09/01/2014

Traversée de la rade de l'UDC : Le peuple aura le dernier mot !

Cul Bus_3 final.jpgBien le bonjour,

La traversée de la rive gauche à la rive droite.

En dernier ressort c'est bien le peuple qui décidera.

Décidera d'une traversée de la rade telle que voulue par l'UDC. Solution simple et réalisable rapidement pour désengorger les bouchons d'une rive à l'autre.

Au contraire du contre projet de l'Entente qui veut la grande traversée du lac; projet réalisable qu'en 2080 ! Et de surcroît cette même entente qui veut un péage ou une taxe. Citoyens, vous êtes d'accord de payer un droit de passage ? Moi non !

La traversée de l'UDC est réalisable dans les 10 ans avec des fonds de l'Etat et pourquoi pas du privé. Au contraire du projet pharaonique de l'Entente payé uniquement par des fonds privés puisque Berne ne veut pas entrer en matière pour l'instant; c'est dire haut et fort et sans conteste que la grande traversée du lac projetée essentiellement par les Députés du centre ne verra jamais le jour avant 2080. Pourquoi ? Croyez-vous vraiment que les privés vont se mettre d'accord pour ce financement pharaonique dans les dix ans ? Moi non !

Et pis es-ce que la Berne fédérale va accepter de se faire passer sur le ventre par la petite Genève ? Là c'est de la pure et simple fixion.

Dans l'urgence, seule la traversée de la rade de l'UDC est fiable.

En effet, il faut savoir que le projet UDC de l'avenue de France au Port noir avec l'aménagement d'accès idoines est tout à fait réalisable à court terme et débouchera sans conteste les bouchons des ponts du Mont-Blanc et de la Coulouvronière.

Une aubaine pour Genève ? C'est le peuple qui le dira. A ce sujet, je suis presque certain que le Peuple n'est pas idiot et préférera de loin le projet de l'UDC.

Genève doit se doter rapidement de nouvelles voies de circulation pour passer de la rive droite à la rive gauche. Genève ne peut attendre les règlements des crises de jalousies d'aucuns du Grand Conseil.

Le projet de la grande traversée intéressant aussi aux yeux de l'UDC, ne verra le jour qu'à très long termes puisque tous les partis, PLR et PDC en tête, à Berne l'ont refusée. Or qu'à Genève ces deux mêmes partis cautionnent la traversée du lac irréalisable; belle la cohérence nationale ou l'incohérence genevoise PLR PDC Genève !

Pour conclure, le contre projet émanant essentiellement du PLR et du PDC ne fera que bloquer la situation de la circulation genevoise celui-ci n'étant pas concret puisque aucun financement pour l'instant.

Venant de Députés du centre qui ont le devoir de veiller au bien être des citoyens, ceci est insupportable.

Pourquoi contrer la bonne solution de l'UDC ?

Parce ce que le PLR et le PDC sont systématiquement contre les idées intelligentes de l'UDC.

Ceci ne peut plus continuer car ces deux partis ne font qu'isoler Genève de la Suisse par soucis de perdre la face.

Voter OUI au projet de l'UDC, c'est rendre la circulation fluide au genevois d'ici 10 ans.

Allez dans le sens du PLR et PDC c'est tout simplement pourrir à court terme la situation routière d'une rive à l'autre.

Au peuple de prendre ses responsabilités pour une meilleure qualité de vie à Genève !

Allez bonne journée !

 

 

 

07:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.