25/08/2011

1786 - 2011, Carouge reste Sarde !!!!

 

Unknown.jpegBien le bonjour,

« En préambule, une petite devinette :

Quel est le thème de l'hypra grande vogue 2011 de Carouge ?

Réponse le 11 septembre prochain ! »

Humm la reprise se fait sentir, plus de monde sur les routes, plus de vélos sur les trottoirs, plus de monde dans les bus, plus d'imbéciles ici et ailleurs, etc.

C'est que lundi prochain 70'000 gosses et jeunes vont retourner sur les bancs des écoles.

Et oui c'est la reprise !

1786 – 2011, Carouge......

Je participe humblement et à ma manière aux festivités du 225ème anniversaire de la Ville de Carouge. En effet, dans un monde mouvementé, où les mots « Modestie et humilité» devraientt être Rois, je ne cautionne le faste « bobos-caviars » mis sur pied pour cette manifestation. Alors, je reste comme un petit grain de sable populaire chez moi ......

Certes, ne polémiquons pas....

Rappelons que le 31 janvier 1786, par lettres-patentes, le Roi Victor Amé III, le Souverain Piémontais, homme cultivé et éclairé, octroie à Carouge le titre très envié de VILLE, avec tous les privilèges qui sont dévolus à ce titre, et en particulier de se doter d'armoiries.

Le 6 février 1786, les Conseillers votent un crédit pour que le Sieur Chaponnier, , graveur de son état, demeurant à Genève, cisèle les armoiries de Carouge. Que voit-on ? Un lion, la tête de face; il est devant un arbre. Le lion symbolise le pouvoir royal; l'arbre représente la ville qui s'épanouit sous la protection du Roi.

Carouge devient Sarde.

J'ai lu dans la somptueuse plaquette du 225ème anniversaire de la Ville de Carouge que Carouge était une ville très tolérante.

Voici un extrait tiré de ce magnifique manifeste historique à ce sujet :

« Carouge, dont l'anagramme est courage, a eu l'audace et le courage justement de pratiquer une rare et unique politique de tolérance pour l'époque de la Sardaigne.

Terre Catholique, elle accueille protestants et les francs-maçons. Et, fait unique, elle ouvre ses bras aux juifs. Ceux-ci sont considérés comme des citoyens à part entière. Cet esprit de tolérance pousse même le libéral Comte de Veyrier d'écrire qu'on pourrait aussi y construire une mosquée s'il y avait des « mahométans », comme on disait alors.

Symbole de ce rare esprit de tolérance, aucun des plans de la nouvelle ville ne comporte de fortifications. Pourtant, Genève, sa rivale économique, n'est qu'à un kilomètre. Ville ouverte sur les questions religieuses, elle l'est aussi sur le plan des moeurs. A la fin du 18ème siècle, Carouge ne compte pas moins de 143 auberges et tavernes. Cette ouverture religieuse et sociale attire une société bigarrée. Les nouveaux habitants viennent de France, des Cantons Suisses, d'Alsace et du Piémont, mais de Genève aussi.

Si Carouge est un lieu de transit, son nom latin « quatuvium », le rappelle à chaque instant, sachant que les marchands empruntent depuis l'époque romaine l'itinéraire de la rue Ancienne. C'est aussi une ville où l'artisanat est florissant. Les horlogers, regroupés ou non dans le fameux Comptoir royal d'horlogerie, y sont nombreux. Les tanneurs, établis au bord de l'Arve, afin de bénéficier de la force motrice, n'ont pas attendu « l'invention » de la Ville pour s'y installer. Industrieuse, elle ne cessera d'attirer de nombreux artisans aux talents variés. Cet essor économique prendra fin lors de l'annexion de la Savoie, par les armées révolutionnaires françaises, en 1792. Une longue parenthèse s'installe, et il faudra attendre la seconde moitié du 21ème siècle pour que Carouge retrouve le dynamisme économique qui avait marqué ses débuts.

Vive et que vive Carouge en restant toutefois modeste et surtout simple .....

Allez bonne journée !

 

07:00 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

14/08/2011

MERCI Genève Tourisme. En avant Carouge....

 

images.jpgBien le bonjour,

Hier soir, comme 499'999 personnes, je suis allé aux feux.

Quel spectacle. Un couronnement de la vie culturelle genevoise.

Des jets de fusées illuminant non seulement la rade mais aussi nos esprits et nos coeurs.

Sur le thème « Opéra », la ronde des airs a conquis nos oreilles.

Derrière moi un groupe de jeunes m'ont étonné par leur intérêt certain pour ces grandes partitions indélébiles. Ils étaient médusés par le mariage entre le grand classique et les feux.

Une orchestration menée sans bémol par les Chefs artificiés.

Un grand merci à Genève Tourisme !

Maintenant le tout Région va se préparer aux festivités du 225ème anniversaire de la Carouge.

Début septembre et pour 10 jours, une hypra grande vogue.

L'ensemble du bassin lémanique sera conquis par cette méga vogue 2012.

Le chantier a commencé sur la place de Sardaigne. Un chantier une fois fini édifiera une des plus grandes places de Turin. N'oublions pas que Carouge, Turin, Nice et Chambéry étaient à un moment Sarde.

Vive et que vive Carouge !

Carouge voit grand, elle a les moyens pour assumer Frs 800'000 rien que pour le magnifique décor sur la place de Sardaigne, et l'ensemble des festivités sur 10 jours à Frs 1'700'000,-- totalement à la charge des contribuables (Woua Frs 170'000,-- par jour, soit Frs 8'500 par habitants, montant des impôts annuels du citoyen moyen; en période de crise ???).

La super grande vogue placée sous le thème « Carouge en fête » sera à la hauteur de ses 225ans Sarde ! BELLE l'histoire de la Cité Sarde.

Des restaurants, des bars, des guinguettes, des spécialités italiennes, des moments culturels, des ci et des ça pour laisser échapper les petits soucis quotidiens très souvent périphériques.

Merci à Claude Morex, Président d'organisation et évidemment aux Autorités Carougeoises qui ont voté le budget d'offrir aux gens de la région cette méga vogue 2012. N'oublions pas que Claude Morex est aussi Président du Conseil municipal de Carouge; sans Conseiller administratif de droite, cette homme d'envergure connu et reconnu pour ses innombrables qualités est le tout grand « César» de Carouge-droite ! Claude pourrait être Président de Genève Tourisme et évidemment Maire de la Carouge.

Alors, préparez-vous à venir vivre que des bons moments à Carouge, héhéhéhéhé qui sera pour l'occasion la plus belle ville du monde !

La Genève internationale va vibrer aux sons des guitares Sardes et Carougeoises.

En cette période où les médias n'ont de cesse de porter à notre connaissance que des nouvelles grises, venez faire la fête à Carouge dès le 1er septembre !

En avant la méga vogue 2012 de Carouge !

Allez bon dimanche !

 

11:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/08/2011

J'ai ma petite philosophie.....

 

images.jpgBien le bonjour,

« Toute personne est une histoire sacrée » (Jean Vanier).

Il y a des gens sacrément biens, bons.

Par exemple à Carouge Nous avons les organisateurs du 225ème anniversaire, Présidé par l'honorable Président du Conseil municipal, Claude Morex, secondé par MM Jean-Pierre Tagliabue, notre Tactac national, le Président de la Musique Municipale de Carouge, Daniel Monet, et toutes les personnes qui oeuvrent pour cette future belle fête. Hier j'en évoquais la grandeur, car la mégavogue 2011 sera à la hauteur de l'histoire de Carouge. Cette future Fête de Carouge, après les Fêtes de Genève va emplir le coeur des Said, Brun, Lance, Dany, etc., des gentils Carougeois « qui offrent avec leurs sous la manifestation », des gens d'ici et d'ailleurs.

Nécessité aussi de remercier les Autorités Carougeoises qui permettent la réalisation de ces futurs 10 jours de fêtes. Carouge voit grand (Frs 1'800'000,--), elle a bien raison au regard de son histoire riche en événements.

D'ores et déjà, un grand MERCI au Conseil administratif, au Conseil municipal, à Claude, Tactac, Daniel et tous les autres GO.

Il paraît que les GO discutent pour prélever Frs 1,-- sur chaque vente et les donner à des associations caritatives. Là vous faîtes un super geste humain. Au Centre l'Humain !

Vive et que vive Carouge, héhéhéhéhé la plus belle ville du monde !!!!!!

Evidemment notre « Julie » internationale en parlera en long et en large prochainement.

Certes........

Obama a sauvé le monde ???

Le vaudeville américain a enfin pris fin.

Malgré l'accord politique entre Républicains et Démocrates les Bourses se cassent la « gueule ».

L'Europe ne fait pas mieux.

L'Espagne, l'Italie, bientôt la France, vont sombrer après la Grèce.

Heureusement, nous ne sommes pas tomber dans cette grande piscine aux eaux tumultueuses. Grâce à l'UDC !

En Suisse la force du franc, la chute te la bourse, ne profitent pas à l'économie.

Rien ne suffit pour redresser la situation.

En définitive, nous sommes tous suspendus aux fils de l'argent et nous trinquons tous aux « joies » de vivre de plus en plus modestement.

En fait, le quotidien est souvent vécu comme une épreuve : s'inscrire dans l'ordinaire, « tenir » au jour le jour, manquer de tant de choses, en affronter tant d'autres.....

Sans une philosophie du quotidien qui suit un art de vivre, sans une acceptation de l'ordinaire des jours de son « presque rien », sans une manière d'habiter le monde, d'être présent au monde, homme parmi les hommes, comment s'émerveiller ? Comment affronter le réel et commencer à construire un chemin de vie ? Comment faire jaillir notre formidable souterrain envie de vivre ?.

Nous sommes tous et toujours en chemin. La vie tisse ses éclats de lumière entre banalité, mystère et poésie. Pudique et délicate, elle se mesure au minuscule, à l'invisible.

Et bien personnellement, je vis ma vie quoiqu'il arrive car je suis pour l'amour du risque.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

08:14 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

02/08/2011

Cheminons vers le 225ème anniversaire de Carouge...

 

images.jpgBien le bonjour,

Oh la belle bleue !

Oh la belle rouge !

Oh la belle verte !

Oh la belle rose !

Oh le magnifique bouquet final !

Un feu d'artifice « récitant » l'histoire des 225ans de Carouge.

Carouge en fête ce 1er août 2011.

Tous les ingrédients étaient réunis pour réussir totalement la fête nationale.

Un monde fou venu écouter la Musique Municipale de Carouge, Madame la Maire qui a super bien parlé, se substancer dans les stands tenus par des sociétés Carougeoises, notamment les Sauveteurs.

Un magnifique 213 jours de l'an 2011.

Car ce 1er août 2011, patriotique, était aussi l'occasion de faire savoir à la population que la Cité Sarde commémorait aussi son 225ème anniversaire.

Merci les Autorités Carougeoises pour ce bonheur plein d'émotions, plein de libertés, plein de petites choses emplissant le vase d'enthousiasme. A Carouge vivons heureux !

Aujourd'hui, la fête est finie, elle fait place aux festivités du 225ème anniversaire de Carouge.

La place de Sardaigne va faire place à un décor inédit, la reproduction d'une place de Turin. Carouge voit grand ! Faut dire qu'à Carouge on a les moyens, nous sommes loin d'un défaut de paiement. L'arrosoir à la pommeau large !

Début septembre, l'hypra grande vogue de Carouge s'étalera sur 10 jours. Une grâce d'amour offerte aux gens d'ici et d'ailleurs.

Une boulimie ...???!!!

A ce jour, les détails de la vogue ne sont pas connus. Ils sont mystérieux. Tout ce que l'on sait, ce sont Frs 1'800'000,-- de frais de manifestation et de festivités, votés par les Autorités Carougeoises, aux frais des gentils contribuables. Dans une période de crise, où des millions de gens meurent de faim, où on parle de licenciements massif dans les banques Suisses, j'en passe et des meilleurs, ce montant est-il indécent ? D'autant plus, que l'ensemble des festivités s'étalant sur l'année 2011 coûte plus de 3 millions. Woua, envoyé le 10 % au Soudan......

Est-ce le fruit de velléités d'un Homme et d'un petit staf égo....!!!

Loin de moi de ne pas commémorer, de ne pas faire la fête, de ne pas vivre des moments intenses, d'amour envers l'histoire, de source inépuisable de ravissements, mais de là à dépenser autant, je n'épouse pas.

Mais bon, disons sans réserve que l'hypra grande vogue commémorative sera super belle, pleine de partage, pleine d'amitié, pleine de danses, pleine de farandoles, pleine de feux pour les yeux, une authentique joie d'une terre riante encore plus belle dans un ciel économique plus pur.

Certes, étant bon prince je participerai à cette vogue 2011 !

Solidarité envers celles et ceux qui ne peuvent faire la fête.....

En marque de solidarité envers les gens de Carouge dans la difficulté, que les organisateurs de cette super hypra grande vogue aient le courage de prélever Frs 1,-- sur chaque produit vendu pour être versé ensuite aux associations des démunis......

« Ah, comme les plus simples des hommes sont malades et stupides et confus auprès de la claire simplicité et de la toute saine existence des arbres et des plantes ! » (Alexandre Jollien).

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:09 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

07/07/2011

"Tricatel" à Carouge ????!!!!!!!!!!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

«Etre dans ce que l'on fait, avec attention et tact. Un peu plus chaque jour. Ne plus chercher à distinguer ce qui est utile de ce qui ne l'est pas, ce qui est agréable de ce qui ne l'es pas. Etre et faire, devenir un »

Hier, j'évoquais l'hypra grande vogue de Carouge édition 2011.

Celle qui fêtera le 225ème anniversaire de Carouge.

Un grand bazar entre le « bourge » et le populaire.

Un grande foire de festivités à Frs 1,700'000,-- (et non 2'2 comme dit hier; autant pour moi) à la charge des gentils contribuables de Carouge !!!!

Ceci est super bien, super enrichissant pour notre côté festif, notre côté populaire, notre amour de faire la fête dans la joie et dans la bonne humeur.

Au fait, je me demande si cette manifestation presque « trop chic » correspondra bien à l'étique de Carouge, à l'actuel « rose-vert-rouge » embellissant politiquement la Cité Sarde.

Venons-en au logo de la manifestation. Il est super. Il est facile à lire. Il saute à l'oeil. Il dégage de la recherche intellectuelle. Un coup de crayon de Maître.

 

Mais........

 

Loin de moi de porter un jugement hâtif et gratuit. Mais c'est quoi ce jeux d'échecs ?

Une création laissant pensive !

Est-ce l'image d'un beau carrelage de chez Getaz Romang ?!!!!!

Ou une copie d'un carrelage du M-Park ?!!!!!

This is the question !

Mais que représentent ces plaques grises ?

Ah oui, ne serait-ce pas le plan livré de l'époque de Carouge il y a 225 ans ?

Ou celui de César, de Napoléon, des Sardes.

Mais enfin, c'est quoi ces pavés gris ?

En manque d'informations sur ce qui sera l'hypra grande vogue de Carouge 2011, la Tribune de Genève devrait enquêter, car nous avons tous besoin de savoir........

Mesdames et Messieurs les journalistes en cette période estivale prenez votre loupe, examinez le logo, allez poser des questions à Claude Morex, Président d'organisation, secondé par MM Jean-Pierre Tagliabue, allias notre National Tactac, et Daniel Monet, aussi Président de la Musique Municipale de Carouge. Nous voulons tous savoir sur le coeur de cette « marque » Carougeoise.

Conclusion : ce logo est certainement rempli d'Histoire et d'histoires, je l'aime ! Merci Monsieur « Tricatel » de Carouge !!!!!!!!!

« Vivre, c'est choisir. Choisir de quel côté penchent notre regard, nos désirs, nos forces. Choisir est une posture; celle de prendre ses responsabilités et de peser so poids de vie ».

Allez bonne journée !

 

08:43 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

"Tricatel" à Carouge ????!!!!!!!!!!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

«Etre dans ce que l'on fait, avec attention et tact. Un peu plus chaque jour. Ne plus chercher à distinguer ce qui est utile de ce qui ne l'est pas, ce qui est agréable de ce qui ne l'es pas. Etre et faire, devenir un »

Hier, j'évoquais l'hypra grande vogue de Carouge édition 2011.

Celle qui fêtera le 225ème anniversaire de Carouge.

Un grand bazar entre le « bourge » et le populaire.

Un grande foire de festivités à Frs 1,700'000,-- (et non 2'2 comme dit hier; autant pour moi) à la charge des gentils contribuables de Carouge !!!!

Ceci est super bien, super enrichissant pour notre côté festif, notre côté populaire, notre amour de faire la fête dans la joie et dans la bonne humeur.

Au fait, je me demande si cette manifestation presque « trop chic » correspondra bien à l'étique de Carouge, à l'actuel « rose-vert-rouge » embellissant politiquement la Cité Sarde.

Venons-en au logo de la manifestation. Il est super. Il est facile à lire. Il saute à l'oeil. Il dégage de la recherche intellectuelle. Un coup de crayon de Maître.

 

Mais........

 

Loin de moi de porter un jugement hâtif et gratuit. Mais c'est quoi ce jeux d'échecs ?

Une création laissant pensive !

Est-ce l'image d'un beau carrelage de chez Getaz Romang ?!!!!!

Ou une copie d'un carrelage du M-Park ?!!!!!

This is the question !

Mais que représentent ces plaques grises ?

Ah oui, ne serait-ce pas le plan livré de l'époque de Carouge il y a 225 ans ?

Ou celui de César, de Napoléon, des Sardes.

Mais enfin, c'est quoi ces pavés gris ?

En manque d'informations sur ce qui sera l'hypra grande vogue de Carouge 2011, la Tribune de Genève devrait enquêter, car nous avons tous besoin de savoir........

Mesdames et Messieurs les journalistes en cette période estivale prenez votre loupe, examinez le logo, allez poser des questions à Claude Morex, Président d'organisation, secondé par MM Jean-Pierre Tagliabue, allias notre National Tactac, et Daniel Monet, aussi Président de la Musique Municipale de Carouge. Nous voulons tous savoir sur le coeur de cette « marque » Carougeoise.

Conclusion : ce logo est certainement rempli d'Histoire et d'histoires, je l'aime ! Merci Monsieur « Tricatel » de Carouge !!!!!!!!!

« Vivre, c'est choisir. Choisir de quel côté penchent notre regard, nos désirs, nos forces. Choisir est une posture; celle de prendre ses responsabilités et de peser so poids de vie ».

Allez bonne journée !

 

08:43 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/07/2011

L'hypra grande VOGUE 2011 de Carouge.....

 

images.jpgBien le bonjour,

Nous vivons au bord d'un océan de belles journées, nous sommes des chanceux, alors sachons dire un grand MERCI. Mais attention, il semble que les nuages vont venir provisoirement nous coiffer. Un peu de pluie ne peut pas nous faire grand mal.

Alors, pas belle la vie malgré nos soucis quotidiens souvent très périphériques.

Souriez vous êtes filmés par les caméras du PDC Krougeois !!!!!

Le savez-vous ?

Ne voyant aucune publicité, aucune information, aucune communication, il est temps d'en parler. Alors en tant que bon Carougeois, je prends la liberté de lancer le « bébé ». (Mais que fait la TdG ?!!!!)

L'hypra grande vogue de Carouge aura lieu pendant les 10 jours début septembre.

Patronnée par les hautes Autorités de la Cité Sarde, organisée par un comité présidé par Claude Morex, secondé par le très connu « Tactac » et Daniel Monet, également Président de la Musique Municipale de Carouge, cette manifestation commémorera les 225ans de la Commune. Une gigantesque manifestation presque aussi grande que les Fêtes de Genève.

Une hyrpa grande vogue ouverte à la fête populaire universelle.

Pour un budget dépassant les 2 millions (On est riche à Carouge, très riche...!!!!), à la charge des gentils contribuables, cette hypra grande vogue sera de taille pour gaver les esprits et les coeurs des « fêtards ».

Les sociétés du Cartel des sociétés carougeoises y participeront activement.

La place de Sardaigne sera habillée d'un décor aux couleurs d'une place de Turin.

Le parc Cottier accueillera les sociétés locales. Que des spécialités italiennes, même la bière des Murailles vendues au stand de la MMC (!).

Pleins d'animations diverses.

Cette grande fête sera le grand « bazar » des Carougeois mais aussi des gens de toute la région et bien d'au delà. Le monde entier va se précipiter à Carouge ?

Parlons de 2012 !

Dans un contexte bien plus Carougeois (!!!), l'an prochain le Cartel des sociétés carougeoises, présidé par Anne-Marie Zweiffel, organise déjà la « Vogue 2012 ». En marge des traditionnelles festivités aimées de toutes et de tous, le 1er septembre s'ouvrira un grand rassemblement des musiques genevoises dépendant de la Fédération genevoises des musiques de campagne, présidée par Bernard Boulens.

L'organisation de cette journée très musicale a été confiée gentiment à la Musique Municipale de Carouge. Le GO est qui ??? Humblement celui qui écrit le présent propos. Une mission que j'accepte très volontiers surtout pour le plaisir des sociétés de musiques genevoises.

Samedi 1er septembre 2012, 1200 musiciens à Carouge ! Woua quelle super harmonie, que des dièses, et à la clef de la serrure principale la « VOGUE 2012 » !

En attendant, participons au très officiel 225ème anniversaire de la Ville de Carouge.

Le programme détaillé suit ................

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

08:07 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

04/07/2011

De Moko à Prunelle à Carouge !!!

 

images.jpgBien le bonjour,

Passé un bon week end ?

Je suis allé pique niquer au col du Marchairuz.

Super endroit au milieu des magnifiques arbres, d'un ciel d'un bleu idyllique.

Un bon moment en famille....

De retour à Carouge, voici un texte que j'ai écrit pour le « Carougeois », le « New York Times de Carouge !!! ».

Allez je vous fais partager le contenu et vous souhaite une excellente journée.

Vie Carougeoise.....

De Moko à Prunelle !

Quelle chance à Carouge, nous sommes gâtés par la diversité des commerces. De la place de l'Octroi à celle du Rondeau on y trouve tout, il y en a pour tous les goûts.

Mon élan de solidarité envers les commerces de Carouge s'est arrêté à deux boutiques. L'une pour les hommes, l'autre pour les femmes ! Entre deux, une femme est un homme qui se connaissent depuis 45 ans ! Woua la belle histoire.

MOKO......

Premièrement, la boutique MOKO, sise à la place du Marché 17.

Notre bon carougeois, Michel Manini, fils de l'ancien Président de la Musique Municipale de Carouge et Conseiller municipal Jean Manini, ouvre le 12 mars 2010 ce qui lui tenait à coeur une boutique de vêtements pour homme.

Papa de Sandra, Mathias et Julien, compagnon de Catherine Comte depuis des années, Michel Manini tenait avant cette nouvelle aventure deux bistrots à Carouge, à savoir le « Petit Coin » à la rue de la Filature et « L'Aigle » à rue Ancienne.

Attaché à la vie Carougeoise, ce petit-fils d' immigré italien, désirait absolument ouvrir une boutique de vêtement pour homme tant il fut motivé en contemplant le magasin de fringues pour dame de son Amie Catherine Comte.

Comme quoi l'amour est porteur d'amour et d'imagination....!!!

Sacrée reconversion !

Michel décida alors d'encrer son idée créative à la place du Marché 17, dans les locaux de l'ancien photographe Picot, là où demeurent tant de souvenirs indélébiles. L'histoire des pierres de ces murs fut révélatrice pour assurer la continuité de la facette commerciale de Carouge.

Ici des vêtements de bonne qualité et de marques pas courantes dans les surfaces, sont d'une originalité propre aux hommes murs. «Ces la conception même des chaussures solides et fonctionnelles et des vêtements de loisir pour les hommes actifs». L'arcade comprend des vêtements, des chaussures, des chaussettes, des sacs, des montres, des lunettes et dessous-vêtements.

Les habits garnissant ce petit coin feutré, simple, aux couleurs ambiantes, sont choisis et achetés selon les goûts très personnel de Michel. Ils exposent et vend ce qui lui plaît.

Les « fringues » sont à la portée de tous, plus spécialement pour ceux ayant dépassé l'âge « minet » !

A des prix abordables, ne croyez pas qu'à Carouge les prix sont exorbitants, loin de là, on y trouve les marques Camel Active (attention plus rien à voir avec les cigarettes), Kakadu, Drive, Rifle, Wrangler, etc.

Du chapeau, casquette, en passant par la veste et la chemise, au chaussure, le choix est large.

Evidemment Michel, mais aussi sa délicieuse fille Sandra, et la sympathique Anne-Coralie, sont très accueillants et ont le savoir des bons conseils.

Pour en savoir plus, notamment visionner les photos, se référer au site :

www.boutiquemoko.ch

Prunelle .....

L'arcade sise à la place du Marché 3, est une longue histoire d'amour entre Catherine Comte et Carouge.

En 1992 tombant amoureuse de Carouge, elle ouvre une boutique de vêtements pour femme.

Pour parler de l'histoire de ces murs, laissons la plume à Catherine :

« C'est en 1980 que j'ai crée la Boutique Prunelle qui se trouvait à l'avenue des Communes Réunies au Grand-Lancy. C'était une petite boutique avec une clientèle très sympathique dont une partie vient encore maintenant à Carouge. Je vendais en plus des vêtements, les laines « Pingouin » ainsi qu'un rayon mercerie. La boutique effectuait également un dépôt teinturerie. Mais j'ai toujours rêvé de m'installer à Carouge. Je trouvais cette ville tellement vivante, tellement particulière par le cachet de ses maisons, de ses cours intérieures et de sa vie nocturne.. Ah la vie nocturne de Carouge .il faut l'avoir connue.

Un jour d'octobre 1992, mon rêve se réalisa, j'ai signé le bail d'une arcade au plein centre de Carouge sur la place du Marché (anciennement Vidi Vici). Et en février 1993 j'ai ouvert le magasin actuel. La clientèle est toujours aussi sympathique et je la remercie pour son amabilité et sa fidélité... ».

Dans cette boutique aérée, simple, charmante, plus de 25 marques garnissent les lieux.

Lisez plus tôt :

Les fameux jean's Angels, et Maurice Abot, Yaha, Voodo, Scooter Bijoux, Sandwich, Pennyblack, Passport, One Sep, Mustang, MADO et les Autres, IKKS, Frieda & Freddies, Driver, Bijoux Art & Craft, Aventure des Toiles, Argento Furioso, Anta Q'ulqi, Aldo Marins, Angel, Bijoux Scooter, etc.

Un choix super sympathique d'habits féministes pour tous les âges conseillés évidemment par Catherine, mais aussi par Alanan et Amanda.

Le site de Prunelle :

www.prunelle.ch

La place du Marché est bien vivante.....

N'est-ce pas événementiel d'avoir Madame pour les femmes et Monsieur pour les hommes et fin de compte qui ne font qu'un !

Pendant que Madame s'habille chez Prunelle, Monsieur va se vêtir chez MOKO.

A l'arrivée, tout le monde boit l'apéro, mange à la Brasserie la Bourse !

Tant Catherine que Michel tiennent à remercier les Intérêts de Carouge, notre Tactac national, Alain Saracchi, l'ensemble des commerçants, vous aussi gens d'ici et d'ailleurs pour faire vivre Carouge dans un esprit villageois bien « Krougeois » !

Il n'y a pas à dire « Il fait bon vivre à Carouge ! ».

Allez bon été à toutes et à tous ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:02 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/06/2011

Sainte-Croix de Carouge dans les chiffres rouges ... A votre bon coeur ...

 

images.jpgBien le bonjour,

« Pourquoi avoir peur de la profondeur de nos gestes tant de fois répétés, des visages et des décors que l'on connaît par coeur ? Et si, au contraire, on redoublait d'attention ? L'ordinaire des jours, dans son apparent manteau gris lunaire, reflète, comme l'astre de la nuit, la beauté de la lumière » (inconnu).

Comment va la vie en ce dernier jour de juin.

 

Sainte-Croix de Carouge voit rouge !

 

Souvent, je me rends à la « basilique » de Carouge allumer une petite bougie devant la copie de la grotte de Lourdes et prier un peu, me recueillir, réfléchir, savoir qui je suis, qui vous êtes.

A l'entrée de l'église sur la table, une feuille explicative avec bulletin de versement « Chère paroissienne, cher paroissien »......

C'est un appel aux dons.

Car la situation financière de la Paroisse est préoccupante.

Pour preuve, selon le feuillet, en 2010 un manque à gagner de Frs 100'000,--

Le budget 2011 prévoit un manque à gagner de Frs 80'000,--.

Si ça continue ainsi, bientôt la clef sous le paillasson !!!!!

A ce propos est-ce qu'une Paroisse peut tomber en faillite ???!!!

Pourquoi de tels déficits ?

Il semblerait selon les explications, qu'en raison d'importantes charges hypothécaires (amortissement et intérêts), le rendement des immeubles, joli parc immobilier (!), ne permette pas d'équilibrer le budget de la Paroisse.

Alors est-ce qu'un audit serait nécessaire pour voir en profondeur ce qu'il se passe dans la gestion de la Paroisse ???? Hummmm laissons les Autorités ecclésiastiques mettent leur nez dans les comptes de Sainte-Croix.

Face à cette situation préoccupante, le Conseil de Paroisse met toute sont énergie pour trouver des solutions concrètes. Parmi celles-ci, un soutien financier, soit une action sous forme d'un don mensuel de Frs 30,--, et de services bénévoles dans différents domaines.

Il s'agit en définitive de diminuer les charges et d'augmenter les recettes.

Mesdames et Messieurs, il faut sauver Sainte-Croix de la « faillite » !!!!

A vos bons coeurs.

A votre porte-monnaie.

Soyez généreux envers l'église catholique.

Selon proposition du Conseil de paroisse cotisé Frs 30,-- par mois (Paroisse Catholique romaine de Ste-Croix Carouge, 1227 Carouge GE – 12 – 1699 – 8.

« Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez de vos biens. C'est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez réellement. (...) Car en vérité c'est la vie qui donne à la vie – alors que vous, qui vous imaginez être donneurs, n'êtes en réalité que témoins » (Khalil Gibran).

Allez bonne journée.

 

 

07:58 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/05/2011

Carouge VILLE INVISIBLE ......

 

images.jpgBien le bonjour,

Suivons notre route !

«Quand  nous aurons fini de vouloir ressembler aux autres, quand nous aurons fini de vouloir être des parents, des amants, des amis ou des professionnels idéaux ou fantasmés, nous pourrons laisser nos pas nous guider vers un sentier jusqu'alors invisible. Son tracé, singulier, nous amène là où nous sommes attendus. Rien de spectaculaire, non; un rendez-vous personnel. ».

A méditer donc.......

 

Carouge VILLE INVISIBLE.......

 

Dans le cadre du traditionnel Printemps Carougeois, cette année commémorant le 225ème anniversaire de la Cité Sarde, les Autorités Carougeoises nous offrent un spectaculaire rendez-vous, celui de Carouge Ville Invisible demain jusqu'à dimanche soir.

Un parcours unique et inédit à travers les cours, les places, les jardins du Vieux-Carouge. Trois soirées scéniques, musicales et artistiques, itinérantes où artistes, comédiens, musiciens, seront inspirés du roman d'Italo Calvino.

Italo Calvino est un écrivain italien et un philosophe du xxe siècle, né à Santiago de Las Vegas (Cuba) le 15 octobre 1923 et mort à Sienne (Italie) le 19 septembre 1985, à l'âge de 62 ans.

Calvino est à la fois un théoricien de la littérature, un écrivain réaliste, mais aussi et surtout — pour le grand public — un fabuliste plein d'humour : sa production très riche fait de lui l'un des plus grands écrivains italiens de la période moderne.

Adapté sur le thème d'une ville, en l'occurrence Carouge et son 225ème anniversaire, les représentations de qualités marient réalisations scéniques, lumières, projections digitales, théâtre, musique, danse, installations multimédias. Un parcours nocturne permettant au public de se déplacer, par un parcours fléché, vers une trentaine d'espaces de Carouge. Pendant les spectacles, toutes les éclairages s'éteignent. La Cité est drapée d'immenses pans de toile. Le but de cette mise en scène consiste à offrir un nouveau regard, et ainsi émerger une ville jamais vue auparavant.

Plus de trente associations carougeoises et d'artistes Carougeois feront vivre cet l'événement, enrichi de vingt artistes et de techniciens venus d'Italie.

Pour ces trois voyages dans les villes invisibles de Carouge, le départ est fixé demain vendredi à 20h 30 sur la place de Sardaigne. Le parcours conçu dans un certain sens, vous pourrez évoluer librement au coeur de Carouge.

Vendredi soir 20 h 30, place de Sardaigne. Samedi, même heure, ainsi que dimanche soir.

La Musique Municipale de Carouge offrira un concert inédit, composé que de pièces italiennes, notamment l'ouverture de Nabucco de Verdi, dirigé par Jean-Marie Paraire. Les trois soirs à 20 h 30 au parc Cottier devant le bâtiments du Conseil municipal. Un show à l'italienne qui mérite d'être écouté.

« Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter » Proverbe Chinois.

Allez bonne journée !

 

08:05 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/05/2011

Une "clinique" du pied à Carouge, ça marche, ça court....

 

 

images.jpgBien le bonjour,

Bien dormi.

Super, la journée va être belle.

J'ai acheté une petite anthologie spirituelle pour réenchanter le quotidien, un bouquin écrit par Anne Ducrocq, aux éditions Albin Michel. Dans la mesure de ma bonne humeur et de mon optimiste, chaque jour que Dieu fait je me permettrai humblement de citer un passage. Si ça ne vous plaît pas dites le moi !!!!

Le premier :

 

« La beauté devant moi fasse que je marche

La beauté derrière moi fasse que je marche

La beauté au-dessus de moi fasse que je marche

La beauté au-dessous de moi fasse que je marche

La beauté tout autour de moi fasse que je marche »

(de Klédze Hatal, chant navajo)

 

Ca marche, ça courre à la « clinique » du pied de Carouge !

 

Saviez-vous qu'à Carouge, rue du Pont-Neuf 4, un centre de « podologie sportive » a ouvert ses portes en août 2011. Une originalité s'associant aux originalités de Carouge !

Il s'agit d'un magasin tenu par Pierre Morath, profondément Carougeois, et de Laurent Paonessa, dont la philosophie s'applique au running tout en se nourrissant de l'expérience et du dialogue avec les coureurs de tous niveaux.

Vous pratiquez la marche, la course à pied ?

New Concept Sport est le magasin spécialiste de la chaussure à son pied. C'est le pied !

Le concept part du constat étayé selon 80 % des douleurs et des blessures liées à une activité pédestre sont tout simplement dues à un mauvais choix/conseil de chaussure. Cette nouvelle arcade à Carouge développe le savoir par l'analyse du modèle de chaussure s'adaptant le mieux aux pieds.

New Concept Sport est là pour vous conseiller, adapter les chaussures de marche et de course qui épouseront vos pieds.

Cette originalité, de notoriété Suisse est Européenne, fut fondée par Raymond Corbaz. Le premier magasin, le plus important centre de Suisse, se situe à Epalinges. Pierre Morath rachète l'entreprise en 2009. Enfant de Carouge, la petite quarantaine, marié, papa de deux enfants, Juliette & Yorick, il totalise à ses semelles 25 ans de pratique en course à pied. Champion suisse élite d'athlétisme à trois reprises dans les années 1990. Concepteur du projet, avec son père Richard Morath d'Helio Carouge, il vient de fêter les dix ans de courses à pied « A travers Carouge Run to Run. Il est aussi entraîneur d'athlètes d'élite tels que Tesfaye Eticha, Laura Hrebec, Ludivine Dufour. C'est aussi un cinéaste journaliste dans le sport.

La familles Morath fait partie des « meubles » de Carouge !

New Concept Sports.

Le magasin dispose d'un immense choix de chaussures de courses à pied/walking avec plus de cinquante modèles différents pour homme et femme.

Entre le domaine médical et le simple magasin de chaussure, New Concept Sports, demande aux clients, aux athlètes, de remplir un petit questionnaire sur ces besoins, procède à des tests, conseille, adapte; non seulement vous êtes considérés, mais surtout l'habillage de vos pieds est bichonné. Pour le bien de son dos, on ne fait pas n'importe quoi avec ces pieds, d'où l'importance d'un tel concept podologique.

Pour les mêmes prix que dans le commerce universel, l'arcade, 4 Pont Neuf, est garnie des marques Asics, Adidat, Nike, Brooks, Saucony, Mizuno, Etonic, Avia, New Balance, Puma, Reebok, Zoot, La Sportiva, Culumbia et Pearl Izumi.

Le haut de la technicité de la chaussure se complète par une ligne de vêtements sportive; vestes, pantalons, brassards. Mais aussi un grand choix d'accessoires nécessaire à la pratique de la marche et la course à pied. De marques, vous disposerez d'un large choix de brassières et sous-vêtements spécifiques à la pratique sportive.

New Concept sport propose une autre originalité Helvétique à savoir les compléments alimentaires de la marque Overstims. Prisés en particulier par les coureurs de longue distance les gels et produits phares comme le Gatosport, le Malto, le Sportdej, l'Hydrixir, etc. Aussi des produits très novateurs de la gamme G02.

Dans cette lancée, l'équipe de ce « centre » sportif « Conseil podologique » unique à Genève vous conseillera pour mieux vous entraîner et par là améliorer votre santé, votre bien-être et vos performances. Pierre Morath, spécialiste dans ce domaine, et son équipe se mettront volontiers à votre disposition pour élaborer votre futur sportif : 10 règles d'or pour une préparation optimale à la Course de l'Escalade, préparation de son marathon, surveiller son cardio-fréquences cardiaques, gérer les dégradations naturelles dès 40 ans, apprendre à mobiliser ses graisses, connaître les vertus du renforcement musculaire, comment se prémunir contre les coups de froid.

Que vous soyez marathoniens, trailers, nordics, coureurs ou marcheurs chez New concept Sport, c'est le pied !

Courrez y chez New concept Sports !

(http://www.ncsports.ch)

Bonne continuation à pied, sur les mains, pourvu que vous soyez heureux-ses.

Allez bonne journée !

 

 

 

07:36 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/05/2011

Grande braderie à Carouge - Large market in Carouge

 

images.jpgBien le bonjour,

Bien dormi, les petits anges vous ont proposé de bons plans pour ce week end ensoleillé.

Par exemple, de venir à Carouge pour la grande braderie annuelle. Carouge à l'heure des vides greniers !

Deux jours durant, le centre de Carouge, ville Sarde rappelons le en cette année du 225ème anniversaire, se transformera en une foire géante, une occasion pour les petits, les grands, les Aînés, pour chiner et dénicher des objets en tout genre, parfois bien surprenants.

Samedi 7 de 8 h 00 à 18 h 00

Dimanche 8 de 8 h 00 à 17 h 00

Tram 12, 13, j'en passe et des meilleurs (!)

Parkings de l'Octroi, Sardaine et salles fêtes.

A pieds, à cheval, à dos d'âne, en calèche, à vélo, en TPG, en voiture, tous les chemins mènent à Carouge !

Une sorte de grand marché au puces étalés sur les trottoirs uniquement par des Carougeois.

Une superbe foire annuelle au cours de laquelle les habitants vendent à bas prix des vêtements ou autres objets usagés.

Par ce beau temps et d'autant plus que dimanche 8 c'est la fête des Mères, pourquoi ne pas goûter à l'un des fruits les plus précieux de Carouge, ville où indéniablement il fait bon vivre.

Et profitez en si vous avez des velléités de changer le cours de l'histoire, les habitants de Carouge mettent en vente la Mairie pour un franc symbolique, car toutes les Autorités sont en course d'école au proche Orient. Ensuite, la grande braderie des effets mobiliers de la Maison Mère de Carouge et nous aussi nous partons en course d'école sur la prairie du Grütli !

Passez un bon moment à Carouge, héhéhéhéhé la plus belle ville du monde !!!!

Allez bonne journée !

 

Good day,

 

Slept well, the little angels you have proposed in your

dreams of good stuff for the weekend sunny.

 

For example by encouraging you to come to Carouge

the great annual clearance sale. Blackbird time to empty

attics!

 

For two days, the center of Carouge, Sardinian town

recall it in this year's 225th anniversary, is

transformed into a giant trade fair, an opportunity for

small, large, Elders, to hunt around and find

objects of all kinds, sometimes quite surprising.

 

Saturday, 7 to 8 pm from 00 to 18 h 00

Sunday 8 am to 8 00 to 17 h 00

 

Tram 12, 13, and so the best (!)

Provision of car parks, cinemas and Sardinia, holidays.

 

A sort of big flea market spread over the

sidewalks only by Carouge.

 

A great annual fair at which the

people selling cheap clothing or other

used objects.

 

This beautiful weather and especially as it is Sunday 8

Mother's Day, why not enjoy one of

most precious fruits of Carouge, a city where

undeniably life is good.

 

And enjoy if you have any inclination to change the

Throughout history, people put in Carouge

Sale City Hall for a token, because all

Authorities are racing school in the Near East.

Second, the large market of household effects of

Parent Carouge and we also leave in

school run on the Rütli!

Spend some time in Carouge, héhéhéhéhé the most beautiful

city in the world!!

Go nice day!

 

 

 

 

 

08:03 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/04/2011

La valse des "LOSERS" est terminée !!!!!

 

images.jpg

Bien le bonjour !

Nous avons passé de bonnes Pâques

Et bien voilà nous roulons vers l'été.

Le soleil, les piscines, les plages, les glaces, les terrasses, les balades tard le soir, un doux baiser langoureux au clair de lune, j'en passe et des meilleurs.

 

Nous sommes donc une équipe gagnante, pas utile de la changer puisqu'elle gagne.$

Dans notre bon canton, il y a des équipes perdantes, ayant de la pleine à croire à leur défaite.

Elles montrent à travers des propos publics que la joie de vivre ne demeure pas. Elles sont presque vindicatives.

Elles pleurent.

Elles n'abdiquent pas, elles ont raison !

Elles se font encore et toujours des illusions, elles ont tort les jeux sont faits.

Elles croient que la victoire est sonnante. Le glas sonne.

Elles essayent de résister au verdict du peuple. La dure loi des hommes et des femmes.

Elles ont perdus; un chat est un chat.

Elles ont cru que......

Elles étaient sûres d'elles.......

Elles ont perdu; un chien est un chien.

La digestion est dure. Le transit se fait très mal.

On essaye de garder la tête haute et l'air intelligent.

Le peuple a choisi ce qui est enthousiasmant pour lui. Il a donné la priorité a une nouvelle équipe.

Des anciens auraient certainement sauver les meubles; elles n'ont pas fait appel à eux. Pourtant, ils ont l'expérience, le savoir, les connaissances, le peuple avec eux. Ce sont des « jeunes vieux » bien encrés dans la vie associative, le domaine commercial, les gens des quatre coin du canton. Ils sont encore bien vivant les « Vieux » !!!!!

Ils sont vivants et acceptés par la population.

Sans les anciens dinosaures, elles ont perdu, presque tout perdu, elles ont failli tout perdre.

Des nouvelles, aujourd'hui anciennes, équipes si sûre d'elles, se croyant les sauveurs, ayant la certitude que la roue tourne toujours en leur faveur, ne vivent-elles pas encore sur un nuage. Les petites fleurs sont fanées, les pétales sont tombés, l'hiver vient glacer l'enthousiasme.

Ne faut-il pas se faire petit, se poser les bonnes questions, penser à une auto critique, voir plus loin que son nombril, être plus humble, être moins narcissique, moins sûr, reculer pour mieux sauter. Avaler la pilule, le suppositoire, se mettre aux soins intensifs et renaître des urgences, des cendres.

Tout bonnement, ne faut-il pas changer d'équipe car elle a pris un certain coup de vieux ! Gardez vos Fondations, n'élargissez pas vos réseaux, rester en cercle fermer, c'est une bonne tactique pour gagner !!!!!!!!

2015 est vite là !

Les vaincus, les gens bien pensant, donneurs de leçons, à la tête, sont-ils toujours le feu d'artifice de la motivation politique.

Héhéhéhéhéhé, alors nécessité de ressortir les dinosaures toujours très populaires ????!!!!

La sagesse .......... ,la valse des « loser » est terminée !!!!!!!

(Rigolez vous êtes filmés !!!)

Allez excellente journée !

 

 

 

 

 

07:13 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

08/04/2011

Les fleurs d'un atelier de peinture carougeois....

 

images.jpgBien le bonjour,

Ca gaz ou vous êtes à l'électricité ?!!!!

La citation de ce vendredi 8 avril :

« La vie est une météo imprévisible » Claude Lelouch.

 

La vie Carougeoise .....

Stefania RICCI

La Bottega dell'arte

Stefania Ricci, la belle Italienne de la rue Ancienne si j'ose dire ainsi.

C'est une artiste-peintre....

Maman de 3 filles, elle aime la vie et la nature en les chantant dans ses compositions. Les fleurs et les scènes de jardin attirent son regard qui devient alors emprunt de poesie et de romantisme.

Elle enrichit avec passion et grand art l'arcade du 16 rue Ancienne de peintures simples l'aquarelle en accordant l'importance la nature, aux fleurs.

Entrer dans son atelier c'est découvrir la nature sur toile, embellie par des musiques bien italiennes, notamment la Traviata de Verdi chantée par le regretté Pavarotti. Une ambiance comme on les aime Carouge.

Elle aime Carouge pour sa vie artisanale, ses petites boutiques, son ambiance très italienne; c'est une femme qui gagne d'être connue. A la voir, elle femme du monde !

Sa passion, c'est la peinture ....

Elle se passionne depuis sa tendre enfance pour le dessin et pour la peinture. Elle pris ses premiers cours en 1994 Bruxelles. Par la suite elle travaille dans des ateliers de peinture en France. Elle arrive Genève en 1998 ou elle habite toujours. Elle ouvre son atelier-arcade au 16 rue Ancienne en 2005. C'est la joie de vivre, avec les autres, du coin !

Le jardin botanique lui a caresse l'esprit et le coeur et donner l'inspiration de peindre des fleurs, en l'occurrence des coquelicots. Sous les brosses et les pinceaux de Stéfania, les fleurs éclosent et s'épanouissent en un festival de couleurs.

Sa palette est enrichie de couleurs vives que l'on peut retrouver sur les toiles de son arcades. Scènes de jardins, de campagne, de montagne, de vase de fleurs, avec un parfait accord entre les couleurs.

Elle reste fidèle sa manière figurative en appropriant la beauté quotidienne et en mettant en avant la vie artistique qu'elle s'est tracée. Elle est la recherche d'une constante harmonie, non seulement par le sujet choisi, mais aussi par l'accord des teintes entre elles. Elle peint avec beaucoup de sensibilité et d'amour.

Elle sait rendre le caractère d'un paysage, d'un jardin, d'une nature morte, par des coloris diversifiée propres restituer l'atmosphère d'un lieu.

Les couleurs jaunes rayonnent ses toiles, les rouges sautent l'oeil, les bleus inondent l'esprit de bien être; ce sont des notes délicates pour notre plus grand plaisir.

Ecole de peinture ....

Stéfania, après avoir fréquenté l'atelier, le corollaire les précieux conseils, de Jean-Pierre Mello, l'un des grands artistes peintre de Carouge, elle donne des cours de peinture. Aujourd'hui, son atelier offre ses savoirs une vingtaine de personnes désirant apprendre la peinture.

Stéfania serait heureuse de pouvoir vous accueillir en toute simplicité sans froufrou, dans un esprit bien carougeois, Sarde, n'est-ce pas l'année du 225ème, pour vous faire découvrir ses oeuvres, ses palettes, l'ambiance italienne, le sud. Elle ouvre les mardi, mercredi et jeudi. Si vous passe devant l'atelier vous la verrez peindre dans sa petite cour.

(www.stefaniaricci.ch)

Y a pas dire il fait bon vivre Carouge !

Bonne continuation et tout soudain pour une autre vie Krougeoise  !

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:33 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/04/2011

Les élections du CA reportées à Carouge au 22 mai 2011....

 

images.jpgBien le bonjour,

Veille d'un week end chaleureux en rayons de soleil, le corollaire, chaleur dans nos esprits et dans nos coeurs. Souriez, riez, valsez, blaguez, nous sommes le 1er avril !

Plus sérieusement, la nouvelle vient de tomber sur Option Musique.

Conseil administratif de Carouge....

Les élections du 17 avril sont reportées au 22 mai prochain. La Chancellerie de l'Etat de Genève en a décidé ainsi suite à un fait pas commun : le fichier électorale de la Cité Sarde littéralement effacé du puissant système informatique. Non, non ce n'est pas une blague. Je pense que la Tribune de Genève va communiquer dans la journée.

D'après les dires du journal de 07 00, d'autres Communes genevoises seraient touchées.

C'est incroyable ce blog informatique. Comment un tel fichier de plus de 9'000 électeurs peut-il disparaître dans les nuages. Les mystères de l'ouest de la Suisse ! A ne rien n'y comprendre.....

Un coup de la magie du serveur de l'Etat qui va coûté cher aux contribuables.

Le personnel incorpore des Services informatiques de l'Etat est sur pied de guerre, paraît même qu'il devra bosser ce week end.

A Carouge, c'est la consternation d'abord chez les 6 candidats. Ces derniers le trouille au mètre à 0 devront patienter encore 1 mois. Et bien je n'aimerais pas être à leur place. Ils vont se ronger les ongles dans le doute du résultat repoussé plus d'un mois. Quelle angoisse, l'Etat devra certainement mettre sur pied une cellule psychologique.

Et les partis qui ont certainement imprimé les affiches, les papillons, les ci et les ça. Qui va payer un deuxième jet ? L'Etat de Genève ?

Attendons ce que va dire la Tribune de Genève à ce sujet.

Je subodore avec certitude que Madame la Chancelière d'Etat doit être mal dans sa peau. Elle commence pas bien le mois d'Avril.

Carougeois-ses inutile de vous bousculer pour acheter votre crayon noir et votre taille crayon !

Rendez-vous au 22 mai prochain pour le résultat des élections exécutives de Carouge.

Allez bonne journée, pas de folie.

 

 

 

 

07:44 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/03/2011

Le Conseil administratif de Carouge censure la liberté d'expression !!!!!!!

 

images.jpgBonjour les gens d'ici et d'ailleurs,

Il pleut, pas grave, nos coeurs sont aussi grands que le soleil.

Malgré les nuages nous allons passé une bonne journée.

 

Moi j'ai les "boules" !!!!!!!!!

Atteinte à la liberté d'expression ? Carouge à l'heure de la censure ? Carouge ou Tintin chez les soviétiques ?

C'est l'image que pourrait donner le Conseil administratif de Carouge, l'actuel (!).

Lors du dernier Conseil municipal, il aurait rappelé à l'ordre des blogueurs et leurs administrateurs (je penserais notamment à l'administrateur des blogs de la Tribune de Genève). Ahahahah les bons « soviétes » ! Ahahahahahah les bons « donneurs » de leçons ! En période électorale on s'excite le chou, on a la trouille aux tripes et on essaie tous bons éclats ?! Est-ce la meilleure campagne électorale de s'attaquer à la liberté d'expression.

Il semblerait que des blogs libres aient gêné la vie tranquille de l'Administration communale.

Des mots, des petites phrases soi-disant dirigées contre une voire des personnes.

Des propos qui dérangeraient l'esprit, le coeur.

Pourtant, si je pense à un blogueur, je n'ai jamais lu de propos déplacés, abusifs, démesurés, portant atteintes. Je n'ai pas l'impression que des libres penseurs aient porter atteinte à une personne de la Mairie. Si je me fais l'avocat du « diable » je pense que le Conseil administratif « déblogue » ! Est-ce le cas ?!

Tant que le respect, la dignité, la politesse, la sensibilité, sont dans l'esprit du texte, il faut reconnaître qu'il n'y a pas atteinte. Ou alors faut-il le dénoncer avec de bonnes preuves phy. et psy.

Le Conseil administratif ne ferait-il pas mieux de livrer à la population carougeoises son bilan des 4 dernières années. Ne pas oublier des délais !!! Communiquer mieux avec la population !!!! Favoriser les intérêts des commerçants !!! Respecter la durée des travaux !!! Etre proche de la population !!!! Diminuer la taxe professionnelle, construire enfin la maison de la sécurité, etc. Bref, avant de s'attaquer à la liberté d'expression, faut-il gérer au mieux les intérêts des Communiers.

En tant que blogueur, j'avoue que dans le cas présent, je trouve indécent la position du Conseil administratif. Que ce dernier assure en tout premier lieu la bonne gestion de Carouge pour que les Carougeois et les Carougeoises puissent être heureux et s'épanouir démocratiquement et librement dans leur Commune. Amen !!!

Allez bonne journée à toutes et à tous !

(PS Monsieur le Maire, Madame et Monsieur les Conseillers administratifs, ce blog est un avis plaisant. Partant d'un bon esprit il n'est pas un jugement, alors inutile d'aller plus loin !!!! Ben rigolez !)

 

 

 

 

 

07:58 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

26/03/2011

Un grand débat POLITIQUE à Carouge ?

 

images.jpgBonjour « samedical » !

Si vous faites la grâce matinée et bien vous avez bien raison. Faut profiter un max des moments libres, des loisirs et arrêter de se prendre le chou pour des petits riens.

Alors bon café-croissant, bon marché à Carouge, héhéhéhéhé la plus belle ville du monde.

 

Au fait Carouge ?

 

Le 17 avril prochain nous serons appelés à élire nos exécutifs.

Au sein de la Cité Sarde, 6 candidats. 3 sortants, 3 nouveaux. Hormis l'UDC et le PDC (tient il n'y a qu'une lettre qui les différencie !!!) tous les partis présentent une personne.

 

Avant ?

 

Pour les 3 candidats sortant quel bilan 2007 – 2011 ? Comment la Commune a-t-elle évolué ? Que s'est-il vraiment passé de bien et me mauvais au quatre coin de Carouge ? Etes-vous contents ?

 

Après ?

 

Chaque candidat-e a sa façon de penser, d'imaginer le meilleur, d'avoir la science infuse, ses tableaux, ces photos, pour les 4 prochaines années, des clichés pour la Carouge 2015. Je prometsssssssss, je donneraiiiiiiiii, j'offriraiiiiiiii.

La même ritournelle tous les 4 ans !

Carougeoises, Carougeois connaissez-vous les gens qui se présentent pour gérer Carouge.

 

Apprenons à les connaître. Mieux se connaître, c'est mieux aimer !

 

En conséquence de ce qui précède, je proposerai humblement un débat public, très public, mené par un-une ou plusieurs animateurs-trices de la Tribune de Genève par exemple, ou l'excellent Pascal Décaillet; surtout pas des milieux politiques carougeois.

 

Soirée électorale à Carouge.....

 

Trois actes : 1) présentation des candidats-tes 2) programme de chacun-ne 3) questions-réponses. Conclusion par 4 personnes inter-générationnelles choisies dans le l'assistance.

Une soirée bien organisée ne peut que nous offrir le don du choix du vote.

Ne sentirions-nous pas mieux ce que ces 6 personnes ont dans le « coffre », ce qu'elles imaginent, se qu'elles préconisent pour la Carouge d'avenir.

Enfin, une verrée bien Carougeoise offerte par les Partis politiques.

Woua vous imaginez ? La mise à nu des gens qui briguent la Mairie.

Il faudra en élire 3 sur 6, très bien mais lesquels-les ??? D'où un débat public pour le bon choix.

Oseront-ils ?!!!!

Allez excellente journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:36 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/03/2011

Assouvissez-les aux "Envies"...!!!!!!!

 

images.jpgBien le bonjour,

10 mars, j'envoie ma déclaration d'impôts !!! Ouf un soulagement cette grande partie administrative annuelle est accomplie. Combien de temps avant la taxation, bien 6 mois. Bah, tout arrive à temps pour celui qui sait attends. Ca ne va pas me trouer ma vie, on connaît les lenteurs des Administrations.

Bref, le soleil pointe son nez, une magnifique journée à l'horizon. La vie est belle malgré.......

La vie carougeoise....

Vous voulez assouvir vos besoins aux Envies ?!!!!

« DEUX ENVIES » ?!

Carouge ville accueillante où il fait bon vivre (!) pas besoin d'avoir envie d'aller aux « ENVIES » on y va tout naturellement .....!!!

Il s'agit de deux boutiques cadeaux sises l'une en face de l'autre.

« L'Envie, 2 rue Sainte-Joseph »

« L'Envie d'en face, 6 bis rue du Pont-Neuf »

Un troisième magasin « Envie de... » se situe à la Terrassière 13.

Des Senteurs Maison, aux coups de cœurs, en passant par des objets Barbapapa, des thés, épices, bougies……

Présentation

L’envie vous accueille dans les trois espaces  de sa boutique colorée :

- Senteurs et Saveurs, Senteurs maison, huiles, épices, thés, coffrets, bougies, lampes à huile.

- Coups de Cœurs, Fantaisie et petits cadeaux Pour la cuisine, le jardin et la chambre des enfants, petits, grands et ceux qui le sont resté un peu, plein de petits objets sympa et colorés, lampes, joli choix d’articles Barbapapa, cartes.

- Mode Petits objets de décoration, tabliers, sacs, t-shirts originaux, chaussettes, t-shirts et vêtements Barbapapa, tapis de bain, foulards

C'est la famille NEVEU, l'épouse, l'époux et les quatre enfants qui gère l'entreprise

Pourquoi donner le nom d'Envie ? Cherchant un nom de commerce hors du commun, simple à retenir, un soir alors que Nadine Neveu est dans sa cuisine, elle demande à son mari  Olivier « que veux-tu manger ». Il lui répond sans réserve « envie de saucisson » ! L'enseigne était toute trouvée. Les « Envies » sont nées.

Ce sont de vraies boutiques cadeaux où l'on trouve de tout. Vous devez offrir un petit présent, là aux « cavernes de Carouge » vous trouverez une idée. Il y en a pour tout les goûts. Ca passe des cartes artistiques pas comme les autres, des peluches de marque, de la vaisselle, une gamme de petits meubles, des cosmétiques bio, de nombreux thés, des super compartiments-tri-déchets, des lampes, de l'éducatif pour les enfants.

Notamment les marques Py lone, Perriere la porte, Fox trot et Barbapapa, bien connue es enfants, garnissent les rayond.

De la belle marchandise de goût, pas cher; il y a rarement des soldes toutefois les prix sont le plus juste, au plus juste du porte-monnaie.

L'accueil est super sympa, les clients sont reçus à la carougeoise, c'est coloré, il y a bien des humours écrits et coloriés, mais aussi de l'écologie, tout et tout.

J'avoue avoir été quelque peu épris pas l'ambiance, l'esprit familiale, les articles qui garnissent ces boutiques. Héhéhéhéhé, il y fait bon vivre...!

Rendez-vous sur le site www.envie.ch

N'hésitez pas à rendre une petite visite à ces deux surfaces commerciales Krougeoises, je pense que vous en avez l'envie !

Allez bonne journée !

 

 

 

07:55 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

24/02/2011

Le PDC ? Pourquoi ne pas prendre la liste No 8 de Carouge....

 

images.jpgBien le bonjour,

Grande surprise du jour !

Un petit bon homme de neige ?!

En me levant je croyais rêver, la neige.

Quelle transition avec ces jours passés.

Et oui nous sommes toujours en hiver. Et figurez-vous que dans 10 mois nous serons au portes de Noël, ne sommes-nous pas le 24 février.

Alors que des pays pas si lointain, gouverner par des « malades », n'y a-t-il pas eu des bouquins à ce sujet, sont sur le chemin à tout prix de la démocratie, de nouvelles sociétés, ici nous recevons notre matériel de vote qui nous permettra de garnir les rangs du pouvoir législatif. Faut-il y donner de l'importance au regard de ce qu'il se passe en dessous de chez nous. En marge des coups de crayons, la commande de vestes, le tapis rouge, oui je pense qu'il est important de voter en âme et conscience. Car les hommes et les femmes qui nous gouverneront ne doivent pas être des « malades », ils-elles doivent mériter la confiance. Alors inutile de mettre dans l'urne un bulletin de vote de la mauvaise humeur, ou celui pour faire plaisir à celui-ci, celle-ci parce qu'il vous a payé un verre. Il faut réfléchir....

Il est vrai qu'avec les affaires qui déferlent les médias à qui faire confiance. Une chose est certaine nous ne pouvons plus donner le bon Dieu sans confession à qui que ce soit.

Ah où est le bon temps disent les gens de l'UDC ? Ah, ouiiii appliquons la politique de l'arrosoir clame la gauche ? Tout à l'économie pour les libéraux-radicaux ? Non à l'automobile clament les Verts ? Quant au MCG du « cogneur (souris Eric !) » là on c'est la mauvaise humeur gratuite, non constructive.

Ben, il reste qui ?

 

Le PDC !

 

Ah oui le parti du Centre ? Mais oui le PDC. Non ce n'est pas « pan dans le c... », non le mot Chrétien n'est pas gênant. Et pis n'est pas le grand Parto des gens multi-culturels, social, économique, transmetteur de son savoir, écoutant,, j'en passe et des meilleurs. Au moins au Centre la vraie politique touchant toutes et tous a de la valeur.

Les hommes et les femmes de ce mouvement populaire, solidaire, croyant profondément en les valeurs de la société, défend une idéologie éclairée; loin d'être un mouvement politique « con ».

 

Pourquoi se cacher ?

 

BUCHS Bertrand, Député, Conseiller municipal, médecin, 54 ans marié, 4 enfants

FRIES-WALZER Séverine,Conseillère municipale, ergothérapeute, mère au foyer, 39 ans , mariée 3 enfants,

BARTHASSAT Stéphane, Conseiller municipal, employé de commerce, 43 ans, 
2 enfants (frère du Conseiler national Luc Barthassat),

BARBUZZI Dominique, chargé de projet, 40 ans , marié 2 enfants,

BENECHE Marie-Marthe, Agente de nutrition, auxiliaire petite enfance, 62 ansmariée 1 enfant,

CLERC Laurent, Policier,39 ans, marié 2 enfants,

DA SILVA-BARTHASSAT Suzanne, Diplome HEG, mère au foyer 39 ans mariée 
2 enfants,

FRAOMENE Raffaele, Chef d'entreprise, 26 ans, célibataire,

GRAS Patrice, Employé de commerce, 32 ans, marié 2 enfants,

HEREDIA Jesus, Chef d'entreprise,47 ans, 2 enfants, séparé,

HORNER Patrick, Restaurateur, 41 ans, marié, 4 enfants,

MBU Rombaut, Chef cuisinier, 49 ans, marié,

TERRIER Jean-Philippe, Membre de l'Assemblée constituante, ingénieur gestion des eaux, 37 ans, célibatai

Ayant été à Carouge Conseiller municipal DC pendant 14 ans, dont deux années Président, donc aujourd'hui Sénateur, je viens humblement en toute sincérité soutenir la liste No 8 de Carouge, celle du PDC.

Ce sont des gens de qualités, qui oeuvrent pour le bien de Carouge. Ils sont responsables devant leurs missions.

Ces candidates et candidats sont visionnaires.

Bien que vous soyez face à 8 bulletins de votent, pourquoi ne pas faire confiance à la No 8 ?

Aimez les !!!!

Allez, bonne journée blanche à toutes et à tous.

 

 

 

 

 

08:14 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

17/02/2011

Carouge : un UDC va se faire virer ce soir....

 

Unknown.jpegBonjour les gentils gens !

Tout va bien où presque !

 

Carouge ......

 

Alex quelle image laisses-tu..... ?

Hier, fin d'après midi, un recueillement très privé pour dire adieu à Alex, l'ancien Curé de Carouge. Quelques personnalités, certaines hypocrites (...!!!), mais d'abord des Amis. De la musique de chambre, quelques mots, un mini témoignage. Plus que simple......

Adieu ....

Mais !

Mais pas un mots pour les enfants soi-disant abusés. Le congélateur au plus glacial. A ce demander si l'Evêque a dévoilé la vérité, si la presse n'a pas dit des inepties. Mince on ne sera jamais. Est ce que les plaintes étaient vraiment fondées. Cette histoire était-elle vraie ?

Now, que vont devenir ces gosses, quel avenir psy, quel épanouissement, quelle joie de vivre.

Si ce qui s'est passé est authentique et bien Alex tu laisses des jeunes dans de sombre pensées car ils ne seront jamais habilités à vivre en PAIX intérieur......

 

Bref ....

 

Carouge.....

 

Ce soir, séance du Conseil municipal.

A 3 semaines des élections rien de transcendant.

Sauf que......un truc explosif.....une bombe politique.....

Un UDC risque de se faire virer de la fondation HLM de Carouge.

Vous savez, c'est cet homme, Conseiller municipal se représentant aux prochaines du 13 mars, qui a brandit une arme et un chargeur devant un enfant et une femme, les menaçant violemment de les faire évacuer d'une tour de Carouge propriété de ladite Fondation.

Ce Conseiller municipal a disjoncté, pété les plombs. Une histoire de dingue....

Un bon vieux Suisse « UDC » !

Comme membre du conseil de cette Fondation, le Conseil municipal va voter son exclusion dudit conseil. A mon humble avis, cette décision sera justifiée.

Ca va donc palabrer, se jeter des pierres entre l'UDC et les autres.

Woua moche de la part des élus avant les élections. Pas joli-joli...

Ca ne donne pas une bonne image de la politique carougeoise, mais bon faut faire le ménage !!!!!

Au fait, n'est-ce pas la gauche qui veut semer le trouble et transformer la moche histoire de cet UDC en avantage électorale ?

Ce soir à Carouge le combat des petits Chefs ! Quelle bonne image..........

Sur ce, je vous souhaite un excellent jeudi au delà de la politique très politicienne !

Allez bonne journée et encore merci de lire mes propos.

 

07:52 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook