.

Ce projet devant aboutir, l'UDC Carouge demande d'ores et déjà au Conseil administratif ce qu'il attend pour mettre des locaux à disposition de Madame Barras et ainsi faire danser les Aînés de Carouge dans une guinguette bien Carougeoise.

Partant, une question allant dans ce sens a été posée au Conseil administratif de Carouge lors du Conseil municipal de jeudi dernier.

Les Autorités de Carouge doivent favoriser la culture multi-générationnelle de tous niveaux.

Allez bonne journée !

 

 

07:13 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/01/2012

A Carouge il n'y a pas que le diable qui s'habille en Prada !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Une belle journée bien ensoleillée s'offre à nous.

Profitons en max.

Alors parler des caprices des flics, de la gestion aléatoire de la sécurité d'Isabel Rochat, du carnage psychologique des places Cornavin et Bel Air, du blues des chauffeurs des TPG, de l'overdose humaine de Champ Dollon, de la démission de Philipp Hildbrand, je dis non en cette belle journée s'offrant à Nous.

Je vais plutôt vous transcrire un article que j'ai écris dans le journal local de Carouge, le « Carougeois ». Et oui ma plume apposent aussi ses gouttes d'encre dans ce journal au titre de rédacteur amateur-bénévole.

Sans plus attendre, lisez plutôt une note ensoleillée !

Allez bonne journée !

« Vie Carougeoise ...

Il n'y a pas que le diable qui s'habille en Prada !

Carouge, c'est la caverne des petits commerçants magiques, car d'un coup de baguette ils créent une ambiance très feutrée, familiale, villageoise.

Comme quoi, à Carouge il fait bon vivre !

Prenez Coco and Co.

C'est une boutique 2ème mains accueillante, pleine de surprises, emplies de mille trésors, et de bonne humeur, tenue par deux soeurs, les « frangines » !, Elisabeth et Geneviève. Evidemment elles aiment Carouge, mais aussi et surtout les habits de créateurs; c'est encore mieux s'ils soient faciles à vivre et à porter. L'accueil des deux soeurs est chaleureux, elles ont l'esprit Carougeois ! De toute la Suisse et bien au delà les clientes se pressent chez Coco and Co.

Située depuis cinq ans au 7 rue Saint-Victor, on y trouve des habits de marque et de créations, tels que Rykiel, Girbaud, Céline, Sandro, Maje, Pacini, Louis Vuitton, Chanel, Gucci, Prada, etc. De 20 à 60 ans, on s'habille avec des pièces uniques puisque se sont des créations. Vous entrez, vous pensez que c'est du neuf !

A savoir aussi, que des prises du film « Les caprices de Marianne » ont été tournées à cet endroit. Et que Coco an Co est inséré dans le livre sélectif des bons coins Suisse « Edelweiss ».

Ca marche comment ?

Les femmes lassées de leurs habits viennent les déposer, d'autres se pressent fouiller dans la myriade des surprises.

Elisabeth et Geneviève reprennent des habits de tous les genres, gardent les meilleurs et donnent les moins bons à des oeuvres caritatives. Ce qui est intéressant dans leur démarche, c'est le fait de se déplacer pour recueillir les habits; vous téléphonez, elles se déplacent.

Des pièces uniques, amusantes, pleines de fantaisies, ce sont des petites robes, manteaux, tops, chaussures, sacs, accessoires, qui garnissent l'arcade chaleureuse par son aménagement et ses murs couleurs rose de Pompéi.

Les prix sont bien moins chers que chez Globus ou Manor. D'une mode fantaisiste mais aussi habillée, le rapport qualité-prix est incomparable. Par exemple un sac vendu au Bon Génie Frs 400,--, et bien votre porte-monnaie ne sortira que Frs 150,--. Et d'ajouter que c'est vraiment de la bonne marchandise; des vêtements de qualité peu portés à des pris authentiquement cassés.

Le dépôt-vente artisanal est ouvert du lundi au vendredi de 12 h 00 à 18 h 30 et le samedi de 10 h à 17 h 00. Ni le temps, ni l'envie d'apporter vos vêtements ? Les « frangines » viennent les chercher à domicile : 022 300 51 27 + 079 209 49 35.

Betty Boop ?!

Pour seule enseigne une mascotte, celle de Betty Boop. Si vous voyez la « vedette » des années 1930 sur le trottoir, ça veut dire que la boutique vous ouvre ses portes et vous accueille. Quelle originalité cette figure des dessins animés au 7 rue Saint-Victor. Peut être le côté enfant qui vous rappellera certainement le début des dessins animés.

En fait qui est Betty Boop ?

J'ai fait une petite recherche sur Internet et j'ai trouvé sur le site http://www.cadodes.com/PBCPPlayer.asp?ID=202845

ceci :

Le 9 août 1930 apparaît sur une scène de cabaret un personnage féminin qui ressemble à un chien (à cause de ses longues oreilles), elle y chante une chanson dont le refrain se termine par la phrase Boop Boop a Doop. Ce jour là, sans s’en rendre compte, les Frères Fleischer viennent de donner naissance à la plus grande star féminine de l’animation du 20ème siècle : Betty Boop.

Betty Boop, fille d’immigré Yiddish d’Europe, (Minnie the moocher, 1932) impose très rapidement sa présence. Dès sa quatrième apparition dans un Talkartoons (The Bum Bandit, 1931), elle fait jeu égal avec Bimbo, la star du studio Fleischer. C’est dans le film suivant Silly Scandals (1931) que l’on apprend son vrai nom : Betty Boop (elle était appelé Nancy Lee dans Barnacle Bill (1930). C’est aussi en 1931 que Betty trouve sa vraie voix.

Il n’y avait pas que la voix qui avait eu du mal à se trouver, car le physique de Betty se modifiait de films en films. Ainsi, dans un dessin animé comme Bum Bandit (1931) le nez de Betty passe du noir au blanc et du blanc au noir. Mais le changement le plus radical est le moment où Betty Boop devient une femme à part entière et troque ses longues oreilles contre des boucles d’oreilles. (Dizzy Red Riding Hood / Mask-A-Raid, Any Rags). Bimbo, quant à lui, ne change pas de physique et selon le dessin animé il peut être l’ami de Betty ou son compagnon d’aventure. Après avoir pris la place de Bimbo dans le rôle principal des Talkartoons - série dans laquelle elle joue régulièrement depuis le 3 avril 1931, soit 8 mois après son premier film -, Betty Boop dont la popularité grandit de film en film va avoir sa propre série. Le 1er juillet 1932 et après quelques chefs d’œuvres (Bimbo’s Initiation, Minnie the moocher, Mysterious Mose…), les Talkartoons s’arrêtent pour laisser place aux Betty Boop Cartoons.

 

François Velen

 

 

 

 

 

 

 

08:23 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook