12/03/2015

"Stop aux nuisances des TPG à Carouge" serait-ce Lourdes ?

 

images.pngBien le bonjour,

A l'aube du printemps n'hésitons pas à parler des TPG.

Je viens de prendre connaissance de l'article :

Le tramway engazonné séduit les élus genevois

AménagementUne majorité veut végétaliser les voies de tram, mais l’UDC craint un problème de sécurité.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/tramway-engazonne-seduit-elus-genevois/story/14541164

L'idée des verts peut séduire toutefois, il semblerait que le gazonnage ne face pas bon ménage avec les véhicules à 4 roues. Genève n'est pas Paris !

Avant une décision entraînant un investissement, il est vivement souhaitable que les députés ne passent pas au feu vert et laissent rouler ce projet sans bien mesurer les avantages et les méfaits. Au surplus ne pas obérer bêtement les finances de l'Etat et des TPG. Qu'ils évitent une future « Genferei » !

A Carouge ?

Cela dit, il est bon de savoir que le Comité contre les nuisances des TPG à Carouge a déposé sa pétition munie de plus de plus de 180 signatures (essentiellement les riverains bordant les voies) sur le bureau du Conseil municipal. Bien évidemment, plus de paraphes auraient pu être récoltés, toutefois ce dépôt se fait au regard de la séance du Conseil municipal la semaine prochaine. Donc urgence !

« STOP AUX NUISANCES DES TPG A CAROUGE ! ASSEZ ! »

C’est dire que cette pétition, demandant que les TPG prennent de toute urgence des mesures techniques immédiates et concrètes afin de rétablir des conditions de vie acceptables pour les Carougeois, était nécessaire.

Miracle !

Carouge n'a pas la divinité de Lourdes, mais comme par hasard, depuis que cette pétition a circulé, les Carougeois ont pu constater une nette amélioration en termes de décibels. Toutefois, celle-ci reste d’actualité car il faut encore s’assurer que les mesures prises par les TPG soient réellement durables.

Cela étant dit, le fait que l’UDC-Carouge et un Carougeois se soient adressés à la Cour des comptes n’est certainement pas non plus étranger à cette surprenante célérité des TPG. Il faut toutefois souligner que la question de l’inadaptation des rails aux nouveaux trams (Bombardiers) introduits en 2004, soulevée par l’UDC dans le cadre de son courrier du 23 février dernier à la Cour des comptes, reste toujours d’actualité.

Ce que les habitants réclamaient depuis plus de 2 ans s'est pré-solutionné en même pas 1 semaine.

Rappelons qu'un pseudo ingénieur venu de Berne avait affirmé haut et fort lors d'une conférence en mai 2014 que deux solutions s'offraient aux riverains, soit de transférer la chambre à coucher sur la cour soit déménager; heureusement ce bon « pasteur » n'a pas été écouté.

La facture ?

A cela, combien va coûter la facture de cet entretien miracle ?

Combien d'heures sur le vif, d'hommes et de véhicules pour éradiquer le bruit en une semaine et dans le futur ?

Enfin, ensuite des élections municipales est-ce que les TPG resteront sur la bonne voie où les grincements recommenceront après le 19 avril !

Bref, espérons que les TPG rouleront sur du provisoire durable.

Reste à savoir si à l'origine la gestion de l'arrivée des trams Stalder et des Bombardiers fut bonne. Là, seule la Cour des comptes pourra faire la lumière à l'interne des TPG.

Au fait, j'ai entendu dire de sources sûres (des employés) que la Direction des TPG tremblait à l'idée de voir les Juges débarquer au Bachet.

Tiens....... !

En conclusion, grâce à cette pétition et aux interventions à la Cour des comptes, les habitants de Carouge dorment mieux. Que cela dur !

Allez bonne journée !

 

 images.png

 

05:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.