16/02/2014

La Suisse immigre son OUI en Europe.....

images.jpgBien le bonjour,

D'entrée de cause, les déprédations causées par les manifestants contre le « racisme » vendredi dernier dès 22 heures sont à réprimander voire condamnable sans jocker.

En effet, il est tout à fait inadmissible que des gens, spécialement des jeunes, s'en prennent aux choses publiques et privées pour crier leur désaccord sur le OUI de la votation sur l'immigration.

Que l'on manifeste dans le calme et dans le respect c'est une chose, mais aller casser une prise de position de la sorte est déplorable surtout dans un pays aussi démocratique que le notre.

Ces casseurs devraient être recherchés et condamnés avec fermeté.

Ce qui me défonce encore plus l'esprit, se sont d'aucuns sans courage qui cachent leur tête sous des cagoules pour scander leur opposition à cette initiative. Quel manque de courage.

Si ces gens sont choqués et révoltés par le résultat de dimanche dernier, il en est tout autant de leurs déprédations gratuites. Ceci est inconfortable et nauséabond pour la paix.

Cela dit, il semblerait que ce rassemblement et le défiler n'auraient pas été autorisés par les Autorités et notamment par le département de la sécurité.

Ah bon !

Alors les 450 jeunes « très extra-politiques  ce soir là » ont eu la totale liberté de scander tout haut et tout fort leur mécontentement sous le regard bienveillant de la police, les forces de l'ordre ayant d'une certaine manière cautionné ceci et cela.

Woua l'histoire, la garantie de paix a été mise en danger par un manque de courage politique ou par peut être par la peur d'affronter 450 jeunes ?

La police débordée ?

Il faut savoir qu'une manifestation doit faire l'objet d'une autorisation délivrée par les services compétents. On ne s'improvise pas contestataire en faisant entendre publiquement son coup de gueule !

Si il est vrai que cette « manif anti-régulation immigration » n'a pas bénéficié d'autorisation, le premier des genevois devant faire l'objet d'une plainte auprès du procureur général pour n'avoir pas fait disloquer le « troupeau » de mécontents et par là-même fait appliquer la loi en la matière, c'est bien le chef du département de la sécurité. Là, il crée un précédent qui va bien au delà du respect des lois, il crée un malaise « cardiaque » du calme, de la paix, de la sécurité au plus simple du mot. Question de principe un point c'est tout.

Ce que devrait savoir ces jeunes « enragés », c'est que les Allemands diraient oui à 61, 8 %, les Français à 69,7 %, les Anglais à 77,5 %, à une restriction de l'immigration. Ces mêmes nations qui ont voulu cette Europe !!! Quel retour en arrière.

Si l'Europe se réveille après le OUI de la Suisse, attention à veiller au débordement comme ceux de Genève vendredi dernier.

Heureusement que le Ministre de la sécurité de Genève n'est pas « Maître » de l'Europe, toutes les manifestations auraient la chance de pouvoir défiler dans les rues sans autorisation et de surcroît pas dissoute.

La Suisse immigre donc son OUI dans bien des pays de l'Europe.

Pourquoi ?

Simple, parce que l'immigration a été très mal gérée; alors que les jeunes « réac » s'en prennent aux Autorités qui gèrent depuis des années nos pays et ne « cassent » pas nos villes si chères à la démocratie, la paix et la sécurité.

Vive Genève !

Vive la Suisse !

Allez bon début de semaine demain !

17:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.