10/08/2014

TPG, T'es Pas Genevois

images.jpgBien le bonjour,

Avant d'évoquer les TPG, quelle grandeur ce feu d'artifice genevois qui a embrassé le ciel de Genève. 27'000 m2 pour 60 minutes de bonheur à Genève.

Sous les yeux et les oreilles attentifs, le public rassemblé tout autour de la rade est venu en masse saluer et apprécier la démesure 2014 de Genève tourisme et tous les protagonistes qui ont fait que ce feu d'artifice, tiré en outre à l'occasion du 175ème anniversaire de Patek Philippe, fut explosif de gerbes lumineuses et colorées.

Les organisateurs nous avaient prédit une séance pyrotechnique grandiose, ce fut vrai par la grandeur du nombre de fusées tirées.

La musique et les propos du présentateur furent également à la hauteur du spectacle.

Cette fidèle tradition titrée « L'homme et le Temps » restera bien gravée dans les archives de Genève, tant elle fut grandiose et ce grâce au savoir faire incontesté des artificiers et leurs équipes.

Ainsi le bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération respecta la part belle aux traditions et aux musiques de notre canton.

Bravo et MERCI !

Au fil du temps, le temps à passer trop vite !

TPG, T'es Pas Genevois !

Par contre, pas de feu d'artifice tiré par les TPG.

En effet, si les Fêtes de Genève nous ont offert les supers feux, il n'en a pas de même des transports publics.

Pourquoi ?

Selon un « chef » ils n'étaient pas gratuits et ceci n'est pas normal, vraiment pas normal.

Alors que nous sommes au bénéfice d'un grand spectacle gratuite, eux taxent.

Vous trouvez ça normal ?

Moi pas !

Vraiment, c'est profiter des plus grands feux d'artifice du monde pour se faire du « blé » sur le dos des gentils utilisateurs.

C'est même mesquin.

De plus, en incitant les visiteurs venus d'ici et d'ailleurs à utiliser leur véhicule pour atteindre le plus près le centre ville c'est carrément aller contre le principe de la mobilité douce anti pollution.

Ce soir là, un geste de la part des TPG, placés sous la tutelle du Conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat aurait été de bon aloi et super sympa pour les spectateurs d'un soir.

La gratuité aurait mis dans la balance une Régie et des feux gratuits. Que nenni !

La balance penche du mauvais côté chez les TPG. Pas vraiment l'esprit de Genève en cette belle soirée du 9 août 2014.

Certes, en marge de l'égoïsme des transports publics nous garderons, et c'est certain, un excellent souvenir de cette belle soirée presque estivale.

Allez bonne journée !

 

15:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.