13/07/2013

Paris : inadmissible, la "racaille" détroussent blessés et cadavres.

Unknown.jpgBien le bonjour,

D'ores et déjà, bon week end !

Certes...

En prenant connaissance des nouvelles ce matin, je suis totalement scandalisé par la « racaille » qui a empêché les secours d'intervenir sur les lieux de l'accident de train en gare de Brétigny-sur-Orge, Paris, ce vendredi.

Les « jeunes » incrustés localement agressent les secouristes (France info, 19 h 40).

Noirs et Arabes détroussaient tranquillement les cadavres.

Dérangés par les secouristes, ils les « caillassent ».

Une femme policier les qualifie de « monstrueux » sur Europe 1 (21 h 04).

« Tain d'rassisse » (Source P. Gorman).

Ces scènes sont horribles et méritent d'être punies très sévèrement.

Même dans l'horreur, l'immigration néglige le code des valeurs de la vie. 

Une fois de plus une partie de l'immigration montre son vrai visage, celle de gens qui n'ont rien à faire chez nous puisque ne s'adaptant pas à notre culture, à nos us et coutume, notre sécurité.

Cette diversité humaine n'a pas sa place parmi les civilisés si elle ne respecte pas nos terres d'asile.

L'ouverture des frontières est responsable de ces situations barbares, à la limite de la loi de la jungle.

Je persiste à dire qu'un renforcement incontournable du Corps des gardes-frontières pour contrôler l'arrivée des clandestins et des indésirables est super urgent

Je demeure convaincu qu'il est pressant de stopper de rendre nos pays, particulièrement la Suisse qui ne fait pas partie de cette Europe aux soins intensifs, attrayant.

Je serais tenter de dire que l'Europe, en l'occurrence j'en suis certain pour la Suisse, doit exiger d'elle même davantage de fermeté aux attaques des "racailles" venus d'ailleurs et arrêter de les stocker au coeur des pulsations de nos terres.

Hier soir à Paris l'exemple de gens sans âmes est le fruit d'une décadence de nos valeurs.

Continuons à ouvrir nos frontières et vous verrez dans quelques années.......

Elle est belle l'Europe passoire.

Cela dit, au delà de ces considérations, nous les « petits Suisses » devons être de tout coeur avec les familles des victimes, des blessés, des secouristes, et de toutes les personnes touchées par cet effroyable accident de train terni au demeurant par la « racaille ».

La France est en Deuil, la Suisse pleure avec Elle.

Allez bonne journée !

 

 

07:51 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.