28/11/2016

Votes cachés, vote honteux ?

electionVoter.jpgBien le bonjour,

Brexit, Trump, Fillon, 9 février, Minaret, demain Le Pen ?

Ces derniers mois on s'aperçoit que les sondages ne sont pas fiables occasionnant des résultats contraire aux pronostics.

Pourquoi ?

En fait, je pense qu'il ne sert à rien de chercher bien loin et de dire en toute simplicité que les sondés mentent aux sondeurs.

A cela, force est de constater qu'en définitive le citoyen en a marre de tous ces sondages et disent exactement le contraire, d'une part, et d'autre part, n'osent pas avouer qu'ils voteront la raison et non le coeur.

Sur ce dernier point, en Suisse l'exemple est vérité.

En effet, prenez l'UDC, c'est le parti le plus représenté sous la coupole fédérale alors que nombre important de citoyens ne cautionnent pas publiquement l'idéologie politique menée par ce parti de droite. Surtout en Suisse romande.

Qu'en pensez ?

Que déduire ?

C'est dire que les votants livrés à eux-même devant leur bulletin de vote font le contraire de ce qu'ils disent car publiquement ils ne veulent pas avoir honte de dire qu'ils votent, par exemple, UDC.

Reconnaissons sans complexe que ce phénomène devenu à la mode ces derniers temps n'est plus un puits de fiabilité et que le contraire fait ses preuves.

Certes......

Alors quel est le poids de ces électeurs cachés qui tronquent les sondeurs.

Le débat peut être long très long raison pour laquelle que je vais pas vider ma plume ici et je conclue pas ces mots :

Votes cachés, votes honteux ?

Heureusement que les électeurs ne lèvent pas la main droite et disent « Je le jure » !

Dorénavant la prudence est de mise, les sondages n'étant pas parole « d'évangile ».

Allez bonne journée.

 

 

 

 

09:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.