12/06/2013

Chaque Suisse devrait savoir le cantique Suisse !

Unknown.jpgBien le bonjour,

D'emblée passez une bonne journée ensoleillée, le corollaire, emplie de dièses de chaleur naturel et si c'est possible humaine.

Certes...

Ce jour, j'ai l'esprit patriotique et je comte bien vous en faire part présentement.

Dans notre belle Suisse, est-il nécessaire de porter un T-shirt rouge à la croix-blanche, ou de dresser un mât pour hisser les armoiries de la Confédération, ou encore de sortir son petit couteau pour montrer que notre souveraineté illustrée sur l'arbalète de Guillaume Tell ? Ces images sont-elles des symboles de qualité ?

Je le dis tout haut et tout fort OUI.

A voir nos sociétés en mutation constante, dans une Europe aux soins intensifs, avec des religions essayant de s'implanter dans notre judéo-chrétien, je dirais plus que jamais qu'il est nécessaire de se rappeler nos origines et ses valeurs.

Je ne pense pas faire le « vieux cons » en disant que le bon sens citoyen se perd et laisse la place à un système « médiocratie ».

Face à cette constatation d'oubli des authentiques valeurs Suisse, les Autorités ont le devoir et l'obligation de faire preuve, eu égard à celles et ceux qui ont construits la Suisse, que tous les résidents sont capables d'entretenir le miracle permanent du patriotisme en gravant dans leur tête certaines notions telles, par exemple, le cantique Suisse.

Le cantique Suisse, c'est pouvoir entreprendre, oser, risquer, de promouvoir la solidarité, relever la tête, être créatif, être honnête, être respectueux des valeurs, etc.

J'ose prétendre que les Suisses, et les naturalisés, doivent être à la hauteur des événements Suisses et par là-même offrir tout azimut la volonté d'adhérer aux valeurs existentielles de notre pays.

Comment ? Par l'enseignement dès l'enfance et dans le cadre d'une naturalisation.

Si j'étais « Député », je déposerai un texte demandant que le cantique Suisse soit su quelque soit la nationalité, dès 18 ans, car chanter le cantique Suisse c'est endosser la solidarité et le patriotisme, notions conciliables dans une démocratie.

Pourquoi ne pas revenir plus proche les uns des autres à travers le chant patriotique ?

Allez bonne journée 

10:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.