05/01/2016

Quant à dégainer, il y une "balle" !

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000005154 StartFragment:0000000454 EndFragment:0000005138

images.jpgBien le bonjour,

Me revoilà !

Bonne année, surtout la santé et « portemonnaie toi bien » !

Dominique Warluzel a donc dégainé sur une femme d'où le placement au minimum de trois mois en détention provisoire dans le quartier cellulaire de l'hôpital.

Evidemment, les rapaces de l'information n'ont pas tardé à "tacher" leur page journalistique de gouttes d'encre noires.

Que s'est-il passé ?

Ce n'est pas à nous de faire la lumière, la police via la justice s'en inquiète déjà et à juste titre. C'est juste, la justice sera à la hauteur d'établir les circonstances et de prononcer la sentence ou le non lieu.

Mais quel éclair est tombé sur la tête de l'homme réduit considérablement dans sa santé alors qu'avant ses deux AVC il était en pleine expansion de la vie ?

Tout est imaginable.

Philosophiquement, peut-on expliciter clairement le geste d'un homme atteint tant physiquement que moralement. Il était malade, diminué, sans vision d'un avenir comme avant. C'est un être humain cassé tout simplement.

Alors, la sagesse a-t-elle été prise par un moment de folie dû à la maladie, à une prise exagérée de médicaments, d'alcool, les enquêteurs le sauront d'ici peu. D'entrée de cause,Dominique, si j'ose le citer ainsi, n'est pas excusable toutefois, on peut essayer de comprendre l'homme diminué.

Les experts feront la lumière, ils sont là pour cela. Surtout ne jugeons pas trop hâtivement, sur le coup de l'émotion.

Je peux le comprendre; toutefois entre dégainer, il y une "balle".

Souvent j'ai voulu aussi casser la baraque sans pour autant en arriver à l'acte de Dominique.

Pourquoi ?

Ayant été touché sévèrement dans ma santé suite à un accident de voiture, le corollaire étant 38 interventions chirurgicales, une jambe bloquée avec toutes les conséquences que cela peut avoir, j'ai aussi pété à maintes reprises les plombs.

En effet, n'ai-je pas jeté au sol une casserole d'huile froide; quel « bordel » pour le nettoyage ! N'ai-je pas jeté à travers la cuisine, des objets, notamment des steaks.

N'ai-je pas abusé de l'alcool, d'où un arrêt total.

Souvent, au plus bas de ma forme morale j'ai crié, engueulé, j'en passe et des meilleurs.

Ma famille, mes proches et mes amis ont eu de la patiente.

A toute cette période, il y a eu d'abord le refus, puis la dénégation et enfin l'acceptation. J'ai accepté mon sors ce que Dominique comme d'aucuns n'ont peut être pas fait. Le chemin n'est pas simple, toutefois c'est jouable avec de la patiente, la foi, l'amour de la vie, le soleil.

Alors chemin de vie brisé, handicapé, meurtri, on peut imaginer la foudre.

Malheureusement, la foudre qui s'est abattue sur l'esprit de Dominique a dépassé l'entendement.

Le logiciel de Dominique a bugé !

Dominique Warluzel a dégainé l'a où le psychique l'attendait.

Vaincre ses peurs sera désormais difficile mais pas impossible.

Je voudrais le rencontrer pour essayer de comprendre son geste.

Enfin, j'ai une pensée pour la femme atteinte dans son intégrité.

Allez bonne journée !

 

 

 

 

12:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.