31/12/2012

Les parcomètres pour Autorités genevoises ont-ils pris du service en 2012 ?!

Unknown.jpgBien le bonjour,

Quel magnifique soleil en cette fin d'année.

Je n'invente rien, demain rien ne changera, il y aura encore du soleil.

Toutefois, 2013, le monde sera-t-il pris un peu plus dans l'étau d'une société ultra consommatrice.

D'aucuns continueront-ils à se regarder leur petit nombril.

Et de l'autre côté, toujours des gens à la vie grise, nuageuse de circonstances  rendant leur présent au son des cloches tintées de bémols.

Bref, les soucis quotidiens, souvent bien périphériques, auront-ils encore une fois le dessus sur ce qui  pourrait être bien plus simple si nous allions à l'essentiel.

Mais ce que l'on peut se compliquer la vie alors qu'elle pourrait être bien plus simple si nous n'étions pas aussi compliqués, moi le premier.

Certes......

A Zurich, les parcomètres pour prostituées prennent du service titre notre bonne vieille Julie.

En effet, Zurich utilise depuis ce week end des horodateurs destinés au plus vieux métier du monde. Elles/ils devront vendre leur corps en payant leurs activités de rue durant la nuit sur des zones déterminées. 

Et à Genève ?

Tout simplement rétablissons les maisons closes et nettoyons le trottoir !

Par contre installons des parcomètres à la rue de l'Hôtel de Ville pour les « conneries » au quotidien des Autorités de Genève. 

La plus grande maison de Genève, la tour Baudet, là où les grandes décisions du canton sont prises pour une meilleure qualité de vie, pourrait rapporter bien des pièces aux finances du canton.

Encore pire à Genève, les parcomètres du manque de devoir civisme nous diminuerait  largement nos impôts !

2012 remporterait-elle la palme des désertions des bureaux de vote ?

Voter un droit, c'est aussi un devoir civique à respecter. La faute à celui qui ne vote pas devrait avoir valeur juridique et exister dans le code pénal. Ne pas voter devrait être en fait à l'égard du bien être de nos sociétés un délit.

Les citoyennes et les citoyens oublient que nous devons beaucoup de chose à la société, car c'est bien elle qui nous fournit sans cesse de nombreux avantages.

Nous devrions être redevable d'une quantité de forces, de sentiments, d'idées par quoi s'expriment l'effort héréditaire des ancêtres et le respect de la patrie.

Le patriotisme est un chemin sain est vrai.

Les devoirs sont bien nécessaire et inéluctables dans un état libre et démocratique.

C'est bien le sol natal qui nous fourni notre corps et notre vie.

Chaque jour, nous sommes emplis de concepts et de manière de le sentir. 

Les âmes de nos ancêtres sont toujours présentes et n'ont de cesse de nous entraîner vers les chemins de l'existence qui caractérisent la population dont nous sommes une cellule héréditaire.

Par conséquent, nous ne devons pas refuser le service militaire, les obligations civiles et civiques,  les impôts, les fonctions publiques gratuites, ni aucune charge sociale pour autant qu'elle ne soit pas une politique de l'arrosoir.

Sur le volet de notre fidélité à nos origines, avant d'être ouvert à d'autres ethnies nous devons d'abord nous préoccuper de notre bien être sur notre sol. 

Au fond, le plus sage serait donc de faire preuve de plus de patriotisme et de plus grandes possibilités politiques à l'égard de notre sol.

Or, nos Autorités qui sont persuadées que ses règlements sont le produit d'une seule intelligence bonne ou mauvaise, la leur, oublient la voix du peuple.

Est-ce qu'en 2012 nos Autorités auront accompli les règles du « bien-vivre » ?

Est-ce qu'en 2012 nos Autorités auront eu le respect total de leurs agissements à l'égard de la « chose publique » ?

Que nous réserve 2013 ?

Ce sera selon l'humeur et le bon sens des êtres humains qui font de nos vies un soleil ou un nuage.

Est-ce que nos dirigeants ont  conscience de la plus haute responsabilité confiées par les citoyennes et les citoyens ? Parfois....??????

Rendez-vous pour les élections genevoises 2013.

En attendant, allez bon passage dans ces futurs 365 jours.

 

11:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.