12/11/2014

Ils faut "virer les vieux cons intégristes" et laisser travailler François !

 

images.jpgBien le bonjour,

Dans le journal le “Matin” l'église protestante s'inquiète d'une présence sporadique de fidèles et préconise d'engendrer des services en semaine.

Bien où pas ?

Evidemment, les habitudes du dimanche ont changé en raison du ski, des rentrées très tardives, etc., mais aussi d'un manque de pratique à la croyance.

Si les chrétiens ont toujours au fond de leur coeur cette petite flamme source de vie ayant valeur de croyance en Dieu, il n'en va pas de même de l'usure des bancs des édifices. Dans leurs esprits 2014, les lampes à pétrole sont largement en manque de liquide spirituel.

Chez les catholiques le constat est le même.

Dans le temps, tu n'allais pas à la réunion dominicale du dimanche, tout le village te pointait du doigt. Aujourd'hui, ce genre d'obligation à fait une large place au laxysme religieux; le m'en foutisme religieux. Et pourtant, Dieu sait si la pratique de la religion est bénéfique pour la qualité de vie. Si je me permets de citer humblement mon cas, à chaque “merde” liée à ma jambe, je m'en suis sorti grâce à la croyance et à la prière. Là, hospitalisé en raison d'une récidive infectieuse, en priant je vais m'en sortir, c'est certain.

Que faire ?

Créer des show à l'américaine, offrir le petit déjeuner à la sortie de l'office, délivrer un bon cadeau pour son futur enterrement, ou alors offrir une réduction de Frs 5,-- pour chaque présence dominicale à faire valoir sur sa déclaration d'impôts annuelle ?

Non !

La société a changé, les moeurs ont évolué, internet interpelle, écouter des hommes et des femmes aux exemples de vie boîteuses ne motivent plus, j'en passe et des meilleurs. La mort des églises est évident, c'est la faute à une évolution des gens ?

Chez nous le grand flou religieux s'est installé grâce au tourisme des quelques 200 tendances religieuses. Ca plâne pour nous ! Le choix est tellement large que l'on en oublie la pratique de nos religions d'enfance. A oui, Dieu est amour dans notre sphère privée égoïste, pas question que j'aie le dimanche matin à l'église, un merci interne suffira. Et la parole de Dieu ?

Seules des religions comme l'Islam motive à se mettre à genou.

Pourquoi ?

Le pratique est presque dictée par les dirigeants religieux; si tu ne pries pas, tu seras puni. Serait-ce alors une “dictature” religieuse ? L'Islam a-t-elle 500 ans de retard sur nous ? Pas si sûr. A réfléchir.

Non, il faut une église ouverte vers les nouvelles qualités de vie, vers la compréhension du divorce, la sexualité diversifiée, la libéralisation de la parole, vers une meilleure compréhension de l'autre qui se trouve en face de soit.

A l'instar de l'Islam fermée d'esprit, nous pouvons avancer main dans la main sur l chemin de l'ouverture sans pour autant tomber dans la spirale de la liberté spirituelle totale. Restons basé sur des fondements de vie acceptable pour toutes et pour tous.

Divorcés, homosexuels, remariés, n'entachent en rien les sociétés; c'est la victimisation toute naturelle de sociétés évolutives vers une plus grande ouverture respectable de la spiritualité.

Pour arriver à une authentique pratique de la grande famille autour de l'autel , il faudrait virer tous ces “vieux cons” totalement intégristes, tels que les cardinaux qui n'ont pas soutenu le Pape François lors du dernier synode.

Ce sont eux qui péjorent la religion, un point c'est tout.

Moins de snobisbe, moins d'ostentatation, moins de fauchetonnerie, plus de limpidité, plus d'honnêteté, plus de vérité, plus d'ouverture dans tous les sens, motiveront très certainement les “troupes” à user leur fond de pantalon sur les bancs des églises.

Prions pour que ces “vieux cons” qui menacent la VRAIE église 2015 quittent la scène et laissent la place à l'authentique application de la religion du pape François.

Amen !

Allez bonne journée !

 

 

 

 

 

10:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.