18/10/2013

NON au 150 % de la vignette !

images.jpgBien le bonjour,

La vignette à Frs 100,-- ? NON !

A lire la presse les opinions diverges et c'est très bien, c'est le bénéfice d'une saine démocratie.

Personnellement, je ne cautionne pas cette augmentation et je rejoins le camp des NON.

Pourquoi ?

Tout d'abord, sur le principe d'une portée de 150 % alors qu'il aurait été bien plus élégant d'y aller à coup de 10 % sur 6 ans. Cette manière de ponctionner de façon abusive et subite dans les portes monnaie me contrarie. En tant que membre actif de la classe moyenne, je suis opposé à toutes taxes excessives portant atteinte à ma qualité de vie, car je ne suis pas certain que cette plus value soit attribuée en totalité au réseau routier. N'oublions pas que toutes ces taxes s'ajoutent aux impôts. Je n'ai jamais fait le calcul, toutefois il serait intéressant d'additionner toutes les charges fiscales indirectes à celles directes. Rien que pour les voitures et les motos et autre, le chiffre total se monte à quelque 9,5 milliards par an.

D'autre part, j'ai pris connaissance que ces fonds ponctionnés seraient versés dans les caisses des routes. Le bénéfice serait de 400 millions alors qu'il n'en faudrait que 100 pour entretenir les routes de notre belle Suisse.

Et Genève ? Le fruit de cette manne financière massive devrait également permettre la construction de nouvelles routes, tel que le contournement de Morges. Or, sauf erreur de ma part, Berne ne regarde pas ou plus Genève pour sa traversée du lac. Ceci est un manquement inadmissible permettant de voter NON.

Au sujet de la traversée de la rade, il faut savoir qu'avant 2080 aucun véhicule ne passera d'une rive à l'autre, Genève ayant loupé son examen à Berne. La Ville fédérale a en effet recalé les Autorités genevoises, celles-ci n'ayant pas été convaincantes, crédibles et surtout réalistes sur un authentique projet d'avenir.

Vous ne me croyez pas, renseignez-vous et vous verrez que j'ai raison.

Berne ne soutient pas Genève et par là-même n'a manifestement pas très envie de faire sauter les infernaux bouchons genevois.

Soyons réalistes, sans langue de bois, honnêtes, une troisième voies mariant l'actuelle autoroute de contournement sera évidemment très insuffisante sans un relai intelligent entre la rive droite et la rive gauche.

Que faire alors pour faire sauter les bouchons. Simple, allez dans le sens de l'initiative de l'UDC à savoir un tunnel sous la rade et si possible avant 2020, pour autant que vous ayez la sagesse d'adhérez à ce projet visionnaire.

Animé de ces sentiments, ce sera donc NON à une augmentation culottée et re-NON pour les raisons évoquées au sujet de la situation routière de Genève. 

En tant que routier genevois « frustré » donnez moi une seule raison de soutenir la PDC Doris Leuthard avec son projet.

Lorsque la Berne fédérale manifestera un réel geste pour la Genève de demain, je reverrai peut être ma position. Pour l'instant c'est NON.

Allez bonne journée !

 

10:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.