05/06/2013

L'UDC Carouge dit NON..... !

images.jpgBien le bonjour,

Woua quel réveil plein d'espoirs, il y a du soleil !

Mis à part les petits soucis parfois très périphériques disons que ce mercredi 5 juin sera une journée pleine de sourires.

Certes...

A Carouge, nos Autorités et toute sa gauche « caviar » tremblent, se rongent les ongles, voient rouge, le jour J du résultat de la votation sur l'augmentation des impôts approche. En effet, ce dimanche, les urnes vont parler OUI ou NON.

Perso., alors que Carouge est riche avec son patrimoine immobilier, son économie florissante, ces ci et et ces ça, il n'y a pas de raison de pousser au dessus le taux des centimes additionnels, c'est fondamental.

Un OUI ouvrirait la porte aux Autorités de Carouge de gauche à une augmentation des impôts ces prochaines années.

Après dix ans au commande du législatif, et depuis 2 ans à l'exécutif, la politique menée par la gauche est un échec puisque devant aller taper dans les portes monnaie de la classe moyenne.

Après dix ans, la gauche n'a pas su changer le cours de son histoire « politique de l'arrosoir », par là-même permettre aux Citoyens carougeois de regarder avec optimisme et espoir l'avenir de la fiscalité. Lundi prochain, comment remettre en marche la pouvoir d'achat des Carougeois si c'est OUI ? En augmentant les impôts, Carouge ne va pas revitaliser les bourses et par là même mettre en péril le pouvoir d'achat, c'est certain.

De quel droit la gauche fidèle à ses convictions sociales peut aller taper chez les gentils contribuables ? Ah oui, la cigale et la fourmi.....

Les Autorités de Carouge auraient pu admettre un budget déficitaire et présenter un plan quadriennal. Il faut avoir l'intelligence politique de revitaliser la qualité de ville en surmontant son manque de vision de manière et lancer des défis qui ne touchent pas les finances des Citoyens. Freiner les dépenses liées à la gestion du personnel, faire une analyse de que qui est acceptable en matière de dépenses, être visionnaire, aller à l'essentiel sans gourmandise, oeuvrer avec toute la classe politique pour trouver des solutions et ainsi ne pas menacer le fond de commerce des familles, des jeunes, des aînés, des handicapés.

Précisons au passage que pour se donner la possibilité de réussir, les Autorités ont même, selon de fidèles sources, « menacés » les fonctionnaires en les incitant à soutenir sa folie. Semblerait-il aussi que la vie associative a fait l'objet d'une prise en otage avec des menaces de baisse des subventions.

Depuis le début, l'UDC Carouge s'est opposée dans l'intérêt de la qualité de vie des Carougeoises et des Carougeois à cette ponction injuste en période d'inquiétude partout dans le monde. Les Citoyens ne doivent pas être responsable d'une gestion aléatoire de la gauche « caviar ».

La gauche « caviar » de Carouge tremble. Verdict dimanche...............

Allez bonne journée !

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.