12/05/2017

Frs 4'000,-- pour une assurance privée ou Frs 4'000,-- pour plus de vacances ?

 

758-huggenvecopie.jpgBien le bonjour,

Je suis hospitalisé depuis une semaine pour soigner mon « imbécile » de genou, j'ai le temps d'observer depuis ma chambre au 9ème le nouveau bâtiment appelé « Julliard).

Avouons qu'il est magnifique en terme architectural. Certes très carré, il cadre bien dans un centre hospitalisé universel.

Le grand changement entre l'ancien bâtiment des lits et la nouvelle version se situe dans le nombre de lits par chambre. Avant, des chambres à 7, voire 8, lits, aujourd'hui, 1 ou 2 lits.

Si on se calque sur les cliniques privées, c'est devenu presque devenu du pareil au même.

« Malade » lambda au plein centre de ce « parc » hospitalier je fais entièrement confiance aux acteurs de la médecine.

Mais ....

Evidemment, il faut une petite « Genferei » !

Je sui donc en chambre privée et pour cela je paye une prime annuelle totale de plus de Frs 4'000,--. S'ajoute la prime de base « LAMMAL ».

Dans l'ancien bâtiment des lits je ne ne pouvais et je peux encore accéder à l'espace privé que si je suis nanti d'une assurance division privée.

Or, dans le nouveau bâtiment des lits tout fraîchement ouvert, il n'y a que des chambres à 1 et 2 lits. Ceci couvert automatiquement par l'assurance de base.

Fort de ce constat, il n'y a plus besoin d'avoir une couverture privée, le corollaire étant une économie annuelle de plus de Frs 4'000,--.

« Tu paies ou pas tu vas de tout manière en intimité ».

Aujourd'hui, la grande différence entre les cliniques privées et le nouveau concept des HUG ce sont le choix du médecin, de l'anesthésiste, le fast du lieu, et bien entendu les menus. UN POINT C'EST TOUT !

D'où ma remise en question de conserver mon assurance privée.

Et je ne devrais pas être le seul à réfléchir sur le« Liddel » de la médecine pour tous.

Mais wouai pourquoi payer plus quand je peux avoir des services pareils, sauf l'hôtellerie ?

Telle est la question depuis mon lit dominant le nouveau bâtiment des lits.

Alors Frs 4'000,-- pour une "hôtellerie privée" ou Frs 4'000,-- pour plus de vacances ?

Enfin, faut-il oui ou non une division privée aux HUG ? Cela ne crée-t-il pas de la concurrence aux cliniques privées. Est-ce loyal ? Est-ce le rôle de l'Etat ? On peut se poser bien des questions sur ce terrain privé ou public !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

11:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.