02/06/2014

Adeline : une enquête externe à Genève ? OUI !

Unknown.jpgBien le bonjour,

Les proches d'Adeline ont parfaitement raison de lancer une pétition demandant une nouvelle enquête impartiale sur les rôles et les responsabilités des uns et de autres, notamment ceux liés au sein des HUG.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/proches-adeline-m-lancent-petition/story/26036852

Avec le crouille blâme infligé à la directrice de la Pâquerette ils ont raison de ne pas laisser enterrer avec Adeline ce dossier devenu un « foutage de gueule ».

La « sentence » prononcée à l'encontre de la directrice ne fait pas rire, bien au contraire elle permet de voir à quel point les limites de l'honnêteté et de la loyauté sont irresponsables et surtout pas rassurant pour l'avenir de tel cas.

Or, la légèreté du simple blâme peut choquer et entraîner une zone de mauvaise humeur dans l'esprit du tout un chacun, surtout dans la famille et les amis.

Pour moins que ce manque de responsabilité ayant entraîné la mort de la sociothérapeute les HUG auraient licencié. Combien de licenciement pour d'autres erreurs moindre aux HUG ?

Genève est face à un manque de justice humaine ce à quoi nous sommes en droit de nous poser des questions quant à l'éventuelle couverture professionnelle voir humaine de la part des pontes des HUG envers la directrice.

En effet, il est juste de penser qu'il a eu mort de femme en raison de dysfonctionnements et de négligences de la part de la direction de la Pâquerette et ceci n'est pas acceptable.

Ce à quoi, je suis pratiquement certain qu'à ces nombreuses ombres se cache la vraie vérité pouvant permettre le licenciement de la directrice.

Qu'a-t-elle bien pu pratiquer au sein de je ne sais où, chez je ne sais qui, pour bénéficier d'une clémence pratiquement totale ?

Pourquoi lui donner presque le bon Dieu sans confession ?

D'autre part, pouvons-nous imaginer des charges encore plus lourdes à l'encontre de la direction des HUG et de l'ancien Conseiller d'Etat PDC Pierre-François Unger ?

A l'esprit du commun des mortels la « combination » montre une fois de plus que tous les gros « bonnets » prennent vraiment les citoyens de ce canton pour des « imbéciles ».

Aux termes de ce propos, si les HUG ont un minimum d'honneur, la direction devrait solliciter une nouvelle enquête par des magistrats et des gens du métier externe à Genève. Des gens neutres et impartiaux.

Adeline a été tuée, sa famille et ses amis, pleurent et pleureront de nombreuses années, par conséquent il est mal sain de ne pas tout savoir sur la légèreté professionnelle de la directrice et des HUG et de la mesure de sa punition.

Pour moi c'est sans appel les gens « incriminés » dans cette triste affaire ne doivent pas bénéficier d'angélisme. Celles ou ceux qui pourraient les couvrir seront aussi sanctionnés à la hauteur de leurs actes.

Allez bonne journée !

 

 

11:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.