• "Carouge Marche" : MERCI le Conseil administratif !

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Mais, mais, mais Monsieur le Soleil vous allez nous chauffer quand notre Genève et notre Carouge ? Cette fraîcheur commence sérieusement à nous irriter les narines ce qui n'est pas toujours bon pour le moral et les bobos quotidiens. D'autant plus que le week end ne s'annonce pas très souriant.

    Certes.....

    Je sais râler comme la plus grande partie de la population genevoise, je sais lancer des pics contre des Autorités, je sais rire, pleurer, me mettre en 4, etc.,  mais je sais aussi dans un esprit loyal et de reconnaissance dire MERCI !

    Ce jour, MERCI aux Conseil administratif de la Ville de Carouge, avec validation du Conseil municipal, qui alloue une subvention extraordinaire de Frs 9'500,-- à Carouge Marche, allias le Tour de Romandie à la marche.

    Pourquoi ?

    Carouge Marche organise une marche libre le dimanche 1er septembre prochain sur la place du Marché. Si en 2011 les bénéfices d'une pareille marche ont été versés au Service de cardiologie des HUG, cette année ils le seront en faveur d'Hôpiclown- Hôpital des enfants.

    Faire rire un enfant à l'hôpital n'est pas banal. Hôpiclown c'est le rêve du rire au bout du nez. Il se constitue de jeux, de rêves, d'images, d'histoires, de rires et d'amour mais aussi de pleures. Les clôwns sont là pour améliorer le séjour de l'enfant en milieu hospitalier par le biais d'activités ludiques et clownesques; ils sont tous bénévoles pour que l'univers médical des enfants soit merveilleux et, partant, ils doivent être soutenus tant moralement que financièrement. Carouge Marche s'y emploie !

    Les participants, ouverts à tous, partiront dès 8 h de la place du Marché et suivront un parcours dans la campagne proche de Carouge. A l'arrivée chacun recevra une assiette souvenir.

    Le prix d'inscription sera de Frs 12,--.

    Une buvette et de la musique seront de la partie.

    Le Comité d'Honneur sera composé notamment du Gouvernement genevois in copore et de la Chancelière, ainsi que du Maire de Carouge, Monsieur Nicolas Walder, de la Présidente du Conseil municipal, Madame Anne Hiltpold et du Directeur général des HUG, Monsieur Bertrand Levrat.

    Carouge Marche veut donc lier ce dimanche 1er septembre à Hôpiclown pour encore plus de solidarité moral avec les marcheurs en faveur de nos « gosses » malades.

    Pour Carouge Marche, cette preuve de solidarité commune ne peut se faire sans l'aide et le soutien de toutes et de tous, c'est pour cela que je vous invite d'ores et déjà chaleureusement à participer à cette belle manifestation placée sous les signes du soleil, de la convivialité et des rencontres humaines.

    Alors tout simplement, chères Autorités de Carouge soyez remerciées pour votre soutien qui contribuera grandement aux frais de fonctionnement de cette marche.

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : l'UDC vote le budget 2013...

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Avec ce soleil nous sommes tous heureux d'être au monde et d'y voir claire !

    Certes...

    Après le dimanche noire affligé le 9 juin dernier à la gauche, Carouge a enfin un budget.

    Il aura fallu que 7 sur 10 Carougeois donnent une bonne fessée au Conseil administratif pour enfin présenter le plan B acceptable pour l'UDC Carouge.

    Dès le début des discussions sur le budget 2013, l'UDC a demandé une baisse linéaire sur toutes les dépenses compressives; il n'y pas de raison de faire du favoritisme.

    La nouvelle mouture présentaant en effet une baisse linéaire, l'UDC cohérente avec elle-même a voté le budget 2013.

    Pourquoi ?

    Dans le contexte politique exprimé par les citoyennes et les citoyens carougeois, il n'y a pas de raison de favoriser qui que ce soit comme le PDC « populiste pour cette occasion via 2015 » ou encore l'ADG ont défendu le personnel. Pour l'UDC toute la commune doit passer à la casserole.

    Hier soir, l'UDC Carouge n'a pas voulu pratiquer la politique très politicienne menant à des discussions interminables sur un sujet dicté par les Carougeoises et les Carougeois : Toutes la Commune doit faire un effort.

    Etant satisfaits, les Conseillers UDC se sont abstenus sur l'ensemble des amendements présentés tant par la gauche que la droite.

    L'UDC Carouge est heureuse de constater que le Conseil administratif l'a suivie dans sa proposition unique de diminuer les charges compressives. Elle remercie l'Exécutif de l'avoir enfin entendu et de revenir à la sagesse.

    Carouge est désormais face à sa solidarité unilatérale et ne va pas se mourir avec des diminutions de subventions linéaires.

    Carouge va vivre un bon été avec son budget revenu à la hauteur de ses possibilités financières.

    Allez bonne journée !

    Voici la déclaration lue hier soir :

    « En préambule, permettez-nous de remercier les personnes qui ont oeuvré si rapidement suite à la décision sans appel du peuple souverain.

    Nous avons espéré que le Conseil Administratif profiterait de ce fort signal pour niveler les privilèges, les abolir ou tout du moins les réduire.

    Car "halte aux privilèges" tel était son credo ! Force est de constater que les réductions n'ont pas été les mêmes pour tous.

    Plus facile à dire en campagne électorale qu'à faire une fois au pouvoir !

    Nous ne voulons pas de promesses électorales, nous voulons des actes.

    Qui peut le plus, peut le moins. L'UDC a toujours été opposée à toute forme d'augmentation d'impôts. Cela fait partie de nos lignes directrices fondamentales.

    D'ailleurs, des populations entières se soulèvent pour une simple histoire d'arbres coupés ou de tickets de bus augmentés ! N'allez pas espérer que les Carougeoises et Carougeois soient différents des Turcs ou des Brésiliens et se laissent emmener comme des moutons à la tonte !

    Lors du premier budget, nous avons vainement tenté un amendement qui réclamait une coupe linéaire sur tous les postes de dépenses. Le Conseil Administratif n'a même pas voulu entrer en matière. Il a fallu une fessée démocratique pour lui ouvrir les yeux... Encore une preuve que le nerf optique est le plus long du corps humain ! (Comprenne qui pourra)

    Nous sommes parfaitement conscients qu'il est pénible pour le CA de prendre des mesures de droite prétendument impopulaires, mais le CA doit à son tour prendre conscience qu'on ne peut pas systématiquement faire plaisir aux petits copains et ce, au détriment du plus grand nombre, à qui seul doivent servir les fonds publics, chose que le CA a tendance à oublier.

    L'UDC ne peut toutefois que se féliciter de ce que le CA ait fait un premier effort avec une réduction linéaire, comme nous l'avions demandée dans notre amendement.

    Aussi, entre le référendum accepté sans équivoque et notre volonté de réduction entendue, l'UDC Carouge n'ayant pas pour habitude de tourner sa veste, ne peut qu'accepter cette nouvelle version remaniée !

    Toutefois, l'UDC Carouge demande que l'effort d'économie soit constant.

    Il faut que le personnes habituées au gaspillage de l'argent public prennent conscience que tout cela doit cesser tant que nous ne serons pas débarrassés de la crise et pourquoi pas de l'Europe par la même occasion.

    Vous pouvez toujours essayer de mettre le pied gauche dans la grotte... de Lourdes... Mais si le miracle n'a pas lieu, il ne vous restera que Lizieux pour pleurer !

    Merci de votre attention.

    UDC Carouge »

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : une cohabitation est jouable.....

    Imprimer

    images.jpgBien le bonjour,

    Punaise, la chaleur revient à quelle date ?

    Avec les nombreux événements liés à la gestion de la commune, à Carouge, une chose est certaine il fait chaud en permanence. Pour une fois disons un grand merci aux Autorités carougeoises qui n'a de cesse avec ses grandes idées, au demeurant contestées par 7 Carougeois sur 10, de chauffer la terre Sarde !

    Carouge est pourrait être la première commune de Suisse à vivre le terme qui s'est imposé dans le langage politique et journalistique, la cohabitation.

    En effet, avec un Conseil administratif à gauche et une Présidente du Conseil municipal à droite, nous pouvons dire que Carouge est habillée pour une année d'une cohabitation et déployer des effets super efficace pour le bien de la commune.

    Dans l'absolut ce système devrait assurer deux adversaires politiques, choisis démocratiquement.

    A Carouge, ça peut être jouable pour autant que le Conseil administratif mette de l'eau dans son vin.

    Le Conseil administratif devrait en effet lier à sa gestion communale la Présidente de droite du Conseil municipal.

    Vous imaginez gauche-droite mener de front une politique de coalition avec des discussions bilatérales.

    S'il n'y aurait pas de grandes réformes grandioses, au moins le bénéfice demeurerait à tout le moins dans une communication compréhensive gauche-droite.

    Un authentique dialogue pouvant éviter bien des couacs, des votes idiots, des prises de positions n'allant pas dans l'intérêt des citoyennes et des citoyens, bref éviter un certain gâchis emmené par une seule pensée politique.

    Une cohabitation carougeoise demeure toujours possible même qu'une année. Elle conduira, j'en suis sûr, à changer l'avis des 7, sur 5, électeurs qui ont manifesté leur mauvaise humeur aux Conseil administratif de Carouge.

    C'est pourquoi, je demande officiellement au Conseil administratif de faire preuve de sagesse politique et de coalition en invitant à toutes ses séances la Présidente du Conseil municipal de Carouge.

    Je suis certain que le feu ardent de Carouge se calmerait et redonnerait aux Carougeoises et aux Carougeois confiance en ses hautes Autorités.

    Réfléchissez à cette noble, conviviale et intelligente proposition.

    Allez bonne journée !

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : s'il y a des mots qui t'ont fait pleurer...!

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Après la pluie le beau temps, soyons optimistes et gardons la tête haute et l'air intelligent !

    Dans la vie il faut savoir être juste et par là-même loyal.

    Hier, je parlais du manque de présence des Autorités de Carouge lors de l'aubade de l'école de musique de la Musique Municipale de Carouge sur la place du Marché samedi dernier. Que n'ai-je pas entendu sur ce sujet.

    Autant pour moi !

    Stéphanie Lammar me l'a dit ce matin à 00h 40 !

    La Conseillère administrative, est venue, certes ½ heure après l'aubade. Elle a rencontré à la terrasse de la brasserie de la Bourse nombreuses personnes et a pu les rassurer au besoin sur l'avenir associatif de Carouge. J'adhère parfaitement à ce style, celui-ci étant souvent le fruit d'une meilleure concertation qu'autour d'une table très officielle. Sur ce coup là, je suis certain que Stéphanie l'a bien compris car elle est, en marge de sa politique, une bonne Carougeoise.

    Alors dans la mesure où elle est venue pour l'apéro plein de dièses et ainsi tenter d'apaiser le feu ardant qui a enflammé Carouge ces dernières semaines, je fais loyalement mon mea culpa, car au fond à la Carougeoise toutes et tous ont levé bien au delà de la politique parfois très politicienne et dans un esprit constructif pour l'avenir de Carouge le verre de l'amitié.

    Comme quoi la musique adouci les moeurs sans que cela desserve qui que se soit.

    Ah la politique à Carouge, il faut savoir recevoir les contre-vérités, les attaques gratuites, virulentes voire antidémocratique. Il est vrai qu'on était pas habitué à cela à Carouge, pourtant depuis quelques années c'est très malheureusement le cas. Avant Carouge était Carouge.

    Chère Stéphanie, si tu me lis, j'aurais préféré te voir encourager les jeunes de Carouge, fers de lance de la vie associative chère à tous les Carougeois. Bon, l'essentiel est, dans le fond, de participer aussi d'une manière ou d'une autre à l'apéro à la Carougeoise ! Pour faire passer le bon courant carougeois et retrouvé l'essentiel pour le bien de Carouge à quand un petit repas comme dans le passé à la Bourse ? Ah un dernier truc, merci de lire mes blogs, j'y suis sensible.

    Allez sans rancune j'espère, bonne journée !

     

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : la Fête de la musique a eu lieu un court instant...

    Imprimer

    photo.JPGBien le bonjour,

    Comment va la vie d'artiste en ce dimanche nuageux.

    Je crois bien, j'en suis certain, que cette année occupe la connaissance du temps et prend une place super importante dans l'esprit des météorologues.

    Avouons volontiers que la compréhension de ce temps maussade passe la mauvaise humeur, la déprime, l'excitation, la perte de confiance, les dégâts naturels, bref par la constitution de toutes sortes de facteurs amoindrissant la beauté de notre quotidien.

    2013 entre dans de nouveaux records liés très certainement au système calendaire du patrimoine météorologique.

    Certes.....

    Vous n'êtes pas sans savoir que les Autorités carougeoises, rappelons majoritairement de gauche, a supprimé purement et simplement la Fête de la musique 2013. Bassesse budgétaire ? Pourquoi n'avoir pas délégué cette première fête de l'été à des privés économisant ainsi de vraies chandelles ? La gauche caviar aurait-elle voulu « emmerder » par mesquinerie les carougeoises et les carougeois, et les nombreux visiteurs aimant Carouge ? Je n'ai pas la science infuse pour y répondre et m'en remet à l'avis des mélomanes de la Fête de la musique.

    Cela dit, la Fête de la musique a su développer son savoir à Carouge le temps d'une heure.

    En effet, hier matin sur la place du Marché, l'école de musique de la Musique Municipale de Carouge (MMC) a offert au nombreux public une super aubade. Ce sont une vingtaine de gosses, jeunes et profs qui ont développé un flux de notes rappelant qu'il existe bien à Carouge une sérieuse école de musique dont les Autorités doivent absolument soutenir encore plus financièrement au rythme de son évolution.

    Un moment musical dont les partitions ont enchanté la magnifique place du Marché et par là même faire jaillir que des dièses de bonheur sous le soleil et l'oeil bienveillant de l'église Sainte-Croix.

    Malheureusement aucune Autorités de la Commune.Elles n'ont pas osé montrer leur bout du nez au risque de se faire chauffer leurs petites narines. Ah oui, elles étaient à la Fête de la musique en Ville de Genève !!! 

    Dans le fonds à Carouge la MMC aura honoré le musicien Joel Cohen qui a donné naissance en 1976 à l'été boréal.

    Merci les jeunes de l'école de musique de la MMC d'avoir tout donné à la liesse populaire de cette fête de la musique complètement internationalisée puisque reprise dans 110 pays sur les 5 continents et les deux hémisphères avec plus de 340 villes participants dans le monde, SAUF A CAROUGE en 2013.

    Bravo les Autorités de gauche de Carouge pour votre courage politique en supprimant la fête au solstice d'été !

    Allez bonne journée !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Entre fooot et golf : le FOOTGOLF DE CAROUGE....

    Imprimer

    photo.JPG

    Gauche, Julien Babel, David Mancino,Julien d'Espine


    Bien le bonjour,

    Comment va la vie en cette fête de la musique.

    A Carouge, par mesquinerie, chantage, que sais-je, le Conseil administratif de gauche a supprimé cette belle fête ouvrant la saison la plus chaude de l'année. Raison : la gauche caviar a présenté un mauvais budget 2013 refusé le 9 juin dernier par 7 sur 10 Carougeois. C'est inadmissible de prendre en étau la Fête de la musique de Carouge.

    A défaut de parler des groupes qui auraient du se produire à Carouge ce week end, je vous livre un article que j'ai écrit dans le Carougeois, le meilleur journal de la Cité Sarde.

    Allez chanceux de la Fête de la musique, bonne journée !

    Entre football et golf

    Une joyeuse équipe carougeoise montante !

    Dans le palmarès des équipes sportives carougeoises, une nouvelle discipline s'inscrit, le FOOTFGOLF.

    Entre football et golf connaissez-vous le footgolf ? C'est l'égal d'un terrain de golf, à la différence que l'on tape avec le pied dans un ballon pour le faire tomber dans 1 trou d'un diamètre de 53 centimètres pour une profondeur de 30 centimètres. Le parcours compte 18 trous et se substituant au golf, par le drive, le pitch, le swing, le putt, en effleurant le ballon en cuir du pied droit (ou gauche).

    Jouer à ce jeu n'est pas évident, il n'est pas certain qu'un bon footballeur développera d'excellente performance comme au football. Il y a, comme au golf, de la technique, de l'observation, de la puissance, de la minutieuse bijouterie. Profiler le ballon dans un trou sollicite de la rigueur tactique et de beaucoup de stratégie.

    Naissance.

    Depuis sa naissance prononcée en 1999 par des joyeux carougeois, Julien Babel, Oscar Gabella, puis Lionel Jacot et David Mancino, ce sport n'a eu de cesse de se développer d'abord en Suisse puis avec l'accouchement d'une vingtaine d'associations internationales regroupées sous l'étiquette de la Fédération Internationale de Footgolf. Il semblerait que l'engouement mondial pour ce sport vient de Carouge, car sans ces jeunes rien n'aurait été possible puisque inconnu, toutefois aucune preuve n'est fondée, nous dit Julien Babel. Etant très fier d'être Caroougeois tout comme la famille Babel, je crois que tout est parti de chez nous !

    Au début, ces joyeux joueurs imaginatifs jouaient à défaut d'un parcours idoine dans les parcs tels que celui des Moraines, aux Bastions et le parc Bertrand, en visant les arbres, les poubelles, etc. Le premier ballon fut tiré par Julien Babel dans la vitre de l'architecte bordant le parc des Moraines ! Comme quoi ce sport demande bien de l'agilité et non un défoulement « footballeur-choutteur » au stade du Bout du monde !

    Et voilà, c'est ainsi que s'est créée L'Association Suisse de FootGolf (ASPG) présidée par Julien Babel, fils de l'ancien Conseiller municipal et Président du Cartel des sociétés carougeoises, Luc Babel.

    Par la suite, le premier tournoi officiel et international de footgolf se déroula les 12 et 13 juin 2010 au Centre sportif des Evaux.

    Proxifoot.

    Pour être connu, il faut être reconnu. Proxifoot, né en 2008 dans le but d'offrir une meilleure couverture médiatique du football genevois, reconnu les valeurs de ce sport nouveau et, pour être mieux être connu promeut la vie et les succès du footgolf sur son site internet www.proxifoot.ch.

    Le footgolf carougeois-Genève gagne à Manchester.

    Pour l'amour du risque, la joyeuse équipe est partie les 30 et 31 mars dernier à Manchester représenter le Footgolf Suisse à un tournoi international.

    Au côté de 60 joueurs, dont 30 internationaux (notamment de Suisse, Pays de Galles, Ecosse, Belgique, Pays-Bas, Norvège, et Hongrie), l'Association Suisse, représentée par son Président Julien Babel (joueur de Plan-les-ouates IV, 5ème ligue), le champion Suisse en titre Lionel Jacot (Veyrier Sports, 2ème ligue) et David Mancino (Etoile Carouge II, 2ème ligue), s'est brillamment distinguée en remportant le titre individuel et le titre par nation. Le footgolf carougeois-genevois est reparti de Manchester grand gagnant de l'Open international !

    Forte de ses performances exceptionnelles, la fine équipe tenta à nouveau ses chances à Turin le 24 mai dernier. Victorieux, Lionel Jacot remporte le trophée, Julien Babel, Samuel Bosson et Cédric Yenni, finissent sur le podium pour recevoir le prix par équipe. L'Association Suisse de Footgolf (ASFG) a fait la « razzia » à l'open de Turin, 1er du nom !

    Les 22 et 23 juin prochain, nos héros défendront les couleurs de la Suisse à Bridlington. Une fois encore sur le podium ?

    Création du 1er parcours officiel de Suisse.

    Les succès incontestés du footgolf de Carouge-Genève donnent des ailes à nos jeunes, et partant, ils vont rivaliser sur le plan Suisse avec les équipes internationales en créant des structures permettant le plein développement et l'épanouissement total de ce sport.

    C'est pourquoi, super motivés et avec confiance en l'avenir de ce nouveau sport, le 16 juin prochain, l'ASFG inaugurera de 10 h à 20 h, le 1er parcours Suisse de footgolf à Saint-Cergue, au lieu dit Brasseruche 16. Ce 18 trous sera ouvert à toutes les familles, les enfants, les aînés. En 1 phrases comme en 100 : quel que soit votre âge ou votre maîtrise, le footgolf peut concerner toutes et tous ! Info sur cette journée familiale « footgolf@hotmail.ch ou Julien Babel, 078 828 87 31 » et encore « SWISS FOOTGOLF World » sur Facebook.

    Ainsi l'ASFG pourra organiser des événements nationaux et internationaux. Pour édulcoré ces nobles ambitions, elle est preneuse de toutes aides financières par le biais de sponsorings, de dons privés ou publics, voire d'investissements à court, moyen et long termes. N'hésitez pas à soutenir cette folle jeunesse en plein essor sportif; elle représente et défend nos valeurs Suisses !

    Vivre une belle journée dans le Jura.

    Dès le 17 juin prochain, venez parcourir le 18 trous à Saint-Cergue, en associant l'utile à l'agréable avec une bonne grillade, le verre de l'amitié, « allo quoi » faire la fête et vivre des journées traditionnelles au Jura. En définitive, n'est-ce pas super sympa et enrichissant d'associer le sport au ludique !

    En conclusion, citons le propos de Julien Babel sur la stratégie liée au footgolf « Il n'y a que la répétition des coups qui permet une progression. La connaissance des parcours y est aussi pour quelque chose ».

    Bon vent à l'ASFG qui compte aujourd'hui 300 joueurs.

    François Velen

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bienne : que la Fête Fédérale de gym soit belle malgré.....

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    J'ai trouvé une cartouche d'encre bleue ciel pour cueillir au coeur de cette année l'été et par là-même vous faire part de mon enthousiasme débordant pour continuer à savourer, malgré mon imbécile de genou qui me chagrine toujours et toujours, les jours tels qu'ils s'offrent à la vie.

    Certes....

    Je suis très ouvert d'esprit, toutefois là je trouve que le violent orage d'hier n'a pas été sympa avec la Fête Fédérale de gym. Indelicat a-t-il été. 39 blessés venus hypra motivés faire la fête au sport Suisse se retrouvent blessés, c'est rageant, décevant, déplacé. Depuis, il est claire que les esprits peuvent être ravagés par ce violent orage.

    Sans complexe, je dis merde c'est injuste....et je suis de tout coeur avec tous les gens qui oeuvrent sans compter pour que la fête soit belle. Malgré cette agitation météorologique, puissiez vous garder le moral, le sourire et tout l'amour pour votre rassemblement bien helvétique. Atteints dans votre santé, retrouvez vite le chemin des stades de sport.

    Malgré ce coup de gueule d'en haut, à Bienne, que les 60'000 gymnases et les 120'000 visiteurs soient au top pour pour vivre pleinement la grande diversité sportive avec les 100 disciplines.

    Ce show est la plus grande et la plus ancienne manifestation sportive de Suisse depuis 1832, date de la Fondation de la Société fédérale de gymnastique (SFG), devenue la Fédération suisse de gymnastique FSG en 1986 suite à la fusion avec l'Association suisse de gymnastique féminine (ASGF).

    Les étapes importantes :

    1850 Première Fête fédérale de gymnastique en Suisse Romande.

    1932 Première Journées des gymnastes féminines.

    1986 Fusion de la Société Fédérale de gymnastique (SFG) et de l'Association féminine (ASFG) en une seule fédération, la Fédération suisse de gymnastique (FSG).

    1991 700 ans de la Confédération helvétique.

    1996 Première Fête fédérale de gymnastique accueillant les gymnastes féminines et les jeunes gymnastes.

    2007 175ème anniversaire de la FSG.

    Certes.....

    Pour terminer ce propos de solidarité envers cette belle fête, au demeurant patriotique, soyez investis si vous le voulez bien de cette petite prière du Frère Jean Mansir (Abbaye de Boscodon, 2006) :

    Mon Dieu, toi qui m´as, par ma mère, façonné un corps

    et qui, dans ce corps a insufflé la vie de l´esprit,

    aide-moi à réaliser en moi l´unité de l´un et de l´autre.

    Par mon corps, fais-moi solidaire de cette terre, de ce monde,

    par l´esprit, fais-moi entrer en communion avec mes frères les hommes.

    Par le corps, que je puisse prendre ma vie en mains et la faire servir,

    par mon esprit que je puisse viser toujours plus loin, toujours plus haut.

    Seigneur Jésus-Christ, toi, Fils de Dieu qui as pris corps en Marie,

    te faisant l´un de nous,

    toi qui nous as annoncé la bonne nouvelle du salut que tu apportais,

    toi qui t´es entièrement donné à nous, jusqu´à la Passion

    et la mort en ton corps,

    toi que Dieu a ressuscité en ton corps au matin de Pâques,

    détruisant ainsi en même temps le péché et la mort,

    toi qui as voulu faire de nous ton corps qui est l´Église,

    apprends-nous l´effort et le dépassement de nous-mêmes,

    apprends-nous la passion de la vérité et la loyauté,

    apprends-nous la solidarité et la communion,

    apprends-nous le don généreux de nous-mêmes,

    apprends-nous l´espérance,

    apprends-nous la joie et la fête.

    Amen.

    Allez bonne journée !

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : mauvaise gestion budgétaire...

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Si le ciel est gris, combien sont les rayons de soleil dans le coeur et dans l'esprit.

    Ce 14 juin, j'ai envie de citer Svâmi Prajnânpad « La libération vient le jour où l'on peut dire : j'ai fait ce que j'avais à faire, j'ai reçu ce que j'avais à recevoir, j'ai donné ce que j'avais à donner ». Certaine et certains devraient méditer sur cette citation, grand bien leur ferait.

    Certes....

    Suite à la votation à Carouge sur le budget 2013, hier soir grand « cho » des Autorités avec son budget 2013 plan B.

    A lire la Julie, des économies à hauteur de 2,6 millions ont été trouvées.

    Mais bon sang de bon sang, pourquoi le Conseil administratif de gauche n'a pas fait preuve d'un authentique courage politique en imputant ses diminution lors de l'élaboration du budget courant de l'été 2013. Quel manque de responsabilité !

    Allo quoi, pourquoi n'avoir vu rien venir en demandant une augmentation d'impôts ?

    Il aura fallu un NON de 7 sur 10 carougeois pour qu'il revoit sa copie et revienne hier soir avec un plan B.

    En définitive, si l'exécutif avait fait preuve de sagesse nous ne serions pas aller aux urnes, le corollaire étant une belle économie, Carouge aurait un budget équilibré déployant ses effets dès le 1er janvier dernier. Ceci est un manque de bon sens et de stratégie politique.

    Le Conseil administratif a fait la démonstration d'une certaine médiocrité dans sa gestion gudgétaire de la Ville de Carouge.

    Bref, hier soir fusées économiques lancées vers l'ensemble des prestations sauf la petite enfance. Et oui, ils épargnent cette ligne budgétaire, par contre, ils tapent dans la vie associative et sportive et sur le personn. Ceci est de la ségrégation politique.

    L'UDC Carouge n'étant pas d'accord avec les décisions politiques du Conseil administratif de gauche, un Conseiller municipal UDC s'est empressé de faire la recommandation suivante :

    « Avant de vous faire ma recommandation, qu'il me soit permis de vous rappeler que le groupe UDC avait demandé en décembre dernier, dans sa déclaration liée au budget 2013, une coupe de 3 % sur toutes les dépenses compressives, dans le but de se substituer à l'augmentation de deux centimes additionnelles voulue par le Conseil administratif et par là-même éviter de s'en prendre à la classe moyenne en la faisant passer à la caisse fiscale.

    Ceci dit, suite au NON massif de la majorité des Carougeois, la Cheffe des finances, Madame Stéphanie Lammar, a déclaré aux médias qu'elle procéderait à des coupes linéaires, soit sur chaque ligne compressive du budget, plan B.

    Dès lors, je demande aux commissaires de la Commission des finances de bien vouloir vérifier que les coupes budgétaires du plan B respectent l'ensemble des lignes et ne s'appliquent pas qu'à certaines d'entre elles.

    L'effort sollicité à la sortie des urnes le fameux dimanche noir pour la gauche, doit s'appliquer en effet à l'ensemble du budget sans faire de différence.

    Si ce n'est pas le cas et que la petite enfance n'est pas touchée, alors que la vie associative et sportive soit également préservée d'une diminution de subvention.

    Le temps de l'épicerie et fini.

    Halte au bricolage ! »

    Rendez-vous en 2015 !

    Allez bonne journée !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Pierre Maudet reprend les idées de l'UDC !

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Avec ce soleil promis, la semaine va finir son chemin au centre des réjouissances estivales, telles que piscine pour les uns, pique-nique pour les autres ou encore excursions ici et ailleurs. Quoiqu'il arrive, il faut vivre ces bons moments pleinement car demain on ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur le « coin de la gueule ».

    Certes.....

    Pierre Maudet a dévoilé ses grands objectifs dans le but d'une « mue sans précédent » de la Police genevoise.

    D'une part, gonfler de 33 % les effectifs d'ici 2020, soit l'engagement de 600 gendarmes. Aujourd'hui, 29 policiers pour 10'000 habitants, demain pour le même nombre, 42 Gardiens de la Paix. Tout ce nouveau monde coûtera 45 millions; pour une parfaite sécurité on ne compte pas.

    Il a fait part également de vouloir restructurer la hiérarchie pour « mieux articuler les forces en présence ». Refonte des forces en 5 services opérationnels, soit proximité - secours – judiciaire – internationale et routière. Un défi peut être prometteur.

    Il est temps que Genève se réveille enfin et pense à mettre au profit des résidents et des visiteurs de Genève un authentique montage sécuritaie.

    A Noël, j'ai pu constater une efficience totale à New York quant à la manière d'agir de la police : on arrête, on menotte, et on discute ensuite, pas d'angélisme. A Genève c'est tout le contraire, raison pour laquelle je ne suis pas, en ma qualité de citoyen lambda, opposé à voir les bénéfices de ces transformations et améliorations.

    Cela dit, Pierre Maudet n'a rien inventé puisque l'UDC n'a eu de cesse de crier tout haut et tout fort depuis des années qu'un engagement de 500 policiers était nécessaire pour lutter contre l'insécurité massive à Genève.

    Je crois même que les Députés UDC ont déposé il y a quelques années un projet allant dans ce sens, rejeté évidemment pour des raisons partisanes et idéologiques.

    Sans vouloir vendre le plus grand parti de Suisse, avouons que l'UDC est un parti visionnaire, certe encore  mal compris par les médias à Genève, mais oh combien clairvoyant.

    Bref, bien que reprenant les idées fondées par l'UDC, il faut bien avouer que Pierre Maudet est le meilleur des Conseillers d'Etat, puisque le seul à avoir le courage et l'envergure politique de proposer des réformes.

    Allez bonne journée.

    Lien permanent 0 commentaire
  • Chaque Suisse devrait savoir le cantique Suisse !

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    D'emblée passez une bonne journée ensoleillée, le corollaire, emplie de dièses de chaleur naturel et si c'est possible humaine.

    Certes...

    Ce jour, j'ai l'esprit patriotique et je comte bien vous en faire part présentement.

    Dans notre belle Suisse, est-il nécessaire de porter un T-shirt rouge à la croix-blanche, ou de dresser un mât pour hisser les armoiries de la Confédération, ou encore de sortir son petit couteau pour montrer que notre souveraineté illustrée sur l'arbalète de Guillaume Tell ? Ces images sont-elles des symboles de qualité ?

    Je le dis tout haut et tout fort OUI.

    A voir nos sociétés en mutation constante, dans une Europe aux soins intensifs, avec des religions essayant de s'implanter dans notre judéo-chrétien, je dirais plus que jamais qu'il est nécessaire de se rappeler nos origines et ses valeurs.

    Je ne pense pas faire le « vieux cons » en disant que le bon sens citoyen se perd et laisse la place à un système « médiocratie ».

    Face à cette constatation d'oubli des authentiques valeurs Suisse, les Autorités ont le devoir et l'obligation de faire preuve, eu égard à celles et ceux qui ont construits la Suisse, que tous les résidents sont capables d'entretenir le miracle permanent du patriotisme en gravant dans leur tête certaines notions telles, par exemple, le cantique Suisse.

    Le cantique Suisse, c'est pouvoir entreprendre, oser, risquer, de promouvoir la solidarité, relever la tête, être créatif, être honnête, être respectueux des valeurs, etc.

    J'ose prétendre que les Suisses, et les naturalisés, doivent être à la hauteur des événements Suisses et par là-même offrir tout azimut la volonté d'adhérer aux valeurs existentielles de notre pays.

    Comment ? Par l'enseignement dès l'enfance et dans le cadre d'une naturalisation.

    Si j'étais « Député », je déposerai un texte demandant que le cantique Suisse soit su quelque soit la nationalité, dès 18 ans, car chanter le cantique Suisse c'est endosser la solidarité et le patriotisme, notions conciliables dans une démocratie.

    Pourquoi ne pas revenir plus proche les uns des autres à travers le chant patriotique ?

    Allez bonne journée 

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge : les langues se délient.....

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Comment va la vie d'artiste au milieu des grandes scènes théâtrales de Genève !

    A carouge, le jeu scénique lié à la votation de dimanche dernier va bon train.

    Les langues se délient sur le NON à la folle idée des Autorités de gauche de Carouge d'augmenter les impôts.

    Par exemple :

    « . en période référendaire, elles soumettent au Conseil municipal un projet de restructuration du Théâtre devisé à 53 millions.....

    . en période référendaire, c'est incroyable le nombre de fleurs plantées tout azimut; combien de personnel et combien ça coûte....

    . ils ont supprimé la Fête de la musique, ils vont payer cette abération...

    . ils suppriment les tentes pour les promotions; parents et enfants et tous seront sous la pluie en cas de mauvais temps (ce qui n'est pas impossible cette année)....

    . j'ai appelé la Police municipale pour leur signaler que j'avais dans ma pharmacie 3 voleurs à l'étalage. Réponse, venez d'abord déposer plainte au poste !!!,

    . ils refusent une exposition de voitures....

    . je n'ai pas supporté le chantage de la Mairie qui a pris les sociétés locales en otage....et le personnel....

    . ils devraient montrer l'exemple en remettant en jeu leurs jetons de présence.

    . enfin, de la bouche d'un ancien Conseiller administratif, pourquoi n'ont -ils pas présenté un budget déficitaire, le corollaire, soumis au Conseil municipal un plan quadriennal..... »

    Etc., etc., etc.,

    Voilà notamment le pourquoi du comment du 68,8 % de NON au budget irresponsable de la gauche dite à Carouge « caviar ».

    Et maintenant qui vont-ils prendre en otage, qui vont-ils faire payer, vont-ils s'attaquer à la vie associative sauf la petite enfance, quelle vengeance ?

    Au nom de l'équité, je persiste à soutenir l'idée de l'UDC Carouge de baisser de 2 % toutes les dépenses compressives, en mettant en priorité une re-visitation approfondie des acquis de l'Administration.

    Ainsi pas de différence, pas de jalouise, tout le monde met la main à un budget équilibré.

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Carouge 2013: construire ensemble sans base partisane ou idéologique....

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    Ce 9 juin 2013 fut un dimanche noir pour le Conseil administratif de gauche de Carouge.

    Son budget, refusé par l'UDC, le MCG et l'entente, a été purement et simplement balayé d'un coup de vote par les citoyennes et les citoyens de Carouge.

    C'est en effet à 68, 8 % que les gentils contribuables ont levé le carton rouge et exclu du jeu politique de la cité Sarde les « folies » fiscales des 3 rose-rouge-vert du 14 place du Marché.

    Carouge n'a pas de budget 2013.

    Je ne suis pas certain que la démission d'un, voire deux, Conseillers administratifs soit une bonne solution, mieux vaux laisser le Conseil administratif de gauche aller jusqu'en 2015 et par là même prouver aux Carougeoises et au Carougeois qu'un gouvernement de coalition, 1 de gauche, 1 de droite, 1 du centre, serait la meilleure solution démocratique pour conduire plus efficacement les affaires de la commune plutôt qu'une tendance unilatérale de gauche.

    Certes, au Grand Genève à Chaud, le Conseil administratif interviewe par Pascal Décaillet, a déclaré qu'il présentera ce jeudi un nouveau budget, le plan B. Il a même laisser entendre vouloir limer sur les subventions de la vie associative et d'autres mesures non dévoilées.

    S'agissant de la vie associative fréquentée par des gens qui cherchent à se distraire, à partager des moments plein de dièses, à acquérir et transmettre le savoir des sociétés, pour moi il n'est pas pensable de diminuer la participation financière de la Commune.

    Cette manière d'agir renforcera l'anti-social de Carouge. C'est ce que veut la gauche « caviar » ? Cette grande association rose-rouge-vert veut-elle faire tomber l'esprit carougeois élevé depuis des décennies par les anciens.

    Bien au contraire, ce Conseil administratif doit dès aujourd'hui remettre en état de marche les finances de Carouge, être capable de répondre aux importants défis que la commune, et arrêter de taper uniquement sur les contribuables. Qu'il commence à faire le ménage dans la gestion de la Mairie et montrer l'exemple en refusant ses prérogatives en matière de jetons de présence et autres.

    Il faut savoir à ce sujet que l'UDC Carouge a demandé dans l'intérêt de Carouge à la Cour des comptes de procéder à un « audit » sur les dépenses, l'utilisation des deniers publics, et qui plus est donner des conseils au Conseil administratif sur la manière de dépenser intelligemment l'argent. Est-ce que la Cour des comptes va entrer en matière ? Après une invitation par les Juges, l'UDC Carouge reste en attente d'une réponse.

    Pour ma part, je propose à toute la classe politique carougeoise, la gauche en premier, de se décrisper et de construire ensemble dès ce matin, autour d'une table sans base partisane ou idéologique, un budget équilibré.

    A ce sujet l'UDC avait demandé et demande toujours dans un esprit équitable une baisse générale de 2% sur toutes les dépenses compressives. Ainsi toutes les Carougeoises et les Carougeois passeraient à la caisse sans faire une fixette sur les impôts.

    Cela dit, merci aux Carougeoises et aux Carougeois qui ont vu rouge et dit non au "folies" fiscales de la gauche.

    Carouge voit rouge et bouge !

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • APM, il aurait fallu avoir le courage politique de les armer !

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    D'ores et déjà, excellent week end !

    Certes.....

    Au sujet des agents de la police municipale (APM), le Grand Conseil a fait le bon choix en leur octroyant de nouvelles compétences, telles d'intervenir dans les petites affaires de drogue, certaines infractions à la loi sur la circulation ou à la loir sur les étrangers.

    Si les Députés ont voté à la majorité (UDC, MCG et entente) ces nouvelles dispositions, il faut bien avouer que c'est un peu grâce à l'UDC, premier parti de Suisse, qui n'a de cesse de remettre sur le métier la sécurité à Genève, il en manque encore tant.

    Certes....

    C'est une bonne chose, toutefois je pense que les Grands de ce canton ont loupé une coche, celle d'armer les APM, car les agents sont exposés à chaque minute, tout comme les policiers, à bien des situations délicates, surtout celles liées à la drogue et à la divine bouteille.

    Pour la petite histoire, qu'il me soit permis d'évoquer une soirée d'été à la rue Vautier bondée de jeunes déjà bien allumés. Premier cordon de sécurité, 3 APM, là les jeunes se moquent d'eux, rigolent, narguent, ne les prennent pas au sérieux. 50 mètres en arrière, 3 « flics » armés se profilent au milieu des fêtards, là le sérieux revient, les jeunes forment un essaim bien serré et baissent le ton du non respect. J'ai demandé à deux trois bons vivants la différence de ce manque en considération, la réponse fut simple, les « flics » font plus sérieux avec leur arme. Voilà le tableau d'une valeur supplémentaire pour se faire respecter et faire régner l'ordre et surtout ne pas se faire « trucider » à n'importe quel coin de rue. Ce n'est évidemment qu'un exemple vivant qui ne peut laisser indifférent.

    Vous verrez, je suis presque sûr que le jour ou un APM se fera tirer dessus ou recevra un coup de couteau dans le ventre, les Députés armeront nos petits « Gris ». C'est un peu comme lorsqu'il y a un mort à un carrefour, le lendemain, ils renforcent la sécurité.

    Bref, le Grand Conseil, sauf l'UDC et le MCG, n'a pas osé aller au bout de son courage politique en armant nos « Gardiens de la Paix ».

    Ils ont loupé une opportunité de renforcer de manière efficace la sécurité à Genève.

    Allez bonne journée !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Le changement est possible, nous pouvons y croire !

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    J'aime bien la citation de Simone Weil « Les hommes n'ont pas besoin d'autre chose en ce monde que d'autres hommes capables de faire attention à eux; chose très rare, très difficile, c'est presque un miracle »

    Oh combien ce propos est enrichissant. Il devrait être enseigné dès la maternel !

    Dans ce monde en mutation constante, avec les nouvelles technologies informatiques, la mondialisation, cette Europe aux soins intensifs, le stress, les 380 volt, j'en passe et des meilleurs, ce que nous devenons individualistes, égoïstes, en manque de partage humain, excités, irritables, etc.

    A lire des articles écrits par des médecins psy., ces nouvelles réalités de la vie quotidienne ont été relevés et déclarés authentiques. Nous vivons des vérités de sociétés.

    J'ai lu dans le bon bouquin d'Anne Ducrocq « Petite anthologie spirituelle pour réenchanter le quotidien » que le quotidien est souvent vécu comme une épreuve : s'inscrire dans l'ordinaire, « tenir » au jour le jour, manquer de tant de choses, en affronter tant d'autres... Nous ployons trop souvent sous le poids du quotidien comme sous un fardeau qui n'est pas à notre mesure.

    Sans une philosophie du quotidien qui suit un art de vivre, sans une acceptation de l'ordinaire des jours et de son « presque rien », sans une manière d'habiter le monde, d'être présent au monde, homme parmi les hommes, comment s'émerveiller ? Comment affronter le réel et recommencer à construire un chemin de vie ?

    Comment faire jaillir notre formidable souterraine envie de vivre ?

    Nous sommes tous et toujours un chemin. La vie tisse ses éclats de lumière entre banalité, mystère et poésie. Pudique et délicate, elle se mesure au minuscule, à l'invisible.

    Ainsi chacun a-t-il un quotidien à son image, à son échelle. Réenchanter le quotidien est une direction, un cap. Un choix.

    C'est avec la foi dans ces vérités évidentes que nous pouvons nous bâtir.

    Se bâtir dans le calme, la sérénité, sans excitation constante, en appréciant ce que font les autres, en bénéficiant du savoir de son voisin, en servant son pays, en respectant les valeurs de nos sociétés, en étant ouverts d'esprit, en ne gueulant pas à tout bout de champs contre les autres, c'est à mon avis des principes de base que d'aucuns devraient avoir à l'esprit.

    Enrichis de ces dogmes, nous pourrons nous remettre en état de marche demain et être capables de répondre aux importants défis que notre vie doit affronter.

    Dieu sait ce qu'il faut affronter au quotidien, parce que, en marge de maladies et du destin, nous le voulons bien, parce que les hommes ne comprennent pas toujours le chemin de vie.

    Soyons simple et allons à l'essentiel......

    Mon Père disait très souvent à la maison et auprès de ses employés « Tout ce qui ne se fait pas aujourd'hui se fera demain, l'essentiel c'est de réaliser les objectifs pour atteindre le but dessiné ». Ca c'est bien vrai !

    Allez bonne journée !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Champ Dollon : les pansements ne sont pas la bonne solution.

    Imprimer

    images.jpgBien le bonjour,

    Je viens de lire dans la TdG :

    PRISONS

    Pierre Maudet veut doubler les places de détention à la Brenaz

    Par Eric Budry. Mis à jour le 05.06.2013 3 Commentaires

     

    Genève demande à Berne d’accepter la création en urgence de 68 places pour affronter l’été.

    L'intention est louable, toutefois ces pansements couvrant la réalité de ce qui se passe à Champ Dollon a-t-il qualité de sauveur d'une explosion humaine ?

    C'est un dossier ultra sensible qui mérite d'être pensé au fond du problème et non de faire du bricolage pour sauver la face.

    Depuis le temps que l'on nous parle de la surpopulation carcérale à Genève, nous sommes en droit de nous poser la question « est-ce que nos Autorités ont vraiment un authentique courage politique de désamorcer une bombe à retardement; Champ Dollon va imploser pour exploser vers un désastre humain et politique. Le gouvernement doit être logique et visionnaire. L'est-il aujourd'hui ?

    Construire de nouveaux bâtiments va engendrer des coûts d'investissement lourds pour les finances de Genève. De plus, ceux liés aux fonctionnements seront également lourds de conséquence.

    Les pourpalers avec Berne sur ce sujet  fera comme la traversée du lac, il faudra attendre 2080 ! En effet, les dossiers présentés à Berne étant mal ficelé, Genève entretiendra l'insécurité à Champ Dollon encore bien des décennies. Heureusement qu'il y a l'initiative de l'UDC pour une traversée de la rade avant 2020 !

    Bâtir n'est pas la bonne solution à moyen et long terme. Les Autorités genevoises se trompent de cheval et devraient plutôt tout mettre en oeuvre pour expédier chez eux les criminels récidivistes étrangers. Non d'un chien, pourquoi moi gentil contribuable je paierai des pensions pour des criminels étrangers qui n'ont de cesse de créer l'insécurité à Genève.

    A court terme, étant des criminels, pourquoi ne pas les parquer dans un hangar réaffecté à cette fin à l'aéroport.

    Et de dire que le gouvernement craint des troubles à Champ-Dollon, alors qu'il trouve dans l'urgence une solution de fortune satisfaisante. Arrêtons de faire de l'angélisme avec les criminels.

    Allez bonne journée !







     

    Lien permanent 0 commentaire
  • L'UDC Carouge dit NON..... !

    Imprimer

    images.jpgBien le bonjour,

    Woua quel réveil plein d'espoirs, il y a du soleil !

    Mis à part les petits soucis parfois très périphériques disons que ce mercredi 5 juin sera une journée pleine de sourires.

    Certes...

    A Carouge, nos Autorités et toute sa gauche « caviar » tremblent, se rongent les ongles, voient rouge, le jour J du résultat de la votation sur l'augmentation des impôts approche. En effet, ce dimanche, les urnes vont parler OUI ou NON.

    Perso., alors que Carouge est riche avec son patrimoine immobilier, son économie florissante, ces ci et et ces ça, il n'y a pas de raison de pousser au dessus le taux des centimes additionnels, c'est fondamental.

    Un OUI ouvrirait la porte aux Autorités de Carouge de gauche à une augmentation des impôts ces prochaines années.

    Après dix ans au commande du législatif, et depuis 2 ans à l'exécutif, la politique menée par la gauche est un échec puisque devant aller taper dans les portes monnaie de la classe moyenne.

    Après dix ans, la gauche n'a pas su changer le cours de son histoire « politique de l'arrosoir », par là-même permettre aux Citoyens carougeois de regarder avec optimisme et espoir l'avenir de la fiscalité. Lundi prochain, comment remettre en marche la pouvoir d'achat des Carougeois si c'est OUI ? En augmentant les impôts, Carouge ne va pas revitaliser les bourses et par là même mettre en péril le pouvoir d'achat, c'est certain.

    De quel droit la gauche fidèle à ses convictions sociales peut aller taper chez les gentils contribuables ? Ah oui, la cigale et la fourmi.....

    Les Autorités de Carouge auraient pu admettre un budget déficitaire et présenter un plan quadriennal. Il faut avoir l'intelligence politique de revitaliser la qualité de ville en surmontant son manque de vision de manière et lancer des défis qui ne touchent pas les finances des Citoyens. Freiner les dépenses liées à la gestion du personnel, faire une analyse de que qui est acceptable en matière de dépenses, être visionnaire, aller à l'essentiel sans gourmandise, oeuvrer avec toute la classe politique pour trouver des solutions et ainsi ne pas menacer le fond de commerce des familles, des jeunes, des aînés, des handicapés.

    Précisons au passage que pour se donner la possibilité de réussir, les Autorités ont même, selon de fidèles sources, « menacés » les fonctionnaires en les incitant à soutenir sa folie. Semblerait-il aussi que la vie associative a fait l'objet d'une prise en otage avec des menaces de baisse des subventions.

    Depuis le début, l'UDC Carouge s'est opposée dans l'intérêt de la qualité de vie des Carougeoises et des Carougeois à cette ponction injuste en période d'inquiétude partout dans le monde. Les Citoyens ne doivent pas être responsable d'une gestion aléatoire de la gauche « caviar ».

    La gauche « caviar » de Carouge tremble. Verdict dimanche...............

    Allez bonne journée !

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bien le bonjour.....Allez bonne journée !!!

    Imprimer

    Unknown.jpgBien le bonjour,

    A la demande d'aucuns et notamment de journalistes sympa de la TdG, je vais écrire à nouveau quelques blogs histoire d'animer ma plume et réveiller les bons esprits.....

    Alors voilà, tout sourire le retour de François, n'en déplaise peut être à certains.

    Que s'est-il passé ces derniers mois.

    Côté de mon imbécile de genou, alors là j'avoue que c'est un peu la « merde ». Je viens de faire un séjour dans l'excellente clinique des Grangettes.......... Si un jour je croise le grand imbécile qui m'est rentré dedans en 2004, et bien soyez assuré que je lui casse la gueule !!!

    Sur le volet de mes occupations, je suis toujours à l'UDC et fier d'y être eu égard à ce que l'on constate dans cette Europe aux soins intensifs.

    Tous les indicateurs helvétiques sont au vert, par contre plus loin chez nos voisins, ils sont au rouge.

    Autant en 1992 je me suis battu pour entrer dans l'Europe pleine de petites fleurs, autant aujourd'hui, carton rouge, le bouquet s'est fané!

    Au delà du tableau noir européen, je reste convaincu que Genève ne doit pas tremper dans ce commerce.

    Restons genevois, malgré l'esprit volage qui règne ici, l'insécurité, les prisons pleines, les budgets branlants, la mobilité soi-disante douce mais oh combien plus rigide que jamais, un Conseil d'Etat mou de chez mou, j'en passe et des meilleurs.

    Cerise sur le gâteau les médias, soyons honnêtes, n'hésitent pas à transformer une tête d'épingle en botte de foin. Vous "pétez" de travers et hop dans les trois minutes le monde entier le sait !

    Ne serait-ce pas idyllique de pouvoir sourire à Genève et surtout être respectés par la Suisse, car actuellement, il me semble qu'on se rit bien de la cité de Calvin.

    Cet état d'esprit m'a poussé à me mettre sur la liste de l'UDC, la 6, la meilleure note, du Grand Conseil. J'ai envie de faire une présence autrement.

    Contrairement aux fausses idées, l'UDC défend les intérêts des Suisses, par exemple, la traversée de la rade, une politique pour les classes moyennes, Unknown.jpget surtout la non entrée dans l'Europe. Que feriez vous si la Suisse avait voté oui le 6 décembre 1992, et bien aujourd'hui vous paieriez pour les pays voisins.

    Vous voulez payer pour ceux qui n'ont pas su gérer leur pays ?

    Pas moi !

    Voilà, j'en reste là, vous savez que je suis candidat au Grand Conseil, alors n'hésitez pas à faire les critiques, les médisants, les que sais-je !!!!

    A contrario, dites moi bonjour avec le sourire; c'est si important un sourire sympa et honnête.

    Allez bonne journée !

     

    Lien permanent 0 commentaire