04/07/2013

Rondeau de Carouge : l'air pollué par jour équivaut à combien de cigarettes !

Unknown.jpgBien le bonjour,

A tout moment la vie abonde, ruisselle, irrigue ce quotidien auquel nous ne savons pas nous arrêter. C'est du plus ordinaire que filtre l'eau de la source » (Charles Juliet).

A Carouge, si le canal existait encore, l'eau coulerait encore bien des années si rien n'est fait rapidement.

Pourquoi ?

Le Rondeau de Carouge, un effet sur les temps d'attente dus aux encombrements aux heures de pointes sont spectaculaires.

Ce centre névralgique est devenu un authentique « merdier » pour toutes et tous qui veulent traverser Carouge, transiter, ou entrer.

Les encombrements, surtout les bouchons sur la descente de Drize et du chemin de Pinchat obstruent les routes et polluent l'air. C'est un cauchemar de la vie urbaine intolérable au 21ème siècle. En effet, l'humanité est tellement dépendante de l'automobile que les villes telle que Carouge sont de plus en plus envahies. Je persiste à dire que les villes n'ont pas été conçues pour les voitures .

Toutes les agglomérations sont envahies par les voiture presque toute la journée, et la congestion empire de plus en plus.

Lorsque j'étais Président du Conseil municipal, nous parlions déjà de ce poème sur deux rimes avec répétition des éternels bouchons à la descente de la route de Drize et de Pinchat.

A tout moment, il faut bien se rendre à l'évidence que les automobilistes y perdent leur latin, leur patiente, et, partant, mettent en ébullition leurs nefs.

Ce noeud à l'entrée de Carouge est tout simplement sources de gros « cacas » à tous les niveaux.

Est-ce qu'un jour se dégagera un flux agréable.

Il faut le penser après que le Canton de Genève ait d'accepté certaines modifications demandées par la Mairie.

Devrait faire la joie des visiteurs, un hôtel, un projet d'espace verts sans bâtiment, des logements et surtout le remaniement des routes de la boucle.

Selon le Maire de Carouge, Nicolas Walder, « les projets seraient presque prêts ».

Et bien Monsieur le Maire et tous vos prédécesseurs c'est le moment !

Au vue des constructions de Drize, de la Tambourine, des gens venus au delà, des trams, il y a urgence de mettre en application le « plan localisé de quartier ».

Le manque de parkings favorise aussi la congestion.

Par la même occasion, ayez le courage politique, et surtout visionnaire, de construire un nouveau parking souterrain sous le boulevard des Promenades ou alors sous ce fameux rondeau. En effet, profitez des futurs aménagement du Rondeau pour satisfaire la demande en parkings et de surcroît compenser toutes les places que vous avez supprimées au centre de Carouge.

Monsieur le Maire des Verts prenez des mesures radicales pour l'Union Des Coeurs de Carouge, votre Ville.

Soyez audacieux !

Allez bonne journée.

 

 

 

07:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.