Les Verts : une marée exceptionnelle ?

Imprimer

Les Verts.jpgBien le bonjour,

Les marées hautes n’envahissent pas seulement la belle Venise, mais aussi des places telle que celle de la place fédérale à Berne.

Ce n’est pas un scoop, l’eau envahit, noie, engloutit, puis se retire pour redonner l’aspect original.

Ce qui c’est passé en Suisse ces dernières semaines sont bien une marée haute, non pas d’eau, mais de suffrages Verts.

C’est vrai, les verts ont ratissé large dans la majorité de la Suisse, toutes nos félicitations, partant ceci mérite bien une place au Conseil fédéral, une sorte de chef-pompier pour diriger les opérations de pompage lié à leur succès.

Bravo, Bravo, Bravo les Verts vous avez inondé la Suisse !

A cette montée des voix, la plus retentissante depuis sa création, le 4ème parti de Suisse a bénéficié clairement du grand « bazar » lié au climat.

A cela, en regardant l’histoire politique ce n’est pas nouveau qu’une tendance politique monte ses eaux et envahissent la Berne fédérale.

Regardez, il y a une vingtaine d’année l’émigration provoquait une grande marée UDC, à Genève ce furent les frontaliers amenant un raz de marée au profit du MCG, à une autre période les voitures profitèrent au parti des Automobilistes, pour d’autres raisons du moment ce fut Vigilance, j’en passe et des meilleurs.

Hier l’UDC, aujourd’hui les Verts, demain le parti de l’amicale Choucroute genevoise !

Le constat ?

En définitive, toutes ces marées exceptionnelles se retirent un jour pour laisser place à l’histoire, à la beauté, à l’inoubliable histoire des places telle que celle St-Marc à Venise.

Les vicissitudes de la vie n’ont rien inventé, la vie est une éternelle ritournelle sans fin. Ainsi va la vie !

Au dessus de tout ce « binz » il y a Nous, les gentils contribuables, qui au fil des années continuent à subir les aléas du pays en mains d’arènes politiques faisant la pluie et le beau temps.

L’avenir nous dira si ce raz-de-marée aura été éphémère ou bénéficiera encore des effets climatiques chers au Vert.

Une chose est certaine, Venise sur ces solides fondations résistent et résistera encore bien des décennies, tel sera le cas en Suisse avec sa démocratie, son histoire, ses fondements politiques.

Sur ce, allez bonne journée !

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.