02/06/2015

Prestations des nouveaux CM : un questionnaire "patriotique" ?

images.jpgBien le bonsoir,

Mesdames et Messieurs les élus, félicitations !

Nous sommes sauvés par les grandes connaissances culturelles des nouveaux érudits de la pratique de la politique à l'échelon communale.

Mais François Velen que veux-tu évoquer ?

Ce soir, nombre de communes genevoises vont introniser leur Conseil municipal.

Joie dans les coeurs des élus, de leur famille et de leurs amis, et bien évidemment des tendances politiques qu'ils représentent. Un grand moment d'émotion. 

Tous croient en leur chemin politique, leur leurs bonnes idées, en l'application du programme dicté par leur parti.

Chacune et chacun va prêcher la bonne parole en voulant de bonne foi donner un nouveau sens politique à la commune, le corollaire étant une meilleure qualité de vie.

Mais ....

Le jour de la prestation de serment c'est un peu comme le premier jour des noces.

Tout et beau, tout le monde est gentil.

Farandoles, bisous, bouquet de fleurs, garden partie, revue, danses, j'en passe et des meilleurs.

Ce soir c'est la fête aux communes genevoises et c'est très bien de mettre en avant de façon festive « je le jure ou je le promet ».

Cela dit, combien de ces nouveaux élus connaissent l'histoire de leur commune, du canton de Genève, et de la confédération Suisse ?

Combien on déjà mis le nez dans la constitution genevoise, la lex cantonale et fédérale ?

Combien ont-ils compris le sens de leur engagement ?

Combien connaissent les paroles du cantique Suisse et du Cé qu'é lainô ?

Combien savent faire la choucroute, la fricassée genevoise, la fondue, la raclette ?

Combien n'ont pas d'accent étranger ?!

Combien savent ce qu'est une motion, une délibération, un postulat ?

Combien ne vont pas être des nombrilistes mais vibrer pour la communauté ?

Animé de ces interrogations quant à la qualité culturelle de toutes ces personnes, demain il serait intéressant de faire remplir un questionnaire « patriotique » sur les fondements mêmes des valeurs de la commune, du canton et de la Suisse.

A cela, les meilleurs pourraient gagner une visite de la Tour Baudet et une bonne bouffe chez « Glozu » !

Les autres prendre des cours d'abord de civisme et de culture « chauvinisme » (et culinaire genevois !).

Siéger dans un parlement c'est avant tout être patriotique et chauvinisme pour son peuple et sa région. Combien le sont-ils ?

Tiens, de manière ludique, quoique, la Tribune de Genève pourrait se lancer dans le test du meilleur ou de la meilleure Conseiller-ère municipal-e du canton de Genève.

Les autres « incultes » un cour de culture générale patriotique !

Allez bonne soirée !

 

 

18:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.