25/02/2014

T'as 18 ans, fais pas "chier" engage-toi !!!

images.jpgBien le bonjour,

Notre état fédéral est né il y aura 165 ans en plein milieu des monarchies européennes. Ce cas presque bienfaiteur aujourd'hui s'est conforté indéniablement au fils des décennies par l'extension des droits politiques du peuple pour devenir la Suisse de ce jour, une démocratie directe munie d'un projet étatique ultramoderne et unique au monde. Des hommes et des femmes ont façonné la Suisse et nous pouvons leur dire en un mot comme en cent : MERCI !

La Suisse à toujours su résister dans ce système organisationnel qui nous a souvent apporté pendant toute cette période, la paix, la stabilité, la sécurité et la prospérité. La Suisse est le seul pays bien portant de cette Europe aux soins intensifs. Et vous verrez dans 10, 20 ans.... la Suisse sera toujours une Suisse indépendance et sûre d'elle.

C'est bien clair que si nous nous nous écartons de cette indépendance, si nous faisons écrouler l'un des piliers de notre système étatique qui fonctionnent le mieux que possible, la qualité de la Suisse tant enviée d'aucuns sera menacée dans son ensemble.

Ne nous arrêtons pas au 9 février dernier.

975 JEUNES FETENT LEUR CITOYENNETE.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Pres-de-1000-jeunes-fetes-a-la-soiree-citoyenne/story/27868351

C'est un décrochage de l'adolescence vers la vie civile et civique.

Hier soir, la ville de Genève a fait prendre conscience à ses jeunes que dès cette année ils étaient responsables d'eux même et envers les lois et qu'ils étaient politiquement concernés directement.

Avoir 18 ans c'est le repère dans une vie, c'est accéder au fait devenir grand, adulte, responsable.

La majorité c'est au moment où la société n'a de cesse d'évoluer, c'est donc non pas l'occasion mais l'obligation d'être capable d'exercer ses droits et ses devoirs sans l'aide de ses parents ou de son tuteur. Sans oublier la majorité pénale et sexuelle.

Et oui, l'autorité parentale s'arrête le jour des 18 ans.

Dans l'idéal, il serait super bien de s'engager pour la chose publique et s'engager d'une manière ou d'une autre pour le bien être du pays.

Personnellement, je me suis engagé à 17 ans.........et aujourd'hui je suis toujours présent et fier de ce que j'ai pu apporter. En demeure la grande satisfaction d'avoir défendu les valeurs de la Suisse, et surtout le respect de sa démocratie et depuis quelques années son indépendance.

Certes, depuis maintenant, vous les jeunes, vous avez la carte de vote, vous allez pouvoir vous impliquer dans la gestion des affaires de votre commune, de votre canton, de votre pays. Vous allez pouvoir même briguer un mandat politique.

Vous pouvez même emprunter un chemin politique différent et militer au sein d'une formation politique, en donnant vos idées, en les défendant, en débattant intelligemment et respectueusement.

En marge de vos études, de vos métiers, de vos vies privée et sociales, de votre épanouissement dans notre société helvétique, vous maintenant le devoir de préserver le ciment national, le patriotisme, les différentes cultures, nos langues, nos régions, nos religions.

Dès vos 18 ans, vous avez le devoir de vous engager pour une Suisse solide et n'avoir de cesse d'entretenir de bonnes relations non seulement avec les gens d'ici mais aussi de préserver avec tous les pays de bonnes relations politiques, économiques et culturelles et de veiller toujours à la souveraineté et à l'indépendance de la Suisse.

Bref, continuez à élargir vos connaissances, à doubler vos capacités d'agir, à être solidaire envers votre prochain, et surtout ne soyez pas imbu de vous même et éviter d'être des nombrillistes. 

Restez naturel et continuer à voir entre amis, à boire des verres, à vous abandonner aux choses de la vie, épanouissez-vous dans le plus grands respect de nos valeurs, soyez curieux, vous êtes une jeunesse merveilleuse, mais ne :

Fais pas « chier » engage-toi !

Vous inaugurez une nouvelle ère de votre vie et par là-même vous êtes le nouveau front de la réussite de la Suisse.

Allez bonne journée.

 

 

 

 

 

 

 

10:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.