20/08/2013

Faut bien le dire un jour : je suis candidat au GC !

Unknown.jpgBien le bonjour,

Comment va la vie d'artiste !

Les élections au Grand Conseil approchent à grand pas, le corollaire est que chacune et chacun commence à s'agiter le « pompon »,les neurones, à gesticuler sur les réseaux sociaux, moi le premier, pour à tout le moins ne pas sortir dernier de sa liste. C'est humain !

Pourquoi pas moi ?

Avant la grande rentrée de lundi prochain, je pense quelque part modeste de lever le voile en murmurant que je suis sur la liste No 6, celle de l'UDC, la plus importante formation politique du pays. C'est dire que ce parti ne s'arrête pas à la frontière genevoise et se bat dans l'intérêt de toutes les Suissesses et les Suisses.

Voici ma petite présentation que j'ai soumise à mon parti :

 

Après 14 ans au Conseil municipal de la ville de Carouge, dont 2 fois Président, Président du Cartel des sociétés carougeoises, Président de la Fête romande des Yodleurs en 2003, Président de la grande kermesse contre le cancer en 1985, de formation Clerc de notaire, ancien Préposé aux successions au Service du tuteur général, de nos jours, vice-Président de la Fédération des musiques genevoises (campagne), musicien et membre du Comité de la Musique Municipale de Carouge, vice-président de la marche du coeur au profit d'Hôpiclown (Carouge Marche), rédacteur au Carougeois, je me présente tout naturellement derrière ces expériences pour défendre les jeunes, les classes moyennes, les aînés, la culture genevoise, les handicapés, les malades, les homosexuels, une sécurité totale, les forces de polices, une saine économie, des commerces florissants et surtout le changement.La seule manière d’œuvrer est de voir l’avenir auquel nous aspirons et œuvrer ensemble autour d’une seule Genève où il doit faire bon vivre. Je me réjouis de vous voir tous adhérer à cet effort de société du 21ème siècle.

Par dessus tout, je crois en Genève !
 

 

Je veux être un candidat dynamique, sachant entendre, ouvert à l'autre, respectueux des valeurs qui sont celles de l'être humain ayant ses pieds sur la terre Suisse.

Pour comprendre les situations d'une population je peux avoir la capacité d'écouter, de réfléchir, de motiver et de solutionner en toute quiétude pour le bien des êtres humains.

J'en ai ras le bol de ces « genevoiseries » dont Genève pourrait bien se garder.

J'en ai ras le bol que Genève soit considérée comme le mauvais élève de la Suisse. Le canton champion de tout et son contraire.

Il faut que le changement arrive à grand pas avec des Députés qui ne se regardent pas le nombril et qui travaillent dans l'intérêt des Citoyennes et des Citoyens et des résidents légaux.

Je veux préserver l'environnement politique, économique, social et culturelle, pour les générations futures. C'est le devoir primordial d'un Député de développer l'avenir.

Genève doit purifier son air et garantir une terre d'accueil digne de notre beau pays, la Suisse.

Mon engagement ne veut pas s'arrêter là, il veut dans les années futures renouveler la compétitivité de Genève dans la Suisse libre et progresser ainsi vers la force de notre pays dans cette Europe aux soins intensifs.

Les Genevoises, les genevois, les Résidents légaux, ont faim de changement.

Le changement c'est le 6 octobre 2013.

Votez la liste No 6 et si elle ne vous convainc pas rajoutez moi sur une autre ! 

En un mot comme en cent : MERCI !

Allez bonne journée.

12:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.