30/08/2013

Carouge bouge !

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie à l'aube de la traditionnelle et belle vogue de Carouge organisée par un nouveau et dynamique comité conduit par l'ancien Conseiller administratif de la Ville de Carouge, Daniel Mouchet. 

Un comité avec ses nouvelles idées, sa nouvelle vision de la fête, animera Carouge et la région avec une multitude de festivités concoctées avant tout pour le bonheur de toutes et tous. 

2013, un programme d'enfer !

La vogue de Carouge c'est toujours un bonheur surtout à la rentrée scolaire et politique.

Bravo Monsieur le Président et votre comité pour la mise en oeuvre de 3 jours de liesse totale à Carouge. N'oubliez pas de parler de la marche du coeur au profit d'Hôpiclowns ce dimanche 1er septembre sur la place du Marché; en un mot comme en cent : MERCI !

Certes et très malheureusement, il y a des nuages sur le 14 place du Marché !

En marge de cette belle animation une autre vient troubler les couleurs de Carouge, celle du rapport de la Cour des Comptes.

Il est vrai que l'UDC avait recueilli il y a une année des allégations de fonctionnaires de la Ville de Carouge qui se plaignaient de dysfonctionnements, certes amoindris aujourd'hui.

En effet, il en résulte ce jour, à la lecture du rapport, que ce qui c'est dit il y a une année n'a pas été révélé comme tel à la Cour des Comptes. Evidemment que les employés ont eu chaud d'essuyer des « représailles » de la par des patrons !

Tout le monde est d'accord que pour ne pas être ennuyé, partant, il est humain de la « fermer » et de continuer son train train même dans des conditions un peu nuageuses.

Toutefois, il faut reconnaître, et je le reconnais très volontiers, sous réserve d'un manque d'audace à dire ouvertement les choses, que malgré les 43 (!) recommandations de la Cour des Comptes, les fonctionnaires de Carouge sont à plus de 60 % satisfaits (quid des autres !)

Mais, il y tout de même des "péchés" !

Ce qui est ennuyeux pour le Conseil administratif, ce sont les faits révélés par les Juges au sujet du fonctionnement du Service travaux, voirie et environnement.

L'UDC Carouge en signalant des dysfonctionnements, la Cour des Comptes a en effet mis le doigt sur des faits « graves " (sous réserve du résultat de l'enquête du Ministère public). Selon les conclusions du rapport il y a eu de la gestion déloyale des biens publics.

Ce qui m'amène à penser qu'en définitive, sans les investigations de la Cour des Comptes, la gestion déloyale des biens publics auraient pu continuer encore bien des années, ce qui n'est aujourd'hui pas acceptable sur le plan de l'étique et du respect vis à vis non seulement des Autorités mais de toute la population Carougeoise.

Si c'est vrai que des employés ont malheureusement faillis et bien Madame Justice le dira. En attendant, il en résulte que les rapports de confiance sont fissurés.

Par contre, s'ils ne sont pas reconnus « coupables » alors qu'ils soient considérés comme du personnel de confiance sans zone d'ombre. De tout coeur, je l'espère pour eux.

En conclusion, l'UDC Carouge proche des Citoyennes et Citoyens demandent que toute la lumière soit faite sur cet épineux dossier. L'UDC Carouge veut en rétablissant l'ordre au sein de la gestion de son personnel défendre l'efficience, la qualité, le sérieux professionnel des employés.

C'est ainsi que nous pouvons penser librement que grâce au rapport de la Cour des Comptes, le Conseil administratif est contraint de mettre de l'ordre dans son Administration, être plus présent dans la gestion et veiller à qu'il n'y ait plus de dysfonctionnements tels que mentionnés dans le rapport de la Cour des Comptes (43 recommandations).

La démarche de l'UDC veut en définitive recadrer le bon fonctionnement de l'Administration de Carouge afin qu'elle soit dorénavant solide, efficiente, de qualité, respectueuses, nourrie de valeurs du travail, accueillante et surtout digne des Carougeoises et de Carougeois et de Genève.

Adieu la gestion du 20ème siècle, bonjour l'Administration du 21ème siècle.

Un grand merci à tous les employés de la Ville de Carouge qui font un boulot du tonnerre. L'UDC Carouge est consciente de votre attachement à Carouge et avant tout du sérieux dans votre travail (en marge de celles et ceux qui auraient des zones d'ombre).

En un mot comme en 100 : MERCI ! Avec vous, il fait bon vivre à Carouge !

Quant au Conseil administratif, avec tout le respect qu'il lui est dû tout naturellement, qu'il soit moins « bisounours » et qu'il assume ses authentiques responsabilités de patron. S'il n'a pas l'intention de démissionner, qu'il puisse durant les deux prochaines années rallier à sa politique la confiance des employés et celle de la population de Carouge.

Au fait, trois questions :

- c'est bien  le Conseil administratif qui est tenu pour responsable de cette situation calamiteuse mettant à mal des fonctionnaires, le corolaire, la descrédibilité et le mauvais esprit qui règnent à Carouge !

- C'est bien le Conseil Administratif qui porte le chapeau de la gestion déloyale des biens publics et non les deux fonctionnaires ?

- Subsidiairement, doit-il démissionner ? Pour l'UDC, c'est une évidence.

Dans le fond l'intervention de la Cour des Comptes sollicitée par l'UDC est une aubaine pour la Ville de Carouge, elle a mis le doigt là où ça fait mal pour le Conseil administratif !

Allez bonne journée.

 

 

 

13:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/08/2013

Je veux faciliter la vie des personnes handicapées....

 

Unknown.jpgBien le bonjour,

Alors vous venez dimanche prochain à 10 h à Baby-Plage pour la traversée de la rade par Céline Amaudruz, Présidente de l'UDC Genève et candidate au Conseil d'Etat genevois pour défendre notamment la mobilité à Genève qui est un vrai désastre.

Elle se réjouit de vous rencontrer et de vous serrez la main et boire le verre de l'amitié patriotique !

Certes.....

En ma qualité de candidat, c'est très volontiers que j'ai signé le manifeste pour une Genève qui facilite la vie des personnes handicapées.

Etant handicapé aussi je soutiens évidemment cette noble cause qui tente à faciliter la vie des handicapés à Genève.

« A Genève une famille sur quatre compte en son sein une personne handicapée et pas moins de 43'000 personnes peuvent être considérées comme étant en situation de handicap, soit 12 % de la population âgée de 15 ans ou plus vivant dans son propre logement. S'y ajoutent environ 1'100 personnes hébergées dans un établissement spécialisé. Par ailleurs, près de 15'000 personnes sont au bénéfice d'une rente de l'assurance-invalidité à Genève. En Europe, parmi les personnes handicapées, une personne sur deux n'a jamais participé à une activité culturelle, sportive, ou récréative et n'a jamais été au théâtre, au cinéma, à un concert, dans un bar, au restaurant ou à la bibliothèque » propos du manifeste édité par la Fédération genevoise d'associations de personnes handicapées et de leurs proches (FéGAPH)

Candidat au Grand Conseil, j'ai donc déclarer soutenir pleinement la réalisation des droits des personnes handicapées ancrés dans la constitution de la République et canton de Genève du 14 juin 2012 et je m'engage à tout mettre en oeuvre durant la prochaine législature (sous réserve des mots d'ordre de mon parti) pour que Genève réalise l'intégration sociale, économique, culturelle et politique des personnes handicapées, visant à l'égalité, la participation et l'autonomie des personnes handicapées.

Il s'agit de :

. faire reconnaître dans les faits les personnes handicapées comme des citoyennes et des citoyens à part entière,

. réaliser le libre accès aux mieux de prestations destinés au public, notamment dans les domaines de la culture et des loisirs,

. renforcer l'intégration et garantir à la formation,

. concevoir des logements et des places de travail accessibles et adaptables et promouvoir l'accès à l'emploi,

. garantir une prise en charge respectueuse des besoins et de l'autonomie, renforcer le soutien aux proches aidants,

. mettre en oeuvre la garantie des droits fondamentaux pour les personnes handicapées,

De plus, je suis persuadé que les politiques publiques visant à faciliter la vie des personnes handicapées doivent aussi bénéficier à leurs proches, aux personnes âgées, malades, accidentées ou à mobilité réduite, doivent être soutenues car nous aspirons à la participation de toute la population à la vie sociale, économique, culturelle et politique pour Genève.

Voilà étant moi aussi handicapé je suis solidaire de la grande famille des handicapés car elle a soif de vie comme les autres et doit être défendue avec dignité par les politiques.

Le changement c'est le 6 juin prochain.

Allez bonne journée !

07:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/08/2013

Suivez Céline, traversez la rade !

Céline traverse la rade.jpgBien le bonjour,

Dimanche prochain sera une belle journée !

Sous une forme originale l'UDC va lancer sa campagne électorale par un nouvel exploit d'une rive à l'autre de la rade du lac Léman avec la traversée à la nage par sa Présidente, Céline Amaudruz.

Suivez Céline, traversez la rade !

S'il y a des dossiers qui sont très mal gérés à Genève, il en a un qui jailli aussi haut que le jet d'eau, c'est celui de la mobilité.

En effet, les genevois sont étouffés par une circulation de plus en plus dense; circuler à Genève c'est loi de la jungle entre la rive gauche et la rive droite.

Céline Amaudruz le dit très justement « traversé principalement par le Rhône, notre canton ne dispose que des ponts qui ont été construit par nos aïeux. Le premier pont du Mont-Blanc a été construit en 1862, le pont de la Coulouvrenière en 1896, le pont Butin en 1927 et le pont Sous-Terre en 1891 avant d'être rénové en 1868. Entre temps la population a augmenté et évidemment le trafic routier. Cette « lapalissade » doit être répétée souvent et à haute voix, tant les gouvernements successifs font semblant de ne rien entendre. L'UDC a repris le témoin de nos illustres prédécesseurs et a déposé une initiative pour construire une traversée de la Rade destinée à « franchir la gouille » entre le Port-Noir et l'avenue de France. En mai dernier le Grand Conseil a reconnu la recevabilité de notre texte. Les Genevois seront donc appelé à se prononcer à nouveau sur ce dossier ».

La jeune et avouons le mignonne Présidente Céline, endurante, persévérante, est déterminée à se battre avec son parti pour un authentique développement de la mobilité pour les vélos, les motos, les voitures, les TPG, sans oublier les piétons.

Elle le prouvera dimanche prochain puisque bonne nageuse dans tous ses dossiers et dans l'eau elle passera à la nage d'une rive à l'autre. N'est-elle pas Conseillère nationale.

A Genève, pas d'ostracisme : la liberté du mode de transport pour toutes pour tous !

Venez manifester votre soutien à une vrai traversée de la rade à l'arrivée à 10 h de Céline à Baby-Plage, et dans un esprit de convivialité venez trinquer le verre de l'amitié avec les UDC.

Un symbole déterminé entrera dans l'histoire de Genève.

L'UDC premier parti de Suisse n'a de cesse de se battre pour une bonne qualité de vie à Genève en voulant garantir par tous les moyens une mobilité qui ne soit pas un grand foutoir comme ça l'est aujourd'hui.

Le Changement c'est le 6 octobre avec la litre No 6.

Allez bonne journée et au plaisir de vous voir dimanche à Baby-Plage, 10 h.

 

08:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/08/2013

Faut bien le dire un jour : je suis candidat au GC !

Unknown.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie d'artiste !

Les élections au Grand Conseil approchent à grand pas, le corollaire est que chacune et chacun commence à s'agiter le « pompon »,les neurones, à gesticuler sur les réseaux sociaux, moi le premier, pour à tout le moins ne pas sortir dernier de sa liste. C'est humain !

Pourquoi pas moi ?

Avant la grande rentrée de lundi prochain, je pense quelque part modeste de lever le voile en murmurant que je suis sur la liste No 6, celle de l'UDC, la plus importante formation politique du pays. C'est dire que ce parti ne s'arrête pas à la frontière genevoise et se bat dans l'intérêt de toutes les Suissesses et les Suisses.

Voici ma petite présentation que j'ai soumise à mon parti :

 

Après 14 ans au Conseil municipal de la ville de Carouge, dont 2 fois Président, Président du Cartel des sociétés carougeoises, Président de la Fête romande des Yodleurs en 2003, Président de la grande kermesse contre le cancer en 1985, de formation Clerc de notaire, ancien Préposé aux successions au Service du tuteur général, de nos jours, vice-Président de la Fédération des musiques genevoises (campagne), musicien et membre du Comité de la Musique Municipale de Carouge, vice-président de la marche du coeur au profit d'Hôpiclown (Carouge Marche), rédacteur au Carougeois, je me présente tout naturellement derrière ces expériences pour défendre les jeunes, les classes moyennes, les aînés, la culture genevoise, les handicapés, les malades, les homosexuels, une sécurité totale, les forces de polices, une saine économie, des commerces florissants et surtout le changement.La seule manière d’œuvrer est de voir l’avenir auquel nous aspirons et œuvrer ensemble autour d’une seule Genève où il doit faire bon vivre. Je me réjouis de vous voir tous adhérer à cet effort de société du 21ème siècle.

Par dessus tout, je crois en Genève !
 

 

Je veux être un candidat dynamique, sachant entendre, ouvert à l'autre, respectueux des valeurs qui sont celles de l'être humain ayant ses pieds sur la terre Suisse.

Pour comprendre les situations d'une population je peux avoir la capacité d'écouter, de réfléchir, de motiver et de solutionner en toute quiétude pour le bien des êtres humains.

J'en ai ras le bol de ces « genevoiseries » dont Genève pourrait bien se garder.

J'en ai ras le bol que Genève soit considérée comme le mauvais élève de la Suisse. Le canton champion de tout et son contraire.

Il faut que le changement arrive à grand pas avec des Députés qui ne se regardent pas le nombril et qui travaillent dans l'intérêt des Citoyennes et des Citoyens et des résidents légaux.

Je veux préserver l'environnement politique, économique, social et culturelle, pour les générations futures. C'est le devoir primordial d'un Député de développer l'avenir.

Genève doit purifier son air et garantir une terre d'accueil digne de notre beau pays, la Suisse.

Mon engagement ne veut pas s'arrêter là, il veut dans les années futures renouveler la compétitivité de Genève dans la Suisse libre et progresser ainsi vers la force de notre pays dans cette Europe aux soins intensifs.

Les Genevoises, les genevois, les Résidents légaux, ont faim de changement.

Le changement c'est le 6 octobre 2013.

Votez la liste No 6 et si elle ne vous convainc pas rajoutez moi sur une autre ! 

En un mot comme en cent : MERCI !

Allez bonne journée.

12:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/08/2013

Fêtes de Genève : assez des "kebabs", vendons Genève !

Unknown.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie estivale ?

Fêtes de Genève 2014 et les suivants......?

Rendons à Genève ce qui appartient à Genève.

Le feu d'artifice fut merveilleux. Colorié, diversifié, bonne musique, bref les bons ingrédients pour le faste des fastes des fêtes 2013. Merci aux organisateurs !

Si les feux ont jailli merveilleusement, il n'en va de même des stands. Qu'entend-nous pas à ce sujet : c'est la fête des étrangers, il n'y a plus rien de genevois, où est l'esprit de Genève, etc.......

Il faut bien l'avouer, depuis quelques années et c'est dommage, Genève ne vend que du culinaire venant d'ailleurs. Du « Kebab » en veux-tu, en voilà ! Il en va de même avec nombre de présentation culturelle.

En définitive est-ce vraiment représentatif de Genève ? Est-ce ainsi que nous devons vendre les authentiques valeurs de notre canton ? Est ce promouvoir notre terroir, nos atouts, notre savoir, nos cultures, aux visiteurs d'ici et d'ailleurs ?

Bref, sommes-nous vraiment obligés de vendre du « Kebab » tous les cinq mètres.

Ce n'est pas que la bonne solution pour vendre touristiquement Genève et c'est bien dommage.

Le but de l'Office du tourisme n'est-il pas vendre son coin de terre ?

Offrir aux visiteurs l'authentique sourire de Genève et son esprit.

Alors, je me permets de revenir à l'idée d'installer le poumon festif des fêtes dans la vielle ville, autour de notre cathédrale Saint-Pierre à l'image des grande kermesse « Les clefs de Saint-Pierre ».Je pense qu'il faut revoir le concept de ces fêtes et de les rendre aux Genevois en vendant la carte « campagne-environnement-pannier du terroir-terre et nature-culture-tourisme ».

Le guide des espaces genevois.

Je verrai bien ceci :

. autour de la cathédrale, développement des 45 communes genevoises, avec leurs produits, leurs diversités, leur folklore et musique, etc. A la conquête de nos Communes genevoises au coeur de la Genève internationale. Et pourquoi pas développer un festival de cors des alpes ou autre folklore suisse.

. un tracé reliant les hauts de Genève au jardin anglais avec ses produits internationaux. Ces fêtes doivent présenter pour tous les goûts un mixte de festivités.

. continuité vers la rive droite avec ses forains.

. en finalité le traditionnel feu d'artifice dans la rade.

Une sorte de circuit reliant le Guide genevois de Saint-Pierre, au village international jardin anglais, puis sur la rive droite pour les forains.

Genève doit être une terre d'avenir. A force de vouloir s'identifier au monde on y perd notre crédibilité, notre latin.

Je dirai que ça suffit de vouloir à tout prix rassembler toutes les tendances internationales. Vendons d'abord la Genève des 45 communes.

Allez bonne journée bien estivale !

 

09:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/08/2013

Feu sur les Fêtes de Genève : les rendre à Saint-Pierre ?

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT; LE PRESIDENT DOIT Y PENSER OU IL SERA "VIRE" !!!

Lire la suite

07:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/08/2013

Carouge bouge : Marche du coeur au profit d'Hôpiclowns


Marche du coeur au profit d'Hôpiclowns le dimanche 1er septembre prochain à Carouge

images.jpgBien le bonjour,

Tout marche comme vous le désirez ?

A Carouge tout bouge, le corollaire, touS marche !

En effet, dimanche 1er septembre dès 8 h 00 sur la place du Marché, Carouge Marche (anciennement Tour de Romandie à la marche) organise une marche populaire libre au profit d'Hôpiclowns – Hôpital des enfants.

Chacune, chacun, sportif ou pas, bon marcheur ou non, vous partirez sur la place du Marché, via la rue et la route de Veyrier, le pont du Val d'Arve, bord de l'Arve, pont de Vessy, route de Vessy, route du Bout-du-Monde, retour à Carouge. Le parcours et fléché et surveillé. A l'arrivée une assiette souvenir sera offerte à tous.

Inscription sur place dès 8 h 00 moyennant une petite participation de Frs 12,--.

Dès 11 heures, petite partie officielle avec les Cornemuses de la Musique Municipale de Carouge sous la direction de Maurice Rorato. Dentelière. Buvette et petite restauration.

C'est grâce au Gouvernement incorpore et sa Chancelière, les Autorités de Carouge, notamment son Maire Nicolas Walder et la Présidente du Conseil municipal Anne Hiltpold, la Commune de Troinex, le Service travaux voirie, les Polices cantonale et municipale, que cette marche peut se réaliser dans un esprit de solidarité, de convivialité, de gage de bonne humeur, de rires, d'endurance, de générosité, j'en passe et des meilleurs.

Cette manifestation traditionnelle et super sympathique poursuit une noble cause, puisqu'elle a pour but de venir apporter un peu de baume au coeur aux enfants hospitalisés avec Hôpiclowns.   

Alors que cette belle marche du coeur puisse faire que du bien à toutes et à tous et autour de soi. Elle est symbolique car elle vient du « coeur » que pour du bonheur et de la joie de vivre dans des moments difficiles au milieu des blouses blanches !

Que cette belle journée du 1er septembre se déroule donc sous le signe du coeur et de la solidarité !

Allez bonne journée !

François Velen

Vice Président de Carouge Marche

 

 

 

07:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/08/2013

L'UDC est comme un appuie tête, elle protège !

Unknown.jpgBien le bonjour,

Attention aux orages, parfois violents, ils arrivent selon météo Suisse.

Alors mettez-vous à l'abri !

Certes...

L'UDC Genève est comme un appuie tête, elle protège !

Pourquoi ?

Pierre Maudet prend les idées de l'UDC et ses propositions aux sérieux et met en valeur ses interventions avec son projet de vidéosurveillance aux Pâquis.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/projet-videosurveillance-pquis-precise/story/29050785

Face à la criminalité ne cessant de pourrir les Pâquis, ça fait bientôt une décennie que l'UDC clame haut et fort qu'il devient urgent de sécuriser ce quartier avec plus de Gardiens de la paix et un système de caméras.

Sécurité totale, dissuasion, interventions, punissions maximales, etc, doivent contribuer ensemble à la sécurité sociétale orienté vers l'intérêt de la communauté.

Genève doit sans délai et dans l'intérêt de ses habitants, résidants légaux, et visiteurs, avoir une approche large de la sécurité et de la qualité de vie.

Ce système de surveillance par la reconnaissance faciale sera indéniablement une meilleure compréhension des actes illégaux, et s'ouvrira vers une meilleure évolution sécuritaire de la société.

Ainsi, ce système fera référence à l'identification immédiate et à l'analyse des causes potentielles de la criminalité et des conflits des communautés. La Police réagira non seulement aux problèmes après qu'ils se soient produits ou après qu'ils aient été signalés, et n'attendra plus que ça dégénère, mais elle interviendra de suite.

Et de rajouter, que grâce à ce suivi en live, l'identification et l'analyse des délits d'insécurité, la Police pourra gérer en continu l'insécurité, discerner les « blêmes » à temps, voire même de les prévoir et les anticiper.

C'est dire que ce système apportera sans nul doute une sécurité performante aux Pâquis. Espérons que les Députés votent le crédit lié à cet essai.

Voilà, ceci dit, Monsieur Pierre Maudet n'invente et n'innove rien du tout, l'UDC y a pensé bien avant.

L'UDC n'a de cesse de vouloir protéger Genève, ville internationale.

Allez bonne journée !

Unknown.jpg

09:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook