30/08/2013

Carouge bouge !

images.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie à l'aube de la traditionnelle et belle vogue de Carouge organisée par un nouveau et dynamique comité conduit par l'ancien Conseiller administratif de la Ville de Carouge, Daniel Mouchet. 

Un comité avec ses nouvelles idées, sa nouvelle vision de la fête, animera Carouge et la région avec une multitude de festivités concoctées avant tout pour le bonheur de toutes et tous. 

2013, un programme d'enfer !

La vogue de Carouge c'est toujours un bonheur surtout à la rentrée scolaire et politique.

Bravo Monsieur le Président et votre comité pour la mise en oeuvre de 3 jours de liesse totale à Carouge. N'oubliez pas de parler de la marche du coeur au profit d'Hôpiclowns ce dimanche 1er septembre sur la place du Marché; en un mot comme en cent : MERCI !

Certes et très malheureusement, il y a des nuages sur le 14 place du Marché !

En marge de cette belle animation une autre vient troubler les couleurs de Carouge, celle du rapport de la Cour des Comptes.

Il est vrai que l'UDC avait recueilli il y a une année des allégations de fonctionnaires de la Ville de Carouge qui se plaignaient de dysfonctionnements, certes amoindris aujourd'hui.

En effet, il en résulte ce jour, à la lecture du rapport, que ce qui c'est dit il y a une année n'a pas été révélé comme tel à la Cour des Comptes. Evidemment que les employés ont eu chaud d'essuyer des « représailles » de la par des patrons !

Tout le monde est d'accord que pour ne pas être ennuyé, partant, il est humain de la « fermer » et de continuer son train train même dans des conditions un peu nuageuses.

Toutefois, il faut reconnaître, et je le reconnais très volontiers, sous réserve d'un manque d'audace à dire ouvertement les choses, que malgré les 43 (!) recommandations de la Cour des Comptes, les fonctionnaires de Carouge sont à plus de 60 % satisfaits (quid des autres !)

Mais, il y tout de même des "péchés" !

Ce qui est ennuyeux pour le Conseil administratif, ce sont les faits révélés par les Juges au sujet du fonctionnement du Service travaux, voirie et environnement.

L'UDC Carouge en signalant des dysfonctionnements, la Cour des Comptes a en effet mis le doigt sur des faits « graves " (sous réserve du résultat de l'enquête du Ministère public). Selon les conclusions du rapport il y a eu de la gestion déloyale des biens publics.

Ce qui m'amène à penser qu'en définitive, sans les investigations de la Cour des Comptes, la gestion déloyale des biens publics auraient pu continuer encore bien des années, ce qui n'est aujourd'hui pas acceptable sur le plan de l'étique et du respect vis à vis non seulement des Autorités mais de toute la population Carougeoise.

Si c'est vrai que des employés ont malheureusement faillis et bien Madame Justice le dira. En attendant, il en résulte que les rapports de confiance sont fissurés.

Par contre, s'ils ne sont pas reconnus « coupables » alors qu'ils soient considérés comme du personnel de confiance sans zone d'ombre. De tout coeur, je l'espère pour eux.

En conclusion, l'UDC Carouge proche des Citoyennes et Citoyens demandent que toute la lumière soit faite sur cet épineux dossier. L'UDC Carouge veut en rétablissant l'ordre au sein de la gestion de son personnel défendre l'efficience, la qualité, le sérieux professionnel des employés.

C'est ainsi que nous pouvons penser librement que grâce au rapport de la Cour des Comptes, le Conseil administratif est contraint de mettre de l'ordre dans son Administration, être plus présent dans la gestion et veiller à qu'il n'y ait plus de dysfonctionnements tels que mentionnés dans le rapport de la Cour des Comptes (43 recommandations).

La démarche de l'UDC veut en définitive recadrer le bon fonctionnement de l'Administration de Carouge afin qu'elle soit dorénavant solide, efficiente, de qualité, respectueuses, nourrie de valeurs du travail, accueillante et surtout digne des Carougeoises et de Carougeois et de Genève.

Adieu la gestion du 20ème siècle, bonjour l'Administration du 21ème siècle.

Un grand merci à tous les employés de la Ville de Carouge qui font un boulot du tonnerre. L'UDC Carouge est consciente de votre attachement à Carouge et avant tout du sérieux dans votre travail (en marge de celles et ceux qui auraient des zones d'ombre).

En un mot comme en 100 : MERCI ! Avec vous, il fait bon vivre à Carouge !

Quant au Conseil administratif, avec tout le respect qu'il lui est dû tout naturellement, qu'il soit moins « bisounours » et qu'il assume ses authentiques responsabilités de patron. S'il n'a pas l'intention de démissionner, qu'il puisse durant les deux prochaines années rallier à sa politique la confiance des employés et celle de la population de Carouge.

Au fait, trois questions :

- c'est bien  le Conseil administratif qui est tenu pour responsable de cette situation calamiteuse mettant à mal des fonctionnaires, le corolaire, la descrédibilité et le mauvais esprit qui règnent à Carouge !

- C'est bien le Conseil Administratif qui porte le chapeau de la gestion déloyale des biens publics et non les deux fonctionnaires ?

- Subsidiairement, doit-il démissionner ? Pour l'UDC, c'est une évidence.

Dans le fond l'intervention de la Cour des Comptes sollicitée par l'UDC est une aubaine pour la Ville de Carouge, elle a mis le doigt là où ça fait mal pour le Conseil administratif !

Allez bonne journée.

 

 

 

13:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.