17/05/2015

Grütli : Depuis 1291, la sobriété et notre meilleure marque de fabrique !

images.jpgBien le bonjour,

Pour la première fois je suis allé sur la prairie du Grütli. 

En bateau, le pèlerin ou le touriste découvre une simplicité exemplaire dès le début de la montée à la prairie. Pas de chichi, un simple débarcadère en bois sans signe distinctif si ce n'est une girouette surmontée des trois fondateurs de la Suisse, Arnold de Melchtal, Walter Fürst et Werner Stauffacher.

Puis vous arpentez le chemin monté de marches, puis de gravier. Là aussi, pas un signe distinctif, rien ne prétend conduire sur la terre d'Uri, Schwytz et Unterwald.

Enfin, vous arrivez sur la prairie. Là vous vous attendiez à voir un immense monument à l'image de la Croix de Lorraine avec un musée et des magasins de souvenirs.

RIEN !

Trois blocs de rocher-banc, un grand mas en bois sur lequel flotte le drapeau de la Suisse.

RIEN D'AUTRE !

Le seul emblème c'est le drapeau, rien d'autre.

En effet, c'est sans décorum ostentatoire comme dans n'importe quel site dit mémorial où des oeuvres sont évoquées à outrance.

En rien un chemin de « croix » !

Si on on ne connaît pas l'histoire de ce site, on ne peut pas deviner que trois hommes ont juré au nom du Seigneur de faire alliance contre tout agresseur.

Alors quelle image ?

Une image digne de la Suisse qui a su protéger l'intégration et le dialogue des cantons.

C'est la « crèche de la confédération ».

C'est une lieu de tradition humanitaire qui veille sur le bon peuple Suisse.

C'est un lieu certes symbolique mais oh combien important pour la cohésion de la société Suisse.

Là où le pacte défensif fut signé, l'avenir doit respecter les valeurs de la Suisse, ses autochtones, ses visiteurs, ses terres et ses limites et ses réfugiés politiques dans une certaine limite.

En définitif, l'alliance devenue de tous les cantons est un lieu de terre où il fait bon vivre, c'est pourquoi nul besoin de s'ouvrir comme aujourd'hui pour des raisons strictement économiques.

Si nous ne préservons pas la valeur du pacte et la grande simplicité de 1291 tel que le voulait les trois fondateurs nous irons vers une généralisation des problèmes des voisins.

Ici, il faut bien l'avouer que sans le patriotisme et le respect des valeurs, la Suisse aurait depuis 1992 fait sauter le pouvoir et tous les efforts des ancêtres. Encore aujourd'hui ceci ne peut être louable et jouable.

LA SIMPLICITE DU GRUTLI EST CELLE DE LA SUISSE DANS UN MONDE EN MUTATION CONSTANTE.

Ne rougissons pas en voulant préserver cette Suisse tant enviée d'aucuns.

Depuis 1291, la sobriété et notre meilleure marque de fabrique !

Suissesses et Suisses soyons humbles devant les richesses de notre pays.

Vive la Suisse.

Allez bonne soirée !

 

 

17:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.