08/06/2013

APM, il aurait fallu avoir le courage politique de les armer !

Unknown.jpgBien le bonjour,

D'ores et déjà, excellent week end !

Certes.....

Au sujet des agents de la police municipale (APM), le Grand Conseil a fait le bon choix en leur octroyant de nouvelles compétences, telles d'intervenir dans les petites affaires de drogue, certaines infractions à la loi sur la circulation ou à la loir sur les étrangers.

Si les Députés ont voté à la majorité (UDC, MCG et entente) ces nouvelles dispositions, il faut bien avouer que c'est un peu grâce à l'UDC, premier parti de Suisse, qui n'a de cesse de remettre sur le métier la sécurité à Genève, il en manque encore tant.

Certes....

C'est une bonne chose, toutefois je pense que les Grands de ce canton ont loupé une coche, celle d'armer les APM, car les agents sont exposés à chaque minute, tout comme les policiers, à bien des situations délicates, surtout celles liées à la drogue et à la divine bouteille.

Pour la petite histoire, qu'il me soit permis d'évoquer une soirée d'été à la rue Vautier bondée de jeunes déjà bien allumés. Premier cordon de sécurité, 3 APM, là les jeunes se moquent d'eux, rigolent, narguent, ne les prennent pas au sérieux. 50 mètres en arrière, 3 « flics » armés se profilent au milieu des fêtards, là le sérieux revient, les jeunes forment un essaim bien serré et baissent le ton du non respect. J'ai demandé à deux trois bons vivants la différence de ce manque en considération, la réponse fut simple, les « flics » font plus sérieux avec leur arme. Voilà le tableau d'une valeur supplémentaire pour se faire respecter et faire régner l'ordre et surtout ne pas se faire « trucider » à n'importe quel coin de rue. Ce n'est évidemment qu'un exemple vivant qui ne peut laisser indifférent.

Vous verrez, je suis presque sûr que le jour ou un APM se fera tirer dessus ou recevra un coup de couteau dans le ventre, les Députés armeront nos petits « Gris ». C'est un peu comme lorsqu'il y a un mort à un carrefour, le lendemain, ils renforcent la sécurité.

Bref, le Grand Conseil, sauf l'UDC et le MCG, n'a pas osé aller au bout de son courage politique en armant nos « Gardiens de la Paix ».

Ils ont loupé une opportunité de renforcer de manière efficace la sécurité à Genève.

Allez bonne journée !

07:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.