15/06/2016

Vive et que vivent les musiques genevoises (campagne)

images.pngBien le bonjour,

Lundi dernier a eu lieu l'assemblée générale des musiques genevoises (campagne), dont je suis le Président depuis une année.

Quel plaisir de rencontrer les sociétés présentes et de pouvoir féliciter la musique de Vernier qui a gagné à la Fête fédérale des musiques de Montreux le 1er prix de la catégorie « divertissement ».

A cette assemblée, le projet d'une unique Fédération de toutes les musiques genevoises a été évoqué et sera discuté en table ronde prochainement avec toutes les sociétés du canton.

Aussi, le 120ème anniversaire de la Lyre de Chêne-Bougeries et le 125ème anniversaire de la Fédération des musiques genevoises (campagne) qui sera, avec l'accord et le soutien financier des Autorités Chênoises, en grande pompe en 2017.

La partition de cette noble assemblée fut emplies de dièses avec la partition des trois Présidents d'honneur, Guy Desbaillet, Michel Favre et Bernard Boulens.

Egalement la présence du Président de l'Association cantonale des musiques genevoises, Eric Kunz.

Chemin faisant, voici humblement mon rapport évocateur :

« Après une année de présidence, je suis heureux de pouvoir faire un rapport positif.

En effet, j'ai eu la chance d'avoir un excellent comité et surtout de pouvoir bénéficier de l'appui « magique » de Bernard Boulens. De par sa large expérience cette année fut que du bonheur. Merci Bernard Boulens, merci les membres du Comité, notamment, Aurea Zoller qui prends les notes de comité, Pascal Rouit pour l'excellente tenu des comptes, Benjamin Burri et Jean-Claude Gallay pour leur étroite collaboration. L'équipe soyez remerciés vivement !

Au cours des comités, nous avons reçu des Présidents de musique pour organiser le 125ème anniversaire. Celui-ci n'aura pas lieu comme il se devrait cette année, mais l'an prochain en même temps que le 120 ème anniversaire de la Lyre de Chêne-Bougeries. Un double anniversaire dont j'espère vous vivrez tous avec conviction, motivation et par la-même vous inscrirez au défilé et aux diverses production. Dimitri Bachmann vous en parlera plus largement tout à l'heure.

Animé par ce projet très musical toutes les sociétés du canton marquerons notre emprunte sur la terre chênoise chère aux Genevois. Ensemble, c'est créer des idées, proposer des projets, être audacieux pour assurer la pérennité des sociétés de musique, garantir la prospérité des partitions, et par là-même honorer Dame Sainte Cécile, patronne de tous les musiciens.

2015, en marge des séances de comité, j'ai pu assister à nombre de concerts, malheureusement pas tous en raison de blêmes de santé. Quel plaisir de venir écouter vos sociétés et ainsi constater que la musique fait indéniablement partie de la vie associative de nos communes. Si aux baptêmes, au communions, aux mariages, aux enterrements, les notes de musique raisonnent comme les cloches qui annoncent des bonnes et des mauvaises nouvelles, sur la places communales, dans les rues, vos sociétés apportent la joie de vivre, créent l'ambiance en sacrifiant du temps libre sans reculer devant le plaisir de jouer un instrument. En sacrifiant des moments avec sa famille, ses amis, d'autres loisirs, nous tous privilégions d'aller de l'avant dans ce que je trouve inévitable, je veux parler de la sociabilisation emplies de dièses.

Chacune et Chacun contribue à bâtir l'avenir musical du canton de Genève; partant de ce constat, ceci est super gratifiant de pouvoir élargir le crédit de la vie associative genevoise surtout dans un monde en mutation constante.

Pour toutes ces raisons, en un mot comme en cent : Merci ! »

Ainsi les notes de musiques pleuvent, c'est à la mode ces temps tout naturellement, sur la Genève musicale et ce à l'aube de la Fête de la musique.

Vive les musiques genevoises !

Allez bonne journée.

 

 

 

09:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.