23/09/2015

Ce sont nos hautes Autorités qui sont seules responsables !

images.jpgBien le bonjour,

C'est officiellement le premier jour de l'automne, le temps est maussade tout comme la gestion faillie des réfugiés, que dis-je des Syriens arrivés dans cette Europe aux soins intensifs.

Ces 28 jouent avec la vie humaine et ceci n'est pas acceptable.

Depuis des mois, des années que le conflit enfle, le corollaire étant que l' »envahissement » était prévisible comme une bombe à retardement.

L'Europe n'a pas garanti ses frontières et n'a pas su être visionnaire un point c'est tout.

Cerise sur le gâteau elle n'arrive pas à faire la distinction entre les vrais réfugiés politiques et économiques, le fruit étant l'arrivée massive de gens qui sont manipulés depuis leur pays.

En Suisse ce n'est guère mieux.

Les générations futures doivent être protégées.

La haute classe politique, en l'occurrence Madame Sommaruga, sont loin d'adopter une authentique politique globale de l'immigration qui garantisse l'entière sécurité de nos frontières et par là-même le territoire d'aujourd'hui et celui des générations futures.

En effet, il n'y a pas de respect des lois et surtout de la convention de Genève.

Si la Suisse a su toujours offrir jusqu'ici à toutes les personnes persécutées par toutes les tentacules liées à la guerre, l'accueil et de pouvoir vivre selon les principes des libertés, elle ne peut s'ouvrir à tout vent à tous sous prétexte qu'elle est la « cuisse hospitalière » de tout un chacun.

Par le passé, une personne persécutée par un conflit arrivait en Suisse et repartait une fois la guerre terminée telle est la vraie politique; c'était le vrai réfugié politique.

23 septembre 2015, le problème des réfugiés est incontrôlable parce que nos frontières sont ouvertes, parce que la Suisse tout comme l'Europe n'arrivent pas à préserver l'intégrité des frontières, j'en passe et des meilleurs.

La première chose à mettre en place très rapidement est le principe de faire respecter la convention de Genève, et d'autre part, indéniablement de reconstruire de manière permanente les frontières physiques pour que la sécurité migratoire de notre pays soit avérée.

La dissuasion est la meilleure « arme » pour régler le problème.

A ce la, nous devons miser sur des effectifs renforcés et dopés de technologies encore plus développées.

Il est inutile de tourner autour du pots et laisser le « cancer » de l'immigration progresser. Ces pauvres gens sont manipulés et pour finir sont plus malheureux que les gens de leur pays. Ce ne sont pas des marionnettes.

Quelle tristesse cette politique facétieuse !

Et avec l'hiver elle ne va pas vraiment faciliter la vie des uns et des autres.

Le problème de l'immigration est un grave problème mal géré et pas capable d'anticipation.

Ce sont nos hautes Autorités qui sont seules responsables !

Allez bonne journée.

08:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.